background preloader

L'Histoire à la carte : Le voyage de Magellan 1519-1522

Cette carte fait partie d’un ensemble de 17 cartes animées portant sur Les Grandes Découvertes L’expédition commandée par Magellan a pour objectif de rallier l’archipel des Moluques par l’ouest en contournant le continent américain. Elle est financée par l’Espagne qui pourrait ainsi avoir accès à ces îles aux épices sans traverser l’océan Indien qui est sous contrôle portugais. Magellan connaît l’existence d’un océan entre le nouveau monde et l’Asie et il dispose d’informations sur la côte de l’Amérique du Sud jusqu’à la hauteur du Rio de la Plata. La présence de cette profonde baie approximativement à la même latitude que la pointe sud de l’Afrique, laisse espérer à Magellan l’existence d’un passage à travers le nouveau continent. La flotte de cinq navires quitte l’Espagne le 20 septembre 1519. Au mois de décembre elle fait une première escale de quelques jours dans la baie de l’actuel Rio de Janeiro. À la mi-janvier les navires atteignent le Rio de la Plata. La flotte repart en août.

https://www.histoirealacarte.com/Grandes-Decouvertes/Magellan-voyage

Related:  H2Cours 5°- HIII- L'Europe à l'époque moderneThème 1 - L'expansion du monde connu (XVe - XVIIIe siècles)Magellan

L'empire portugais (XVIème - XVIIème siècles) Cette carte fait partie d’un ensemble de 12 cartes animées portant sur Les Empires portugais et espagnol Au début du XVIe siècle, grâce à la supériorité acquise dans le domaine de la navigation, le Portugal a construit l’empire commercial et maritime le plus étendu que le monde ait jamais connu puisqu’il allait depuis l’Amérique du Sud, jusqu’à l’extrême Orient en passant par les côtes de l’Afrique et celles de l’Inde. À l’exception du Brésil, cet empire est constitué d’iles et de comptoirs appelés « feitorias » obtenus soit par la force, en particulier dans l’océan Indien, soit par accord avec les pouvoirs locaux à l’exemple de Macao concédé par les Chinois en 1557. Les comptoirs situés le long de la côte occidentale de l’Afrique dépendent directement du gouvernement de Lisbonne. Au delà du Cap commence le domaine de « l’Estado da India » placé sous l’autorité d’un vice-roi établi à Goa.

Louis XIV et les protestants : conversion forcée au Grand Siècle Le 18 octobre 1685, à Fontainebleau, Louis XIV signait l’édit qui révoquait celui de Nantes, promulgué par son aïeul Henri IV le 13 avril 1598. L’édit de Fontainebleau mettait fin à une situation qui était unique en Europe occidentale à cette époque : par l’édit de Nantes, la minorité religieuse, celle des protestants dits « huguenots » ou réformés, disciples de Calvin, avait joui d’une reconnaissance légale dans le royaume de France, la foi catholique et romaine restant celle du roi et de l’immense majorité des Français [1]. A l’inverse, la Révocation frappait d’illégalité tout exercice du culte en public, ne laissant aux protestants que la liberté de conscience en privé, dans l’attente de leur conversion. Les dragonnades (le logement de soldats, les dragons, dans les foyers protestants pour pousser ces derniers à renoncer à leur foi) précédèrent et suivirent la Révocation.

L'esclavage, comprendre son histoire L'esclavage est l'état d'une personne à qui on a oté sa liberté et qui vit sous l'emprise et la dépendance absolue d'une autre personne dont il est la propriété exploitable et négociable. Un esclave ne possède plus de libertés fondamentales et à ce titre est en dehors de la loi commune à tous les citoyens. Selon les pays, des règles existaient qui fixaient les conditions de l'esclavage et leur cessations, les protections légales éventuelles qui pouvaient être conservées. L'esclavage a évolué tout au long de l'histoire : par exemple, il existait déjà au Néolithique et on retrouve des traces d'esclaves dans les tombes qui été tués pour accompagner et servir leur maître dans le monde qu'il rejoignait. Très présent dans l'antiquité, l'esclavage a parcouru les siècles et est aujourd'hui toujours d'actualité.

Fernand de Magellan Pour les articles homonymes, voir Magellan. signature Au XVe siècle, contrairement à certaines idées reçues, le fait que la Terre soit ronde était connu depuis l'Antiquité[2],[3]. Au IIIe siècle av. L’or et l’argent, des Amériques à l’Europe - Vidéo Histoire À partir du XVIe siècle, les conquistadors espagnols et les aventuriers portugais se lancent dans l'exploration du Nouveau Monde. Encouragés par le mythe de l’Eldorado, Cortés, Pizarro et bien d’autres parcourent les Amériques à la recherche des métaux précieux et forcent les populations amérindiennes à exploiter ces gisements dans des conditions insoutenables. Retour avec Manon Bril sur ce pan édifiant de l’histoire de la conquête des Amériques. Les Incas pillés par Pizarro

Europe des Cultures - Inauguration de la Chapelle Sixtine rénovée Erigée entre 1477 et 1483, selon la volonté du pape Sixte IV (1471-1484) qui voulait doter la cour papale d'une nouvelle salle de réunion capable de contenir les 200 membres, le collège de 20 cardinaux, les représentants des ordres et grandes familles et les nombreux laïcs, la Chapelle Sixtine est construite sur l'emplacement de la Capella Magna médiévale. L'architecte Baccio Pontelli a cependant conservé une partie des murs pour élever la pièce (21 mètres de haut, 40 mètres de long). Du sol, couvert d'une mosaïque datant de l'époque médiévale, à la voûte, en passant par les parois latérales et aux voûtains triangulaires, tout l'espace est destiné à célébrer les épisodes de la vie du Christ, de Moïse mais également honorer la mémoire des premiers papes. De célèbres artistes sont mis à contribution pour réaliser les fresques de la Chapelle (Botticelli, Le Pérugin, Ghirlandaio...) mais le plus célèbre reste Michel-Ange qui, après de longues hésitations, accepte de décorer la voûte.

18 octobre 1534 - L'Affaire des placards Dans la nuit du 18 octobre 1534, des protestants français placardent des proclamations contre la messe en différents lieux du pays et jusque sur la porte de la chambre de François Ier, à Amboise. C'est la première manifestation d'hostilité entre protestants et catholiques en France. Elle mènera vingt-cinq ans plus tard aux guerres de religion... Les germes de la division Née en Allemagne une quinzaine d'années plus tôt, la Réforme luthérienne avait lentement pénétré en France. Les cartes marines La première Amérique coloniale fut, au centre et au sud du continent, celle de la « Conquista ». En concentrant ses forces sur la recherche de la route des Indes, le Portugal avait laissé échapper l'Amérique. L'Espagne, elle, saisit la chance qui lui était offerte. Sans cesser de rechercher le passage qui lui ouvrirait la route des Indes, encourageant pour cela sans trop y croire le voyage de Magellan, elle exploita sans attendre les territoires dont on lui avait reconnu la propriété, et établit avec eux une liaison maritime régulière. Délaissant pour le moment les étendues de terres vierges, immenses à en donner le vertige, elle se tourna en priorité vers les régions les plus peuplées, propres à fournir de la main-d'œuvre : les Antilles, la Nouvelle Espagne (Mexique), et la Terre Ferme (Colombie, Pérou).

Grands explorateurs L'Antiquité nous a fourni les premiers récits d'explorateurs égyptiens, carthaginois (Hannon) et grecs (Pythéas). Au cours du Moyen Age, les voyages se multiplient. A l'Ouest, les Scandinaves atteignent le Groenland et le Labrador. Des voyages comme celui de Marco Polo, permettent de mieux connaître l'Asie centrale et la route de la soie. Le xve siècle est marqué par l'exploration chinoise de Zheng He et le début des grandes découvertes européennes. Vasco de Gama arrive en Inde en 1498.

Related: