background preloader

Cinemas Utopia Toulouse et Tournefeuille

Cinemas Utopia Toulouse et Tournefeuille
Cédric KAHN - France 2017 1h47mn - avec Anthony Bajon, Damien Chapelle, Alex Brendemühl, Louise Grimberg, Hanna Schygulla... Scénario de Cédric Kahn, Fanny Burdino et Samuel Doux. Du 21/03/18 au 17/04/18 à Tournefeuille C'est un endroit magique où l'air est pur, l'espace si profond qu'on n'en perçoit pas les limites : le regard se perd vers des sommets enneigés qui se fondent avec l'horizon. On devine qu'il est rude de vivre là, mais l'esprit et les sens semblent se dilater au contact d'une immensité qui modifie la perception qu'on a des autres, de soi-même et laisse un goût d'éternité. On pense à la chanson de Brel : « À l'église où j'allais, on l'appelait le Bon Dieu… l'amoureux l'appelle l'amour, le mendiant la charité, le soleil l'appelle le jour et le brave homme, la bonté »… La Prière « est un film qui passe de la conviction au doute, de la mort à l'amour… il ne répond pas à la question de la foi mais l'interroge » dit Cédric Kahn. Related:  theatre cinema

"VA, PENSIERO" (Nabucco) - Verdi - CLASSIQUE -&- SACRÉ Le chant «VA, PENSIERO» (ou «Choeur des esclaves Hébreux») composé par Giuseppe VERDI en 1842 est extrait de l'opéra en 4 actes «NABUCCO» (Acte III) d'après un Livret du poète Temistocle Solera (inspiré du drame «Nabuchodonosor» d'Auguste Anicet-Bourgeois et Francis Cornue _ 1836). ▼ Ecoutez & regardez ▼ ♪ Partition ...... ... à l'achat. Voici les paroles de ce chant : ♫ ............. Va, pensée, sur tes ailes dorées,Va, pose-toi sur les versants, sur les collines,Où embaument, tièdes et douces,Les brises suaves de notre sol natal ! Deutsch version Zieht, Gedanken, auf goldenen Flügeln ;Zieht Gedanken, ihrdürft nicht verweilen ! English version CHORUS OF THE HEBREW SLAVESDearest homeland, my thoughts fly towards thee ;Wings of golden bear them on to journey’s ending,Where the sweet scented breezes are blendingIn the green hills and vales of our land.Ah ! Sur les rives de l'Euphrate les Hébreux, vaincus et prisonniers, se rappellent avec nostalgie et douleur leur chère patrie disparue.

untitled Lucrèce Borgia (Hugo) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Juliette Drouet dans le rôle de la princesse Negroni, peinte par Charles-Emile Callende de Champmartin Lucrèce Borgia est une pièce de théâtre en prose de Victor Hugo, représentée pour la première fois au théâtre de la Porte-Saint-Martin le . Elle raconte l'histoire de Lucrèce Borgia. Plus encore que dans les autres pièces de Hugo, le « grotesque » est poussé à l’extrême. 1964-1965 : Lucrèce Borgia, mise en scène Bernard Jenny, Théâtre du Vieux-Colombier, Festival du Marais, Grand Théâtre romain Lyon, Festival de Montauban et Théâtre des Galeries Bruxelles1979 : Lucrèce Borgia, mise en scène Roger Hanin (avec Magali Noël, Michel Auclair, David Clair, Jean-Marie Galey...)2014 : Lucrèce Borgia, mise en scène Jean-Louis Benoit (avec Nathalie Richard, Fabien Orcier, Martin Loizillon, Thierry Bosc, Anthony Audoux, Maxime Taffanel, Jonathan Moussali, Laurent Delvert, Alexandre Jazédé et Ninon Brétécher. Portail du théâtre

Texte de : À Saint-Lazare Chanson (paroles et musique) d'Aristide Bruant créée par l'auteur en 1887, reprise en 1892 par Eugénie Buffet. Enregistré par Aristide Bruant en 1905, par Eugénie Buffet en 1933, par Germaine Montero en 1953, par Lina Margy en 1966, par Véronique Sanson, (à l'Olympia) en 1989, etc., etc. Voir également la page Aristide Bruant dans la rue. Ci-contre : À Saint-Lazare croquis d'Henri de Toulouse-Lautrec pour petit-format. Paroles (Plusieurs variantes - les suivantes sont les plus courantes. C'est de la prison que j't'écris Mon pauvr' Polyte Hier je n'sais pas c'qui m'a pris À la visite C'est des maladies qui s'voient pas Quand ça s'déclare N'empêche qu'aujourd'hui j'suis dans l'tas À Saint-Lazare Mais pendant c'temps-là, toi, vieux chien, Qué'tu vas faire ? Vrai d't'savoir comme' ça sans l'sou Je m'fais une bile T'es capabl' de faire un sal' coup J'suis pas tranquille. [*] pièce de un franc.

BARBARA J’ai troqué Vidéo et Paroles 1 J’ai troqué mes chaussettes blanches 2 Contre des bas noirs 3 Et mon sarrau du dimanche 4 Contre de la moire, 5 Mon doux regard d’infante 6 Et mes allures guindées 7 Pour des regards d’amante, 8 Pour des airs encanaillés. 9 Les matinées enfantines 10 Où l’on bousculait Chopin, 11 Les réunions de cousines 12 Autour d’un fuseau de lin, 13 Les petites bonnes à tout faire 14 Que mon père affectionnait 15 Et les amants de ma mère 16 Qui s’installaient pour l’année, 17 Ben, j’en ai eu assez. 18 J’ai troqué mes chaussettes blanches 19 Contre des bas noirs 20 Et mon sarrau du dimanche 21 Contre de la moire 22 Et ce besoin de tendresse 23 Que je trimballais 24 L’ai changé pour des caresses, 25 L’ai changé pour des baisers. 38 J’ai troqué mes chaussettes blanches 39 Contre des bas noirs 40 Et mon sarrau du dimanche 41 Contre de la moire…

Inconnu à cette adresse - Kathrine Kressman Taylor Une courte mais grande nouvelle, inconnue à cette adresse pendant 40 ans.En voulant lire « Si c'était un homme » de Primo Lévi, un proche m'a recommandé de découvrir « Inconnu à cette adresse » de K. Kressman Taylor, journaliste d'origine allemande mais citoyenne américaine. L'auteur rédige cette nouvelle en 1938, sous un nom masculin, plus vendeur à l'époque pour l'éditeur parait-il. Elle dit avoir eu cette inspiration à la suite de lettres d'américains, dont le contenu était censuré, envoyées en Allemagne avant la guerre 39-45, mettant en danger les citoyens allemands recevant ces mêmes lettres. J'ai été surpris de constater qu' « Inconnu à cette adresse » avait connu une traversée du désert pendant 40 ans après la seconde guerre mondiale et ce jusqu'en 1995, date de sa réédition.

Carnaval Grille pour l’analyse d’un texte carnavalesque Elaborée à partir des travaux de Mikhaïl Bakhtine (sur Rabelais et Dostoïevski), cette grille permet de mettre en évidence les aspects d'un texte qui le rattachent à la tradition grotesque-carnavalesque. Elle peut s'appliquer notamment à L'opéra du gueux de John Gay, et à L'opéra de quat'sous Un certain nombre des paramètres présentés ici seront illustrés au moyen d'extraits du Neveu de Rameau de Diderot. Personnages Système des personnages : renversement des hiérarchies (maître/valet ; homme/femme ; adultes/enfant ; vieux/jeunes).Personnages-types : fripon, bouffon, sotAutres types : le sage/fou (comique-sérieux) ; figures d'agélastes (Rabelais)Formes du joyeux épouvantail (il devrait faire peur, il fait rire)Présence de doubles parodiquesCouples contrastants : petit/grand ; gros/maigre ; vieux/jeune. Lieu La place publique, les lieux de rencontreLes enfers (+ tavernes, lupanars, prisons, ...)Monde à l’envers, utopie Temps Logique, langage Thèmes

Regardez cette vidéo sur YouTube :… Regardez cette vidéo sur YouTube :… Paroles L'internationale - Chants révolutionnaires (traduction et lyrics) Debout, les damnés de la terre Debout, les forçats de la faim La raison tonne en son cratère, C'est l'éruption de la fin. Du passé faisons table rase, Foule esclave, debout, debout Le monde va changer de base, Nous ne sommes rien, soyons tout. C'est la lutte finale ; Groupons nous et demain L'Internationale Sera le genre humain. Il n'est pas de sauveurs suprêmes Ni Dieu, ni César, ni Tribun, Producteurs, sauvons-nous nous-mêmes Décrétons le salut commun. L'État comprime et la Loi triche, L'impôt saigne le malheureux ; Nul devoir ne s'impose au riche ; Le droit du pauvre est un mot creux C'est assez languir en tutelle, L'Égalité veut d'autres lois ; "Pas de droits sans devoirs, dit-elle Égaux pas de devoirs sans droits." Hideux dans leur apothéose, Les rois de la mine et du rail Ont-ils jamais fait autre chose Que dévaliser le travail ?

Les Vagues de Virginia Woolf : monologue de Rhoda | La Compagnie Affable Rhoda se regarde dans le miroir, par-dessus l’épaule de Susan. (La traduction française est suivie du texte original en anglais.) RHODA : Voilà mon visage. Ce visage est mon visage. RHODA. Monologue pour femme extrait du roman Les Vagues (The Waves) de Virginia Woolf, et traduit en français par nos soins. Voir notre liste de textes et de scènes issus du théâtre, du cinéma et de la littérature (pour une audition ou pour le plaisir) WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème Les Vagues de Virginia Woolf : monologue de Jinny JINNY. Dans "Audition / Casting" Notre liste de textes en solo pour une audition de théâtre ou de cinéma La plupart des cours de théâtre demande aux candidats de présenter un texte, une tirade ou un monologue lors de l'audition d'entrée. Chien Blanc de Romain Gary : Jack et son kangourou Petit passage de Chien Blanc que j'ai transformé en court monologue, car il est assez amusant.

« Sur la fermeture des bordels  de Michel Audiard | «La Compagnie Affable Voilà un petit texte signé par un de nos plus grands dialoguistes qui vous distinguera à coup sûr dans une audition : Si l’apparition du rutabaga reste l’atrocité majeure de l’Occup’, la fermeture des claques reste l’atrocité majeure de la Libé. Le gouvernement provisoire qui l’a fomentée est à jamais marqué au fer rouge ! Créées en 1347 par la bonne reine Jeanne Ière, reine de Naples et comtesse de Provence, les maisons sont abolies le 13 avril 1946 sur l’instigation de Madame Marthe Richard dite « l’Alouette », contemporaine du Kaiser et « contre »-espionne retraitée. On a fusillé Mata-Hari pour moins que ça ! La loi scélérate s’est abattue sur la France le jour même où était annoncée l’autonomie du Cambodge. Michel Audiard, « Sur la fermeture des bordels« , Vive la France, 1973 *Le Chabanais était un bordel de Paris renommé et luxueux, situé rue Chabanais dans le 2ème arrondissement.

Related: