background preloader

Grâce au RGPD, plus de droits pour vos données !

Une information simplifiée et un meilleur accès aux droits A partir du 25 mai 2018, vous bénéficiez d’une information plus claire concernant l’usage qui sera fait de vos données personnelles et vous serez également mieux informés en cas de profilage ou de décision automatisée vous concernant. Déjà présent dans l’ancienne loi, un droit d’accès amélioré vous permettra de prendre connaissance des données utilisées par un organisme ! Un gain de temps pour exercer vos droits Désormais, vous avez la possibilité d’exercer directement vos droits en ligne. Le délai maximum de réponse d’un organisme ne doit pas dépasser un mois, contre deux mois auparavant. Une palette de droits pour mieux exercer votre droit à l’oubli Vous pourrez exercer plus facilement votre droit à l’oubli sur internet ! Un nouveau droit à la portabilité des données Vos données seront portables ! Des droits mieux respectés La CNIL, votre interlocutrice privilégiée Retrouvez toutes les informations pour exercer vos droits

https://www.cnil.fr/fr/grace-au-rgpd-plus-de-droits-pour-vos-donnees

Related:  Le RGPD, qu'est ce que c'est ?torchguilInformatique

Aujourd'hui, le RGPD entre en vigueur, mais que se cache-t-il derrière ce sigle barbare? 17h14 , le 20 mai 2018, modifié à 08h48 , le 25 mai 2018 Facebook, Uber, WhatsApp, Airbnb… Si vous êtes actif sur certaines de ces plateformes - et bien d'autres -, vous avez probablement reçu des messages sur la mise à jour de leurs conditions d'utilisation. Les grandes entreprises du web se sont préparées : le 25 mai prochain entre en vigueur le Règlement général de protection des données personnelles (RGPD) dans l'Union européenne. Un sigle rébarbatif pour un texte pourtant crucial. A compter de vendredi, aucune plateforme numérique - petite ou grande entreprise, collectivité, association - ne pourra plus traiter les données personnelles de ses utilisateurs sans leur consentement écrit, clair et explicite. Lire aussi : Facebook : en 2010, Mark Zuckerberg promettait déjà de mieux protéger les données des utilisateurs

GDPR en vigueur, votre entreprise risque-t-elle le feu de la CNIL ? La mise en application du règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) commence ce 25 mai. L'obligation de transparence des entreprises et organismes en matière de détention, exploitation et sécurisation des données des citoyens européens doit être effective. Mais une période de rodage avant sanction devrait être observée. Cette fois on y est. Enfin serait-on tenté de dire.

Les enjeux des blockchains Télécharger le rapport les enjeux des blockchains Certains y voient l’innovation disruptive qui annonce « l’entrée dans une ère de l’efficacité et de la confiance partagée », d’autres une technologie réservée aux geeks qui pourrait nourrir la prochaine bulle spéculative. Une chose est sûre, la blockchain est aujourd’hui à l’agenda de tous les décideurs. Données personnelles : ce qui va changer avec le RGPD Une collecte des données facilitée mais plus ciblée Qu'est-que le RGPD ? Le RGPD uniformisera la législation sur l’utilisation des données personnelles des pays de l’Union européenne. Le règlement s’appliquera à toute entreprise détenant ou utilisant des informations de citoyens européens, y compris si elles sont situées hors de l’Union. Un changement de taille au vu du récent scandale sur l’utilisation des données d’utilisateurs de Facebook par la société Cambridge Analytica. Le RGPD facilitera la collecte des données pour les entreprises.

La protection des données personnelles : quelle solution face aux GAFAM ? Par Désiré Allechi, Juriste. L’encadrement du traitement des données à caractère personnel est au cœur des activités législatives. En effet, après l’entrée en vigueur du RGPD, les Etats n’ayant pas de textes réglementant la mise en œuvre de traitement de données personnelles, ont été tacitement contraints de prévoir des textes à cet effet. En effet, faut-il signifier que l’existence de textes sur la protection des données personnelles est source de confiance pour les partenaires commerciaux dans la mesure où la protection des données est devenue une question fondamentale avec notamment les récents scandales de Facebook dont Cambridge Analytica. En outre faut-il préciser qu’elle est (la protection des données) également une question de souveraineté ce qui se constate avec notamment l’article 48 du RGPD qui interdit le transfert des données personnelles hors de l’Union européenne. 1-Les GAFAM : Rois de la non-conformité. En effet, faut-il préciser que tout est question de priorité dans l’évaluation de l’intérêt.

Comment le RGPD va protéger vos données personnelles En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Accueil GilbertKALLENBORN Journaliste Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter Actualités État de Géorgie : un projet de loi veut permettre aux entreprises de riposter en cas de cyberattaque, Google et Microsoft avisent de ne pas le voter Les entreprises devront-elles avoir le privilège de riposter en cas d’attaque informatique ? C’est ce que compte introduire un nouveau projet de loi controversé dans l’État de Géorgie aux États-Unis. Intitulé “Hack-back”, ce projet de loi vise à permettre aux sociétés de passer à l’offensive si elles font face à une cyberattaque. Une mesure rejetée de toute part par les sociétés de tech du fait de ses implications dangereuses, un groupe de hacktivistes a également protesté contre ce projet de loi en s’attaquant aux sites web de l’Université Georgia Southern, deux restaurants et une église. Pour les opposants à ce projet de loi, rendre légitimes les attaques offensives va laisser la porte grande ouverte à un nouveau type de guerre entre les sociétés.

La révolution de la blockchain : définition, fonctionnement et perspectives La blockchain, ou chaîne de blocs, est indissociable du bitcoin, la monnaie virtuelle créée en 2008. C'est en quelque sorte un livre de comptes décentralisé et contrôlé de façon collective, sur le principe du pair à pair (peer-to-peer), à partir d'une base de données distribuée. C'est la blockchain qui assure la sécurité des transactions en mutualisant la confiance. Le RGPD, c’est maintenant : les changements à retenir et les outils pour bien se préparer Les changements à retenir Fin des déclarations auprès de la CNIL Le RGPD supprime les déclarations de fichiers à effectuer auprès de la CNIL. Seules certaines formalités préalables vont subsister (demande d’avis pour les secteurs police/justice, demande d’autorisation pour certains traitements de données de santé notamment). La responsabilisation des acteurs

Données personnelles : La CNIL épingle le ministère de l’Intérieur sur ses radars « tronçon » Accusé de conserver trop longtemps les photos des plaques des véhicules qui passent devant ses radars, dits « tronçon », le ministère de l’Intérieur a été épinglé par la Commission nationale informatique et libertés (CNIL), ce mercredi. Les radars « tronçon » ne mesurent pas la vitesse instantanée des véhicules mais leur vitesse moyenne sur une certaine distance (généralement de quelques centaines de mètres à quelques kilomètres). Des plaques conservées jusqu’à 4 ans après Les bornes automatiques à l’entrée et à la sortie du tronçon lisent les plaques des voitures, prennent des clichés des véhicules et notent l’heure exacte de passage.

Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 vu le traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, et notamment son article 16,vu la proposition de la Commission européenne, après transmission du projet d'acte législatif aux parlements nationaux, vu l'avis du Comité économique et social européen, vu l'avis du Comité des régions, statuant conformément à la procédure législative ordinaire, considérant ce qui suit: La protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel est un droit fondamental.

Cybersécurité : les objets connectés, cibles des hackers C'est la toute dernière technique des voleurs de voiture. En moins d'une minute, les deux complices s'emparent du véhicule en douceur. Cette voiture de dernière génération est connectée à la maison. À l'aide d'un ordinateur branché sur le wi-fi, le vol s'effectue sans effraction visible. Aujourd'hui, dans chaque voiture, un ordinateur de bord gère toutes les fonctions : GPS, freinage, moteur, tout est connecté.

Related: