background preloader

Humeurs du directeur

Humeurs du directeur
Related:  Éducation - pédagogie

Ma classe GS CP Quelle école pour demain ? dimanche 29 juin 2014 par Moka63 Jacques Risso l’exemplarité de l’arbitraire. Nous connaissons depuis longtemps Jacques Risso, pour son site, la bouteille à l’encre. Il avait même accepté d’illustrer un de nos articles : évaluation CE1, mon engagement. mardi 4 février 2014 par Moka63 Qui fait et défait la loi dans la République ? Un communiqué de la ligue des droits de l’homme de Nantes Ainsi donc, la « Manif pour tous les intégristes » a gagné. dimanche 2 février 2014 par Moka63 Le genre n’est pas une théorie, c’est un fait. Belle démonstration de Denis Colombi, agrégé de sciences sociales, professeur de sciences économiques et sociales, doctorant en sociologie. jeudi 30 janvier 2014 par Moka63 Le genre, le sexe... et la laïcité. samedi 5 octobre 2013 par Moka63 Rythmes scolaires : un traitement médiatique fluctuant... La rentrée scolaire fournit chaque année aux médias un « marronnier » dans lequel la recension des « couacs » et autres « fausses notes » est toujours une pièce de choix.

Les nouveaux programmes de l'école primaire, analysés par deux anciens ministres de l'EN. - Quelle école pour demain ? Petit retour, à l’heure alors qu’on nous demande d’écrire, avant le 11 octobre, 2013, les progrès éventuels et défauts des programmes 2008, ce qu’il faut garder, et ce qu’il faut changer... sur un article publié en mars 2008... Le 13 mars 2008, un ancien ministre de l’Education Nationale, de droite, se mettait de la partie contre les nouveaux programmes de l’école primaire. Luc Ferry, ancien membre du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, cosignait avec Jack Lang un réquisitoire contre ces programmes, employant des termes sans appel : paresse intellectuelle, vide abyssal, imposture et populisme scolaire, opacité, reniement... Ces commentaires restent d’actualité, parce que les programmes incriminés ont été depuis publiés. Ce texte souligne bien le décalage que nous percevons constamment entre le battage médiatique et la réalité des écoles. Il a été publié le 13 mars 2008 dans le Nouvel Observateur. Nous en appelons à l’honnêteté de Xavier Darcos et à son sens des responsabilités Imposture

Faciliter l'apprentissage de la lecture avec le logiciel coupe-mots J’ai eu cette année deux élèves avec un handicap « dys- » assez lourd… Dans ma quête de ressources pour leur venir en aide, j’ai découvert une perle. Il s’agit d’un logiciel qui s’appelle Coupe-mots et qui est disponible gratuitement ici ou directement depuis ma dropbox . Ce programme permet de découper visuellement les syllabes par alternance de couleurs. Il grise également les finales muettes. L’opération s’effectue automatiquement par un copier / coller depuis votre traitement de texte favori (.doc .rtf…) ou depuis un texte sélectionné dans un pdf. Concrètement, voici un visuel avec l’entame de « C’est moi le plus fort » de Mario Ramos : Coupe-mots fournit ainsi une vraie aide dans l’apprentissage de la lecture, en offrant à l’élève un ancrage visuel fort. Pour ma part, je compte y recourir régulièrement avec mes CP. Ce programme propose d’autres fonctions intéressantes : Mise en évidence des sons complexes d’un texte. Tutoriel de prise en mains de coupe-mots

Connaître la loi dans l’Éducation nationale Avant d'aller plus loin, testez vos connaissances... Lisez attentivement chacune des questions suivantes, puis essayez d'y répondre par oui ou par non. Question 1 Les fonctionnaires de l'Éducation nationale sont-ils tenus à l'obligation de réserve ? Question 2: Les fonctionnaires de l'Éducation nationale sont-ils tenus au secret professionnel ? Question 3 Un fonctionnaire de l’Éducation nationale qui, hors de son cadre professionnel, prend connaissance d’un fait de mauvais traitements infligés à un enfant est-il tenu de le signaler ? Question 4 En rentrant chez moi, j’apprends par hasard que mon voisin de palier s’apprête à commettre un crime. Question 5 Question 6 Un fonctionnaire qui, dans le cadre de ses missions, prend connaissance d’un crime ou d’un délit peut-il invoquer le secret professionnel pour ne pas signaler les faits ? Question 7 Question 8 Question 9 Question 10

Les fondamentaux : deux minutes pour comprendre les points clés du programme de l'école primaire "Les fondamentaux" : des films d'animation pour comprendre, de façon ludique, les notions fondamentales liées à l'apprentissage du français, des mathématiques, des sciences, etc. "Les fondamentaux" est un des onze nouveaux services pour faire entrer l'École dans l'ère du numérique. Ce service est destiné aux élèves de primaire. [En vidéo] Une plateforme pour les fondamentaux avec des films d’animation Une plateforme pour les fondamentaux avec des films d’animation... par EducationFrance Les fondamentaux : pourquoi ? Traiter les notions étudiées en classe, en se servant du support de l’imageAborder les difficultés principales rencontrées lors des apprentissagesFavoriser la compréhension des points clefs du programme par les élèvesProposer une offre éducative acessible en ligne labellisée et de qualité pour le 1er degré Les fondamentaux : c’est quoi ? Une collection de films d’animation Exemples de film d’animation : les films sur l’adjectif qualificatif Les fondamentaux : comment ?

Educol.net L'obéissance est-elle une valeur morale ? Certainement pas ! - Quelle école pour demain ? En réponse à la déclaration de Mr Luc Chatel : « La désobéissance, ça me paraît assez peu compatible avec ce qu’est le métier d’enseignant. Un enseignant, il doit faire obéir ses élèves, il incarne l’autorité. Donc, il y aurait un véritable paradoxe que lui-même ne s’applique pas ses propres règles », un texte d’Evelyne Charmeux, formatrice honoraire à l’IUFM, chercheuse à l’INRP, sur l’enseignement de la lecture, de l’orthographe, de la production de textes : ... C’est là une formule assez épouvantable, qui présente, en termes on ne peut plus clairs, l’effarante direction que le pouvoir actuel impose à l’Ecole, aux objectifs d’éducation et donc à ce que seront les adultes de la société future. ... L’obéissance est-elle une valeur morale ? Certainement pas. Obéir, c’est se soumettre et il faut, pour cela, se débarrasser de son jugement personnel. C’est cesser d’être le roseau pensant de Pascal. Exiger l’obéissance, c’est donc poser le principe de l’inégalité des êtres. Respect...

Qu'est-ce qu'un bon prof ? C’est au début du mois de juillet 2010, qu’une journaliste (du Pèlerin magazine) me contacte pour réaliser une interview. Sans jouer les blasés, c’est quelque chose d’assez fréquent et auquel je me plie bien volontiers bien que, à chaque fois, j’ai l’impression de ne pas avoir grand chose d’original à dire. Le sujet ? “Qu’est-ce qu’un bon prof ?”. J’essaierai donc d’abord de donner quelques idées qui me tiennent à cœur même si elles ne prétendent pas faire le tour de la question. Etre cohérent “Dire ce qu’on va faire et faire ce qu’on a dit”, cette maxime résume assez bien ce que devrait être la posture de tout éducateur (il n’y a pas que les enseignants, mais aussi les animateurs et au final, tous les adultes…). Cela veut dire aussi qu’il ne faut pas annoncer et promettre des choses qu’on ne peut pas tenir. Etre “prévisible”, cela peut aussi se traduire simplement dans la conduite du cours par une pédagogie la plus explicite possible. Etre bienveillant Faire le deuil

Charivari à l'école Que faire des « mauvais » profs ? - Rue89 - L'Obs On a tous croisé, dans sa scolarité, des profs incompétents ou « en difficulté ». Qu’en faire ? En France, la question est taboue et les situations, complexes. Il y a quelques mois, avec d’autres parents d’élèves, Claude (le prénom a été changé), la cinquantaine, a déclenché la visite d’un inspecteur académique pour évaluer ce professeur d’anglais, « qui sévit » dans un lycée plutôt bien coté dans le sud-est de la France : « On a tous connu des profs “bof bof”, mais lui, c’est un mauvais pour de bon. L’initiative n’a abouti à rien : « L’incompétence est difficile à prouver. Le récit fait sourire Adeline (le prénom a été changé), professeure dans un collège en Aquitaine : « Mauvais prof ? Bande-annonce du film « Bad Teacher » La délicate définition du « mauvais prof » Ils rappellent aussi que le métier est compliqué et qu’il est faux de dire qu’il s’apprend sur le tas. « Mauvais prof, c’est un terme tabou chez nous », poursuit Adeline, qui exerce depuis une trentaine d’années : Il ajoute :

Related: