background preloader

Classes inversées : regards du "grand témoin" du CLIC2018

https://www.slideshare.net/lebrun/classes-inverses-regards-du-grand-tmoin-du-clic2018

Related:  Classe InverséeClasse inverséeSe formerClasse inversée

La classe inversée - LUDOVIA15 Le plan de travail en classe inversée pour différencier son enseignement Geneviève PonsonnetAoût 2018 - Ax-les-Thermes Le concept général Apprendre avec de nouveaux outils : E-formation, e-learning, formation en ligne... Ce dossier montre différentes caractéristiques de la formation en ligne, en présentiel et à distance, en s'appuyant sur les points de vue de chercheurs et de praticiens. Il précise ce qu'il faut entendre par e-formation et e-learning et se réfère à plusieurs notions connexes (virtuel, numérique, distance, temps, mobilité, modularité, tutorat, travail collaboratif...). Il présente également les principaux acteurs institutionnels en France et à l'international, en rappelant leurs missions et les ressources offertes sur leurs sites. Une bibliographie propose une sélection de rapports, d'ouvrages et de revues. 1. e-formation et e-learning2. Notions de virtuel et de numérique3.

En quoi la diversité des stratégies pédagogiques participe-t-elle à la motivation à apprendre des étudiants ? Etude d’un cas particulier 1Depuis l’avènement de l’enseignement universitaire de masse, la population étudiante s’est considérablement modifiée (Altet, 2009). Cette situation a nécessité l’adaptation des enseignants universitaires à une population étudiante hétérogène (Loiola et Romainville, 2008) et une remise en question des stratégies pédagogiques traditionnelles. Selon Prégent, Bernard et Kozanitis (2009), les étudiants font preuve d’une attitude positive envers les études.

Essai de modélisation et de systémisation du concept de Classes inversées Dans ce Blog, j’ai plusieurs fois documenté la « méthode » des Classes inversées. On y trouvera aussi un essai sur le rapport entre le Tsunami des MOOCs et les « renversements » proposés par les Classes inversées . Dans ce nouvel essai, j’essaierai de répondre à celles et ceux qui nous disent régulièrement « Mais, les classes inversées, ça existe depuis longtemps … ». Le plan de travail en classe inversée pour différencier son enseignement – Ludovia Magazine A l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 15ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Innovations & Institutions autour du numériques éducatif ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 20 août. Geneviève Ponsonnet présentera « Le plan de travail en classe inversée pour différencier son enseignement » sur la session III, renouvellement des pratiques & numérique. Problématique pédagogique : Dans l’enseignement « classique », l’élève écoute le cours, le recopie, pose des questions et fait des exercices chez lui, qui lui permettent de s’entrainer, vérifier qu’il a compris et l’aide à mémoriser le cours. Les sciences cognitives montrent qu’il est important, pour mémoriser un cours et s’en approprier les concepts, de le revoir plusieurs fois, de façon espacée, et séquencée.

La classe inversée ? Ma vision des choses...(vidéo) La classe inversée on en parle depuis plusieurs années, on entend et on lit tout et n’importe quoi, j’avais envie depuis longtemps de parler de ma vision des choses, voici le résultat. Il faut préciser que ce billet est le complément de la vidéo car lorsque l’on tourne, que l’on monte, on se rend compte qu’on a oublié des choses….donc ce billet pourrait également évoluer ! MAJ novembre 2017, une nouvelle version de la vidéo ! Classe inversée, modèle vs reality On a tendance à croire (ou à laisser croire) que la classe inversée c’est une capsule vidéo pédagogique à la maison et les exercices en classe. Il y a du vrai mais c’est réduire ce que recouvre, pour moi, la proposition de la posture.

Avec classe par Maryse Beaulieu Depuis le déploiement encore assez récent des sciences cognitives, nous comprenons davantage le fonctionnement du cerveau humain et des mécanismes de l'apprentissage. Conséquemment, l'objectif prioritaire de l'enseignement est désormais de maximiser les mécanismes qui permettront à la personne d'apprendre. Puisque le rôle de l'enseignant est de favoriser l'apprentissage, pourquoi en savons-nous si peu sur le processus d'apprentissage? Outre le fait d'être nous-mêmes des apprenantes et des apprenants, notre compréhension du sujet est pour la plupart d'entre nous assez limitée. Cette chronique résume les quatre piliers du processus d’apprentissage identifiés pour les sciences cognitives, selon l’éclairage de Stanislas Dehaene (2013), titulaire de la Chaire de psychologie cognitive expérimentale au Collège de France, desquels nous tentons de tirer quelques leçons pour notre enseignement.

Blog de M@rcel : des technologies et des pédagogies qui travaillent ensemble Introduction : répondre ou débattre Ce billet portera sur la contribution de deux collègues, Alain Beitone et Margaux Osenda, qui ont publié « La pédagogie inversée : une pédagogie archaïque » (des extraits de cet article seront proposés en bleu ci-dessous) Il ne s’agit pas pour moi de « répondre » à leurs arguments ou de les démonter en tentant de démontrer combien le propos serait incorrect, inapproprié, fallacieux … Je l’ai souvent dit : en matière d’innovation (gardons ce concept pour le moment), il me paraît important de considérer tous les points de vue même ceux envers lesquels, personnellement et subjectivement, on ne peut d’emblée marquer son accord. En effet, les propos des thuriféraires et autres évangélistes doivent être considérés avec circonspection voire méfiance, ceux des « grognons » (comme je les appelle chaleureusement) avec attention en ce qui concerne les alarmes qu’ils nous envoient. La classe inversée n’a rien d’innovant ! Introduction

Related: