background preloader

Lignes de fuite

Lignes de fuite
Après l'incident, on s'est occupé de moi. Il y a des intervenants pour ça, des étapes obligatoires, une méthode. J'ai été le cas sur lequel on déroule la procédure, et c'est une chose bien connue que, chaque cas étant unique, celle-ci à un moment ou à un autre doit être adaptée. Dans le domaine particulier des procédures d'urgence, aucun technicien, aucun ingénieur, même le plus inventif, ne viendra à bout du challenge qui consiste à tirer d'une situation toutes les conséquences en termes de risques, à envisager le pire pour en limiter l'impact, le pire dans l'univers des possibles n'étant pas une figure statique, facile à saisir, bien au contraire, en matière de pire on peut toujours faire mieux, et la réalité des incidents qui est riche et complexe est toujours une leçon d'humilité.

http://blog.lignesdefuite.fr/

Related:  Labyrinthe

Christine Genin - Le webmestre est-il Ariane ou Dédale ? Littérature française contemporaine en ligne : le webmestre est-il Ariane ou Dédale ? Il est nécessaire que celui qui doit former un lien possède en quelque façon une compréhension d'ensemble de l'univers. Giordano Bruno, Des liens (De vinculis in genere).

Pessan Eric Extrait d’un travail en cours dont le titre pourrait être "Nous, les héros". A partir de la photographie "Disparition" de SR. le 5 décembre 2013, Eric Pessan recevait Gérard Azoulay (astrophysicien) et Laure Limongi (auteur, éditrice) pour évoquer la revue de l’Observatoire de l’Espace Le bloc-note du desordre Jeudi Les éditeurs ne comprenaient pas. A propos d’Au pays du p’tit de Nicolas Fargues La littérature de gare existe vraiment je l’ai rencontrée. Christine Genin - labyrinthe - liens histoire et critique littéraire Fabula (moteur de recherche Aleph) Académie de Dijon : Lettres ADIREL :Association pour la DIffusion de la REcherche Littéraire Alalettre A la littérature... littératures étrangères

Semenoir en lien avec martine drai, entrée déjà au semenoir ici les petites chaussures enfance plastique transparent - c'est des méduses ou quoi - pour marcher sur beaux rochers bruns bretons et fouiller les creux avec filets et pêcher crevettes et les lâcher plus loin dans un autre creux à petite flaque de mer les sandales nu-pieds à petites lanières cuir marron vacances ; quelle pointure, 33-34 ; eau de mer en plages, sel, pluie ; macadam quiberon, macadam préfailles, macadam belle-île, macadam le portel ; elles courent, elles sautent, elles gambadent, elles jouent à la marelle, un deux trois jusqu'à ciel, elles jouent à la corde, à la balançoire, à cache-cache, elles jouent au yoyo, au badminton, au jokari ; elles font la course avec soeurette ; ellles se lancent courir confiance mille à l'heure jusque dans des bras qui la soulèvent et qui la font fournoyer dans les airs comme astre en sa révolution chaussures cuir de nos grandes bêtes abattoirs

Christine Genin - labyrinthe - blogs quelques blogs glanés dans la blogosphère francophone À l'étale de basse mer A livre ouvert Aaaaahh A.utres choses [déplacement d'objets directs] Christophe Abric : Chryde abris de glace Accèlector Nathalie Achard : Les Créatures action-writing aeiou, le blog de flu (fluctuat) Agapi : Chimères et phémères Agence de Franche Poésie Agence Eureka Blog de Philippe Aigrain's blog Aimez-vous lire ? L'aire de rien A l'ombre du cerisier Raymond Alcovère all-zebest Allô la terre ? Marc Alpozzo : ouvroir de réflexions potentielles Alter et ego Alter et ego Amateur d'art (Lunettes Rouges) Ambiome :::Ambition::: L'ameublement du cervo Anaximandrake Jacques Ancet : Paroles des jours Olivier Andrieux : le blog d'Abondance animula vagula Antipunk Cheval blanc l'antre de manuji A part ça, rien Apocryphe

marie richeux : pas la peine de crier Nous ne supportons plus la durée. Nous ne savons plus féconder l’ennui. Je rentre de Rennes, je trouve ce petit texte de Paul Valery sur l’Etat de l’intelligence, qui oserait ? C’est supporter la durée qui m’interpelle, plus que tout ce qui est dit avant sur les excitations devenues des besoins, sans cesse renouvelées, augmentées. Plus que ce qui est dit sur le désordre, la surprise, la permanente turbulence. Ce qui est dit après, sur le diplôme l’enseignement, le savoir.

Christine Genin - labyrinthe - création littéraire en ligne voir aussi : les blogs c'est par là index des écrivains français contemporains les écrivains français vivants et publiés Le blog à Luc Le vietnamien moyen naît avec un guidon de mobylette dans les main puis apprend à marcher. Ce moyen de transport est une seconde nature chez lui… Il se comporte sur le macadam comme toi sur le trottoir. Il avance Toujours La marche arrière il ne connaît pas. No rules, pas de règles, comme les écossais dans la pub. Au pire il s’arrête et penche sa roue avant gauche vers la droite… Mais il ne recule pas.

labyrinthe - Christine Genin - index des écrivains contemporains index des écrivains français contemporains : introduction Vous ne trouverez dans cet index que les écrivains publiés aujourd'hui en France. Les écrivains étrangers, ainsi que les écrivains français des siècles passés se trouvent dans l'index des autres écrivains. Les écrivains qui ne sont présents que sur internet, qu'ils s'auto-éditent ou soient publiés par des revues et/ou des éditeurs en ligne, se trouvent dans la page création en ligne. Cet index, en prenant de l'ampleur et des octets, devenait un peu lourd à charger : à la demande (presque) générale, je l'ai découpé en tranches alphabétiques. Les liens pointent soit directement vers une page ou un site concernant l'écrivain, voire conçu par lui, soit vers une page rédigée par l'auteur de ce site, fournissant des indications bio et/ou bibliographiques.

[ a m o u r ] l e j o u r n a l d' a n t o i n e b r e a Je viens d'avoir Tony Duvert au téléphone. Il souhaitait partager son sentiment quant à la rentrée littéraire et ses fameuses listes de futurs médaillés en chocolat. Comme il est mort, la communication était mauvaise. Aussi Duvert a-t-il écourté en grésillant qu'il me suffirait de me référer à certaines pages de son Abécédaire malveillant. J'ai objecté que le livre, pour bon qu'il fût, était paru en 1989 et qu'il pouvait être incongru de s'y reporter pour convoquer 2012.

Related: