background preloader

Qu’est-ce qu’un algorithme ?

Qu’est-ce qu’un algorithme ?
Même si les algorithmes sont souvent considérés comme étant du ressort exclusif des mathématiques et de l'informatique, leur champ d'application est en réalité beaucoup plus vaste. Le mot « algorithme » vient du nom du grand mathématicien persan Al Khwarizmi (vers l’an 820), qui introduisit en Occident la numération décimale (rapportée d’Inde) et enseigna les règles élémentaires des calculs s’y rapportant. La notion d’algorithme est donc historiquement liée aux manipulations numériques, mais elle s’est progressivement développée pour porter sur des objets de plus en plus complexes, des textes, des images, des formules logiques, des objets physiques, etc. De la méthode Un algorithme, très simplement, c’est une méthode. Une façon systématique de procéder pour faire quelque chose : trier des objets, situer des villes sur une carte, multiplier deux nombres, extraire une racine carrée, chercher un mot dans le dictionnaire… Il se trouve que certaines actions mécaniques – peut-être toutes !

https://interstices.info/quest-ce-quun-algorithme/

Related:  AlgorithmiqueLes données structurées et leur traitement3.3 /Chapitre 15 les transformation numériques, de nouvelles responsabilites pour les organisationsCHAPITRE 15 - Transformations numériques et responsabilités pour les organisations²reprendre

La meilleure façon de trier – l'Informatique, c'est fantastique ! [latexpage] Comment ranger des données afin de faciliter leur accès futur ? C’est par exemple l’ordre alphabétique du dictionnaire, où les mots sont rangés dans un ordre logique qui permet de ne pas devoir parcourir tout l’ouvrage pour retrouver une définition. Ce peut être aussi l’ordre intuitif dans lequel un joueur de cartes va ranger son jeu afin de limiter le temps de recherche pendant le déroulement de la partie. Cette problématique permet d’introduire la notion de tri (avec plusieurs sens distincts : séparer, ordonner, choisir), puis d’étudier différents algorithmes de tri. Le tri permet essentiellement d’accélérer les recherches, grâce à l’algorithme de recherche dichotomique.

Il était une fois les algorithmes – binaire Aurélie Jean a obtenu un doctorat en sciences des matériaux et mécanique numérique de Mines ParisTech. Elle est passée, entre autres, par l’Université d’État de Pennsylvanie, le MIT et Bloomberg et s’est découverte informaticienne. Aujourd’hui, elle vit et travaille entre les États-Unis et la France, où elle réfléchit au sens de l’informatique et du numérique et c’est aussi pour cela que Binaire a envie de la lire. Serge Abiteboul Qu’est-ce que la blockchain ? Définition et explication La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle (définition de Blockchain France). Elle est la technologie au coeur du Web Decentralisé et de son corollaire, la finance décentralisée. Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne. Il existe des blockchains publiques, ouvertes à tous, et des blockchains privées, dont l’accès et l’utilisation sont limitées à un certain nombre d’acteurs.

RGPD : par où commencer Constituez un registre de vos traitements de données Ce document vous permet de recenser tous vos fichiers et d’avoir une vision d’ensemble. Identifiez les activités principales de votre entreprise qui nécessitent la collecte et le traitement de données. Exemples : recrutement, gestion de la paye, formation, gestion des badges et des accès, statistiques de ventes, gestion des clients prospects, etc. Appuyez-vous sur le modèle de registre. Dans votre registre, créez une fiche pour chaque activité recensée, en précisant : Quelle place pour les neurosciences dans la procédure pénale ? - Lexing Alain Bensoussan Avocats Virginie Bensoussan-Brulé et François Gorriez explorent pour la revue Droit de l’immatériel, les neurosciences dans la procédure pénale. Les études scientifiques du système nerveux, appelées neurosciences, peuvent présenter un intérêt dans une procédure pénale afin de prouver ou comprendre des faits et certains traits d’une personnalité. L’hypnose, l’imagerie cérébrale ou encore le détecteur de mensonges pourraient offrir de nombreuses perspectives aux enquêteurs. Les nouvelles technologies prennent une place de plus en plus importante dans les enquêtes pénales, en témoigne l’utilisation d’un logiciel d’analyse criminel ayant relancé l’enquête sur l’assassinat de Grégory Villemin plus de 32 ans après les faits.

Recherche dichotomique Visualisation d'une recherche dichotomique, où 4 est la valeur recherchée. Le nombre d'itérations de la procédure, c'est-à-dire le nombre de comparaisons, est logarithmique en la taille du tableau. Il y a de nombreuses structures spécialisées (comme les tables de hachage) qui peuvent être recherché plus rapidement, mais la recherche dichotomique s'applique à plus de problèmes. Exemple introductif[modifier | modifier le code]

Algorithmes et régulation des territoires Cet essai est un extrait du livre de la collection Puf/Vie des idées, paru le mercredi 28 août 2019 : Gouverner la ville numérique, dirigé par Antoine Courmont et Patrick Le Galès. Des journalistes en Angleterre, en Italie et en France créent de faux profils de restaurants qu’ils parviennent à faire monter dans les classements de Tripadvisor à l’aide de commentaires élogieux et de bonnes notes, afin de dénoncer les calculs artificiels de réputation qui favorisent une concurrence déloyale entre les restaurants et trompent les clients. Des chercheurs dénoncent la présence de « voitures fantômes » sur l’application Uber, prouvant que la société de VTC simule le marché de l’offre et de la demande dont elle prétend rendre compte en tant que simple intermédiaire, de manière à maîtriser les tarifs et donner l’impression d’une offre abondante aux utilisateurs.

Qu'est-ce que la blockchain La blockchain : c’est quoi ? Développée à partir de 2008, la blockchain est en premier lieu une technologie de stockage et de transmission d’informations. Cette technologie offre de hauts standards de transparence et de sécurité car elle fonctionne sans organe central de contrôle. Plus concrètement, la blockchain permet à ses utilisateurs - connectés en réseau - de partager des données sans intermédiaire. La blockchain : comment ça marche ? En pratique, une blockchain est une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création.

Ce qu'il faut savoir sur la collecte de nos données personnelles A l’heure du “RGPD” (Règlement Générale sur la Protection des Données) et d’une nouvelle suspicion de collecte de données sensibles sur Facebook, nous sommes plus que jamais préoccupés par l’utilisation de nos données personnelles. Selon les prévisions du Forum Économique Mondial, le marché mondial des données représentera plus de 500 milliards de dollar d’ici 2024. Mais savons-nous vraiment quelles données intéressent les entreprises ? Comment sont-elles récoltées ? Et dans quel but ?

Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient. Freud, Christophe Colomb des neurosciences 1Voici un ouvrage qui bousculera bien des certitudes. Celles des spécialistes des disciplines de l’esprit, au premier chef, mais par ricochet, les croyances naïves des anthropologues. Lionel Naccache propose au lecteur de suivre cette odyssée à travers son expérience de jeune clinicien, neurologue à l’hôpital de La Pitié Salpêtrière à Paris et chercheur en neurosciences cognitives à l’inserm. Rompu aux méthodes de l’imagerie cérébrale fonctionnelle, il réfute une « inquiétante » néophrénologie, mais aussi la neuropsychologie clinique standard, en effectuant des allers et retours entre patients neurologiques ou psychiatriques et sujets « sains », pour décrypter la vie mentale et en restituer l’inépuisable richesse. Dans un premier temps, l’auteur pose la question du statut épistémologique de l’inconscient, campant vigoureusement les deux challengers en présence : l’inconscient freudien vs l’inconscient cognitif. 2L’ouvrage se divise en trois parties.

Recherche des plus proches voisins Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La recherche des plus proches voisins, ou des k plus proches voisins, est un problème algorithmique classique. De façon informelle le problème consiste, étant donné un point à trouver dans un ensemble d'autres points, quels sont les k plus proches. Exemple de recherche d'un voisinage de taille 3 autour d'une coordonnée donnée (D = 1, k = 3). Définition[modifier | modifier le code]

Related: