background preloader

Mediateur numerique

Mediateur numerique

Droit d'auteur et ressources numériques Plus la législation sur le droit d'auteur se renforce et devient contraignante, plus elle apparaît décalée face à l'explosion des usages qui sont faits des ressources numériques disponibles en ligne. L'accès brusquement libéré à nombre d'oeuvres vient ébranler l'édifice législatif patiemment érigé au fil des siècles mais principalement avant la généralisation d'Internet. Chez nombre d'utilisateurs, on constate l'existence d'une confusion entre "accès libre" aux oeuvres et "utilisation libre" de ces mêmes oeuvres. Ceci, d'autant plus que les conditions d'utilisation des oeuvres n'apparaissent généralement pas sur les pages les hébergeant. Et la difficulté d'utilisation ne s'arrête pas là : certains distributeurs d'oeuvres protégées profitent du nouveau canal de diffusion numérique pour rendre rendre les conditions d'utilisation encore plus contraignantes que celles qui prévalent avec les oeuvres sur supports physiques. Un cas qui ne semble plus tolérable aujourd'hui est celui du plagiat.

How-To for Sustainable Creativity Version 1.0 * Download here: How-To for Sustainable Creativity v1.0 (PDF) A. From whom, to whom? The FCForum brings together key organisations and active voices in the spheres of free/libre culture and knowledge. Standing up to the powerful lobbies of the copyright industries, the FCForum is a space for creating tools and strengthening civil society with regards to the creation and distribution of art, culture and knowledge in the digital age. After an initial phase in which free/libre culture emerged, grew and expanded, there is now an urgent need to re-think the existing economic structures for the production, financing and funding of culture. This document aims to contribute to this task, and is specifically intended to be useful for the following: B. At the first FcForum in 2009, we analysed a series of reforms that would have to be applied to existing legislation in order to ensure that the digital age is beneficial to artists, citizens and entrepreneurs. C. There is no going back. D.

Médiation numérique : une définition J'ai écrit ce blog entre 2005 et 2018, de nombreux billets peuvent vous intéresser. Désormais je m'occupe de Design des politiques publiques. Retrouvez-moi sur mon nouveau blog ! Symbioses Citoyennes Je me rends compte qu’il est nécessaire de clarifier et de faire évoluer ma définition de médiation numérique des savoirs. Je vous propose donc celle-ci, elle porte sur le domaine de l’information-documentation, elle est expérimentale et s’incarne dans une démarche globale et un projet. La médiation numérique des savoirs est une démarche visant à mettre en œuvre des dispositifs de flux, des dispositifs passerelles et des dispositifs ponctuels pour favoriser l’accès organisé ou fortuit, l’appropriation et la dissémination de contenus à des fins de diffusion des savoirs et des savoir-faire. Enfin, last but not least, nous sommes (nous = quelques bibliothécaires engagés dans des actions de formations et d’autres talentueux apprentis formateurs

Assises de la Médiation Numérique Système interactif de réponse SMART Response LE Intégré au logiciel SMART Notebook Créez des questions et des évaluations dynamiques en accédant à SMART Response LE directement depuis le logiciel SMART Notebook. SMART Response LE s'intègre parfaitement au logiciel SMART Notebook, ce qui vous permet, au sein d'une même application, de créer des leçons, de présenter des évaluations et d'évaluer les connaissances des élèves. Compatible avec la conception universelle de l'apprentissage (UDL) Même les jeunes élèves trouveront la télécommande résistante conviviale et confortable à tenir. De gros boutons colorés Les gros boutons colorés aux symboles simples et en relief permettent aux jeunes élèves de faire correspondre facilement les couleurs et les formes à chaque réponse. Questions intégrées aux leçons Créez des questions pour les évaluations formatives et sommatives, préparez à l'avance des questionnaires ou des examens, et posez des questions spontanées à tout moment de la leçon pour vérifier ce qu'ont compris les élèves. Mode Anonyme

Understand your online social capital (R)évolution numérique dans les lieux culturels : les salles de spectacle (2/2) Au même titre que les musées, les salles de spectacle s’emparent des technologies numériques innovantes. Nombre de théâtres, opéras, salles de concert… tentent de mettre en place des équipements à la pointe de la technologie. De nouvelles expériences sont ainsi proposées au spectateur. Mais les impacts de l’utilisation des technologies numériques innovantes dans les salles de spectacle vont bien au-delà d’une nouvelle expérience-utilisateur : le « spectacle » se réinvente; les métiers eux-mêmes se transforment. Amener le spectacle en dehors de la salle Le développement technologique a permis, depuis plusieurs années déjà, d’accroître les qualités visuelles et sonores des représentations en tout genre. Mais l’idée d’amener le spectacle en dehors des murs et de le rendre plus accessible est peut-être devenue l’initiative la plus courante de l’utilisation des technologies numériques par les salles de spectacle. Enrichir le spectacle dans la salle Vers un « spectacle hybride »

Assises de la médiation numérique, retours d’Ajaccio Contexte et objectifs Face aux écarts (générationnels, de revenus, de qualification, géographiques, d’accès aux équipements, d’usages ) dans les pratiques numériques, quel sens prend « l’accès pour tous au numérique » ? Quelles organisations collectives sont encore nécessaires ? Quelles nouvelles formes de médiations numériques se mettent en place ? Que deviennent les Espaces Publics Numériques EPN dans ces transformations et la multiplication des formes de « tiers lieux de pratiques numériques » ? Quels rôles joueront-ils dans l’accompagnement de tous les publics vers de nouvelles formes de citoyenneté numérique ? Comment les métiers d’accompagnement social et de médiations culturelles intègrent-ils les médiations numériques dans leurs missions ? A partir des contributions préalables aux Assises et des ateliers qui se sont tenus pendant, une première version d’un livre blanc sera diffusé pour appel à contributions en vue d’une rédaction finale. Vers une définition de la médiation numérique

La médiation numérique et ses contenus (apport théorique) Rappelons ce principe élémentaire de politique documentaire, qui s’applique tout autant aux ressources numériques que physiques : on ne sélectionne ni ne diffuse des contenus pour le simple plaisir de garnir des étagères ou d’exister sur le Web mais bien pour mettre ces contenus en relation avec des gens. En matière de médiation numérique documentaire, bien que celle-ci n’induise pas pour autant une interaction directe et systématique entre l’émetteur (le bibliothécaire) et le récepteur (l’internaute), cet élément de motivation, associé à celui de lier « la bibliothèque de briques » et « la bibliothèque de clics », est évidemment déterminant et il comporte une dimension très stratégique. La médiation info-documentaire Le portail de la MIOP constituant le point d’entrée unique à l’ensemble des services du réseau, la fonction info-documentaire de l’outil est naturellement exploitée en continu et ce, en complément d’autres plates-formes de publication (telle que l’OPAC). Les conseils20

La pratique de la médiation numérique au Cube À l’occasion des 10 ans du Cube, Carine Le Malet (responsable de la programmation artistique), Isabelle Simon Gilbert (responsable du pôle médiation) et Stéphanie Fraysse-Ripert (directrice du Cube) nous ont chacune parlé de la « médiation numérique », une activité en plein boom. Le pôle médiation existe-t-il depuis l’origine du Cube ? Stéphanie : Depuis l’origine, le Cube fonctionne avec trois grands pôles : la création, la médiation et la diffusion. Chacun de ces pôles fonctionne de façon autonome même s’il y a forcément des croisements (ce qui se voit dans l’équilibre budgétaire). C’est grâce à cela que les trois pôles ont pu se développer de façon parallèle et notamment celui de la médiation qui n’existait pas avec ART3000 (1) Pendant les premières années du Cube, beaucoup de partenariats étaient axés sur la programmation et moins sur l’aspect médiation. Que faut-il pour une médiation numérique efficace ? Concrètement, comme cela se passe-t-il ? Et pour la suite ? Note 1.

Internet ravit la culture En créant une zone de réappropriation illimitée des contenus, le web ouvre la voie au remix populaire de la culture. Un fait majeur dans l'histoire de la propriété intellectuelle et de la création que décrypte André Gunthert, chercheur à l'EHESS. Dans son célèbre article “L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique”, publié en 1939, Walter Benjamin dessine l’opposition paradigmatique de deux cultures. Un demi-siècle plus tard, la révolution des outils numériques nous confronte à une nouvelle mutation radicale. Mythologie des amateurs Cette évolution a d’abord été perçue de façon confuse. Dans cette mythologie optimiste, l’amateur est avant tout conçu comme producteur de contenus vidéos, selon des modalités qui ont des relents de nouveau primitivisme. Racheté par Google en 2006 pour 1,65 milliards de dollars, YouTube incarne exemplairement ce nouveau Graal. L’appropriation comme fait social L’appropriation contre la propriété Il existe divers degrés d’appropriation.

Guide « ePortfolio & Web 2.0 » 10 artistes du net art à découvrir S'agissant de net.art, il reste ardu pour un néophyte de trouver des ressouces accessibles qui permettraient de comprendre et d'apprécier ce type de production. On aimerait bien être initié à l'art numérique à travers des oeuvres reconnues ou appréciées par des experts de ce domaine. Paule Mackrous, historienne de l'art et rédactrice en chef du Magazine électronique du CIAC, dit s'intéresser aux formes d'art sur le Web, à la Remix Culture, à l'actualité artistique, cyberculturelle et aux technologies dites "ouvertes". Elle anime un blog de réflexion sur la pratique théorique créative i.e. : faire de l'histoire de l'art avec des images, des sons, de la vidéo. Constatant l’absence marquée du net.art et des arts hypermédiatiques parmi les rétrospectives artistiques qui se sont succédées en ligne à la fin 2011, elle propose aux internautes un "Top10 net art 2011". En introduction à la sélection présentée, l'auteure souligne à quel point le net art est encore une forme artistique méconnue.

Nouveaux supports, espaces, médiations Par Frédérique Yvetot Quelles sont les évolutions des pratiques des jeunes face aux nouveaux espaces, supports, outils ? Quels sont les nouveaux usages et quels changements engendrent-ils dans les pratiques des professeurs-documentalistes ? Des pratiques bouleversées par les évolutions liées au numérique 9h30, les rencontres s'ouvrent par l'intervention de Patrick Dion, directeur général du CNDP, Jean-Louis Durpaire, inspecteur général de l'Education nationale, Alexandre Steyer, recteur de l'académie de Rennes et Alexandre Serres, maître de conférence en sciences de l'information et de la communication. « L'école et l'économie de l'attention » Pour commencer, nous avons eu l'occasion d'écouter Hervé Le Crosnier, maître de conférence à l'université de Caen, nous expliquer les relations tumultueuses entre le numérique et la culture. « Les compétences du lecteur numériques » « Les pratiques informationnelles des adolescents » Les ateliers : nouvelles pratiques des enseignants-documentalistes

Related: