background preloader

Denis Darzacq, actu

Denis Darzacq, actu
Related:  Arts Visuels (cinéma, photo, animation, bd, art contemporain)

Li Wei, photographe en apesanteur Li Wei est un artiste qui s'est libéré une fois pour toutes des lois de la gravitation. Ses photos qui se jouent de la pesanteur, sont un hymne à la liberté, mais au moyen de l'humour et du comique. C'est la liberté du corps, mais aussi celle de l'esprit. Ses images parlent de liberté dans un pays où la principale liberté est celle de consommer, mais pas de penser et surtout pas de s'exprimer. Elles sont un acte joyeux de rébellion dans un pays où le parti qui contrôle tout ne considère pas les performances comme de l'art. Ce qui ajoute au plaisir de regarder ses images, c'est que ses images sont obtenues avec un minimum de trucage, seulement du fil de fer et parfois un cadre en bois, que Li Wei efface ensuite. Sur cette photo, Li Wei est au volant de cette BMW qui survole les toits de Beijing, tandis que ses amis, qui se tiennent par la cheville, s'accrochent à ce symbole de réussite sociale et veulent, eux aussi, leur part, aussi minime soit elle, de l'argent et du luxe.

La France de Raymond Depardon | italic magazine Nomade dans l’âme, Raymond Depardon, le célèbre photographe de Magnum, est parti à la découverte de la France, d'une autre France, pas celle qui apparaît quotidiennement dans les journaux mais celle des petites villes, des magasins de province, des bords de plage discrets. Il a parcouru les routes au gré des saisons et de la lumière afin de montrer à égalité les régions que chacun rêve de visiter ou celles qui se dérobent à tout romantisme. « J’ai visité des lieux très différents, où parfois l’histoire n’a rien de commun d’un “pays” à un autre. Au noir et blanc contrasté, à la profondeur de champ vibrante d’humanisme de ses œuvres antérieures, il préfère ici la frontalité à la chambre, la couleur, la lumière unique, neutre, délicate et sensible.

La France vue du sol : le regard de Raymond Depardon En photographiant des lieux si ordinaires qu'on ne les voit plus, Raymond Depardon dresse un portrait intime et pluriel de la France moderne. Pour “Télérama”, il confronte son regard à celui du géographe Michel Lussault. Un camping-car, un GPS qui repère les départementales, des kilomètres de pellicule, une chambre photographique format 20 x 25... et, un jour d'automne 2004, le photographe Raymond Depardon a pris la route, direction « la France ». Alspach, Haut-Rhin Raymond Depardon : J'ai été frappé par les couleurs de la France. J'ai vu aussi la couleur comme une arme, une façon d'exister. Michel Lussault : Entièrement ­d'accord. Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Vendée M.L. : Qu'est ce qu'habiter, dans un pays comme la France ? R.D. : Au départ, on m'a dit : « Raymond, tu te lances dans un sacré projet parce que la France, ce n'est pas la géographie, c'est l'Histoire. » C'est une idée fausse, un peu élitiste. Les Chalesmes, Jura R.D. : Ce bricolage n'est pas une spécificité française.

Learning to fly – Denis Darzacq, Daniel Gordon m.v. | Fotografisk Skoles Blog Denis Darzacq er aktuel med udstillingen “Hyper” hos Laurence Miller Gallery i New York. Bl.a. fortælles der fra pressemeddelelsen: HYPER refers to the new garish supermarkets in Paris and Rouen where consumer goods, brightly packaged and presented, make for a vivid and contemporary backdrop for his pictures. Darzacq brings street dancers, mostly young men and women in their late teens and early twenties into these stores and asks them to perform their leaps, jumps, twirls, and other gravity-defying movements. og The photographs explore the tension between being and having, between the human body and the built environment. (De 2 galleribilleder er fra DLK Collections anmeldelse af udstillingen) Tjek også Darzacq andre serier, bla. En anden fyr, der har været inde over det samme tema er Daniel Gordon, som med sin serie “Flying Pictures” har villet dokumentere, at han kunne flyve – om end kun i 1/125 sekund. Han har monteret sit kamera på et stativ og foretaget indramningen.

La Profondeur De Champ: définition, formule et calculateur La profondeur de champ est la zone de netteté que l'on obtient sur une photo, c'est un élément essentiel: elle peut mettre un sujet en valeur ou bien permettre de capturer tous les détails d'une scène. Pour bien comprendre (et maîtriser) ce phénomène nous regarderons: Des exemples d'utilisation de courte et longue profondeur de champLes explications optiques du flou de mise au point.Les formules de calcul de la pdcL'influence des différents paramètres (ouverture, focale, distance de mise au point).Calculateur en fin de post:Calculateur de profondeur de champReprésentation graphique de l'importance du flouReprésentation dynamique des phénomènes optiques Simulateur Utilisation de la profondeur de champ Je commence avec des exemples d'utilisation du phénomène de profondeur de champ, nous allons voir que selon les cas il peut être intéressant d'avoir tout net à l'image ou à l'inverse juste une zone qui se détache du flou. Comment contrôler la profondeur de champ Illustartion optique de la pdc

note de cours : histoire de la photo 1925 Dans les années 1925 à 40 les surréalistes développent le thème de l'érotisme comme libération. Leur pâpe est Breton. Il y a peu de photographes, le mouvement étant avant tout littéraire et Breton gardant le dogme. On trouve Man Ray (rayogrammes), Boiffard, Parry, Hans Bellmer, Claude Cahun, Dora Maar, Raoul Ubac, ou Brassaï aux marges du mouvement. A l'époque la photographie se veut la représentante de la parfaite objectivité, tandis que le surréalisme revendique "l'automatisme psychique pur", le "rêve et le merveilleux". Pour tous, l'artiste a libre choix de son œuvre, tous prônent la libre disponibilité des images photographiques ou imprimées et la puissance combinatoire à partir d'un document existant laissé à la seule force de l'imagination. Les techniques surréalistes : - surimpression : superposer deux ou plusieurs éléments à partir de deux ou plusieurs négatifs superposés (Boiffard, Parry, Tabard) - photomontage : assemblage de négatifs (Ubac)

Histoire de la photographie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article retrace les étapes qui jalonnent l'histoire de la photographie, principalement vue sous son aspect technique. La photographie peut être considérée comme une technique propre à supplanter le dessin ou la peinture pour représenter le monde qui nous entoure. Son invention nécessitait, d'une part la réalisation d'un dispositif optique permettant la création de l'image, et d'autre part de fixer cette image sur un support pérenne par un processus chimique irréversible. Par ailleurs les usages de cette technique ont évolué, et sa dimension artistique a notamment été reconnue. La photographie comme technique[modifier | modifier le code] La chambre noire était déjà connue par Aristote (384-322 av. Elle fut employée par de nombreux artistes, dont Giambattista della Porta, Vermeer, Guardi et Giovanni Antonio Canal, dit Canaletto, qui l'utilisa notamment pour mettre en perspective ses célèbres paysages des canaux de Venise.

Petite histoire de la photographie Voici une très rapide histoire de la photographie. Mon document original, sous forme de diaporama powerpoint à montrer aux élèves, s’accompagne de nombreuses illustrations, que je ne peux reproduire ici, pour des questions de droit… Mais les curieux les retrouveront facilement sur Internet, avec les références indiquées. Vous trouverez à la fin une fiche pédagogique... I – L’origine de la photographie 1) Découverte optique : la chambre noire Toute l'histoire de la photographie tourne autour d’un principe d’optique : Quand la lumière pénètre par un petit trou (appelé sténopé) dans un espace fermé et sombre, l’image inversée de ce qui se trouve dehors se forme sur le mur opposé. Ce procédé était déjà connu dans l’Antiquité. Aristote, (Grèce, IVe siècle avant J.C.) fait part à travers ses écrits de l'utilisation de cette technique afin d'observer le ciel et les éclipses solaires. On fabriquait des pièces spéciales pour les peintres. 2) Découverte physique : la lentille II – Evolutions techniques

Related: