background preloader

Carte géolocalisée du métro de Paris - nojhan/art

Carte géolocalisée du métro de Paris - nojhan/art
Géolocalisation Contrairement au plan de la RATP (et à la plupart des autres plans), chaque station est placée à sa position géographique réelle. Cela permet d'éviter de prendre une correspondance ou une station supplémentaire là où un peu de marche à pieds vous aurait permis d'aller plus vite. Par exemple, étant sur le RER, vous pourriez être tenté de prendre la correspondance à Saint-Michel pour rallier Cité... ... alors que vous iriez bien plus vite à pieds ! Des petits ajustements d'ordres esthétiques ont été fait sur certaines positions de stations, par pour les aligner, là où un petit déplacement ne modifiait pas l'information. Par exemple, la boucle de la ligne 7bis a été légèrement ajustée pour former un cercle parfait. Le positionnement absolu permet également de se rendre compte du placement des zones, pour le RER, (parfois absentes des cartes RATP). ... ce qui n’apparaît pas sur le plan RATP ! Couleurs Format Divers Les stations « portes ... » sont intra-muros, mais pas Liberté.

http://www.nojhan.net/art/index.php?post/2011/11/04/Carte-g%C3%A9olocalis%C3%A9e-du-m%C3%A9tro-de-Paris

Related:  OSM

FR:Osmarender/Fr:Howto Le fonctionnement d'osmarender Cette page explique comment récupérer des données OSM sur le web et comment les convertir en une image SVG via Osmarender. Vous avez principalement besoin de: Un compte utilisateur chez openstreetmap.org Quelques fichiers qui décrivent le processus de conversion Au moins un des outils mentionnés ci-dessous qui effectuent la conversion elle-même Les données OSM de la zone dont vous voulez le rendu Une application qui affiche les images SVG, comme Firefox 1.5, Sodipodi ou Inkscape pour pouvoir jouir du résultat avec satisfaction :) Téléchargez le logiciel

Cartes et territoires – net.art (hi)story La prolifération et l'exploration cartographique contemporaine se développe et nous voyons apparaître une "esthétique cartographique" sur Internet. JODI explore encore une fois notre représentation du monde à l'ère d'Internet et de Google. Ici le service de Google Maps est investi par des constructions géométriques mystérieuses et animées. Les cartes Google map ont changé notre perception du monde en une surface interactive et augmentée qui devient un nouveau territoire de jeu pour les artistes du net. Je vous revoie pour plus d'informations sur les projets de JODI à ce lien :

Net-Art collection #1 : Google Map Depuis la seconde moitié des années 1990, des artistes utilisent le web comme un matériau à part entière. Sites internet, moteur de recherche, réseaux sociaux ou mondes virtuels : ils détournent les outils que nous utilisons quotidiennement sur internet pour questionner nos usages et nos représentation du réel. Silicon Maniacs vous propose une revue non-exhaustive de ces hacking artistiques, en commençant aujourd’hui par Google Map, Google Earth et Google Street View. La cartographie n’a jamais été une opération neutre et objective. Les cartes offrent une certaine représentation de la réalité. Un point de vue sur un territoire donnée à partir duquel de nombreux artistes se sont interrogés.

Mobilité, art et géolocalisation – net.art (hi)story La combinaison des télécommunications sans fil, d’Internet et de la géolocalisation temps réel induit de nouveaux rapports à l’espace, à l’ubiquité et à la mobilité. De nombreux artistes s'emparent de ces technologies « géolocalisées » qui estompent les frontières entre les mondes virtuels et physiques, au profit d’une interpénétration qui engendre de nouvelles « performances » individuelles et collectives. Impressing Velocity, Masaki Fujihata, 1992-1994 ici une petite vidéo sur Impressing Velocity L'artiste Masaki Fujihata utilise pour la première fois la technologie GPS dans le cadre d’une ascension du mont Fuji en 1992.

Intégrer une carte OpenStreetMap dans votre site web - filyb.info Depuis que Google a mis à disposition son service Google Maps, les petits bouts de carte se sont mis à fleurir un peu partout sur la toile. Il faut indiquer un lieu ? Pas de problème, on va mettre une Google Map... L'infographie dans la production du savoir En lisant un journal ou un magazine, peut-être avez-vous déjà eu l’impression que cartes et graphiques illustraient profusément les informations ? Sur Internet, peut-être avez-vous remarqué que diagrammes et animations – nouveaux outils incontournables pour présenter des données – surgissaient un peu partout sur l’écran ? Peut-être avez-vous lu dans le dernier manuel de journalisme que la recherche, « l’extraction de données » et leur visualisation, étaient les armes les plus affûtées du kit du journaliste post-moderne ? Illustration : © James Sillavan, 2012. Si tel est le cas, ou encore si vous avez ressenti, ne serait-ce qu’une fois dans votre vie, un attrait particulier pour des données présentées dans un graphique, c’est que vous êtes d’ores et déjà engagé dans la course frénétique à la production et à la consommation de ces nouveaux envahisseurs du monde de l’information : les infographies.

Un hommage au pas de course pour Steve Jobs A l'heure de faire son jogging dans les rues de Tokyo, le producteur de contenu multimédia américain Joseph Tame a rendu hommage à sa façon à Steve Jobs. Il a suivi, au pas de course, un parcours de 21 kilomètres minutieusement choisi dans les rues de la capitale japonaise. Grâce au GPS de son iPhone et à l'application Runkeeper, son parcours s'est ensuite retranscrit, conformément à ses attentes, sur Google Maps sous forme d'une pomme géante à la gloire d'Apple. Les données du parcours sur RunKeeper FR:Map Features Volontairement, OpenStreetMap ne restreint pas les « clés » (ni leurs « valeurs » assignées) des attributs ajoutés aux nœuds, aux chemins et aux relations. Cependant, il est bénéfique que les participants en partagent un maximum pour que les données soient mieux exploitables. Cette page recense donc les clés et leurs valeurs communément utilisées. Cette liste n’est pas exhaustive et si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez vous êtes encouragés à faire de nouvelles propositions qui seront discutées. Pour regrouper chemins et nœuds dans des ensembles de plus haut niveau, utilisez les relations.

Related: