background preloader

Evolution du métier de veilleur et de ses compétences

Evolution du métier de veilleur et de ses compétences
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 13:17 La veille devient-elle un métier de super héros (de l'information) ? Mardi 18 octobre j’ai participé à Cogito Expo à Strasbourg. Il m’était demandé de présenter les évolutions du métier de veilleur ainsi que, à l’avenir, les possibles compétences qui seront liées à ce métier. Difficile de faire de la prospective… Cependant, la présentation ci-dessous s’intéresse à l’impact du web sur les pratiques de la veille. Le sous-titre de cette présentation est : « La veille un métier de super héros (de l’information) ? Je reviens aussi sur le fait que la veille est aujourd’hui un métier, mais aussi une compétence nécessaire à de nombreux autres métiers. Bref, à vous de vous faire une idée, de mon contredire ou de souligner certains aspects qui m’auraient échappés. Bonne lecture Au passage, un grand bravo et merci à l’équipe Cogito Expo !! Et pour vous, quelles sont les compétences actuelles ou futures que doivent posséder les veilleurs ?! Related:  A TRIER ...Veille

Quels enjeux pour la veille de demain 5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 12:05 La veille stratégique est aujourd’hui fortement impactée par les évolutions des technologies et des usages web. Dans le cadre d’une conférence à l’AFCCI j’ai présenté certains des enjeux possibles liés à ces évolutions. Voici donc le support de cette conférence, ainsi que le livre blanc sur les tendances des outils de veille pour 2012, réalisé par les étudiants de l’ICOMTEC. Cette présentation s’appuie bien entendu sur certaines réflexions développées ici, à savoir : ==> L’hégémonie des filtres, API et Big Data ==> L’évolution du métier de veilleur (certaines slides sont directement issues de cette présentation) ==> Le concept d’agent-facilitateur que je développe pour mes recherches Cette présentation choisit de s’axer d’une part sur la veille web (car rappelons que la veille ne se limite pas à Internet), ainsi que sur les usages plutôt que les outils. Bonne lecture Quels outils de veille pour demain ? Bonne lecture !

ProfDocOsphère La surcharge informationnelle dans l’organisation : les cadres au bord de la « crise de nerf » La surcharge informationnelle dans l’organisation : les cadres au bord de la « crise de nerf » Caroline Sauvajol-Rialland, auteure de « Mieux s'informer pour mieux communiquer », Dunod Télécharger le Magazine pour plus de confort de lecture de cet article Toute activité pour se réaliser utilise et produit de l’information. (1) Bruno Latour (1994), De l’humain dans les techniques ". Pour Brigitte Guyot, un individu au travail est à la fois producteur et utilisateur d’informations. Par ailleurs, la surcharge informationnelle est corrélé à la surcharge d’activité. Ces études montrent que la surcharge informationnelle et le sentiment d’urgence sont également corrélées positivement. 68 % des salariés ressentent l’exigence de prendre des décisions dans un laps de temps plus court. (6) Laboratoire CREPA Université Paris-Dauphine (2005) et étude de REUTERS (1998) Il n’existe pas de véritable définition scientifique de la « surcharge informationnelle ». © Tous droits réservés

Utiliser les réseaux sociaux pour la veille Rappels sur la typologie des réseaux sociaux . Les différents types de réseaux sociaux . Les réseaux sociaux grand public . . . . . . Les réseaux sociaux professionnels et spécialisés . . . La veille multimédia via les réseaux sociaux . . Les plates formes de veille e-reputation . . Risques liés à la veille sur les réseaux sociaux . . . Qualification des sources 2.0 L’intelligence économique, la veille, l’influence, etc, sont des disciplines (ou méthodologies, au choix) issues en partie des pratiques de renseignement étatique : DGSE, DST, CIA... Dans le renseignement humain, l’un des objectifs est de pouvoir fournir aux décideurs une information la plupart du temps grise. Cette information provient en grande majorité de sources humaines, et il paraît nécessaire de pouvoir qualifier cette source, c'est-à-dire évaluer la pertinence et le degrés de « vérité » de l’information obtenue. Une méthode classique et appliquée en veille, est le recoupement : si l’information fournie se retrouve ailleurs un certains nombre de fois, alors elle doit être fiable. Mais qu’en est-il avec le web 2.0 ? Rien de plus facile aujourd’hui que de créer un blog (par exemple). La veille d’opinion, les méthode d’analyse de l’e-réputation (et du SEO), peuvent permettre de donner une réponse à cette question. Etape 1 : qui est l’auteur de ce blog ? ==> Sa présence sur Twitter.

Développer une veille avec alertes, fils RSS et pages personnalisables Comment développer une veille personnelle avec les alertes, les fils RSS et les pages personnalisables ? C’est le titre d’une présentation signée Marie-Laure Malingre (Co-Responsable de l’URFIST – Université de Rennes 2 ) dans le cadre d’une formation délivrée durant le 1er semestre 2012 à l’URFIST Bretagne – Pays de la Loire. Ce document pédagogique diffusé sous licence Creative Commons et librement téléchargeable au format PowerPoint (73 diapositives) propose une approche méthodologique et pratique pour développer une veille personnelle ou professionnelle selon ses centres d’intérêt. Méthodologie, organisation, choix des outils et actions Sommaire du dossier Développer une veille personnelle avec les alertes, les fils RSS et les pages personnalisables 1. 2.Utiliser les alertes pour sa veille Qu’est-ce qu’une alerte ? 3.

Les lois de Newton et leur application pour le bac S | Sciences physiques La partie sur les lois de Newton est certainement l’une des plus ardues du programme de science physique de terminale S. Trois fiches de révisions (Cinématique et dynamique de Newton, application aux mouvements dans un champ uniforme, application aux mouvements des planètes et des satellites ) permettent de faire le tour de toutes les compétences exigibles correspondantes. Pour vous aider à y voir plus claires, voici des vidéos expliquant ce qu’il faut retenir. Commençons simplement par les lois de Newton, qui doivent être connues : 1ère application : la chute libre 2ème application : la mécanique céleste : Auteur : Cédric Lémery

5 étapes pour une diffusion efficace de sa veille Si la diffusion parait plus importante que la collecte dans une stratégie de veille, c’est que l’information prend de la valeur par son utilisation (et pas seulement son stockage). Comme les objectifs, la collecte ou l’analyse, la diffusion demande d’être pensée, et les résultats d’être présentés comme des « produits de veille ». Voyons quelques étapes nécessaires à la mise en place d’une stratégie de diffusion. Il y a quelques temps, j’ai donné une formation URFIST-CNRS (avec Maureen Dumans) sur la mise en place d’une stratégie de veille. Comment faire pour être lu ? Voici donc quelques réflexions/méthodes que j’ai partagé lors de cette formation, et que je formalise ici sous la forme de 5 grandes étapes. Première étape : penser communication et pas seulement documentation Il faut donc, de mon point de vue, aborder cette étape comme une stratégie de communication, et prendre en compte certains éléments : ==> Le public visé et ses pratique/attentes Deuxième étape : définir son public

Veille stratégique Pourquoi mesure-t-on la notoriété sur le web mais rarement la réputation Notoriété, réputation, popularité, visibilité, autorité… Un ensemble de termes utilisés chaque jour pour qualifier la présence d’informations sur le web. Un ensemble de termes que l’industrie de la (e)réputation emploie et essaye de quantifier. Seulement voilà : s’il est pertinent de parler de mesure de la notoriété, l’état actuel des technologies et méthodologies fait qu’il est rare de voir des outils ou agences mesurer réellement la réputation. L’e-réputation reste à construire là ou l’e-notoriété est déjà clairement balisée ? Il y a deux ans j’ai essayé de définir la réputation, la notoriété et l’image de marque, mais il ne parait pas inutile de revenir rapidement sur quelques « définitions » de ces concepts appliqués au web. Au-delà d’une simple remarque lexicologique il parait intéressant de souligner qu’évaluer la notoriété sur le web n’emprunte pas les mêmes mécanismes que l’évaluation de la réputation. Notoriété et termes voisions : petites définitions appliquées au web Au final…

Les Nouveaux Outils Numériques pour la recherche scientifique Que vous soyez étudiants, chercheurs ou ingénieurs vous maîtrisez probablement à la perfection certains outils informatiques : powerpoint, éditeurs de texte, messageries électroniques. D’autres outils, moins utilisés, existent et ont chacun une utilité spécifique. En recherche comme dans de nombreux domaines, il est important d’organiser son emploi du temps et d’utiliser des outils pertinents et adaptés. Avez-vous besoin d’organiser votre veille bibliographique, d’échanger des fichiers volumineux ou bien d’optimiser votre travail d’équipe ? Une version en anglais de cet article est disponible : The new digital tools for scientific research Gestion bibliographique et veille scientifique Notre article sur les outils de veille scientifique en open access et moteurs de recherche est resté depuis septembre 2011 l’article le plus consulté sur le blog MyScienceWork. La première étape de ce processus est la veille scientifique. La bibliographie à l'ancienne - Crédits : gadl/Flikr Les inclassables

Related: