background preloader

30 ans de bidouille politique

30 ans de bidouille politique
Le Chaos Computer Club, célèbre et influente organisation de hackers allemands, fête ses trente ans cet automne. Pour comprendre sa trajectoire, rencontre avec Andy Müller-Maguhn, membre du bureau, et longtemps porte-parole. Andy Muller Maghun à Berlin en novembre 2011, (cc) Ophelia Noor pour Owni Trente ans de hack et tous ses bits : depuis septembre 1981, le Chaos Computer Club [en] rassemble des hackers, ces adeptes passionnés de la bidouille et du détournement de finalité, en particulier dans l’informatique. Le petit groupe créé à Hambourg a ensuite migré à Berlin avant de faire des petits dans tout le pays, et même à l’étranger, au point de devenir la première organisation de ce type en Europe. Ils sont parvenus à acquérir, à coup de hacks restés dans les mémoires, une véritable influence politique dans le domaine des libertés numériques et de la protection de la vie privée. Le CCC vient de fêter ses 30 années d’existence. Quand je suis arrivé, il y avait 300 personnes. Regret ?

http://owni.fr/2011/11/03/30-ans-de-bidouille/

Related:  linux / libre / open source / hackingPiraterieweb

Les données personnelles d'un millier de cadres UMP piratées Infosignalée par un internaute Adresses privées, numéros de portable, âge de leur(s) enfant(s)... Les coordonnées et données personnelles de cadres de l’UMP ont été piratées et sont librement disponibles sur Internet – Rue89 a choisi de ne pas mettre de lien vers le site d’origine, de partage de documents, ni vers leurs reproductions. Députés, sénateurs, députés européens, membres de cabinets, chargés d’études, collaborateurs de ministre... près de 1 000 personnes (1 330 adresses e-mail) sont concernés par cette fuite.

FabLabSquared Billet publié le 11 avril par Fabien Eychenne | 5 commentaires Tag : Lexique Les hackerspaces sont des lieux protéiformes regroupant des personnes d’horizons différents dans l’objectif de produire des projets, de nouvelles idées et de les partager. Les technologies et le numérique sont utilisés comme levier. Les activités liées aux différents hackerspaces peuvent varier par rapport aux lieux, aux cultures, aux personnes qui portent le hackerspace. Les hackerspaces fonctionnent généralement à travers des workshops, des présentations et des cours. Ils proposent des espaces afin que leur membres travaillent sur des projets personnels, collaborent avec d’autres groupes et d’autres projets.

GPG — Wikilivres Un livre de Wikilivres. Bien que la méthode décrite se déroule sous Gnu/Linux, c'est la même que sous les autres systèmes. Attribuer une signature numérique à vos documents, mails et projets secrets ? Chiffrer (= Crypter, mot franglais incorrect) un document encore plus secret, ou alors des photos qui montrent l'existence de votre frère jumeau caché ? Ou simplement vos recettes de cuisine ? Comment tu hackes ta bibliothèque (Toulouse) ? Au sortir de la longue Quinzaine consacrée au Libre par la Bibliothèque de Toulouse , et au vu des réactions très encourageantes exprimées depuis quelques jours, il est intéressant de revenir sur cette opération annonciatrice de beaux développements. Hacke ton animation : vraiment ? Un programme "augmenté" : merci les réseaux ! Le programme élaboré par les bibliothécaires s'est construit de manière intéressante. A partir d'une demande formulée par l'équipe Musique (2 ateliers sur MAO et PAO et une conférence), on a vu arriver 11 ateliers au final, 3 conférences et 2 espaces de démonstration, ce qui a mis en mouvement pas moins de 12 collègues autour de cette idée centrale : montrer toutes les facettes possibles du Libre. Les thématiques des conférences, le choix des lieux (3 médiathèques concernées) le "pot" commun de réflexions ont constitué, de mon point de vue, une des expériences professionnelles les plus achevées.

Censure du net: voilà comment continuer à visiter les sites interdits Le gouvernement souhaite lutter contre la haine, le terrorisme et le racisme sur internet, une mesure que Manuel Valls juge insuffisante puisqu’il veut étendre le blocage des sites sans passer par voie de justice aux sites anti-sionistes. Tous les sites critiquant à tort ou à raison Israël sont donc sur la sellette, et combien de personnes ne pourront plus s’informer autrement que via les médias officiels qui ne recoupent pas les infos, ne relient pas les points, ou en ignorent certains pour ne pas que certaines évidences soient top visibles? Le gros souci du gouvernement, c’est qu’il ne peut pas interdire réellement ces sites à moins de saisir les serveurs lorsqu’ils en ont la possibilité, ce qui est extrêmement rare et dans des cas bien précis, ce qui n’arrivera pas pour des sites de ré-information. Explication pour les novices:

La petite histoire d’Anonymous à Fantasia Portrait favorable mais néanmoins franc, We Are Legion - The Story of Hacktivists va à la rencontre de spécialistes d’Internet et des médias, mais également de membres et d’anciens membres d’Anonymous, le plus célèbre collectif de pirates virtuels. On les imagine vivant cloîtrés dans les sous-sol de leurs parents, leur existence tout entière vécue devant leur ordinateur. Ils sont les premiers à rire du cliché tout en le validant. À l’ère du 2.0, leur terrain de jeu, les pirates d’Internet (communément appelés « hackers ») sont passés ces dernières années de l’anonymat relatif à l’hypermédiatisation.

Bidouilleurs de l’extrême Les Hackers n'aiment pas qu'on leur fixe de limites techniques. Ils se projettent toujours vers la prochaine limite, pour la franchir, explique Hannes Gassert, animateur de cette ultime session de la conférence Lift qui se déroulait à Genève les 22 et 24 février 2012. Pour conclure sa conférence, Lift invitait trois fauteurs de troubles, trois explorateurs, trois bidouilleurs qui appliquent leurs comportements de hackers au monde réel. eToy : détourner notre perception de la réalité Michel Zai est le fondateur et président d'eToy Corporation, un collectif artistique suisse né en 1994, qui se présente comme une entreprise qui n'a pas d'autre objectif que de faire de l'art en détournant les modes de management et de communication des entreprises d'aujourd'hui. eToy est une entreprise dont l'objectif est d'ouvrir de nouveaux espaces à l'art contemporain, de produire plus d'art, explique Michel Zai dans sa présentation (.pdf).

« Je me modifie, donc je suis » Cyril Fiévet (@cfievet) ne nous est pas inconnu. Ancien journaliste pour InternetActu de 2003 à 2006, il fut l'un des blogueurs français les plus prolixes du début des années 2000 avec son blog, Pointblog, son livre BlogStory et son magazine, Netizen, qui avaient tout trois l'ambition de montrer au grand public ce qu'était ce phénomène alors naissant.Cyril Fiévet s'intéresse depuis des années aux technologies. Editeur et traducteur pour Fyp éditions, il vient de signer Body Hacking, un livre très documenté sur la démarche volontaire de modifier son propre corps, "notamment en lui adjoignant des composants artificiels, dans le but de transformer son comportement naturel". En nous amenant à la rencontre de ces premiers pirates d'eux-mêmes, Fiévet ouvre une boîte de pandore, esquissée philosophiquement par les transhumanistes, qui nous fait passer concrètement de la science-fiction à la plus concrète réalité.

Rebooter les villages Zone rurale autonome + hackers = hackerland. Une équation somme toute logique, comme nous l'ont expliqué les habitants d'un de ses "néo-villages" installé dans le Centre. Ils organisaient ce week-end leur deuxième festival, au joli titre en forme de synthèse : electronic pastorale. La sainte trinité du hackerland. La DARPA crée Memex, un outil pour explorer le « deep Web » par Emilien Ercolani, le 12 février 2015 15:01 L’agence américaine DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) a élaboré un programme baptisé Memex, un moteur de recherche pour trouver les contenus non indexés sur le Web. Un outil capable de fouiller dans les entrailles du Web, celui que le grand public ne connait pas : c’est le but avoué de Memex (combinaison de « mémoire », ou « memory » en anglais, et de « index »), l’outil conçu par la DARPA. Cette entité, qui appartient au Département de la Défense américaine, a disposé d’un budget évalué entre 10 et 20 millions de dollars pour développer l’outil qui est désormais passé au stade de prototype.

Geek Politics Concepts Hackers IRC Bildschirmtext Chaos Computer Club Éthique hacker La Quadrature du Net Réseau distribué DNS Amesys, Qosmos, Bluecoat et cie Tor Deep Packet Inspection (DPI) Datalove ACTA Script-Kiddie Lulz Rop Gonggrijp Hackers Hacker (concept vaste, aux définitions nombreuses, quelques sens choisis ici) 1. Nom masculin (mais rien n'empêche les femmes d'en être).

La révolution des hackers La révolution des hackers est en marche. Ce mardi soir, nos amis de l'excellent magazine Uzbek & Rica organisent à la Gaîté lyrique à Paris un Tribunal pour les générations futures avec, à la barre, la révolution qui vient. Celle d'une société de l'information libre et gratuite, en opposition à une société construite par des industries dites culturelles. Thème du procès de ce soir: "la culture doit-elle être libre et gratuite ?" Dès à présent, récit de la genèse de cette cooool révolution.

OPEN NOOMUSEUM - free E-Learning 3d virtual Museum Dans ces fichiers se trouve un dossier "noomuseum" qui contient tous les medias du projet et qui doit être placé au premier niveau du disque dur principal (système) à la racine. Ce dossier contient l'ensemble des medias (images, sons, vidéo, pages HTML, qui peuvent être personnalisés avec un logiciel de traitement graphique.) attention, de ne pas changer les noms des fichiers.

Geek Politics Anonymous : du Lulz à l'activisme Mais qui sont les Anonymous ? Après que le Time les ait nommés l'un « des groupes de personnes les plus influents du monde », qu'ils se soient distingués dans les médias pour leurs attaques contre Paypal et Mastercard dans le cadre de la riposte au blocage des fonds de Wikileaks, que des politiciens les aient accusés de cyberterrorisme, que le débat entre internautes ait fait rage quant à leurs actions, beaucoup se posent encore la question.

Related: