background preloader

Sécurité, les nouvelles menaces à la porte des entreprises -

Sécurité, les nouvelles menaces à la porte des entreprises -
Le 02 Novembre 2011 La multiplication des usages comme les terminaux personnels (smartphones et tablettes), les réseaux sociaux et les services cloud doit alerter les responsables informatiques, mais aussi les dirigeants d'entreprise sur la nécessité d'engager une nouvelle politique de sécurité pour contrer les menaces. Ces dernières se font de plus en plus persistantes et cachées. Crédit photo : D.R. Sommaire du dossier : 1.

Sauvegarder les données de l'entreprise | CommentCaMarche Les solutions de sauvegardes de données pour les PME La perte de données stockées sur un ordinateur professionnel peut avoir des conséquences dramatiques pour l'entreprise. Vols, sinistres, défaillance informatique, piratage : l'origine des pertes est multiple. C'est pourquoi les solutions de sauvegardes de données sont indispensables. Voici une introduction aux outils adaptés à vos besoins et quelques critères pour choisir. Pourquoi sauvegarder les données de l'entreprise? La sauvegarde des données préserve l'activité de l'entreprise, notamment en cas de défaillance du système informatique. L'entreprise peut faire face à plusieurs types de risques qui mettent en danger ses données : Quels sont les enjeux d'une sauvegarde des données pour l'entreprise ? Sauvegarder son image de marque auprès de ses clients ou de ses partenaires, Assurer une productivité constante et son chiffre d'affaires, Eviter la perte d'informations sensibles : un fichier clients en cas de piratage par exemple.

Qu'est ce que la Valeur ? Qu'est-ce que la Valeur ? Qu'est-ce qui n'a pas de prix ? avec Patrick Viveret L'interaction entre le risque et le temps Christian GollierProfesseur à l'université de Toulouse La théorie de la finance développée récemment permet d'offrir des recommandations de gestion dynamique des risques en accord avec les objectifs du preneur de risque et les représentations de son environnement. Son application la plus évidente concerne la gestion de portefeuille. Faut-il réduire la détention d'actions quand l'horizon temporel de l'investisseur se réduit ? Comment adapter le portefeuille aux signaux qui permettent de mieux prévoir les rendements des actions ? Octobre. Mark Twain, Pudd'nhead Wilson Le temps est consubstantiel au risque. Âge et gestion de portefeuille Commençons par une question : comment prendre en compte l'horizon temporel du décideur dans les choix stratégiques de portefeuille ? À ma connaissance, Paul Samuelson, en 1963, fut le premier économiste à s'intéresser à cette question. Un autre argument repose sur la loi des grands nombres. Diversification temporelle et réserves de stabilisation Note 1.

Protection des données de l’entreprise : conseils pour le salarié en mission Les entreprises sont la cible de nombreuses attaques. Par ailleurs, la négligence (et parfois la malveillance) de leurs salariés les exposent à des pertes de données et d’informations sensibles. Pour remédier en partie au problème. Plusieurs acteurs, dont l’agence de cyber-défense du gouvernement, propose un passeport de conseils à recommander aux employés dont les missions les amènent à voyager. L’Agence nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI), l’agence de cyber-défense du gouvernement, et le Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises ont présenté hier un passeport de conseils aux voyageurs destinés aux salariés des entreprises françaises pour qu’ils puissent partir en mission à l’étranger en minimisant les risques concernant les données contenus dans leurs ordinateurs portables, téléphones, et assistant personnel (PDA). Au format d’un passeport, le document comporte 12 pages.

» 100 ressources autour de Freemind - Lettres et Cartes Heuristi LogicielsMarie25 octobre 2009, 14:22 Je me suis rendue compte qu’avec le temps j’avais accumulé pas mal de liens à droite et à gauche autour du célèbre logiciel de mind mapping gratuit Freemind ; j’ai donc pris le temps de recenser, classer, compléter ces ressources, le tout dans une mind map, évidemment ! Je vous propose donc 100 liens en rapport avec Freemind, qui vont de l’installation du logiciel aux astuces pour les plus exigeants, en passant par un bon nombre de vidéos, de sites ou encore de livres consacrés à Freemind. Deux supports sont à disposition : – la carte Freemind en natif à télécharger : 100 ressources autour de Freemind (cliquer sur « enregistrer sous ») – la carte exportée dans MindMeister : 100 ressources autour de Freemind (voir également ci-dessous). Si vous avez d’autres liens intéressants à proposer sur le sujet, n’hésitez pas ! Tags : Freemind Laisser un commentaire

Communication professionnelle La connaissance et la maîtrise des principaux outils de communication professionnelle au sein d'une organisation du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche constituent un préalable à un management individuel et collectif efficace pour son équipe de direction. Circonscrire les différentes situations de communication, connaître les différentes techniques de communication, comprendre son style managérial, identifier et comprendre les acteurs, peser et prioriser les enjeux, former et accompagner les personnels constituent autant d'éléments qui vont permettre à l'équipe de direction d'acquérir un "savoir agir en situation". Contenus Les ressources proposées pour traiter chacune des thématiques sont les suivantes : un clip vidéo (3 à 5 minutes) mettant en scène des situations professionnelles générant des dysfonctionnements provoqués ou amplifiés par des pensées, stratégies, paroles, comportements ou actions inadaptés à la situation. Publics

Gestion du risque Qu’est-ce que le risque? Le risque est inhérent à tous les projets. Dans le jargon de la gestion de projet, le « risque » désigne une condition ou un événement incertain ayant une cause et, lorsqu’il se produit, a un effet positif ou négatif sur les objectifs du projet ainsi qu’une incidence sur les coûts, l’échéancier ou la qualité du projet. Par exemple, la cause d’un risque peut être la nécessité d’avoir une salle de classe disposant d'ordinateurs en réseau à l’intention des apprenants participant à votre projet de perfectionnement des compétences. L’incidence est le retard du branchement Internet et la non-disponibilité de la classe à la date prévue de lancement du projet. Cela a des répercussions sur votre objectif qui est d'offrir une formation en informatiques à des adultes sous-employés, la conséquence étant que vous devez louer d’autres installations ou retarder les activités dans le cadre du projet. Identification des risques Élaboration de stratégies de réaction face aux risques

Pour les données aussi, les derniers mètres sont les plus difficiles Les flux d’informations dans les interactions entre les entreprises sont un gisement insuffisamment exploité à cause d’a priori de coût, de complexité ou de maturité. Pourtant, leur dématérialisation ouvre de réelles perspectives, à condition de penser autrement qu’en termes de fichiers transmis par e-mail ou d’extranets. Le rôle des flux d’information dans la structure de coût et la vitesse d’exécution est évident. Qui oserait transmettre des informations urgentes avec un pigeon voyageur. PDF, extranet ou EDI ? Oui, le mail est rapide : il va instantanément d’un bout du monde à l’autre. Comment faire alors ? Autre possibilité, mettre en œuvre des portails et extranets où les partenaires viendront saisir leurs informations. Sans compter que l’intégration, les portails ou les solutions tierces ne peuvent être déployés que lorsque le rapport de force le permet. Le "PDF to XML" existe Science-fiction ?

Les leçons du passé 01Business le 30/09/11 à 14h44 En quelques années, les données l’ont emporté sur les processus. L’orchestration de services métier réutilisables a perdu de sa superbe au profit de la gestion de l’information. Priorité, désormais, à la qualité de la donnée, au partage d’informations de références et, de plus en plus, au big data. Tous les ingrédients techniques sont alors au rendez-vous pour aligner les technologies de l’information sur les processus métier. Comme hier avec le processus, la fièvre du big data résulte d’abord d’une avancée technologique. Ne surestimons pas la portée du big data dont l’adoption ne saurait se mesurer à l’aune de sa puissance de calcul, mais à la collaboration resserrée entre métiers et techniciens autour de l’investigation des données.

Related: