background preloader

Les gueules cassées de la Grande Guerre ...

Les gueules cassées de la Grande Guerre ...
Document 2004 - " Sophie Delaporte comble un vide comme si l'expérience était proprement indicible. Pionnier et précieux. " Le Monde. " Elle a accompli un travail remarquable, remontant le chemin de croix de ces soldats, traitant aussi bien de la médecine d'urgence, de la chirurgie réparatrice de la face que de leurs souffrances et de leur détresse morale. " Anne Muratori-Philip, Le Figaro. " L'ouvrage écrit par Sophie Delaporte fait partie de ceux qu'on a le devoir de regarder en face. Comme le visage de ces hommes défigurés qu'on ne pouvait, littéralement, plus dévisager ". Christophe Violette, Ouest-France. " L'auteur s'est penchée sur ces " oubliés de l'histoire ", dont beaucoup, défigurés, ont terminé leur vie à l'écart des leurs et du monde, vivant en autarcie dans des institutions spécialisées. " Antoine de Gaudemar, Libération. Sophie Delaporte Stéphane Audouin-Rouzeau (Préfacier) Leurs blessures de la face sont les plus dévastatrices, cruelles et hideuses qui soient.

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-les-gueules-cassees-de-la-grande-guerre-56423745.html

Related:  Mémoire des hommes 14-18Guerre 1914-19181ère Guerre mondialePremière Guerre mondialeLa grande Guerre 1914-1918

Présentation - Pour mémoire - Centre National de Documentation Pédagogique L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*). La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République. © H. Marquis Partant des événements de l'année 1918 (voir le chapitre 9 du livre La Grande Guerre par M.C Bonneau-Darmagnac, Fréderic Durdon, Pierrick Hervé, CRDP de Poitiers collection trait d’union, 2008) qui ont conduit à l'arrêt des combats, cet opus de la collection « Pour Mémoire » met en évidence les spécificités de la Première Guerre mondiale. C'est une guerre longue, qui est, dès 1915, appelée « Grande Guerre ».

Un si lourd bilan - 1918, la Grande Guerre s'achève... - Dossiers Le monde, et surtout l’Europe, sortent profondément transformés de la Première Guerre mondiale. Dans "14-18", La Documentation photographique n° 6074 (1984), Jean-Jacques Becker dressait un rapide bilan du conflit et des changements qui s’ensuivirent. Certains d’entre eux auraient vraisemblablement eu lieu sans la guerre, mais dans des délais beaucoup plus longs. Les pertes humaines et matérielles « La guerre a tué environ 13 millions d’hommes (y compris les morts de la guerre civile russe qui succéda à la révolution d’octobre 1917).

28 juin 1919 : le traité de Versailles entre paix et revanche Les 27 délégations dans la galerie des glaces du château de Versailles. © DR Il n'aura fallu que 45 minutes pour signer la paix qui met fin à quatre années d'hécatombe sans précédent. 27 délégations représentant 32 puissances se sont réunies dans la galerie des glaces du château de Versailles. Le traité crée la Société des nations et définit les sanctions contre l'Allemagne, forcée à accepter ce qu'elle considère comme un "diktat". Ils sont quatre.

Quiz : La Première Guerre mondiale commence dans les Balkans - fran... Francetv.fr plus Histoire Niveau : moyen Jouer Sur Facebook, un poilu raconte (presque) sa guerre de 1914-1918 "L'ordre vient de tomber. Avec Eugène, on prend le train ce soir pour rejoindre le front" : même près de 100 ans après la Première Guerre mondiale, cette phrase fait froid dans le dos. Elle est issue de la page Facebook de Léon Vivien, 29 ans, instituteur dans le XIVe arrondissement de Paris. Ce personnage a été imaginé par le musée de la Grande Guerre de Meaux (Seine-et-Marne) et l’agence DDB Paris qui se sont demandé quelle serait la teneur des contenus si Facebook avait existé en 1914.

Guerre de 14-18 : 7 thèmes en 7 films autour du 11 Novembre - Dossier Cinéma En ce jour du 11 Novembre, qui commémore l'Armistice de la Grande Guerre de 14-18, retour-hommage sur cette terrible période, une des grandes tragédies du XXe siècle. Sept films en sept thèmes, pour le devoir de mémoire. Quand le cinéma rejoint la grande Histoire. La fiction 1914. Encouragés par l’un de leurs professeurs, des lycéens allemands décident de s’engager afin de prendre part à la Première Guerre Mondiale.

11 novembre 1918 : l'armistice et la paix Au 3 août 1914 répond le 11 novembre 1918. Lorsque les combats cessent, c'est plus qu'une page de l'Histoire qui se tourne. Après l'hécatombe, le monde n'est plus le même. [Spécial Verdun 2016] Le rôle des femmes dans l’industrie de la Grande Guerre « Debout, femmes françaises, jeunes enfants, filles et fils de la patrie, déclare René Viviani le 7 août 1914. Remplacez sur le champ de travail ceux qui sont sur le champ de bataille. Préparez-vous à leur montrer, demain, la terre cultivée, les récoltes rentrées, les champs ensemencés. » C’est sur ces paroles que le président du Conseil exhorte les femmes de France à remplacer les hommes partis au front. En effet, comment pallier la pénurie de main-d’œuvre entraînée par la mobilisation générale ? Et comment ralentir, voire inverser la chute du pouvoir d’achat des ménages due à l’absence de salaire du conjoint affecté au front ? En légalisant le travail féminin.

14-18 : les 10 films qu'il faut avoir vu De Chaplin à Tavernier, la Grande Guerre a laissé des traces dans le septième art. Sélection des 10 films incontournables. La magnifique intuition de Chaplin qui ne connut pas la guerre mais y jette Charlot dès 1918 (Shoulder Arms), la terreur pure du livre, puis du film de Dalton Trumbo, Johnny got his gun (1971) qui déchiquète le corps humain, la stupéfiante reconstitution des Croix de bois par Raymond Bernard (1931) ou encore La Vie et rien d’autre (1989) et Capitaine Conan (1996), les deux films de Bertrand Tavernier... autant de chefs-d’œuvre – on évitera l’expression « films culte » – à avoir vu sur la guerre de 14. 1. Scène finale des Sentiers de la gloire, de Stanley Kubrick (1957) 2.

MémorialGenWeb base 1914-1918 Recherche par identité Recherche par lieux de décès Recherche par département/pays de décès État nominatif des pertes par régiments Autre ESTANAVEGrégoire Collection de photographies Ce site présente un ensemble de photographies de la première guerre mondiale. Les clichés sont réalisés pour la plupart sur les zones de conflits, principalement dans les départements de la Marne et de la Somme. Ces photos proviennent d'une collection personnelle. Les clichés sont de type stéréoscopique (prise de vue sur plaque de verre).

Related:  micka63Articles