background preloader

Les prix pinocchio du développement durable

Les prix pinocchio du développement durable

MSN Distributing TreeHugger and Grist? Not So Fast MSN launched its sustainability focused content portal, MSN Green, this week and the announcement looked good enough. MSN will distribute videos and articles on environmental news from a wide variety of partner sites including heavy hitters TreeHugger and Grist.org. Now that the site has been live for a few days, it's clear that MSN Green is nothing more than an object lesson. If you think that big company acquisitions of small technology innovators lead to stagnation - wait until you see what a content partnership like this looks like. MSN Green is a classic example of cynical crap; a super low-investment way for big media to sell ads against ostensibly important content. How is that the case? There's no mention of Green on the MSN front page. Yahoo! Moral of the story?

L’Observatoire Indépendant de la Publicité - L'OIP est un espace interactif de promotion d'une publicité responsable Inspire Institut écoconso - Pub auto & greenwashing : actualités Les termes "vert", "propre", "naturel", "protection de l’environnement", "protection de la nature"... devraient être bannis de la pub auto car ils induisent une confusion certaine. Une voiture n’est jamais un instrument pour protéger la nature ou l’environnement ! Mieux vaudrait utiliser des qualificatifs comme "plus sobre" ou "plus économe" ... Pourtant ces pubs nous accompagnent dans notre quotidien ! Par ailleurs, à côté de pubs pour des voitures ayant réellement de faibles émissions (< 100 g CO2/km) on voit de plus en plus de publicités pour des voitures soi-disant vertes qui émettent, sans rougir, plus de 170 g CO2/km ! C’est pourtant facile de ne pas se tromper (extrait du rapport "Comment prévenir le greenwashing dans la publicité automobile ?" Voici quelques exemples. Janvier 2010, Télémoustique On connaissait la compensation carbone "offerte" par Land Rover à l’ achat d’un véhicule. Le cadeau Oxfam Cette pub pour Suzuki en 3 volets : Le cours d’éco-conduite Journal Métro, 6 novembre

Adwiser Worst EU Lobbying Awards Saga E.Leclerc: le logo « Approuvé conso responsable » E.Leclerc a dévoilé cette semaine un logo « Approuvé conso responsable » qui sera attribué à des produits jugés s urperformants (produits de marques nationales et MDD). Dans la saga E.Leclerc « acteur engagé » vs « acteur défenseur du pouvoir d’achat », et après le bio moins cher , l’objectif « Zéro prospectus » , et le Club Consommation responsable , voici donc un nouvel épisode. Pendant que certains expérimentent l’affichage environnemental (Casino, Carrefour…), que d’autres veulent devenir « leader dans les produits sains » (Système U), E.Leclerc sort sa nouvelle carte « consommation responsable ». Un label de plus Les labels et logos grouillent déjà sur les packs des produits: entre les « vrais » et les faux il est déja bien complexe de s’y retrouver dans les rayons des supermarchés. Pour être « Approuvé Conso Responsable » E.Leclerc, les produits doivent démontrer leur performance sur au moins deux de ces critères. Même les produits Actimel font partie de la fameuse liste!

Idées Neuves sur l'Eau : pour réinventer ensemble le modèle de l'eau untitled Qu’est-ce que le Greenwashing ? Pourquoi un Observatoire citoyen ? Qu’est-ce que le Greenwashing ? Pourquoi un Observatoire citoyen ? Valérie Xhonneux - 15 janvier 2013 Environnement, écologie, développement durable, lutte contre les changements climatiques, économie d’énergie et réduction des gaz à effet de serre... : le “vert” est à la mode et la publicité, passée maître dans l’art de surfer sur l’air du temps, ne se prive pas d’exploiter le filon pour nous vendre des produits prétendus “propres” et “respectueux de la planète”. Malheureusement, il y a (très – trop) souvent tromperie sur la marchandise. Le cadre législatif qui règlemente cette pratique abusive est malheureusement flou et permet toutes les dérives. Dans cette optique, afin de nourrir sa démarche d’un maximum d’exemples concrets, nous avons mis sur pied l’Observatoire citoyen du greenwashing et créé ce site internet sur lequel vous êtes invités à proposer les publicités que vous jugez litigieuses en termes d’allégations environnementales (voir le formulaire, en cliquant ici).

Détails publicitaires de la campagne Leclerc (1/3) Du 4 au 14 novembre, toute la France a pu voir au moins une fois à la télévision le spot publicitaire du groupe de grande distribution Édouard Leclerc sur son initiative concernant la consommation responsable. À partir de l’élaboration de son propre cahier des charges, le distributeur a mis en place une signalétique présentée de façon assez controversée comme un écolabel afin d’indiquer l’offre de produits « consommation responsable » que l’on trouve dans les hyper Leclerc. Analyse d’une situation, détails d’une campagne et récit d’une initiative controversée pour les uns, utile pour les autres … en trois parties. Suite aux nombreux emails nous interrogeant sur cette campagne, L’Observatoire Indépendant de la Publicité vous décrypte ce qui peut être compris comme un nouveau type de stratégie d’écoblanchiment en trois temps : Temps 1 / La puissance de la campagne Détails publicitaire de la campagne Leclerc Entre le 4 et le 14 novembre 2011, l’enseigne E.

Conso responsable : Leclerc obscur Des critères de sélection confus Comment un produit peut obtenir le logo « Conso-responsable » ? La réponse à cette question toute simple n’est pas facile à trouver. Sur le site web dédié , E.Leclerc présente 5 critères : composition, fabrication, emballage, usage et information. Pour obtenir le logo « Conso-responsable » . Exemple : « » Passons sur le fait que la qualité est une notion très subjective. Pour trouver une réponse à ces questions, il faut parcourir la toile un certain temps et prendre le temps de lire les commentaires postés sur l’article « Leclerc crée ses codes de consommation responsable ». - : évaluation de la qualité des ingrédients ou composants (matière recyclée, taux de graisses saturées, respect du Programme National Nutrition Santé, respect de la politique de marée, …) ; - : quantité de matière utilisée et recyclabilité (type de matériau utilisé et pourcentage de matériau recyclable, pourcentage de réduction du poids total de l’emballage, …) ;

Related: