background preloader

La Burka fait son entrée dans un restaurant à Tel Aviv ! - drzz

La Burka fait son entrée dans un restaurant à Tel Aviv ! - drzz

Virginité et burqa : des accommodements déraisonnables ? - La vi Deux affaires [1] ont récemment contribué à renforcer et stabiliser le « consensus républicain » français forgé, après 15 ans de controverses sur l’affaire du foulard, autour de la loi de 2004 interdisant les signes religieux à l’école. Ce consensus met des limites strictes à la reconnaissance des particularismes religieux et culturels dans la république. Dans ce qui suit, je tiens à montrer que ce consensus s’est établi sur des bases erronées. Il n’approfondit pas mais au contraire travestit l’idéal républicain, comme le montre une analyse comparée de la doctrine des « accommodements raisonnables » dans le rapport Stasi (France, 2003) et le récent rapport Bouchard-Taylor (Québec, 2008). Alors que la loi de 2004 ne concernait que l’école, espace public et sanctuaire républicain, ce sont désormais les pratiques domestiques de la religion, en l’occurrence de l’islam, qui sont mises en cause. 1/ même loi laïque pour tous. 2/ non-soumission à la volonté d’autrui. 3/ devoir d’assimilation.

Crise nucléaire au Japon : journée décisive pour sauver la centrale de Fukushima [Mis à jour] Les traces de radioactivité retrouvées dans l'eau du robinet à Tokyo sont inférieures aux limites légales, et ne présenteraient donc pas de risques pour la santé d'après les autorités japonaises. L'air de la capitale ne serait pas non plus contaminé, d'après l'AIEA. Le gouvernement nippon suspend la vente des produits alimentaires en provenance de la région de Fukushima. [Mise à jour le 19/03 à 11h12] Une nouvelle réplique a été ressentie au Nord-est de Tokyo. [Mise à jour le 19/03 à 9h16] Les techniciens japonais sont parvenus à installer une source électrique dans 4 des 6 réacteurs, ce qui laisse entrevoir le possible rétablissement du courant ce samedi. Les pompiers et l'armée prévoient désormais d'arroser les installations de manière continue pour tenter de refroidir les réacteurs. Une web-caméra a également été pointée sur la centrale. Le bilan des catastrophes s'est encore alourdi. Le sort des survivants demeure très précaire. [Mise à jour] [Mise à jour le 18/03 à 07h05]

Observatoire de l'islamisation Le Salon Beige - blog quotidien d'actualité par des laïcs catholiques philippeherlin.fr 367 burqa, et moi, et moi, et moi En France, 166 femmes ont trouvé, dans l’indifférence quasi-générale, la mort sous les coups de leur compagnon en 2007. En France toujours, 6 % des femmes ayant entre 18 et 59 ans ont été l’objet d’injures sexistes en 2005 ou 2006, 2,5 % ont été agressées physiquement et 1,5 % a déclaré avoir subi un viol ou une tentative de viol. En France en 2009, à en croire la Direction centrale du renseignement intérieur, 367 femmes porteraient la burqa ou une autre forme de voile intégrale. C’est pourtant là que semble se situer aujourd’hui l’impérieuse priorité nationale. Bien obligé, se défendent les intéressés, sinon comment les députés pourront-ils se prononcer sur la question ? C’est en tous cas l’avis du communiste André Gérin, qui a demandé le 8 juin la création d’une « commission d’enquête sur le port de la burqa ». « Ultra-minoritaire », le sujet est porteur. Qui aurait fait fuiter l’enquête ? « Qui a décidé de faire “ fuiter ” le résultat de “ l’enquête ” des RG ?

Catastrophe nucléaire Japon : concilier transparence et ordre public Atlantico : Malgré les risques de panique, un gouvernement peut-il dire toute la vérité dans une situation de crise extrême comme celle du Japon aujourd’hui ? Gérald Bronner : C’est une question qui oppose l’éthique de conviction et l’éthique de responsabilité. L’éthique démocratique invite à ne rien cacher car on ne voit pas pourquoi certains individus plutôt que d’autres devraient avoir le monopole de l’information. Mais, d’un autre coté, l’expérience montre - et c’est l’éthique de responsabilité - que certaines informations peuvent favoriser le trouble à l’ordre public. Que conseilleriez-vous au gouvernement japonais ? Le gouvernement japonais doit faire face à l’injonction paradoxale absolue. A mon avis, si on doit raisonner en bilan post crise, le meilleur choix pour le gouvernement japonais reste de dire la vérité. Dans le cas de figure japonais, ce qui me semble juste est de donner l’information par un comité d’experts indépendants. Propos recueillis par Jean-Baptiste Giraud

Défrancisation.com LE BLOGNADEL

Related: