background preloader

Éviter le plagiat

Éviter le plagiat
Related:  Détection plagiat

Vérifier si un texte est plagié Aujourd’hui il est tellement simple de prendre du contenu quelque part et de faire un copié/collé et s’en attribuer le mérite que beaucoup de gens le font. Mais ce qu’il est aussi facile de faire maintenant, c’est de vérifier si un texte est fait de copié/collé ou non. C’est le site plagtracker qui permet de vérifier si un texte provient d’autres sources. Il vous suffit de copier le texte que vous voulez analyser et le site va le scanner et vous donner le résultat. Moyennant d’avoir un compte premium il est même possible d’uploader un fichier à scanner dans les formats doc ou txt. Et l’analyse de votre texte sera 3 fois plus rapide. Le site est en Anglais mais très simple d’utilisation. Aller sur Plagtracker Dans le même genre il y a le site Plagspotter, qui fais la même chose mais il suffit juste pour celui-ci de copier le lien d’une page web. Aller sur Plagspotter © Crédit image: www.rts.ch Vous avez aimé l'article ?

Service des bibliothèques | Le plagiat Tout au long de ses études, l'étudiant a à produire des travaux de recherche dans lesquels il doit intégrer les idées de différents auteurs. Il est très important de savoir comment insérer correctement ces idées dans son travail s'il ne veut pas se retrouver en situation de plagiat. Qu'est-ce que le plagiat ? C'est un « Vol littéraire. Pour plus d'information, consulter le site institutionnel Tricherie et intégrité académique. Exemple de situations de plagiat Quelles sont les conséquences du plagiat ? Être reconnu coupable de plagiat entraîne des sanctions, allant de la mise en probation au renvoi de l’Université. « L'étudiante, l'étudiant qui commet une infraction est mis en probation et peut se voir imposer une ou plusieurs sanctions. Lorsque la sanction est la suspension, une mention à cet effet apparaîtra au relevé de notes pour la durée de la suspension. Mise en probation et autres sanctions Comment éviter le plagiat ? Pourquoi indiquer clairement ses sources ?

leplagiat.net détecter le plagiat de vos articles J'ai déjà abordé dans divers articles sur mon blog, le plagiat. Aujourd'hui je vais vous donner quelques astuces pour détecter gratuitement, sur quel support votre blog a été copié. ... 1. Copyscape C'est le site le plus connu. Il suffit d'insérer l'url de votre blog, et vous avez le résultat. Il est recommandé de s'inscrire au préalable pour bénéficier des services proposés par le site. vous pouvez vérifier la copie de vos articles soit avec l'url ou bien le texte ou de vos documents en TXT, HTML, RTF, DOC, DOCX, ODT ou PDF sur différents moteurs de recherches : Google, Yahoo et Bing. Si je copie la totalité de mon article en le comparant à celui de mon plagiaire voici ce que j'obtiens : Et si je compare la partie de mon article copiée avec l'article du plagiaire, le pourcentage est évidemment plus important : Il est recommandé de s'inscrire au préalable pour bénéficier des services proposés par le site.3. Son outil est gratuit et à la différence des autres il est français : 5. 6. 9.

Module d'autoformation gratuit sur le plagiat et le droit de citation Le plagiat est un phénomène réel. Certains font remonter son origine à la nuit des temps. Toutefois, eu égard à la récurrence du sujet, on peut supposer qu'il a pris de l'ampleur, de nos jours, surtout à l'ère d'internet où l'accès aux ressources documentaires est grandement facilité. Pour prévenir ce phénomène, le Service des bibliothèques de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) propose un module de formation et d'autoformation sur le plagiat et les règles de citation. Ce module comporte cinq parties. Une première définit la notion de plagiat et livre quelques exemples, c'est-à-dire sept pratiques qui peuvent être qualifiées de plagiaires : Cette première partie livre aussi des chiffres sur le plagiat et propose les moyens de l'éviter. La deuxième partie titrée "Citer correctement ses sources" n'est qu'une suite logique de la première. Les trois dernières parties proposent des conseils, un quiz et un résumé à l'utilisateur. Ce module est offert sous une licence Creative Commons.

Copie avec internet: quelques sites pour détecter le plagiat Quelques pistes pour une approche simple du problème et une solution puissante : plagiarism.org Le problème : Avec l'avènement d'Internet, les manières de se procurer de l'information évoluent aussi. Quelques solutions générales : 1° Des détecteurs de plagiat Catch Plagiarism With The Net présentation de diverses solutions Turnitin.com and PaperBin.com gèrent la reddition des travaux par enseignant et par tâche . 2° Quelques solutions très simples : Aucune solution n'est parfaite mais ces méthodes permettent de détecter les plus faciles de ces copies ( ce sont aussi les plus courantes : l'élève plagieur est souvent flemmard...). Google et le bon sens Sélectionner dans le texte suspect de l'étudiant quelques mots que votre intuition devine être très représentatifs. 3° Une solution puissante : www.plagiarism.org devenu Turnitin.com Les étapes sont décrites ici (en):Procédure détaillée et illustrée en français on enregistre la classe... et on paie. Un exemple : détection de copie non référencée :

Le plagiat : un outil pédagogique méprisé Tous, nous avons déjà plagié lors de notre scolarité à différents degrés, nous avons repris les opinions des autres sans nous la forger nous-mêmes, nous avons préféré la facilité en étant esclave d'une pensée que maître de nos idées. Pour certains pédagogues persuadés que le plagiat nuit à la qualité de la formation, voici un exercice pédagogique en 4 étapes qui vous prouvera le contraire : 1 - Demander aux participants de votre action de formation de travailler sur un sujet à l'écrit et de venir le présenter à l'oral en leur précisant que le plagiat est autorisé. 2 - Demander ensuite aux autres participants d'évaluer la qualité du travail à l'aide d'une grille commune d'évaluation que vous aurez rédigé en fonction des objectifs de votre séquence. 3 - A l'issue demander aux participants de retrouver l'intégralité des sources du travail et de rechercher les points de vue contradictoires à ceux avancés par le participant. 4 - Terminer par quelques questions : - Qu'avez-vous appris ?

Qu’est-ce que le plagiat ?

Related: