background preloader

Comment internet modifie notre cerveau

Comment internet modifie notre cerveau
"Mon vieux cerveau me manque." Nicholas Carr, 52 ans, essayiste américain, n'a rien d'un réac allergique au web. Les nouvelles technologies, au contraire, c'est sa spécialité. Entre son blog, son Twitter, son Facebook, Carr était même un accro. Pourtant, en 2007, "le serpent du doute s'est inséré dans [son] éden numérique". Carr avait l'impression désagréable que "quelqu'un ou quelque chose bricolait (...) son cerveau ". Au Ve siècle av. Google rend-il Alzheimer ? "Le cerveau humain est un ordinateur obsolète qui a besoin d'un processeur plus rapide et d'une mémoire plus tendue." Surfer nous rend-il hyperactifs ? Scène de famille ordinaire. Tous hyperactifs, hyperconnectés... et hyper-impatients ? "Je ne supporte plus d'écouter des messages vocaux sur mon téléphone, je n'utilise plus que les SMS. Mais où se réfugierait aujourd'hui un moine copiste irlandais ? "Notre mémoire de travail est souvent en surchauffe, dit Jean-Philippe Lachaux. Internet drogue-t-il notre cerveau ? Eh oui !

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20111018.OBS2756/comment-internet-modifie-notre-cerveau.html

Related:  Révolution cognitive ?

Biais cognitifs insolites : L'effet Google et la mémoire homme-machine Décrit et mis en évidence par Betsy Sparrow (Columbia), Jenny Liu (Wisconsin) et Daniel M. Wegner (Harvard) en Juillet 2011, l'effet Google est la tendance à oublier l'information facilement accessible si on la cherche sur Internet à partir des moteurs de recherche (tel que Google, Yahoo, etc...), plutôt que de la retenir en mémoire (par rapport à l'information peu accessible). Google-brain Notre mémoire se transformerait-elle en moteur de recherche? La philosophie et les stratégies qui sous-tendent l'élaboration et le perfectionnement du célèbre Search engine, ont toujours consisté à mimer le plus parfaitement possible "ce que ferait un cerveau humain lorsqu'il recherche une information", de sorte que Google fasse exactement ce que l'on ferait (mais beaucoup plus rapidement et de façon automatique) si l'on souhaitait chercher une information dans la mémoire collective que représente le web d’aujourd’hui.

Cerveau mémoire - Toute la lumière sur notre matière grise Qu'est ce que la conscience ? Comment se mettent en place nos souvenirs ? Où se trouve le siège de nos émotions et même de notre libido ? Que sait-on de la chimie du cerveau ? Les cookies coulants au chocolat Vendredi 19 mars 2010 5 19 /03 /Mars /2010 12:30 Sûrement les cookies les plus gourmands et les plus chocolatés de tous les temps ! Ils sont bien croustillants à l'extérieur et tout coulants à l'intérieur : MAGIQUE ! Ingrédients (pour une vingtaine de cookies) :

Internet et ses effets sur notre cerveau Dans un petit film humoristique (mais quand même sérieux), Epipheo aborde le sujet des effets dramatique qu'a Internet sur notre attention et notre cerveau. Je me suis reconnu et je suis moi aussi victime de tous ces effets pervers qui cassent notre concentration et notre attention. En ce qui me concerne, je ne sais pas si c'est foutu ou si je peux encore rectifier le tir, mais je suis certain qu'en changeant quelques habitudes et façons de penser ou de se concentrer, il est possible de passer outre ces petits inconvénients.

Micro-Etats, villes flottantes : le projet fou des nouveaux maîtres du monde De notre envoyée spéciale, Dominique Nora Ils ont déstabilisé des industries entières, amassé des milliards, maîtrisé vos données et s’immiscent de manière de plus en plus intime dans votre vie quotidienne… Mais les seigneurs de la Silicon Valley voient encore plus loin : ils imaginent à présent de créer des "pays" à eux, des communautés offshore, où la technologie règne en maître. Leur projet fétiche ? Une myriade de cités marines, ne dépendant d’aucun gouvernement souverain.

Notre cerveau à l’heure des nouvelles lectures Maryanne Wolf, directrice du Centre de recherche sur la lecture et le langage de l’université Tufts est l’auteur de Proust et le Calmar (en référence à la façon dont ces animaux développent leurs réseaux de neurones, que nous avions déjà évoqué en 2009). Sur la scène des Entretiens du Nouveau Monde industriel au Centre Pompidou, la spécialiste dans le développement de l’enfant est venue évoquer « la modification de notre cerveau-lecteur au 21e siècle » (voir et écouter la vidéo de son intervention)… Image : Maryanne Wolf face au public sur la scène du Centre Pompidou, photographiée par Victor Feuillat.

Mémoire: la fabrique de faux souvenirs - Fondamental L’équipe du prix Nobel Susumu Tonegawa, du Massachusetts Institute of Technology (MIT, États-Unis), a eu recours à une technique assez récente, l’optogénétique, pour "visualiser" l'enregistrement des souvenirs chez la souris et les manipuler. Des neurones sont génétiquement modifiés chez des souris pour produire des protéines réactives à la lumière. Cette population bien précise de neurones peut alors être activée très simplement avec de la lumière. Tonegawa et ses collègues ont placé des souris dans des nouvelles cages où elles recevaient des chocs électriques modérés au bout de quelques minutes. Ils ont identifié les neurones activés pendant ce choc et les ont rendus réactifs à la lumière. Ensuite, les souris étaient placées dans un environnement différent, ne leur rappelant pas la cage où elles avaient reçu le choc.

Cookies... aux M&M's !! Je ne sais pas si vous vous souvenez de ma recette de Cookies US "de la mort qui tue". C'est ma recette de cookies préférée (que vous avez l'air de beaucoup aimer également au vu du nombre de message que j'ai reçu la concernant). Et bien, par un beau dimanche ensolleillé, j'ai décidé d'adapter cette fameuse recette en version M&M's ! On obtient ainsi de jolis cookies très colorés avec un bon goût de cacahuète ! Les nouveaux ennemis d'Internet Et si Internet nous faisait du mal ? À contre-courant des utopistes, des chercheurs et écrivains attaquent Internet qui ferait de nous des individus surveillés, solitaires, idiots et délinquants. Pourquoi tant de haine ? Le Net nous accapare. Nous passons nos journées à y échanger, surfer, commenter, chercher des informations, et nous divertir. Comme toujours, il y a d’un côté les partisans, de l’autre les ennemis.

Related: