background preloader

€€€ !!! MUST BUZZ !!! ENORME SCANDALE A BRUXELLES !!!.

€€€ !!! MUST BUZZ !!! ENORME SCANDALE A BRUXELLES !!!.

http://www.youtube.com/watch?v=DsDd-uP7yl0

Related:  implication

(VIDEO) Des députés européens en viennent aux mains quand on les inter Tom Staal, l’animateur hollandais de GeenStijl TV, s’est rendu aux parlements européens de Strasbourg et de Bruxelles en compagnie du député européen Daniël van der Stoep, également hollandais. Dans cette vidéo, l’animateur dénonce les gaspillages que leur simple visite a permis de mettre en évidence. Par exemple, les expositions d’œuvres artistiques qui coûtent 20.000 euros par exposition, au cours desquelles le champagne est servi à volonté aux officiels visiteurs (aux environ de 3 :00). « Je passais par là », explique l’un d’eux pour motiver sa venue. Comme presque tous ceux qui sont interrogés, il manifeste de la difficulté à mémoriser le nom de l’artiste dont les œuvres sont exposées. Mais il y a pire : le cameraman surprend les évolutions étranges du député européen Miroslav Ransdorf, du Parti Communiste de Bohème et de Moravie, à, l’intérieur du bâtiment (aux environs de 5 :00). Arrivé à 18h00, il en ressort seulement 5 minutes plus tard.

Crise de la Dette Ce petit papier s’intéresse aux effets de la crise sur les taux d’intérêt des bons du Trésor américains. Il conteste l’idée que le recul du risque de défaut de la dette fédérale soit une bonne nouvelle. La politisation récurrente de la dette inévitable jusqu’à la fin du mandat d’Obama conduit à un Krach Obligataire généralisé. [...] Tous fichés à 15 ans : la loi votée dans l'indifférence générale Toute la population française de plus de 15 ans sera fichée et biométrisée... Pour une identité mieux protégée et une vie simplifiée, a expliqué Claude Guéant : bienvenue chez Big Brother. La préfecture de police de Paris (Sipa) Jeudi a commencé et s'est terminée, à l'Assemblée nationale, la discussion de la proposition de loi relative à la protection de l'identité, visant à instaurer des cartes d'identité à puces.

Cumul des mandats : la loi adoptée, y compris pour les sénateurs Le Monde.fr avec AFP et AP | • Mis à jour le Le long feuilleton de la loi sur le non-cumul des mandats s'est terminé, mercredi 22 janvier, avec l'adoption définitive par le Parlement des deux projets de loi : le premier interdit le cumul de fonctions exécutives locales – maire notamment – avec un mandat de député ou de sénateur à partir de 2017. Le deuxième, similaire, concerne les parlementaires européens, à partir de 2019. Le premier texte étant une loi organique, le Conseil constitutionnel sera automatiquement saisi à son sujet. C'est la version votée lors de la précédente lecture par l'Assemblée en novembre qui a été présentée aux députés.

Révolution pacifique en Islande, black-out des Médias ! Aussi incroyable que cela puisse paraître, une véritable révolution démocratique et anticapitaliste a lieu en Islande en ce moment même, et personne n’en parle, aucun média ne relaie l’information, vous n’en trouverez presque pas trace sur « Google » : bref, le black-out total. Alors que gronde dans l’Europe entière la colère des Peuples pris à la gorge par le rouleau-compresseur capitaliste, l’actualité nous dévoile un autre possible, une histoire en marche susceptible de briser bien des certitudes, et surtout de donner aux luttes qui enflamment l’Europe une perspective : la reconquête démocratique et populaire du pouvoir, au service de la population. Ci-dessous… deux articles traitant de cette révolution en marche : Le 16 décembre 2010 par Jean Tosti Depuis le samedi 27 novembre, l’Islande dispose d’une Assemblée constituante composée de 25 simples citoyens élus par leurs pairs.

Les sénateurs absentéistes sanctionnés financièrement à partir d'octobre Leurs travaux se divisent en plusieurs catégories : les votes solennels, les réunions de commissions et les séances de questions au gouvernement. Au cours d'un même trimestre, si un sénateur fait l'impasse sur au moins la moitié des travaux d'une de ces catégories, il perdra la moitié de son indemnité de fonctions, soit 700 euros par mois. Si les absences cumulées atteignent plus de la moitié de la présence demandée, cette indemnité lui sera entièrement retirée et il perdra également la moitié de son IRFM (indemnité représentative de frais de mandat), soit 3.000 euros par trimestre. Quelques exceptions ont tout de même été consenties : pour les sénateurs ultra-marins, en cas de maternité ou encore en cas de long congé maladie.

Sénateurs fantômes, institution déshonorée Accueil La délégation massive des votes nominatifs à un seul sénateur, lors des scrutins publics à la Chambre haute, dévoie les débats en séance, sape la légitimité de l'institution et va à l'encontre de la Constitution.(...) Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos Les articles à la une L'état d'urgence inscrit dans la Constitution... en l'absence de plus de 400 députés Près de 450 députés étaient absents lors du vote sur l'état d'urgence © MaxPPP - 2016 Ils étaient 441 députés absents à l'Assemblée nationale hier pour voter l'article 1 de la révision constitutionnelle, portant sur l'état d'urgence. Article adopté à une large majorité la nuit dernière. 103 députés ont voté pour, 26 contre, 7 se sont abstenus après huit heures de débats.

Absentéisme à l'Assemblée nationale. Mise au point de Gaby Charroux J'ai pu voir dans la presse et sur les réseaux sociaux qu'une nouvelle opération anti-parlementaire était en cours sur la présence des Députés lors de l'examen de la loi constitutionnelle "protection de la Nation". Je n’étais pas en séance de nuit ce lundi lors de l’examen de l’article 1 du projet de loi. Le déchaînement orchestré ici et là sur l'absence de nombreux députés démontre à quel point le fonctionnement de la procédure législative est mal connu.

Related: