background preloader

Vitruve

Vitruve
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Marcus Vitruvius Pollio, connu sous le nom de Vitruve, est un architecte romain qui vécut au Ier siècle av. J.-C. (on situe sa naissance aux alentours de 90 av. C'est de son traité, De Architectura, que nous vient l’essentiel des connaissances sur les techniques de construction de l'Antiquité classique. Biographie[modifier | modifier le code] Cetius Faventinus « Vitruvius Polio aliique auctore » dans son épitaphe. Vitruve architecte[modifier | modifier le code] Principalement connu pour ses écrits, Vitruve était lui-même architecte. De architectura[modifier | modifier le code] Vitruve est l’auteur d’un célèbre traité nommé De architectura (en français, « au sujet de l’architecture »), écrit à la fin de sa vie (Ier siècle av. Vitruve est resté célèbre pour avoir fait valoir dans son De architectura qu’une structure devait présenter les trois qualités de firmitas, utilitas, et venustas — autrement dit forte (ou pérenne), utile et belle. Related:  Histoire - Questionnement - A ClasserPeintures - A Classer

Leonardo da Vinci Leonardo is revered for his technological ingenuity. He conceptualised flying machines, an armoured vehicle, concentrated solar power, an adding machine,[7] and the double hull, also outlining a rudimentary theory of plate tectonics. Relatively few of his designs were constructed or were even feasible during his lifetime,[nb 2] but some of his smaller inventions, such as an automated bobbin winder and a machine for testing the tensile strength of wire, entered the world of manufacturing unheralded.[nb 3] He made substantial discoveries in anatomy, civil engineering, optics, and hydrodynamics, but he did not publish his findings and they had no direct influence on later science.[8] Life Childhood, 1452–1466 Leonardo's earliest known drawing, the Arno Valley (1473), Uffizi Verrocchio's workshop, 1466–1476 Professional life, 1476–1513 In 1482 Leonardo, who according to Vasari was a most talented musician,[25] created a silver lyre in the shape of a horse's head. Old age, 1513–1519 Personal life

Cristoforo Landino Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cristoforo Landino (Florence, 8 février 1425 n. st.- Borgo alla Collina, 24 septembre 1498) est un humaniste italien du XVe siècle. Biographie[modifier | modifier le code] Son père Bartolomeo était natif de Pratovecchio, dans le Casentino, mais Cristoforo indique lui-même plusieurs fois Florence comme son lieu de naissance. Il fut poussé sur la voie des lettres par l'exemple de son oncle paternel Gabriele, moine camaldule et élève d'Ambrogio Traversari. Parallèlement à son activité d'enseignement au Studio, il exerçait également des charges publiques : chancelier du parti guelfe en 1465 (succédant à Bartolomeo Scala), plusieurs fois aussi secrétaire de la chancellerie et de la Seigneurie, même s'il n'obtint jamais le poste de chancelier. À sa mort, c'était une personnalité très éminente de Florence, et il mourut dans un château que lui avait concédé la République. Iconographie[modifier | modifier le code] Sources[modifier | modifier le code]

Section Française - Le calendrier TZOLKIN au Quotidien Le Calendrier Maya : qu’a-t-il de si spécial ? Comment et Pourquoi le calendrier Dreamspell d’Argüelles a-t-il été inventé ? Au Sujet des Calendriers Matérialistes et Spirituels {haut de page} Maya Don Alejandro Perez Oxlaj Résumé de la visite de Don Alejandro à Chennai et La Ville Dorée {haut de page} LE PORTAIL DU CALENDRIER MAYA Les Changements dans le Calendrier Maya Après 2012 Vivre le Calendrier Maya DECODAGE 2012 : 1ère Partie - Culpabilité Mondiale ? Le Calendrier Maya et l'Art de Rêver Une Epoque Exceptionnelle Embrasser le Divin Masculin Lire les Articles des Trecenas Précédentes {haut de page} Videos Le Calendrier Maya expliqué STFR Message de Don Alejandro - guide spirituel Maya Le Calendrier Maya - L'Evolution Continue - Vidéos sous-titrées Transcript de la Vidéo L’Evolution Continue Le Calendrier Maya arrive dans le nord Transcript de la Vidéo Le Calendrier Maya Arrive dans le Nord {haut de page} Schemas & Graphiques LES NEUFS NIVEAUX DU CALENDRIER MAYA

Le Pérugin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Pérugin Autoportrait, Palazzo dei Priore, Pérouse Plaque commémorative sur sa maison natale à Città della Pieve. Biographie[modifier | modifier le code] Le Pérugin s'est formé en étudiant les œuvres de Piero della Francesca et de Verrocchio, dont il a probablement été l'élève à Florence entre 1470 et 1472, en compagnie de Léonard de Vinci[1]. Parmi ses œuvres de jeunesse on distingue les Scènes de la vie de saint Bernard (1473), L'Adoration des Mages (1476) et différentes Vierges dispersées dans de nombreux musées d'Europe qui ont longtemps été attribuées à Verrocchio. Il travaille à Rome à partir de 1478. Lorsque sa réputation est établie, son activité devient débordante. Dans les dernières années de sa vie, il travaille intensément pour les principales églises d’Ombrie et de Toscane. Le Pérugin est mort de la peste tandis qu'il travaillait à ces réalisations ; il a été d'abord enseveli juste en dehors de la localité[2]. Chapelle Sixtine :

les atlantes sont a l'origine des pyramides dans le monde Avec le temps, ce peuple autrefois spirituel, a été déchiré en deux groupes. Les Fils de la Loi de Un perpétuaient la tradition spirituelle de leurs aïeux, pendant que les Fils de Bélial étaient absorbés à satisfaire leurs appétits physiques et leurs désirs. Cette division, ajoutée à l’alliance entre les Fils de Bélial et Mu dans l’intention de piller l’Atlantide et la guerre qui s’ensuivit, mena à la chute du continent et finalement à sa destruction. Les Fils de Bélial firent une mauvaise utilisation des rayons solaires mystérieusement transformés en cristaux, dans des fosses de contact, par les ingénieurs atlantes. Ils inventèrent les explosifs ainsi que ces étranges instruments appelés à mettre en mouvement « les feux du centre de la terre ». En tombant dans la matière, les atlantes recherchèrent les plaisirs physiques. De 50.000 à 10.000 avant J.C., l’Atlantide connut un relatif âge d’or. Le progrès fut mis au service de l’ensemble des citoyens. La résurgence de l’Atlantide

Baldassare Castiglione Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Baldassare Castiglione Baldassare Castiglione, comte de Novellata (né le à Casatico, dans le marquisat de Mantoue et mort le (à 50 ans) à Tolède, en Espagne) est un écrivain et diplomate italien de la Renaissance. Il reste connu pour avoir écrit Le Livre du courtisan, manuel de savoir-vivre qui connut un succès important à sa parution. Biographie[modifier | modifier le code] Baldassare Castiglione est né à Casatico, province de Mantoue, en Italie, dans une ancienne famille lombarde ayant émigré à Mantoue à l'époque du marquis Ludovic Gonzague, un parent de Luigia Gonzague, la mère de Castiglione. Il fait des études classiques à Venise et à Milan, où il est l'élève de Merula et de Calcondila. En 1506, Castiglione écrit et interprète avec Cosimo Gonzague, son églogue Tirsi dans lequel de façon voilée, il dépeint la vie de la cour d'Urbino. Contre toute attente, il reçut des excuses du pape, et les honneurs de l'empereur.

Carte d'Oronce Fine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Oronce Fine, Mappemonde en forme de cœur montrant la Terre australe La mappemonde d’Oronce Fine est une représentation cartographique de la sphère terrestre réalisée selon une projection cordiforme (en forme de cœur) en 1536[1]. Analyses[modifier | modifier le code] À la suite de Charles Hapgood[5] on a parfois considéré que la mappemonde d'Oronce Fine représente avec précision les côtes rocheuses de l'Antarctique. Notes[modifier | modifier le code] ↑ Site de la BNF [archive]↑ J. Voir également[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

Doryphore (Polyclète) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Doryphore (ou « Porte-lance ») est une statue célèbre du sculpteur grec Polyclète, qui représentait un jeune guerrier armé de la lance (sculptée vers 440 av. J.-C.). Polyclète avait entrepris de démontrer, par une « statue dont toutes les parties seraient entre elles dans une proportion parfaite », quels sont les rapports de grandeur dans lesquels la nature a placé la perfection des formes humaines. « Il réalisa aussi un enfant sous forme d'homme, le Doryphore, que les artistes appellent Canon, parce qu'ils y cherchent, comme dans une loi, les principes de leur art, et que seul parmi les hommes, il est considéré comme ayant réalisé l'art lui-même dans une œuvre d'art[1]. » Ainsi, le Doryphore incarne le mieux les théories du traité de Polyclète. La figure est animée par un chiasme (ou contraposto, l'inclinaison des hanches répondant inversement à l'inclinaison des épaules). Notion de module

Des scientifiques sont sans voix après ce qu’ils viennent de trouver en Egypte! L’un des mystères les plus controversés jamais résolu! Des scientifiques sont sans voix après ce qu’ils viennent de trouver en Egypte! L’un des mystères les plus controversés jamais résolu! 799Share85 84 99.4KShare23 Pendant plusieurs générations, il y a eu des interrogations et des débats. Beaucoup de longues heures et beaucoup de temps ont été consacrés aux preuves, sans qu’il n’y ait de réponses claires et sans preuves tangibles. Cependant, aujourd’hui, de plus en plus de preuves s’accumulent qui prouvent les anciens disposaient d’une technologie bien au-delà de ce que nous ne pouvons même commencer à imaginer. Mais maintenant il vous emmène plus loin et vous emporte sous l’Egypte, où de mystérieuses boites pesant 100 tonnes ont été découvertes. Est-il possible que la technologie des anciens était si avancée, qu’elle surpasse la nôtre de nos jours ? La Bible nous dit dans Ecclésiaste 1:9, « Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. » Je peux honnêtement répondre oui.

Leon Battista Alberti Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Alberti. Biographie[modifier | modifier le code] Le premier document qui prouve qu'Alberti est impliqué dans un chantier architectural date de 1454 (lettre à Matteo de' Pasti, directeur du chantier du Tempio malatestiano à Rimini). Activités d'Alberti[modifier | modifier le code] Leon Battista Alberti C'est une des figures les plus importantes de la Renaissance, grand écrivain et philosophe, en latin comme en toscan, théoricien de la perspective mathématique et plus généralement des arts. Le mathématicien[modifier | modifier le code] Cryptologie[modifier | modifier le code] Alberti rédige un essai qui analyse les fréquences de lettres dans les phrases latines et italiennes, et démontre leur impact dans le déchiffrement. Génie et physique[modifier | modifier le code] Grand ingénieur de la Renaissance, il imagina le premier anémomètre en 1450. L'architecte[modifier | modifier le code] Santa Maria Novella (Florence)

Légendes Urbaines - Andrea Mantegna Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Mantegna. Andrea Mantegna Andrea Mantegna[1] (Isola di Carturo, v. 1431[2] – Mantoue, 13 septembre 1506) est un peintre italien de la Renaissance qui a rompu définitivement avec le style gothique en plein milieu du XVe siècle sans se départir de cette attitude tout au long de sa vie. Biographie[modifier | modifier le code] Mantegna, deuxième fils d'un pauvre charpentier nommé Biagio, originaire de l'Isola di Carturo, naît près de Vicence en République de Venise. En 1445, Mantegna s'inscrit à la confrérie des peintres de Padoue comme fils de Squarcione, mais, à l'âge de 17 ans, il quitte Squarcione. Alors que le jeune homme progresse dans ses études, il subit l'influence de Jacopo Bellini, père des peintres célèbres Giovanni et Gentile, et dont la fille Nicolosia épouse Mantegna en 1453. Malgré son succès et l’admiration dont il fait l’objet, Mantegna quitte de bonne heure son Padoue natal et n’y revint jamais.

Racines et Traditions en Pays d'Europe Temple d'Artémis à Éphèse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le temple d'Artémis à Éphèse (en grec Ἀρτεμίσιον / Artemísion, en latin Artemisium) est dans l'Antiquité l'un des plus importants sanctuaires d'Artémis, déesse grecque de la chasse et de la nature sauvage. Sur l'emplacement d'un sanctuaire plus ancien, un temple est bâti vers 560 av. Ce temple est également considéré comme étant la première banque au monde car il était possible d'y déposer de l'argent et de le récupérer plus tard crédité d'un intérêt. Histoire[modifier | modifier le code] Emplacement[modifier | modifier le code] Le site sacré à Éphèse est beaucoup plus âgé que l'Artemision. « Les belliqueuses Amazones t’élevèrent, jadis une statue, sur le rivage d’Éphèse, au pied du tronc d’un hêtre ; Hippô accomplit les rites et les Amazones, reine Oupis, autour de ton image dansèrent d’abord la danse armée, la danse des boucliers, puis développèrent en cercle leur ample chœur ; [...] — Callimaque , Hymnes III à Artémis v. 237-250

Related: