background preloader

Parcours Le Monde

Parcours Le Monde
Né en 1491 à Saint Malo qui est, à cette époque, un des ports les plus importants d’Europe, Jacques Cartier est issu d’une famille de marins. Il s’engage dès son jeune âge comme mousse. En 1520, il prend pour épouse Catherine des Granches qui est, elle aussi, issue d’une famille de navigateurs. Il passe de l’échelon de matelot au grade de maître pilote et devient capitaine de navire au Mont Saint Michel lors d’une visite en ces lieux par François 1er. Certains historiens aiment à penser que c’est durant cette visite que le roi aurait été sollicité pour le financement des navires, notamment pour leur armement, qui doivent se lancer à la découverte du passage vers les Indes. Jacques Cartier fera trois voyages entre 1534 et 1541. Les trois voyages de Jacques Cartier Le premier voyage C’est le 19 mars 1534 que Jacques Cartier reçoit l’ordre de trouver un passage qui conduira à la découverte « des pays où l’on dit qu’il se doit de trouver grande quantité d’or et autres riches choses ».

http://www.parcourslemonde.com/dossiers/index_dossiers.php?colonne=1&article=les_3_voyages_jc.html

Related:  JACQUES CARTIERLes Grandes DécouvertesRenaissanceJacques Cartier

1415 à 1524 - Grands découvreurs - Herodote.net À la fin du Moyen Âge, la conquête des Balkans et de Constantinople par les Turcs ferme aux chrétiens d'Occident les routes caravanières vers l'Extrême-Orient et les Indes. Les commerçants italiens ne peuvent plus rééditer l'exploit de Marco Polo et commercer avec la fabuleuse « Cathay » (la Chine) ou avec l'île aux épices (Ceylan, aujourd'hui Sri Lanka). Quant à Cipango, l'« île aux toits d'or » de Marco Polo (le Japon !), elle reste du domaine de la légende. Les Européens n'en sont pas moins désireux d'atteindre l'océan Indien et l'Extrême-Orient. CARTIER, JACQUES (1491-1557) CARTIER, JACQUES, navigateur malouin, premier explorateur du golfe Saint-Laurent en 1534, découvreur du fleuve Saint-Laurent en 1535, commandant de la colonie de Charlesbourg-Royal en 1541–1542, né probablement entre le 7 juin et le 23 décembre 1491 à Saint-Malo (Bretagne) où il décéda en 1557. Cartier navigue sans doute dès sa jeunesse, mais on ne connaît rien de sa carrière avant 1532. Suivant Lanctot, Cartier aurait fait partie des expéditions de Verrazzano en 1524 et en 1528. Les absences de Cartier qui coïncident avec les voyages du célèbre Florentin, l’objectif que l’on fixe à Cartier en 1534, son point d’arrivée à Terre-Neuve qui correspond au point ultime du voyage de 1524, une carte danoise de 1605 et une affirmation du jésuite Biard dans sa relation de 1614 amènent Lanctot à conclure que Cartier a longé le littoral de l’Amérique du Nord en 1524. Poussant plus loin, il affirme que Cartier, après la mort de Verrazzano, a pris le commandement du navire pour rentrer en France.

La Renaissance - Grandes découvertes et révolution copernicienne - ... L’âge des grandes découvertes débute à la Renaissance, au milieu du XVe siècle, élargissant la vision du monde. Les Européens cherchent à atteindre l’Orient (Inde, Chine, Japon) pour en importer les produits de grande valeur que sont alors la soie et les épices. La route terrestre est contrôlée par les Ottomans depuis la prise de Constantinople (l’Istanbul d’aujourd’hui) en 1453. Pour la contourner, les Portugais cherchent la route maritime en longeant l’Afrique et en entrant dans l’océan indien (Vasco de Gama en 1498). L’Espagne finance le projet de Christophe Colomb : atteindre l’Inde par l’Ouest.

Jacques Cartier Jacques Cartier Ce navigateur malouin, découvreur du Canada, est né en 1491 à Saint-Malo. Issu d'une famille aisée de marins.Très jeune, il est engagé comme mousse. Il se marie en 1520 avec Catherine des Granches, elle même issue d'une famille de navigateurs. Matelot puis maître pilote, il est promu capitaine de navire lors d'une visite de François 1er au Mont Saint-Michel. D'après certains historiens, c'est à ce moment que le souverain français aurait été sollicité pour l'accord et le financement nécessaires pour armer deux navires et se lancer à la découverte du "Passage du Nord-Ouest" vers les Indes.

grandes découvertes Les grandes découvertes désignent un vaste mouvement de reconnaissance entrepris par les Européens aux xve et xvie s. Cependant, les hommes n'ont pas commencé à découvrir le monde depuis seulement cette époque. Dès la préhistoire, ils ont exploré et peuplé tous les continents, se sont séparés pour se découvrir à nouveau. 1. Les trois voyages de Jacques Cartier avec Bernard Allaire, historien Jacques Cartier découvre le Canada en 1535. Issu d’une famille de marins de Saint-Malo, il effectue trois grands voyages qui le mènent à affronter d’incroyables aventures franco-québécoises. Canal Académie vous emmène en voyage avec l’historien Bernard Allaire. Navigateur malouin, découvreur du Canada, Jacques Cartier est né en 1491 à Saint-Malo d'une famille aisée de marins. Très jeune, il est engagé comme mousse.

Grandes découvertes maritimes « Grandes découvertes maritimes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior La nao Victoria de Magellan (1519), représentée sur la carte d'Ortelius, 1590. Les grandes découvertes maritimes dénomment le mouvement d'exploration de la surface terrestre entrepris par les Européens aux XIVe et XVe siècles. La volonté de reprendre la guerre contre les Musulmans, la nécessité de trouver des routes directes pour s'approvisionner en produits de luxe d'Orient et en or africain, poussent les Européens sur les mers. L'utilisation de nouvelles techniques de navigation permet cette aventure sur des mers inconnues.

Jacques Cartier 1534-1542 On ne sait pas comment Jacques Cartier a été initié à la navigation, mais Saint-Malo, la ville où il est né entre l’été et l’hiver 1491, était alors l’un des plus importants ports d’Europe. En 1524, il aurait accompagné Giovanni da Verrazzano et participé ainsi aux explorations officieuses engagées par le roi de France. Une dizaine d’années plus tard, Jacques Cartier est un navigateur assez expérimenté pour que François 1er lui demande d’entreprendre l’exploration officielle de l’Amérique du Nord. Il ne fait pas de doute que la route maritime qu’il emprunte, en 1534, lui était déjà familière. Itinéraires

Les Grandes Découvertes - Histoire à la carte Les routes de l’Atlantique Nord avant Christophe Colomb Avant Christophe Colomb, les côtes de l’Amérique ont été atteintes par d’autres marins européens qui y ont parfois laissé des traces. Toutefois, l’exploit maritime réalisé par quelques centaines d’hommes n’a pas eu de prolongement. Le voyage de Marco Polo Marco Polo quitte Venise en 1271 avec son père et son oncle. Par Ormuz, l’Asie centrale et la Mongolie les trois hommes atteignent Khanbalik, l’actuel Pékin, et sont reçus à la fastueuse cour mongole. Jacques Cartier Navigateur français (Saint-Malo 1491 ?-Saint-Malo 1557). Il prit possession du Canada, à Gaspé, au nom de François Ier (24 juillet 1534), et remonta le Saint-Laurent au cours d'un deuxième voyage (1535). Il revint au Canada en 1541.

Humanisme et Renaissance Introduction Le XVe et le XVIe siècle est une période de transition entre le Moyen Âge et les Temps Modernes. Cette période, appelé Renaissance est caractérisée par une série de changements politiques, économiques, sociaux et intellectuels. A cette époque apparaît également le mouvement humaniste : une philosophie qui place l'être humain et les valeurs humaines au centre de la pensée. L'humanisme se caractérise par un retour aux textes antiques, et par la modification des modèles de vie, d'écriture, et de pensée. JACQUES CARTIER Le plus grand mérite de Jacques Cartier reste la découverte du Saint-Laurent. Voie extraordinaire de pénétration, ce fleuve, dont on ne soupçonnait même pas l'existence, ouvrait à la France le cœur d'un continent. C'était probablement la découverte la plus importante, en Amérique, depuis celle de Colomb. Elle rendait possible, en tout cas, la venue de Champlain et la fondation d'un royaume français en terre américaine. Né à Saint-Malo, Cartier est, dès sa jeunesse, influencé par l'atmosphère héroïque qui baigne les côtes bretonnes à l'époque de Livourne, de Navarin et de Lépante. Lui-même a dû naviguer assez tôt, mais on n'a aucune preuve qu'il ait fait, avant 1534, le voyage de Terre-Neuve ; il est probable, toutefois, qu'il ait vu le Brésil, auquel il fait allusion dans sa relation canadienne – il était du reste interprète en langue portugaise.

Related: