background preloader

ISM - Espace de veille

ISM - Espace de veille

http://veille.infometiers.org/

Related:  Pratique d'animateurAgroalimentaireEmploi & formationInfos Covid-19Recherche & développement

Formateurs, comment concevoir une classe virtuelle ? Dans un précédent billet nous nous demandions comment animer une classe virtuelle. Être attentif aux participants, mettre de la chaleur et de l’enthousiasme dans sa voix, susciter la participation… c’est bien. Mais cela ne suffit pas. Une classe virtuelle doit être conçue avec précision, pour susciter l’engagement et faciliter une animation fluide. Une classe virtuelle n’est pas un webinaire Un webinaire est destiné à communiquer des informations, éventuellement à échanger et discuter.

52020XC0612(08) Lignes directrices relatives aux plans de maîtrise sanitaire de toutes les activités du commerce de détail alimentaire, y compris les dons alimentaires Selon l’article 4 du règlement (CE) no 852/2004 du Parlement européen et du Conseil (1), tous les exploitants du secteur alimentaire (ESA) se conforment aux règles générales d’hygiène figurant aux annexes I (production primaire et opérations connexes) et II (autres ESA) dudit règlement. Par ailleurs, l’article 5 du règlement prévoit que les ESA, à l’exception des producteurs primaires, mettent en place, appliquent et maintiennent une ou plusieurs procédures permanentes fondées sur les principes dits «HACCP» (analyse des dangers et maîtrise des points critiques). Le considérant 15 du règlement (CE) no 852/2004 fait explicitement référence à la souplesse nécessaire dans le cas des petites entreprises.

Covid-19 : Ajustements en rafale dans la Silicon Valley En Californie, des entreprises comme VMware, Nutanix ou Airbnb fortement impactés par la crise du Covid-19 ont décidé de licencier leurs employés, de geler leurs salaires ou de les placer en congés forcés sans les payer. A l'inverse d'autres comme ServiceNow ou Salesforce s'engagent à ne pas réduire leurs effectifs et même à recruter. Avec un taux de chômage qui risque de dépasser les 30 millions, les Etats-Unis font partie des pays les plus durement touchés par l'épidémie de Covid-19. Première région impactée par la pandémie, la Californie où sont installés la plupart des géants des nouvelles technologies.

Mesures barrières au travail : de nouvelles affiches INRS - Actualité En entreprise, le respect strict des mesures barrières est nécessaire pour éviter la transmission du COVID-19. Mesures de distanciation physique Le respect des distances minimales (plus d’un 1 mètre et mieux 2 mètres) entre les personnes permet d’éviter une contamination respiratoire et manuportée par les gouttelettes émises lors de la toux, des éternuements ou de la parole. Comment moderniser la médecine « traditionnelle » africaine Bien que l'usage soit déjà popularisé, nous sommes toujours réticents à l'idée d'employer le qualificatif "traditionnel" pour désigner la médecine africaine par opposition à la médecine occidentale qualifiée de "conventionnelle". Pourquoi faut-il employer des qualificatifs aussi manichéens qui désignent des systèmes de santé appartenant à des cultures différentes ? En considérant, la médecine africaine de « traditionnelle », elle est implicitement placée dans un rapport hiérarchique vis à vis de celle occidentale encore appelée médecine « moderne[1] ». Je me suis donc appesanti sur les facteurs justifiant ce positionnement dichotomique entre la médecine "traditionnelle" africaine et la médecine "moderne" européenne.

Réussir son projet d'e-learning ludique L’e-learning en entreprise est à la mode depuis quelques années : on en met à toutes les sauces et pour tous les sujets. On l’invoque telle une recette magique permettant aux entreprises de former leurs employés rapidement et à moindre coût. Beaucoup de dispositifs d’e-learning se réclament de la gamification ou du serious game – et beaucoup échouent à atteindre leur objectif premier : enseigner. Ils échouent car on confond sérieux et solennité. Agrément sanitaire des établissements au titre du règlement (CE) n°853/2004 Est soumis à l’obligation d’agrément sanitaire tout établissement qui prépare, transforme, manipule ou entrepose des produits d’origine animale ou des denrées en contenant et qui commercialise ces produits auprès d’autres établissements, y compris les navires congélateurs, les navires usines et les navires cuiseurs de crustacés et de mollusques. Les produits provenant d’un établissement agréé portent une marque d’identification ovale permettant d’identifier cet établissement. Ne sont pas soumis à l’agrément sanitaire, tout établissement qui : procède à la remise directe au consommateur final ; met sur le marché des produits dits « composés » : denrées contenant à la fois des produits d’origine végétale et des produits d’origine animale transformés. Il est recommandé dans tous les cas de se renseigner préalablement auprès des services de proximité, afin de s’assurer que l’activité projetée est soumise à l’agrément. Quand faire la demande d’agrément ?

Formation professionnelle en période de Covid-19 : nouveaux ajustements Le dispositif exceptionnel d’aide à la formation mis en place dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 continue à se déployer et à être complété. Les formations obligatoires pourront être reportées, un certificat de réalisation de l’action de formation a été créé par le ministère du Travail, les salariés non placés en activité partielle pourront bénéficier exceptionnellement des financements FNE-Formation… Tour d’horizon des toutes dernières mesures et informations. Des précisions sur les financements exceptionnels de la formation professionnelle Le ministère du Travail a publié plusieurs FAQ sur les mesures exceptionnelles relatives à la formation :

#Coronavirus : un salarié peut-il refuser de venir travailler ? Vous êtes en droit en tant qu’employeur de demander à vos salariés de venir retravailler, dans la mesure où il s’agit d’une activité autorisée, la vente à emporter. S’ils ne veulent pas venir, ces salariés commettent un abandon de poste. Outre l’absence de versement de salaire, cet abandon, s’il est réitéré malgré les demandes de l’employeur, peut l’exposer à un licenciement pour faute grave. Le salarié qui ne veut pas reprendre le travail dans les locaux de l’entreprise, dans le cas où il craint pour sa santé ou celle de ses proches, qu’il ne veut pas contaminer, doit présenter un arrêt maladie. Cet arrêt doit lui être prescrit par son médecin. Si l’employé a une pathologie qui le rend vulnérable au virus, ou s’il vit en effet avec une personne vulnérable (personne âgée, malade) ou qu’il lui rend visite régulièrement, dans ce cas-là, il doit s’en parler à son employeur.

Related: