background preloader

Dispositif Hybride, flipped classroom ... suite

Dispositif Hybride, flipped classroom ... suite
Dans un précédent billet, je définissais la notion d’hybridation … pour être bref, un mélange fertile d’enseignement et d’apprentissage traditionnels et d’enseignement et d’apprentissage à distance. Complétons cette première approche trop rapide et revenons rapidement sur cette définition : En ce qui nous concerne, nous entendons par dispositif un ensemble cohérent constitué de ressources (matérielles et humaines), de stratégies, de méthodes et d’acteurs interagissant dans un contexte donné pour atteindre un but. Le but du dispositif pédagogique est de faire apprendre quelque chose à quelqu’un ou mieux (peut-on faire apprendre ?) de permettre à « quelqu’un » d’apprendre « quelque chose » (Lebrun, 2005b). Hier soir, jeudi 27 octobre 2011, tout à mon travail de curation, je tombais par effet de sérendipité sur une conférence de TED donnée par Salman Kahn. Avec la vidéo : le « cours traditionnel » à la maison, chez soi et le devoir à la maison (homework) en classe … Simple comme tout ?

http://lebrunremy.be/WordPress/?p=583

Related:  1- Classe inversée à l'ère du numériqueScénarisationClasse inversée - BYODFlipped classroomFlipped Classroom

La semaine de la Classe Inversee - CLISE 2016 La classe inversée vous intéresse ? Curieux ou praticien, vous vous posez des questions, vous voulez échanger ? La semaine de la classe inversée 2017 (ou CLISE2017) est faite pour VOUS ! Des diaporamas pour une meilleure supervision individuelle Afin que la présentation de nouveaux concepts mathématiques ne monopolise plus la majeure partie de son temps d’enseignement et que l’illustration de ces concepts ne le retienne plus exagérément au tableau, Raymond Hamel a suivi la recommandation de la commission internationale de l’UNESCO sur l’éducation pour le 21e siècle. Désormais, il se positionne comme « accompagnateur » des étudiants. Les diaporamas PowerPoint développés ont été pensés pour faciliter l’accès au contenu et offrir davantage de moments de supervision individuelle. L’initiative a transformé son enseignement! Contexte d’implantation

Flipped classroom ou la classe inversée : l’utilisation de la vidéo pour substituer l’enseignement magistral Peut-être ce concept vous est-il familier, ou du moins vous en avez entendu parler à travers les branches? Sinon, voici un bref survol de ce qui depuis peu a fait son apparition sur les lèvres des enseignants des écoles primaires jusqu’aux professeurs des universités, et ce surtout dans le milieu anglophone. Qu’en est-il? Thot - Faut-il "flipper" ? Flipping Classroom On parle de tectonique des plaques, de tremblement de territoires, de changement de paradigme, de grand switch dans l'organisation de nos sociétés et voici que l'univers bien clos de la classe (n'évoquait-on pas en France il n'y a pas si longtemps une école sanctuaire construite sur des fondamentaux ?) se renverse avec ce « nouveau » concept de « Flipping class ». Vraiment si renversant ? Pour de nombreux enseignants la notion n'a rien de bien nouveau : afin d'échapper à la « leçon » magistrale, ou ce qu'on appelle la lecture en université, il y a mille façons de mettre en activité un groupe d'élèves ou d'étudiants : recherches en bibliothèque ou sur internet, projets, discussions, travail en ateliers à partir de documents de tous types qui peuvent avoir été consultés préalablement à la séance.

Pédagogie inversée, classes inversées J’ai assisté le 11 décembre 2013 à un atelier sur le thème des classes inversées lors des rencontres "Boussoles du numériques 2013" à Cenon en Gironde. L’atelier était animé par Jean-François Ceci avec la participation de Marie Soulié et de David Bouchillon. L’atelier a rassemblé beaucoup de monde, le thème est d’actualité. Jean-François Ceci a présenté le sujet et David Bouchillon et Marie Soulié ont chacun présenté leur expérience concrète.

L'Agence nationale des Usages des TICE - La classe inversée : que peut-elle apporter aux enseignants ? par Isabelle Nizet * et Florian Meyer * La classe inversée exerce un attrait indéniable sur les enseignants qui souhaitent diversifier leurs approches pédagogiques et tenter de nouvelles expériences avec leurs élèves. Il semble cependant nécessaire de bien comprendre en quoi cette approche offre des bénéfices réels, alors que peu de recherches scientifiques ont démontré son efficacité à l’aide de données probantes, comme le soulignent Steve Bissonnette, professeur à la TÉLUQ, et Clermont Gauthier, professeur à l’Université Laval au Québec. Une définition souple

5 facettes pour construire un dispositif hybride : du concret ! Après une introduction à la notion de dispositif hybride pour enseigner et apprendre, nous donnons quelques conseils concrets (point 5) « pour enseigner et pour favoriser l’apprentissage en ligne » basés sur les 5 facettes de « notre » modèle pragmatique d’apprentissage (Lebrun, 2005). J’illustre ce modèle dans un autre billet « J’enseigne moins, ils apprennent mieux« . 1. Un dispositif hybride, qu’est-ce que c’est ?

Pédagogie inversée : des résultats scolaires nettement supérieurs Au Calhoun Community College, en Alabama, les étudiants sont responsables de connaître la matière avant d’arriver en classe. Sur place, ils travaillent ensemble sur des projets leur permettant de progresser dans leurs apprentissages, tout en menant des discussions significatives avec l’enseignant. Bienvenue à l’ère de la classe inversée! Le concept de classe inversée est très populaire ces temps-ci. L’idée a notamment fait du chemin avec la popularité grandissante de la Khan Academy, un espace Web qui fait la promotion de l’apprentissage libre et gratuit pour tous.

L’école inversée ou comment la technologie produit sa disparition Je vais vous raconter une expérience qui pousse la logique du "massive open online course" (MOOC), ces cours en ligne ouverts et massifs, jusqu’au bout. Une expérience narrée récemment dans le New York Times par Tina Rosenberg, et qui est le point de départ d’un mouvement qui porte le joli nom d'"école inversée" ou flipped school. Tout commence il y a quelques années, à Clintondale, au nord de Detroit, dans une région loin d’être privilégiée. Le proviseur d’un lycée poste sur YouTube des vidéos de tactiques de baseball pour l’équipe de ses fils. 1er Mooc réalisé par Réseau Canopé Réseau Canopé réalise son 1er Mooc sur « La classe inversée à l'ère du numérique - 2nd degré » à destination de tous les acteurs de l'éducation, disponible dès maintenant jusqu'au 29 novembre 2015. Ce Mooc est l'occasion pour tous les participants de : découvrir les pratiques de classe inversée d'enseignants de collège et de lycée, des pratiques croisées avec des avis d'élèves, de parents, d'inspecteurs et de chercheurs ; collaborer entre participants et coproduire tout au long de la formation un projet de séance en classe inversée pour une mise en œuvre sur le terrain ; utiliser et maîtriser des outils numériques permettant de produire ou de faire produire des ressources par les élèves ; apprendre comment mutualiser ces ressources en intégrant notamment la question des droits d'auteur. La plateforme de formation France université numérique (FUN) qui propose ce Mooc a été lancée en octobre 2013 par le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

4 pratiques participatives simples pour le cours magistral » INNOV – Le blog USJ des pratiques innovantes d'enseignement Auteur : Samir Hoyek – Faculté des sciences de l’éducation Le Poster : 1 – Le brainstorming Classe inversée Table ronde – Rencontre FLE Barcelone 2013 (photo, Garcia Ortega) Vendredi dernier, s’est tenue la première table ronde de la Rencontre FLE de Barcelone qu’organisent les Éditions Maison des langues en collaboration avec Difusión et l’Institut Français de Barcelone. C’était l’heure de la sobremesa, moment idéal pour la tertulia, ce moment de discussion autour d’un café sur un sujet qui général fait débat. Le nôtre, c’était Le numérique et l’enseignement/apprentissage du français dans lequel nous voulions parler de tout ce qui de près ou de loin est en lien avec les TNI, les manuels numériques, les tablettes, les accès à Internet, les Smartphones dans la classe, le web 2.0, les plateformes, les CLOM (Cours Ouvert et Massif en Ligne), ce gallicisme pour MOOC (ces Massiv Open On-line Courses) dont on parle tant, etc. Et un long etcétéra souvent accompagnés de nombreuses et légitimes questions.

Quand les "Flipped Classrooms" font tilt ! Marcel Lebrun, Le Grain asbl, 5 Novembre 2013 Il y eut les logiciels éducatifs, les cédéroms, les sites Web, le Web 2.0 … Voici à présent quelques nouveaux concepts qui fleurissent dans les journaux, les revues: plateformes d’eLearning, MOOC, Flipped Classrooms… Nous nous intéresserons principalement au dernier, un concept charnière entre les savoirs-ressources dorénavant partout et en tout temps disponibles et les impératifs de l’accompagnement des apprentissages orientés compétences, devenir socioprofessionnel et contextes mouvants. Ces « classes inversées », soutenues par des outils TIC (pour les étudiants comme pour les enseignants) représentent un véritable « cheval de Troie » pour la nécessaire modernisation des formations au 21ème siècle. 1. Les Flipped Classrooms, ça flippe quoi au juste ?

#CLOM_REL : intervention de Gilbert Paquette sur les ressources éducatives libres Première semaine consacrée au ressources éducatives libres Gilbert Paquette nous a proposé une intervention d’une heure, plus une demi-heure de prolongations sous forme de questions-réponses. Il s’agissait de définir les ressources éducatives libres, de voir leur place dans les dispositifs qui se développent actuellement, et notamment les moocs, et les enjeux pour ces ressources. Un léger bémol… dommage de parler de ressources libres en diffusant un "powerpoint"… Mais comme il est disponible, je vous invite à le consulter :

Related: