background preloader

Pour les formats ouverts !

Pour les formats ouverts !
Le site Formats-Ouverts.org, (FOo), traite des standards ouverts (formats, protocoles) dans différents domaines (comme l'interopérabilité, l'archivage et presque partout), depuis le 1er juillet 2004 (soit plus de 2300 jours) - Il y a actuellement plus de 2600 articles en ligne - L'année 2010-2011 est la saison 7 du site : l'article des 6 ans et l'article 2500, La terrible maladie des figuiers de bonnets Depuis le site de microblog Identi.ca, les 12 derniers sites pdlsa relevés par tsfoo : Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Carte Musique Jeune, Festival de Deauville, SNCF-International, Aubade, VSD, Dassault Systèmes, Cegid, Axway (Sopra group), Linedata Services, Sophis, Bill & Melinda Gates Foundation, Le Festival de Cannes, Sage (voir une liste qui en reprend et plus complète). Ne me suivez pas sur Twitter, ni sur Facebook : je n'y suis pas. Et il n'y a pas non plus d'applicaton iPhone ni Android pour FOo. En revanche, il y a le site Web (vous y êtes !)

http://formats-ouverts.org/

Related:  La propriété intellectuelle

Formats ouverts Recommandations, propositions & cadre législatif Recommandations pour l'administration française Un Cadre Commun d'Interopérabilité est défini par l'ADAE, l'Agence française pour le Développement de l'Administration Électronique. Internet libre, ou Minitel 2.0 ? Conférence de Benjamin Bayart aux 8e rencontres mondiales du logiciel libre, à Amiens, le 13 juillet 2007. Cette conférence fait le parallèle, sur quelques aspects (politique, économique, technique, etc) entre les réseaux « ancien style », par exemple le Minitel en France, et Internet. Thierry Stœhr, un des responsables du thème dans lequel s’est inscrite la conférence, en fait un résumé plus complet sur son blog, dans cet article. Trop élogieux, mais plus complet. La vidéo de la conférence est disponible ici (durée 1h04’17, 99Mo), le support de conférence en PDF est disponible là. La vidéo est cadrée sur le conférencier, le fait d’avoir le support sous les yeux, dans une autre fenêtre, permet de mieux suivre, même si ce n’est pas rigoureusement indispensable.

Biens communs, biens publics mondiaux et propriété. Introduction au dossier. 1Dans leur ouvrage souvent cité comme référence sur la notion de bien public mondial, Kaul, Grunberg et Stern (2002, pp. 36-38) retiennent trois critères permettant de définir ce concept : les biens publics mondiaux ne concernent pas seulement un groupe de pays (leurs effets dépassent par exemple les blocs commerciaux ou les pays de même niveau de richesse) ; leurs effets atteignent non seulement un large spectre de pays, mais également un large spectre de la population mondiale ; enfin, leurs effets concernent les générations futures. 2Un autre terme, celui de « biens communs », a également connu une certaine audience au sein des acteurs qui interviennent à l’échelle internationale.

top 5 des banques d'images gratuites et libres de droits Beaucoup de sites internet utilisent des images trouvées sur Internet sans vérifier les droits liés à cette image. Or, à l’instar des droits d’auteurs, il existe des droits d’images même sur Internet. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs sites d’images gratuites et libres de droits. On appelle ces sites communément des banques d’images. Trouver une image gratuite, pertinente et utilisable n’est pas chose facile.

[2009] « Tout le monde a intérêt à transformer Internet en Minitel » Héberger ses vidéos sur YouTube ou utiliser un compte Hotmail, est-ce encore Internet ? A l'origine, le net a la particularité d'être un réseau où rien n'est centralisé, où les données ne sont pas stockées dans un seul et même endroit. Or pour Benjamin Bayart, président de FDN (French Data Network) , le plus vieux fournisseur d'accès Internet français, cette structure est en danger. La place des biens communs dans la transition écologique Les biens communs sont en vogue grâce aux travaux d’Elinor et Vincent Ostrom, mais le terme n’est pas stabilisé et se prête à des usages divers. Au-delà des cas les plus connus comme la gestion des ressources naturelles locales ou le numérique, leur véritable potentiel reste encore à explorer, notamment dans le domaine de la coproduction des services locaux. La « boîte à outils » des experts en politique environnementale abonde d’outils de régulation conçus « par le haut » : que ce soit sous forme des normes de qualité, de l’action directe de l’Etat ou des incitations financières (écotaxes, subsides, marchés des permis…), l’autorité centrale édicte des règles de jeu censées gouverner les comportements des marchés, des individus et des entreprises. La méfiance des décideurs s’accroît encore à l’idée que ces biens seraient gérés en « biens communs », autrement dit partagés par une communauté d’utilisateurs qui se dote elle-même des règles d’usage et veille à leur respect.

Le Blog du LABO BnF: Mais comment faire pour repérer l’offre légale ? Il faut savoir qu’aujourd’hui en France la majorité des nouveautés publiées sont disponibles en numérique. Bien souvent, ces livres sont moins chers que la version papier, environ 30% en moyenne, ce qui commence à devenir intéressant pour le lecteur. La Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi) a mis en ligne un site dédié aux offres légales des produits culturels (ebooks, jeux, films, musique). Ce site permet de repérer facilement les plateformes proposant des livres numériques à lire gratuitement ou à acheter en toute légalité. 186 offres concernant le livre sont disponibles actuellement. Sur ce site il est possible de faire des choix : par type de lecture (téléchargement ou lecture en streaming), avec ou sans DRM (verrous numériques), par type d’oeuvres (format court, BD, autoédition, par type d’accès (gratuit, payant, abonnement etc.)

[2009] FDN : « on est tous autant adhérent que bénévole » Depuis onze ans, Benjamin Bayart est le président de FDN (French Data Network), une association qui fournit depuis 1992 un accès au réseau Internet à ses adhérents. Présentation. Qu'est-ce que FDN ? _ C’est le plus vieux fournisseur d’accès à Internet en France. Association de loi 1901, elle fonctionne depuis toujours entièrement sur le bénévolat. J’en suis le président depuis 11 ans. L’économie du partage face au modèle économique dominant Il faut parfois savoir revenir aux fondamentaux. Particulièrement dans les périodes de crises structurelles comme celles que nous traversons aujourd’hui et qui remettent directement en cause les bases mêmes de nos économies. Nous ne pourrons pas comprendre ce que signifie économie du partage si l’on ne se demande pas d’abord ce que le mot « économie » veut vraiment dire. Je m’en tiendrai à la définition de Wikipédia qui me paraît être assez juste et inspirante : L’économie est l’activité humaine qui consiste en la production, la distribution, l’échange et la consommation de biens et de services.

Related:  LibreGénéralitésGénéralités