background preloader

Communication culturelle et historique / Air France

Communication culturelle et historique / Air France

État de Santé : Déficit : comment sauver l’hôpital public ? Émission mensuelle présentée par Elizabeth Martichoux Maladies du cerveau, vaccins, dépression, les secrets de la longévité, dépassements d’honoraires … Entre réforme de l’hôpital, malaise des adolescents, dépendance, handicap, alcool… Les enjeux sont nombreux. La santé publique est au cœur de tous les grands débats qui animent notre société. Pour vous permettre de mieux appréhender les grandes problématiques de santé publique, Elizabeth Martichoux analyse chaque mois une grande problématique de santé et de protection sociale. Entourée d’experts, elle prend le pouls de notre société et de ses maux. Illustré par de nombreux reportages, cet entretien souhaite contribuer à une meilleure compréhension des grands sujets de santé publique.

A propos du Louvre Lens HENRI LOYRETTE, Président-directeur du musée du Louvre «Louvre-Lens… Deux noms reliés par un trait d'union. D'un côté, le Louvre, un palais qui depuis le Moyen Âge accompagne étroitement l'histoire de France. Le Louvre, devenu musée au cœur de la Révolution française, s'imposant vite comme un modèle, le «musée des musées», comme on l'a souvent qualifié depuis le 19e siècle. Et Lens, au cœur du Bassin minier, ville qui a souffert de toutes les crises et de toutes les guerres, ville située dans la région aujourd'hui la plus jeune de France, le Nord-Pas de Calais, une région réputée pour son exceptionnel dynamisme culturel et la densité de son réseau muséal. Lens, le Louvre : deux noms désormais liés, presque fusionnés et appelés à partager un destin commun, au service des publics, de l'art, de la beauté. C'est en 2003 qu'a germé cette belle idée, ce rêve aujourd'hui devenu réalité. Et le résultat est là, au-delà même de nos espérances initiales. Henri LOYRETTE «Pourquoi le Louvre à Lens ?

Apotex Video Accessibilité: Transcription du vidéo, Vidéo légende Depuis plus de 35 ans, nous avons su relever les défis actuels et futurs et nous avons travaillé avec acharnement pour bâtir une industrie pharmaceutique canadienne florissante. Grâce à une importante stratégie d'intégration verticale, nous avons mis sur pied une infrastructure scientifique et manufacturière inégalée, en ayant pour objectif d'être à l'avant-garde des génériques. La fabrication, la technologie et la science sont les principales caractéristiques de notre position au sein de l'industrie pharmaceutique. Le groupe des sociétés d'Apotex s'est positionné pour l'avenir en adoptant un plan stratégique et un énoncé de mission simple : « Bâtir l'une des sociétés pharmaceutiques les plus florissantes sur les plans de la recherche et du développement, de la qualité, de la fabrication, des ventes et du service à la clientèle. » Voilà pour ce qui est des aperçus, maintenant, faisons un rapide survol du groupe Apotex.

Le "Stat-Info" sur le paysage associatif vient de paraître Le ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports édite un Stat-Info, bulletin de statistiques et d’études, sur le paysage associatif français. Réalisé à partir d’une étude conduite par Viviane Tchernonog sur la période 1999-2005, le Stat-Info fait le point sur le poids, le profil et l’évolution des associations. On y apprend notamment que le pays compte 1,1 million d’associations, 14 millions de bénévoles, et 1,9 million de salariés (à temps plein ou à temps partiel). Une majorité d’associations fonctionne avec de petits budgets et repose sur le travail bénévole, tandis qu’il existe une forte concentration du budget associatif dans les grandes associations employeurs. Quant au secteur d’activité : environ 60 % des associations dédient leurs activités au sport, à la culture et aux loisirs, viennent ensuite les associations de type militant, puis les associations d’action sociale, de santé et d’éducation. Télécharger le Stat-Info sur le paysage associatif français

ONG "Toupictionnaire" :Le dictionnaire de politique Définition d'ONG Etymologie : Sigle utilisé pour désigner une Organisation Non Gouvernementale. En anglais : Non-Governmental Organization (NGO). Une ONG est une organisation de la société civile, d'intérêt public ou ayant un caractère humanitaire, qui ne dépend ni d'un Etat, ni d'une institution internationale. Une ONG décide de manière autonome des actions qu'elle engage. Son action peut prendre la forme d'intervention de première urgence pour secourir des populations en danger en cas de catastrophes naturelles, de guerres, d'exodes, d'épidémies... On distingue deux grandes catégories d'ONG : les ONG de plaidoyer qui défendent une opinion, une cause ou un groupe de personnes, les ONG humanitaires qui comprennent : les ONG caritatives qui mettent en place des programmes en faveur des plus démunis. Accueil Dictionnaire Haut de page Contact Licence CC

Pourquoi H&M se lance dans la déco en France Créer un univers de marque complet, sur un marché en croissance, c'est le pari fait par la chaîne de magasins. Rideaux et draps aux couleurs de l'automne, nappes et housses de coussin estampillées Merry Christmas 2014... Une ambiance sage qui tranche avec la frénésie des rayons, tout proches, de jeans ou de blouses bohémiennes sur lesquels fondent les fashionistas. Réunir la décoration et le vêtement, c'est le défi que s'est lancé H&M, le champion de la mode à petits prix , avec deux tests parisiens et un troisième à Mulhouse. Un concept qui a fait ses preuves. Le groupe est convaincu de pouvoir dupliquer son modèle commercial, celui de la mode accessible à tous. Boutique en ligne. Zara sur le coup depuis dix ans. Francis Lecompte

Nos Quartiers ont des Talents : six ans d’actions pour favoriser l’emploi des jeunes diplômés des quartiers populaires Depuis sa création en Seine-Saint-Denis en 2005, l’association Nos Quartiers ont des Talents a accompagné vers l’emploi 9 500 jeunes diplômés issus des quartiers populaires. 75 % d’entre eux ont trouvé un poste à la hauteur de leur qualification grâce au dispositif. Coup de projecteur sur cette association… Le concept ? Sont concernés les jeunes diplômés Bac+4 et plus, âgés de moins de 30 ans et issus prioritairement des quartiers populaires. La réussite de ce dispositif repose avant tout sur l’engagement de plus de 2 500 parrains bénévoles. Implantée à l’origine en Ile-de-France, l’association se déploie maintenant sur 5 autres régions, Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Aquitaine, PACA et Nord-Pas-de-Calais et contracte des conventions avec une dizaine d’universités. Le 23 novembre 2010, Carrefour a signé une charte d’engagement avec l’association «Nos Quartiers ont des Talents ». « Carrefour est fier d’accompagner ces jeunes dans leurs premiers pas vers l’entreprise.

Related: