background preloader

Offres spéciales des médias

Offres spéciales des médias
Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) est le représentant du Comité international olympique (CIO) en France. Il agit au nom du Mouvement olympique et sportif pour promouvoir l’impact sociétal du sport et développer sa pratique en France. Dans son souci d’étendre la culture sportive et olympique au plus grand nombre, le CNOSF met à contribution de la Semaine de la Presse et des Médias dans l’École® un corpus documentaire en trois volets : - 22 coupures de presse de L’Echo des Sports de l’été 1924 où Paris reçut les Jeux Olympiques, afin d’étudier la façon dont le récit sportif a évolué. Ces coupures sont accompagnées d’une notice explicative. - Une exposition numérisée, en 6 fiches, sur le thème du fair-play : première règle de conduite sur un terrain de sport, le fair-play participe plus largement du vivre-ensemble pour une société apaisée. - Une vingtaine de Unes du journal L’Équipe pour aborder différents thèmes relatifs aux Jeux Olympiques.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés. L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones. Différentes zones du cerveau La zone de la lecture recycle un « algorithme » préexistant, celui de la reconnaissance des visages : au scanner, on voit nettement la même zone s’activer. 1. 2. 3. 4. Stanislas Dehaene

Semaine de la presse et des médias dans l'école D’où vient l’info ? Qu'est-ce qu'une source ? Qui décide des sujets montrés dans un JT ? Comment une info est-elle relayée ? Cette année encore, des journalistes de TV5MONDE viendront à la rencontre d'écoliers afin de parler de leur expérience en tant que professionnels de l'info dans une chaîne francophone mondiale. « Les clés des médias - Qu’est ce qu’une source ? « Kiosque - Les médias à l'épreuve de l'intox » : dans un contexte où la post-vérité s'impose et les "faits alternatifs" se multiplient, comment la presse peut-elle lutter ? La liberté d'expression, ça s'apprend ! Qu'entend-on par liberté d'expression et liberté d'information ? Rencontres entre des journalistes et des écoliers Dites-nous tout... TV5MONDE a organisé des rencontres avec de jeunes écoliers francophones pour parler du rôle du journalisme et aborder la question de la liberté et de la presse. C'est quoi la liberté d'expression ? S'informer oui, mais comment ? Découvrir les activités pédagogiques (A2, B1 et B2)

presse à l'école Prix Bayeux: récompenses pour le Sunday Times, l'AFP, la BBC et TF1 - A la Une Les trophées du 16e prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre ont été décernés samedi à Christina Lamb (The Sunday Times) en presse écrite, Walter Astrada (AFP) pour la photo, Tim Franks (BBC News) en radio et Paul Comiti (TF1) pour la télévision, a-t-on appris auprès des organisateurs. Christina Lamb a été récompensée pour un reportage en Afghanistan intitulé "Une mission impossible". En photo, Walter Astrada de l'AFP a été distingué pour un reportage à Madagascar en février 2009. Tim Franks, BBC News, a été distingué pour un travail "dur et plein d'espoir" autour de la vie d'un médecin à Gaza, tandis que dans la catégorie télévision Paul Comiti, TF1, qui a suivi l'armée française prise en embuscade en Afghanistan ("une embuscade afghane") a aussi été récompensé. Le prix du jeune reporter est revenu au photographe Mohamed Dahir de l'AFP pour son travail à Mogadiscio de mars à mai 2009, intitulé "Mogadiscio, l'une des villes les plus dangereuses du monde". Trophée presse écrite:

Le Géoclip : mettre en oeuvre un programme de géographie avec les Intelligences Multiples - Osons Innover Description Réalisation d’un clip vidéo présentant l’espace proche du Collège Albert Samain, en reliant plusieurs chapitres du programme de géographie avec une construction et évaluation progressive des connaissances et compétences. Points-clés du projet Projet pédagogique : Utiliser les Intelligences Multiples (IM) pour mettre en œuvre les programmes et réaliser des tâches finales reliées à la vie quotidienne des élèves, avec la fabrication d’un Géoclip.Objectifs pédagogiques : Rendre l’élève acteur de ses apprentissages et évaluer ses connaissances et compétences en géographieResponsable du projet : Lucas Gruez, professeur d’Histoire-Géographie, Coordonnateur pédagogiqueÉtablissement : Collège Albert Samain, RoubaixNiveau scolaire : 6èmeMatière : Histoire, Géographie, Education CiviqueRessources et outils : Tablettes pour la production du contenu multimédia, DailyMotion. Contexte et objectifs pédagogiques Le Collège Albert Samain de Roubaix est en REP+. Acteurs-clés du projet

Quiz Presse Magazine | Le Syndicat des Éditeurs de la Presse Magazine Vous pensez tout savoir de la presse magazine ? Vous connaissez forcément ELLE ou L’EXPRESS mais savez-vous ce qu’est la barbe d’un magazine ou encore ce qu’est un Mook ? A l’occasion de la Semaine de la presse et des médias dans l’école, le Syndicat des Editeurs de la Presse Magazine vous propose de tester vos connaissances sur la presse magazine en vous amusant : les coulisses de la conception de votre magazine, sa fabrication, les dernières innovations et les termes qui lui sont propres. Téléchargez le fichier à droite de cette page, répondez aux questions, comptabilisez vos points... Et découvrez à la fin… pour quel métier de la presse magazine vous êtes fait ! Pour toute question fp@lapressemagazine.fr / kh@lapressemagazine.fr Le SEPM vous propose également de découvrir 2 expositions dédiées à la presse magazine : « Une semaine de news » : comment s’organise une couverture de news magazine, comment se fait le choix de la thématique d’actualité, celui de l’image et du texte associés.

Libération Un photographe italien, Pietro Masturzo, est le lauréat du World Press Photo Award 2009 pour un cliché sur la contestation en Iran, ont annoncé vendredi les organisateurs du plus prestigieux concours de photojournalisme qui ont aussi récompensé trois photographes de l’AFP. Sur la photo aux tonalités sombres du photographe indépendant Pietro Masturzo, une femme sur le toit-terrasse d’un immeuble de Téhéran crie, les mains en entonnoir autour de la bouche, quelques jours après la réélection le 12 juin 2009 du président Mahmoud Ahmadinejad, qu’elle conteste. «La photo montre le commencement de quelque chose, le commencement d’une histoire énorme», explique la présidente du jury Ayperi Karabuda Ecer dans un communiqué. «Elle donne de la perspective à l’information et touche tant visuellement qu’émotionnellement», ajoute-t-elle. «La photo rend de manière puissante l’atmosphère, la tension, la peur, mais aussi la tranquillité et le calme», souligne la jurée Kate Edwards. (Source AFP)

Les enfants fantômes: La détresse des enfants trop sages! - SOS Nancy À force de multiplier les règles, les menaces, les mesures punitives et les reproches, certains parents réussissent, en bout de ligne, à « fabriquer » un enfant sage et docile et qui leur renvoie l’impression qu’ils sont de bons parents puisque leur enfant est aimé de tous. Mais à quel prix? Attention, toutefois, les enfants obéissants ne vivent pas nécessairement tous autant d’anxiété. En effet, puisqu’ils répondent généralement bien aux attentes des adultes, les parents tiendront à encourager et gratifier ces comportements exemplaires et multiplieront les récompenses et valorisations. Par ailleurs, une étude portugaise, menée auprès d’enfants particulièrement dociles, pendant plus de douze ans, a démontré que ces enfants modèles avaient vécu à l’âge adulte plus de dépression et d’angoisse (12 %) que les enfants difficiles (8 %).[3] malheureux. [4] Les enfants trop sages, trop bien adaptés, font plaisir aux adultes ou plutôt les soulagent. [1] Cyrulnick, Boris. [3] Fonseca, A.C.

Related: