background preloader

Comment enseigner les réseaux sociaux au lycée ? Par l’enquête !

Comment enseigner les réseaux sociaux au lycée ? Par l’enquête !
Au début de l’année 2011, j’avais refusé de participer à la formation des professeurs de sciences économiques et sociales, confronté à l’introduction controversée de la question des « réseaux sociaux » dans le nouveau programme de première. Je m’étais expliqué de ce refus dans un billet sur ce blog, intitulé « Réseaux sociaux contre classes sociales », qui a été beaucoup lu et aussi beaucoup commenté. D’un côté, ma vocation et ma profession me poussaient évidemment à transmettre : après tout, j’avais enseigné cette question pendant trois ans pour la préparation à l’agrégation de sciences sociales, j’avais rédigé le cours du CNED sur le sujet, et publié à ce moment-là (en 2004) un livre consacré à la Sociologie des réseaux sociaux, dont une nouvelle édition largement remaniée venait justement de paraître. Ce refus initial pouvait donc paraître absurde… La sociabilité, une pratique culturelle toujours socialement différenciée ? Le carnet de l'enquête "Contact" de l'INSEE (1983) SESâme :

http://pierremerckle.fr/2011/10/comment-enseigner-les-reseaux-sociaux-au-lycee-par-lenquete/

Related:  Réseaux sociaux & Pédagogieéduquer aux réseaux sociauxinternet responsableGENERATION Zkarikad

Medias sociaux et éducation - Médias sociaux et usages pédagogiques TraAM EMI Les travaux académiques mutualisés (TraAM) ont pour objectif d'accompagner le développement du numérique éducatif et pédagogique en mutualisant les expériences entre académies sur un sujet spécifique choisi avec l'inspection générale. Ils conduisent à la production de scénarios pédagogiques, de travaux de réflexion diffusés vers tous les enseignants via le site Eduscol et les sites académiques. Prévention Internet au lycée: l’imposture Un professeur a assisté à une formation assurée par la société Calysto dans un lycée. Si, sur le papier, tout paraissait idyllique, la réalité l'était un peu moins. Récit d'un prof atterré. Il est des billets que l’on n’aime pas avoir à publier.

Dossier Penser l'école à l'ère du numérique Nous rassemblons ici des éléments de réflexion et des propositions concernant les transformations des systèmes d'enseignement à l'ère du numérique, de l'Internet et du "multimedia". Nous pensons, comme d'autres, que l'école est profondément affectée par la nouvelle "époque numérique" dans laquelle nous sommes entrés de manière irréversible, et qu'il faut donc que l'institution scolaire s'intéresse de près aux implications - cognitives, épistémologiques, culturelles et sociales - de cette transformation et puisse ainsi se saisir activement de ce nouveau contexte au lieu de le subir. Cela suppose selon nous une approche théorique sérieuse et des propositions pratiques ambitieuses, qui doivent aller bien plus loin que les timides et naïves tentatives d'"introduction des TICE" à l'école menées jusqu'ici, tout en se tenant à distance des positions échevelées en faveur du "tout numérique" à l'école. • Signalons par ailleurs l'intéressant article de David R. - le rapport de C.

La génération Z est accro aux réseaux sociaux D’après le baromètre 2010 «Enfants et Internet» de l’agence Calysto, 55% des 11-13 ans auraient une page Facebook et ce chiffre monte à 75% pour le 13-17. Lors d’une conférence à Lyon, Bernard Laur évoquait le chiffre de 92% des jeunes femmes de 19 ans en France qui avaient leur profil sur Facebook … Et les usages évoluent vite : Facebook est leur nouvel outil où l’on commente, on s’écrit, on publie, on se retrouve … Du coup ils abandonnent l’usage du mail, et délaissent également les blogs … mais pas des « chats » puisqu’ils passeraient plusieurs heures par jour. Profs et élèves sur les réseaux sociaux : des liaisons dangereuses Sa page « Fan » sur Facebook, Éric (1), professeur d’histoire-géographie à Nantes, l’a tout d’abord vécue comme une reconnaissance : des élèves, actuels et anciens, louent son travail… le rêve de tout enseignant ! Et puis un jour, en entrant discrètement dans la salle des professeurs, il a surpris une discussion à ce sujet : « Mes collègues s’interrogeaient sur le fait de savoir pourquoi j’avais eu droit à une telle page et pas eux », se souvient-il. « C’était simplement de la jalousie, mais cela a un peu dégénéré. Ils remettaient en cause mon comportement vis-à-vis d’élèves, me trouvaient trop “copain”. Ils s’étonnaient aussi des bonnes notes dans ma matière, me soupçonnaient d’être trop laxiste… Alors qu’en réalité, le fait que le courant passe bien entre ma classe et moi incitait les élèves à travailler davantage, tout simplement. J’ai choisi d’ignorer tout ça.

Les réseaux sociaux au CDI Ce dossier a été réalisé par Christophe Dubois, Catherine Chatet du CRDP d’Aquitaine et publié sur Savoirs CDI du CNDP Un réseau social est « une communauté d’individus ou d’organisations en relation directe ou indirecte, rassemblée en fonction de centres d’intérêt communs, par exemple les goûts musicaux, les passions ou encore la vie professionnelle » (Journal du net). L’axe du réseau peut être un besoin commun identifié. Mais un réseau peut aussi être centré autour d’une personne ou d’un thème. La nouveauté apportée par ces sites de social networking tient donc à la mise en place progressive de la liste d’amis comme principal outil de navigation. [...] Ainsi la découverte d’informations est-elle souvent plus pertinente lorsqu’elle emprunte les chemins frayés par le réseau des proches.

Fiche pratique: utiliser un réseau social en classe « Ma onzième année Ma onzième année et les suivantes… Au fil des années scolaires en lycée professionnel : les usages des outils Web 2.0 en classe : Twitter, Tumblr… 3 mai 2011 Comment les lycéens utilisent-ils Internet ? Reportages pédagogiques de l’Académie de Versailles Comment les lycéens utilisent-ils internet ? A cette question, la WebTV de l’Académie de Versailles (SCEREN-CRDP de Versailles) répond avec 5 vidéos qui permettent de comprendre les pratiques technologiques et logiques d’utilisation des outils par les adolescents. Dans ces vidéos, la parole est donnée aux jeunes sous forme de témoignages. On peut ainsi découvrir (ou redécouvrir) quelles sont les tendances actuelles d’appropriation d’internet, de l’informatique et de la mobilité connectée chez les adolescents lycéens. Ces reportages pédagogiques produits par l’Académie de Versailles montrent les « mono-pratiques » internet chez certains adolescents notamment l’attachement très fort au média et à la marque Facebook pour publier, communiquer avec ses pairs, rechercher sur Internet et afficher une identité virtuelle. Les reportages vidéo publiés :

80% des 15-24 ans adeptes de l’internet mobile « Les 15-24 ans accros à l’internet mobile ». Loin d’être un « scoop », cette tendance a été décryptée par Médiamétrie dans le cadre de son étude consacrée à l’audience de l’internet mobile en mai 2013, publiée ce mercredi 10 juillet. L’institut s’est donc attaché à analyser les habitudes mobiles des jeunes âgés de 15 à 24 ans.

Les évaluations et outils d'évaluation ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles. Les programmes de cours et les évaluations des élèves sont élaborés sur la base des socles de compétences, des compétences terminales et des profils de formation. Au sein de chaque établissement, le règlement des études ou le règlement d’ordre intérieur établit les modalités des évaluations internes que l’équipe éducative met en place.

Les médias sociaux font leur entrée dans les classes Un dossier conjoint de l’Infobourg et de Carrefour éducation Introduction Facebook compte 500 millions d’utilisateurs de par le monde. Twitter en dénombre 175 millions. Chaque minute, vingt-quatre heures de vidéo sont mises en ligne sur YouTube. Twitter, ou l’art de la double énonciation … (theatrum mundi) Persuadée grâce à @frompennylane et @AmandineTer de l’intérêt pédagogique de Twitter, je me suis lancée dans l’aventure des #twittclasses, et plutôt deux fois qu’une : récemment avec mes élèves de Terminale Littéraire (@littlyc) et ce matin avec mes élèves de BTS Compta-Gestion 2ème année (@BTSGeneration). A priori, donc, vu le profil des deux classes, deux projets pédagogiques radicalement différents. Peut-être… mais d’ores et déjà le point commun que j’ai vu et ressenti tout de suite, c’est la dimension sociale de l’outil.

Internet et Google vont-ils finir par nous abrutir Voici la traduction d’un article assez passionnant qui a connu un bel impact dans la sphère anglophone au moment de sa mise en ligne cet été. Son titre choc Is Google Making Us Stupid? est un peu trompeur car il s’agit bien moins de charger l’emblématique Google que de s’interroger sur les transformations profondes induites par internet et les nouvelles technologies, transformations qui peuvent aller jusqu’à modifier nos perceptions, nos modes de pensée, voire même notre cerveau.

Related: