background preloader

Les Amis de la Terre : Les prix pinocchio du développement durable

Les Amis de la Terre : Les prix pinocchio du développement durable

L’Observatoire Indépendant de la Publicité - L'OIP est un espace interactif de promotion d'une publicité responsable Inspire Institut Adwiser Saga E.Leclerc: le logo « Approuvé conso responsable » E.Leclerc a dévoilé cette semaine un logo « Approuvé conso responsable » qui sera attribué à des produits jugés s urperformants (produits de marques nationales et MDD). Dans la saga E.Leclerc « acteur engagé » vs « acteur défenseur du pouvoir d’achat », et après le bio moins cher , l’objectif « Zéro prospectus » , et le Club Consommation responsable , voici donc un nouvel épisode. Pendant que certains expérimentent l’affichage environnemental (Casino, Carrefour…), que d’autres veulent devenir « leader dans les produits sains » (Système U), E.Leclerc sort sa nouvelle carte « consommation responsable ». Comme pour chacune de ses opérations, le label est lancé en grande pompe avec campagne TV, presse et tutti quanti. Un site web dédié permet d’expliquer l’initiative. Un label de plus Les labels et logos grouillent déjà sur les packs des produits: entre les « vrais » et les faux il est déja bien complexe de s’y retrouver dans les rayons des supermarchés. Article Zéro prospectus

untitled Détails publicitaires de la campagne Leclerc (1/3) Du 4 au 14 novembre, toute la France a pu voir au moins une fois à la télévision le spot publicitaire du groupe de grande distribution Édouard Leclerc sur son initiative concernant la consommation responsable. À partir de l’élaboration de son propre cahier des charges, le distributeur a mis en place une signalétique présentée de façon assez controversée comme un écolabel afin d’indiquer l’offre de produits « consommation responsable » que l’on trouve dans les hyper Leclerc. Analyse d’une situation, détails d’une campagne et récit d’une initiative controversée pour les uns, utile pour les autres … en trois parties. Suite aux nombreux emails nous interrogeant sur cette campagne, L’Observatoire Indépendant de la Publicité vous décrypte ce qui peut être compris comme un nouveau type de stratégie d’écoblanchiment en trois temps : Temps 1 / La puissance de la campagne Détails publicitaire de la campagne Leclerc Entre le 4 et le 14 novembre 2011, l’enseigne E.

Conso responsable : Leclerc obscur Des critères de sélection confus Comment un produit peut obtenir le logo « Conso-responsable » ? La réponse à cette question toute simple n’est pas facile à trouver. Exemple : « » Passons sur le fait que la qualité est une notion très subjective. Pour trouver une réponse à ces questions, il faut parcourir la toile un certain temps et prendre le temps de lire les commentaires postés sur l’article « Leclerc crée ses codes de consommation responsable ». - : évaluation de la qualité des ingrédients ou composants (matière recyclée, taux de graisses saturées, respect du Programme National Nutrition Santé, respect de la politique de marée, …) ; - : processus de fabrication réduisant l’impact sur l’environnement (mode de fabrication limitant l’impact sur l’environnement certifié par des labels environnementaux, réduction des kilomètres parcourus sur l’ensemble de la chaîne en aval et en amont de la fabrication, …) ; - Information du fabricant susceptible d’induire le consommateur en erreur.

Related: