background preloader

Carte géolocalisée du métro de Paris - nojhan/art

Carte géolocalisée du métro de Paris - nojhan/art
Géolocalisation Contrairement au plan de la RATP (et à la plupart des autres plans), chaque station est placée à sa position géographique réelle. Cela permet d'éviter de prendre une correspondance ou une station supplémentaire là où un peu de marche à pieds vous aurait permis d'aller plus vite. Par exemple, étant sur le RER, vous pourriez être tenté de prendre la correspondance à Saint-Michel pour rallier Cité... ... alors que vous iriez bien plus vite à pieds ! Des petits ajustements d'ordres esthétiques ont été fait sur certaines positions de stations, par pour les aligner, là où un petit déplacement ne modifiait pas l'information. Par exemple, la boucle de la ligne 7bis a été légèrement ajustée pour former un cercle parfait. Le positionnement absolu permet également de se rendre compte du placement des zones, pour le RER, (parfois absentes des cartes RATP). ... ce qui n’apparaît pas sur le plan RATP ! Couleurs Format Divers Les stations « portes ... » sont intra-muros, mais pas Liberté. Related:  OSM

art En 2005, j'ai participé, au sein du LUG idile , à l'organisation de la seconde édition de l'évènement libr'east . Sur trois jours, des conférences sur le logiciel libre, des stands associatifs, le tout sur le campus de Champs-sur-Marne. J'y ai même fait un tutoriel sur Inkscape :-) Bref, à cette occasion, j'ai conçu l'affiche, les flyers et le design web (sous inkscape), après un nombre incalculable d'essais et de confrontation aux exigences des autres membres de l'association. Au final, nous sommes par miracle arrivé à nous mettre d'accord sur la version suivante. Pour l'anecdote, les aléas de la conversion RVB/CMJN ont conduit l'affiche imprimée à être sensiblement plus violette que sa contrepartie électronique. Les flyers ont naturellement suivi le même style, modulo une mise en page adaptée. Ainsi que la bannière (et le site web associé).

FR:Osmarender/Fr:Howto Le fonctionnement d'osmarender Cette page explique comment récupérer des données OSM sur le web et comment les convertir en une image SVG via Osmarender. Vous avez principalement besoin de: Un compte utilisateur chez openstreetmap.org Quelques fichiers qui décrivent le processus de conversion Au moins un des outils mentionnés ci-dessous qui effectuent la conversion elle-même Les données OSM de la zone dont vous voulez le rendu Une application qui affiche les images SVG, comme Firefox 1.5, Sodipodi ou Inkscape pour pouvoir jouir du résultat avec satisfaction :) Téléchargez le logiciel Osmarender n'est pas vraiment une application à télécharger en tant que telle. Il y a deux façons de récupérer les fichiers d'Osmarender. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur chaque fichier et sauvegardez-les tous dans un même répertoire, par exemple c:\osm\. fichier des règles (rules file), appelé osm-map-features-z17.xml. Si vous utilisez Linux ou Unix, vous pourriez avoir aussi besoin de: Xalan

Cartes et territoires – net.art (hi)story La prolifération et l'exploration cartographique contemporaine se développe et nous voyons apparaître une "esthétique cartographique" sur Internet. JODI explore encore une fois notre représentation du monde à l'ère d'Internet et de Google. Ici le service de Google Maps est investi par des constructions géométriques mystérieuses et animées. Les cartes Google map ont changé notre perception du monde en une surface interactive et augmentée qui devient un nouveau territoire de jeu pour les artistes du net. Je vous revoie pour plus d'informations sur les projets de JODI à ce lien : Google is not the map, Les liens invisibles, 2008 Map of the Market par le site Smart Money La Map of the Market proposée par le site Smart Money, est une applet Java qui recueille les valeurs boursières américaines et leur attribue une couleur en fonction de l'évolution de leur cours.

Sublyn est votre plan de métro, léger et rapide d'accès. Cartagen Serial Mapper New ways to see OpenStreetMap data Two new tile sets are now featured on the OpenStreetMap.org site. The Transport Layer and the MapQuest Open layer both use the same Hot Fresh OpenStreetmap data that we all know and love. Each tile set presents that data in a different way, for a different audience by making careful choices about how to render OpenStreetMap data. The Transport layer, courtesy of Andy Allan shows public transportation infrastructure like subways and bus routes and train stations. The MapQuest Open layer, courtesy of MapQuest shows highway shields and toll roads.

Net-Art collection #1 : Google Map Depuis la seconde moitié des années 1990, des artistes utilisent le web comme un matériau à part entière. Sites internet, moteur de recherche, réseaux sociaux ou mondes virtuels : ils détournent les outils que nous utilisons quotidiennement sur internet pour questionner nos usages et nos représentation du réel. Silicon Maniacs vous propose une revue non-exhaustive de ces hacking artistiques, en commençant aujourd’hui par Google Map, Google Earth et Google Street View. La cartographie n’a jamais été une opération neutre et objective. Les cartes offrent une certaine représentation de la réalité. Un point de vue sur un territoire donnée à partir duquel de nombreux artistes se sont interrogés. Issu du collectif Frères Ripoulin, Claude Closky travaille autour des supports immatériels et du numérique. Avec Imaginary Landscape (2008), Sylvie Ungauer propose une visualisation des flux d’informations de source française qui circulent sur la toile. Mamie, c’est quoi un Hacker ?

Related: