background preloader

Concours de création de la carte de métro de Paris - Concours Plan Métro de Paris - CheckMyMap

Concours de création de la carte de métro de Paris - Concours Plan Métro de Paris - CheckMyMap

Carte géolocalisée du métro de Paris - nojhan/art Géolocalisation Contrairement au plan de la RATP (et à la plupart des autres plans), chaque station est placée à sa position géographique réelle. Cela permet d'éviter de prendre une correspondance ou une station supplémentaire là où un peu de marche à pieds vous aurait permis d'aller plus vite. Par exemple, étant sur le RER, vous pourriez être tenté de prendre la correspondance à Saint-Michel pour rallier Cité... ... alors que vous iriez bien plus vite à pieds ! Des petits ajustements d'ordres esthétiques ont été fait sur certaines positions de stations, par pour les aligner, là où un petit déplacement ne modifiait pas l'information. Par exemple, la boucle de la ligne 7bis a été légèrement ajustée pour former un cercle parfait. Le positionnement absolu permet également de se rendre compte du placement des zones, pour le RER, (parfois absentes des cartes RATP). ... ce qui n’apparaît pas sur le plan RATP ! Couleurs Format Divers Les stations « portes ... » sont intra-muros, mais pas Liberté.

La cartographe et le territoire La représentation du territoire par le cartographe est celle à laquelle nous accordons d’emblée la plus grande confiance. La carte est le fruit d’un travail de description précis et méthodique. Longtemps produite par des ingénieurs géographes pour les besoins des militaires, elle bénéficie à la fois de la validité supposée des travaux scientifiques et de la légitimité du document imprimé. Pourtant, même la carte topographique au 1/25 000 (une précision de 1 mm pour 25 mètres seulement) qui accompagne nos randonnées en montagne, ne pourra jamais être l’exacte reproduction du terrain parcouru. Il faut abandonner l’idée que la carte puisse être une image forcément juste et réaliste du territoire. Car la cartographie se situe aux confins de l’art et de la science. Le travail du cartographe commence par le choix d’un fond de carte - ici un planisphère - à la projection adaptée. Avec le choix des données, l’idée principale de la carte prend corps. Cécile MARIN Géo-cartographe

CrispiansScienceMap

Related: