background preloader

Le système solaire - Relais d'sciences

Le système solaire - Relais d'sciences
Related:  Sciences de la Terre et de l'Univers - A Classer

Comparer et classer les objets du système solaire Benoit Urgelli ENS Lyon / DGESCO Olivier Dequincey Emmanuelle Cecchi Benoît Urgelli Résumé Étude comparative de la taille, de la densité, de la composition chimique, des paramètres orbitaux des planètes du système solaire et de leurs principaux satellites. Version remaniée et complétée à partir de la première édition du 3 mars 2000. Le site de Calvin J. Le site de Bill Arnett, The Nine Planets, présente un survol complet de l'histoire, de la mythologie et de la connaissance scientifique du système solaire en anglais. Les images qui suivent sont issues de ces deux sites. Depuis août 2006, Pluton n'est plus une planète mais fait partie d'une nouvelle catégorie de corps du système solaire : les planètes naines. Généralités sur le système solaire Le système solaire est souvent limité, dans notre esprit, au Soleil et aux huits planètes qui gravitent autour. Nous allons ici rappeler tout ce que contient le système solaire, du Soleil aux corps les plus éloignés. Le système solaire "lointain"

Divers applets : Terre - espace - étoiles - voie lactée Partagez : Liste de tous les applets Flash figurant dans ce site Qu'est-ce qu'un applet? Un applet est un outil d'apprentissage interactif qui fonctionne comme un mini-programme. Les applets figurant sur le présent site ont été conçus comme des outils d'enseignement et d'apprentissage, destinés autant aux enseignants qu'aux élèves, afin de rehausser le contenu du cours. Module 1 : Introduction au ciel diurne et au ciel nocturne Module 2 : Le Soleil et les étoiles Module 3 : La Terre et la Lune Module 4 : Les planètes Module 5 : Les comètes, les météores et les astéroïdes Module 6 : La Voie lactée et au-delà Notre place dans la Voie lactée | Version Flash de notre place dans la Voie lactée Date de modification :

Les "planètes" et satellites de glace du système solaire Benoît Urgelli ENS Lyon / DGESCO Résumé Étude comparative des "planètes" et satellites de glace : Pluton, Ganymède, Callisto, Encelade, Rhéa, Titan, Miranda, Triton. Position : Planète naine au-delà de Neptune. Position : Troisième satellite galliléen (diamètre supérieur à 3.000 km) à partir de Jupiter. Position : Quatrième satellite galliléen (diamètre supérieur à 3.000 km) à partir de Jupiter. Position : Satellite de Saturne. Position : Satellite de Saturne. Position : Seizième satellite de Saturne. Position : Satellite d'Uranus. Position : Septième satellite de Neptune.

PGJ - Planètes et Satellites Dans le language courant, nous utilisons souvent les termes de "masse" et de "poids" de façon interchangeable, mais pour un physicien ou un astronome ce sont deux choses complètement différentes. La Masse La masse est une grandeur qui caractérise un corps en fonction de l'attraction qu'il subit de la part d'un autre corps. L'unité principale de masse, dans le système international, est le kilogramme (kg). La masse est invariable. Le Poids Le poids est une force résultant de l'attraction de la gravité sur tout corps matériel à la surface d'une planète ou dans son voisinage. L'unité principale de poids, dans le système international, est le newton (N), en référence à Isaac Newton qui le premier s'est aperçu que la Terre attirait les objets vers elle. Le poids d'un objet change avec l'endroit. Le Poids est une force proportionnelle à la masse d'un corps matériel, et à l'intensité de la pesanteur du lieu où se trouve ce corps. La relation entre Masse et Poids Poids = masse x g

Système solaire : Notre modèle est faux depuis le début ! Quand vous entrez dans une salle de cours aujourd’hui, et probablement depuis que vous êtes enfant , on vous enseigne un certain modèle concernant la structure de notre système. C’est le modèle qui ressemble à ceci: C’est le modèle traditionnel en orbite du système solaire, ou le modèle héliocentrique, où nos planètes tournent autour du soleil. Même si ce n’est pas totalement faux, on omet un fait très important. Le soleil n’est pas stationnaire. Notre système entier est en orbite autour de la Voie Lactée. En sachant que cela est vrai, notre modèle visuel du système solaire doit changer, il a été imprécis pendant tout ce temps. Comme ceci mais dans l’espace, en créant une onde sinusoïdale sans fin. Cela suppose que notre Soleil et les planètes de notre système solaire ne sont jamais à la même place. Voici deux exemples de vidéos du modèle hélicoïdal de notre système . Le physicien Nassim Haramein précise la différence dans cette vidéo :

Nuit des étoiles : pourquoi voit-on plus d'étoiles filantes en été? NUIT DES ÉTOILES - Pour les astronomes amateurs, c'est la plus belle partie de l'année. La Nuit des Étoiles commence dans la nuit du vendredi 1er août 2014 pour se terminer dans la nuit du dimanche 3 août. Depuis 1991, les curieux peuvent contempler les étoiles filantes, bien plus nombreuses que d'habitude en cette partie de l'année. Mais justement, pourquoi se multiplient-elles subitement en été? Cette année, la Nuit des Étoiles a pour thème les comètes et ça tombe bien, car une en particulier a quelque chose à voir avec les nombreuses étoiles filantes tous les étés. LIRE AUSSI » Le téléscope Gaia est parti pour un voyage de cinq ans» PHOTO.

Le système solaire à portée de votre souris Pluton, comme on ne l’a jamais vue Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Hervé Morin Enfin ! Après neuf ans de voyage, la sonde américaine New Horizons a survolé, à 12 500 km de distance, la planète naine Pluton, mardi 14 juillet. Quand l’engin a été lancé, en 2006, cet astre découvert en 1930 par l’Américain Clyde Tombaugh était encore considéré comme une planète. Qu’importe cette frustration patriotique, avec New Horizons, la NASA ouvre un ultime chapitre de l’exploration de notre système solaire, en se portant au-delà de Neptune, dans la ceinture de Kuiper où gravitent des milliers d’astres rocheux et glacés, dont Pluton, actuellement distant de 4,7 milliards de kilomètres de la Terre, est un représentant majeur. « Avec sa beauté étrange, Pluton ne nous déçoit pas ! Impossibilité de freiner la sonde Mais plus attendu encore, l’équipe de New Horizons est parvenue à déterminer avec une plus grande précision le rayon de Pluton, sujet de débats : avec 1 185 km (à 10 km près), la planète naine est plus grande que prévue !

LUXORION - 1800 pages, 20000 images, 2.5 GB online (c)2000-2012, LUXORION A travers ses nombreux dossiers, le projet LUXORION a pour but de vous initier à l'astronomie et plus généralement aux sciences et aux technologies modernes ainsi que de vous exposer quelques faits historiques qui ont forgé la culture occidentale. Les sujets suivants ont récemment été mis à jour (rafraichissez éventuellement les pages de votre navigateur). Vous pouvez également souscrire au flux RSS (logo orange ci-dessus) si vous avez installé le lecteur adéquat (par exemple l'extension pour Chrome). Through its numerous dossiers written in French, LUXORION project aims to initiate you into astronomy and more widely to modern sciences and technologies, and to expose you some historical facts that forged the western culture. The following subjects (most in French) have recently been updated (refresh if needed the pages of your browser). You can also subscribe to the RSS feed (orange logo above) if you installed the ad hoc reader (e.g. the Chrome extension).

notre terre on voit l'europe ici Vidéo > Énergie sombre et matière noire : à la découverte du côté obscur de l’univers La totalité de la matière ordinaire ne représente que 5 % de l’univers. Le reste n’est qu’énergie noire ou matière sombre. Le LHC, le plus grand accélérateur de particules du monde, se trouve au Cern, entre la France et la Suisse. En utilisant pour la première fois à pleine puissance ce Grand collisionneur de hadrons, les scientifiques espèrent identifier des particules de matière noire. L’Esa travaille de son côté à l’élaboration d’un télescope baptisé Euclide permettant de sonder l’univers à grande échelle. © Space, Euronews

Related: