background preloader

Diane Arbus, photographe écorchée

Diane Arbus, photographe écorchée
Des corps et des visages étranges, des visions qui dérangent. Chaque photo de Diane Arbus semble happée par ses personnages. Le Jeu de Paume, à Paris, consacre une rétrospective à la photographe américaine. Allez savoir comment elle s'y est prise. Cette fois encore, Diane Arbus a réussi à convaincre un homme de la laisser entrer dans sa chambre d'hôtel, à New York, pour un portrait. A première vue, ce cliché de 1961 n'a pas grand intérêt. « Je suis née en haut de l'échelle sociale, dans la bourgeoisie respectable, mais, depuis, j'ai fait tout ce que j'ai pu pour dégringoler », confiait-elle. Le jeune couple mange de la vache enragée, crée un studio de photos de pub et de mode, et réussit à se faire un nom en signant des couvertures pour les magazines Glamour ou Vogue. C'est à 38 ans seulement, après qu'Allan l'a quittée pour une actrice, qu'elle décide de se consacrer entièrement à son œuvre. Diane Arbus a retenu la leçon.

http://www.telerama.fr/scenes/diane-arbus-photographe-ecorchee,73735.php

Related:  Diane Arbus

Nuit Blanche 2011 : prédestinée au succès ! Par Fabienne La Nuit Blanche 2011, enregistre une fréquentation record. Pour avoir testé… C’est confirmé ! Mais on oublie bien vite face aux bonnes surprises du parcours. EmailShare 16EmailShare Ça y est les chiffres sont tombés ! Diane Arbus Diane Arbus (New York, 1923-1971) a révolutionné l’art de la photographie ; l’audace de sa thématique, aussi bien que son approche photographique ont donné naissance à une œuvre souvent choquante par sa pureté, par cette inébranlable célébration des choses telles qu’elles sont. Par son talent à rendre étrange ce que nous considérons comme extrêmement familier, mais aussi à dévoiler le familier à l’intérieur de l’exotique, la photographe ouvre de nouvelles perspectives à la compréhension que nous avons de nous-mêmes. Arbus puise l’essentiel de son inspiration dans la ville de New York, qu’elle arpente à la fois comme un territoire connu et une terre étrangère, photographiant tous ces êtres qu’elle découvre dans les années 1950 et 1960. La photographie qu’elle pratique est de celle qui se confronte aux faits.

Le projet Cicatrice... Contre le cancer du sein Le projet Cicatrice... Très touchant... De braves survivantes ont accepté de poser les seins nus... Pour la cause du cancer du sein. C'est le SCAR PROJECT Child with Toy Hand Grenade in Central Park Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Child with Toy Hand Grenade in Central Park (Enfant avec une grenade à main factice à Central Park) est une des photographies les plus célèbres de la photographe documentaire américaine Diane Arbus. La planche-contact des 12 photographies parmi lesquelles elle a été sélectionnée permet d'analyser la dynamique de la relation de Diane Arbus avec le sujet. La pression pesant sur les corps féminins illustrée par des photos crues La pression que la société et les canons de beauté exercent sur les corps féminins est illustrée dans une série de photos crues. Ça fait peur et un peu mal. Malgré les dizaines de campagnes de sensibilisation qui tentent chaque année de dénoncer la pression des médias, et de la société en général, sur les corps des femmes, les diktats actuels de beauté restent assez rigides. The Fanciful, Monstrous Feminine (Le fantasque et monstrueux corps féminin) est un projet photographique de l'artiste australienne Jessica Ledwich visant à dénoncer les tortures que les femmes font subir à leur corps pour être physiquement « dans la norme ».

Identical Twins, Roselle, New Jersey, 1967 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Identical Twins, Roselle, New Jersey, 1967 est une photographie célèbre de l'Américaine Diane Arbus datant de 1967. La photographie représente les jumelles monozygotes, Cathleen et Colleen Wade, debout l'une à côté de l'autre, à l'âge de sept ans. Elles sont vêtues d'un costume de velours côtelé, portent des collants blancs et ont un bandeau blanc dans leurs cheveux noirs.

Jeff Wall Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Wall. Jeff Wall Jeff Wall et Jean-François Chevrier le 28 novembre 2007 au Centre Pompidou. Œuvres réputées Révisons nos classiques: Diane Arbus La photographie est un art aussi populaire qu’anonyme : très peu de photographes sont connus du grand public, et même des amateurs de photo. Pour y remédier, nous vous proposons notre rubrique, “Révisons nos classiques”. De manière claire et ludique, elle vous permettra de vous faire ou refaire une culture photo ! Comment mieux démarrer l’année ?

Related: