background preloader

[Carte] Le Grand Emprunt booste les fab labs

[Carte] Le Grand Emprunt booste les fab labs
À la traîne en France, les fab labs, ces mini-usines collaboratives permettant de créer ou fabriquer des objets à la demande, vont se multiplier, entre autres grâce au projet interrégional de médiation scientifique Inmediats. 5 millions d'euros y seront consacrés. Hop ! nous sommes en 2020, les hackerspaces, fablabs et autres usinettes (le nom importe peu) se comptent par milliers en France et pas seulement dans les grandes villes. Des gens de bonne volonté se sont regroupés dans certains villages désertiques, dans d’anciennes MJC-Algeco de banlieues “chaudes”, dans des usines désaffectés. Le passionné de mécanique auto prête ses outils et donne des cours à des types qui font en échange un peu d’ingénierie inverse sur la puce qui contrôle l’allumage de sa fourgonette TDCI. En 2009, Alexandre Korber, créateur d’Usinette, anticipait une France où les fab labs pulluleraient autant que les Leroy-Merlin. « On ne veut pas institutionnaliser » Retrouvez les autres articles du dossier FabLab

L’Afrique, berceau de la bidouille Traversée par la tradition de la bidouille, l'Afrique manquait jusqu'ici de lieux où développer cet esprit. Mais le succès du Maker Faire Africa augure de la création d'une ambitieuse communauté de partage entre makers et hackers du continent. [Tous les liens de cet article sont en anglais, sauf mention] Même pas une dizaine : les hackerspaces, lieux de rencontre pour les hackers, ces gens qui font usage créatif des technologies, sont quasiment absents de l’Afrique. Une situation qui devrait vite évoluer, à en juger par le succès du dernier Maker Faire Africa, qui, sur le modèle de ses cousins occidentaux, a rassemblé la semaine dernière des centaines de makers (« faiseurs », adeptes du Do It Yourself ou DIY, « fais-le toi-même », communauté proche des hackers) de tout le continent au Caire, en Égypte. « Il y a eu un énorme enthousiasme, explique Emeka Okafor, un des organisateurs. Des hackers qui s’ignorent Plusieurs facteurs expliquent une présence pour l’instant timide. Hackerspaces

Crise : pourquoi ce sont les pauvres qui trinquent ? L’Insee a rendu un rapport sur les niveaux de vie en 2009. Et tiré une conclusion alarmante. La crise a creusé encore les finances des 10% les plus modestes, baissant leur niveau de vie de 1,1%. Elle a du même coup renvoyé derrière le seuil de pauvreté 8,2 millions de personnes soit 0,5% de plus qu’en 2008. Pendant ce temps, le niveau de vie des plus riches s’est légèrement accru (de 0,7%). Mais pourquoi les plus pauvres trinquent-ils ? Terra eco : Pourquoi les pauvres sont-ils plus touchés par la crise ? Eric Heyer : Selon l’Insee, la pauvreté a augmenté notamment parce que le chômage a fortement progressé. Mais n’oublions pas que le rapport de l’Insee porte sur les chiffres de 2009. Le gouvernement a mis en place des amortisseurs au moment de la crise : crédit d’impôt pour les plus faibles revenus, prime de « solidarité active », prime de rentrée scolaire... Certes, il y a eu des mesures ponctuelles qui ont fait partie du plan de relance. Il faut augmenter les minima sociaux.

"Nous aurions aimé sélectionner plus de 14 fablabs", regrette Arnaud Montebourg C’est après une visite très attentive de l’école de design parisienne l’ENSCI-les Ateliers, qu’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif et Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Economie numérique, ont dévoilé les 14 projets de fablabs. Ces ateliers de fabrication numérique seront financés par "cœur de filière" (150 millions d’euros) du programme des investissements d’avenir. Une enveloppe spécifique de 15 millions d’euros étant prévue à cet effet. Même si, dans les dernières déclarations de Fleur Pellerin, les fablabs s’inscrivaient aussi dans l’enveloppe des 200 millions d’euros prévus pour le développement des écosystèmes numériques labellisé French Tech. Et pour être cohérent avec la politique visant à favoriser les initiatives d’accélération de croissance des start-up innovantes, "le principal critère de sélection des projets des fablab a porté sur les actions prévues en direction des entreprises", a précisé Fleur Pellerin.

pearltrees • davidrechatin • Concept Hello Aaaah les Fablab ! Vous connaissez sûrement ce qui pour moi est la mèche de la bombe qu’est la quatrième révolution industrielle. De l’anglais Fabrication Laboratory, les Fablab sont des ateliers composés de machines-outils pilotées par ordinateur pouvant fabriquer ou modifier rapidement et à la demande des biens de nature variée (livres, objets décoratifs, outils, etc.). Dans un récent article publié sur Open Systems, Processes, Projects, Places, une liste et des conseils sont proposés pour la création d’un Fablab. 1. Toujours commencer par comprendre et définir les conditions du lieu et comment elles influenceront votre projet. 2. Vous devez déterminer quelles communautés se rassembleront autour de votre FabLab. 3. Il ne faut pas acheter directement les machines sans avoir au préalable installé et pensé le FabLab comme un ensemble de services gérés par le personnel et offert aux utilisateurs du laboratoire. 4. 5. Mais il finit toujours par exister ! 6. 7. 8. 9. 10. source

The Public Library, Completely Reimagined Teaching Strategies Fayetteville Free Library, by Lauren Smedley You’ll hear a lot of talk about the “death of the public library” these days. Librarians will remind you, of course, that a library is much more than a book repository. But these new formats will indeed change libraries — how they operate as well as how they look. Earlier this year, MAKE Magazine’s Phillip Torrone wrote a provocative article asking “Is it time to rebuild and retool libraries and make ‘techshops’?” “Yes!” Lauren Smedley, assembling the MakerBot So far, the Fab Lab is equipped with a MakerBot, a 3D printer that lets you “print” plastic pieces of your own design. Smedley says she plans on adding other equipment as well, including a CNC Router and a laser cutter. Lauren Smedley The Fayetteville Free Library is actually housed in part in an old furniture factory, so the site already has a “history of making,” says Smedley. Smedley says she wants to prove that libraries aren’t just about books. Related

Lasersaur Lasersaur The Lasersaur is an open source laser cutter. We designed it to fill the need of makers, artist and scientist who wanted a safe and highly-capable machine. Unlike others it comes fully loaded with knowledge to run, maintain, and modify. Since its conception, Nortd Labs and the Lasersaur community has generated knowledge to develop a comprehensive system. How can you Contribute? Unlike software, hardware RD is costly even when living off of Ramen. Short on cash? $32 Beta Access: Support the project and get full access to design documents, community (mailing list), and software before the project goes fully open source. $(any) Project Support: Simply want to support the project? We Accept Bitcoin! Credits Mad props to reprap.org, www.cnczone.com, arduino.cc, grbl, buildlog.org, and their giants' shoulders.

Le revenu de base Fab lab : créer en communauté « Ici, on peut fabriquer 99% des objets existants ». De prime abord, il faut beaucoup de bonne volonté pour croire Matthieu sur parole. Dans un bric-à-brac d'objets non identifiés, de panneaux de bois découpés, de bobines de fil plastique multicolores et d'écrans d'ordinateurs reliés à d'étranges machines aux squelettes apparents, le débonnaire médiateur du Fab lab du Carrefour numérique fait découvrir une étonnante petite pièce cachée au cœur de la Cité des sciences, au nord de Paris. Et convainc, au fur et à mesure des explications, de sa sincérité. Un Fab lab, de l'anglais fabrication laboratory, c'est un espace de fabrication ouvert à tous, dédié à la mise en commun des connaissances et de machines légères pilotées par ordinateur pour créer des objets, partager des projets, faire naître des idées. Chaque réalisation est documentée et partagée avec le grand réseau informel des Fab lab et les internautes. La technique pour tous Échanges et formation de pair à pair

Related:  Réseau Inmédiats