background preloader

Neil Gershenfeld - How To Make Almost Anything

Neil Gershenfeld - How To Make Almost Anything
Related:  Fablabs & DocumentationFABLAB

Etude documentaire sur les Fab Labs ainsi que sur le projet Paris-Saclay - Le blog de unfablabasaclay L’Établissement Public de Paris-Saclay (EPPS) aimerait implanter un Fab Lab sur le plateau de Saclay afin d’encourager l’innovation et la synergie des acteurs au sein du cluster de Saclay. Avec la Fédération Internet Nouvelle Génération (Fing), qui s’intéresse de près au développement des Fab Labs dans le monde, l’EPPS souhaite que nous définissions le contenu et le modèle économique du Fab Lab du cluster de Saclay. Il a donc été indispensable pour nous de nous informer sur : - ce qu’est un Fab Lab - le cluster Paris-Saclay. Comment adapter le concept de Fab Lab au cluster de Saclay ? Comment définir un Fab Lab ? Quels sont les enjeux et valeurs du cluster Paris-Saclay ? 1. 1.1 Qu’est-ce qu’un Fab Lab ?. 1.2 L’équipement de base. 5 1.3 La charte des Fab Labs. 7 1.4 Le projet Fab Lab Squared. 8 2. 2.1 La localisation. 10 2.2 Unicité de chaque Fab Lab. 12 2.3 L'organisation du Fab Lab network. 13 3. 3.1 Pourquoi à Saclay ?. 3.2 Les objectifs. 16 3.2.1 Le rayonnement 16 3.3 Les acteurs. 18 Un shop bot

Les-Origines / Fablab, Hackerspace, les lieux de fabrication numérique collaboratif Même si les laboratoires de fabrication ont gagné depuis peu en audience locale et nationale, ils existent pour certains depuis plusieurs années ou reposent sur des principes plus anciens qui prennent actuellement forme dans un contexte favorable. Connaître ces origines permettra de bien comprendre ce qu'est un Fablab, ou un Hackerspace, comment ils fonctionnent, quelles sont leurs valeurs et leurs idées respectives. Du bricoleur... Le mouvement d'amateurs1 s'associant pour vivre une passion commune, n'est pas une nouveauté en soi. Atelier partagé proposé par le journal "système D" en 1953 La réelle nouveauté apparaît avec l'émergence du numérique dans la vie quotidienne et le développement du réseau internet à la fin du XXe siècle. Dans le même temps, le mouvement du Libre popularise la diffusion des licences ouvertes (General Public License), et favorise la diffusion des savoirs et pratiques en s'étendant à autre chose qu'à du logiciel. ... En 2006 ouvre aux USA le premier TechShop.

Wired’s Chris Anderson: Today’s ‘Maker Movement’ Is The New Industrial Revolution [TCTV] As the longtime editor-in-chief of Wired Magazine, the author of The Long Tail, the proponent of the concept of “freemium,” to name just a few of the things that he’s known for, Chris Anderson is well-renowned for having his finger on the pulse of trends just as they’re starting to coalesce into movements. So, inquiring minds want to know: What is he obsessed with right now? The answer is “maker subculture,” which is where the latest in digital technology meets the classic do-it-yourself (DIY) world of crafting and small scale construction. Anderson is so engrossed in this world that he decided to write his latest book about it. Makers: The New Industrial Revolution, which hit shelves (and the world of e-books and e-booksellers) last week, makes the argument that what’s happening right now with makers is actually the third wave of the industrial revolution which first initiated back in the 18th century. On how makers are perfecting the bridge between the long tail and the mass market:

News at Noon: Reconfigurable robots Neil Gershenfeld, Director of the Center for Bits and Atoms, and visiting scientist Ara Knaian, deliver their"News at Noon" talk at the MIT Museum. The event is co-sponsored by the MIT News Office and the Museum, and features researchers discussing their recently promoted work. On Nov. 30, Gershenfeld and Knaian discussed their robot, the Milli-Motein, which is not only one of the world's smallest robots, but if can also reconfigure itself in a matter of seconds. Presenters for "News at Noon" are announced each week following an appearance in MIT News. Learn more at Read more about Milli-Motein at Learn about the MIT Museum at credit MIT Video Productions/AMPS; MIT News license YouTube

“Manual de Supervivencia Maker”, el “hazlo tú mismo” en fabricación digital - Euskadi+innova Cultura maker, hazlo tú mismo, trabajo colaborativo y herramientas de fabricación digital. De todo ello habla el Manual de Supervivencia Maker que ha presentado la asociación sin ánimo de lucro Makespace Madrid a través de una campaña en la plataforma de crowdfunding Goteo. Pretenden reunir sus conocimientos y compartirlos en este libro digital, con una serie de fichas para introducir a cualquier usuario en "el mundo del hacer utilizando tecnologías abiertas como impresión 3D; realizar moldes de silicona con sistemas de bajo coste y dar tus primeros pasos con Arduino (tecnología abierta)", según explican desde la organización. Publican también fichas-manual de proyectos, como por ejemplo cómo hacer tus propias holografías o sintetizar sonido ayudándote de fruta fresca. Makespace Madrid es un espacio dedicado a la fabricación digital, con impresión 3D, electrónica y procesos de innovación abierta. Su principal objetivo: facilitar el acceso a las herramientas de fabricación digital.

Fab lab Un fab lab (contraction de l'anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication ») est un tiers-lieu de type makerspace[1] cadré par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et la FabFoundation[2] en proposant un inventaire minimal[3] permettant la création des principaux projets fab labs, un ensemble de logiciels et solutions libres et open-sources, les Fab Modules[4], et une charte de gouvernance, la Fab Charter[5]. Pour être identifié en tant que fab lab par la FabFoundation, il faut passer par plusieurs étapes[6] et il est possible de suivre une formation à la Fab Academy[7]. Les fab labs sont réunis en un réseau mondial très actif, d'après son initiateur Neil Gershenfeld[8]. Historique[modifier | modifier le code] Neil Gershenfeld a commencé en explorant comment le contenu de l'information renvoie à sa représentation physique, et comment une communauté peut être rendue plus créative et productive si elle a - au niveau local - accès à une technologie.

Workshop documentation et Fablab Une des particularité des fablabs est le partage des projets développés en leurs seins (plans, matériaux nécessaires, tutoriaux, etc) partage qui demande du temps et des outils adaptés. Aussi un problème récurrent se pose aux usagers de ces lieux : comment documenter efficacement leurs travaux sans que cela ne devienne trop chronophage ? Et comment rendre ces documentations facilement accessibles ? Du 15 au 19 septembre 2014, une vingtaine de praticiens de différents fablabs francophones se réunissent à Plateforme C pour travailler sur ce sujet, en croisant réflexion et pratique expérimentale. Des ressources seront également publiées sur le wiki de ressources autours des fablabs : www.fablabo.net Restitution vendredi 19 septembre, de 16h à 17hÀ Plateforme C Gratuit En savoir plus :

Main Page - Fab Lab Bcn WIKI Crowdfunding the commons Makespace Madrid (makespacemadrid.org/) is a physical space where we work with digital fabrication technologies, such as 3D printers, to create projects and prototypes. We use open hardware, such as Arduino, that enable us to turn our ideas into something tangible and useful. Makespace is non-profit association that is sustained without public money or subsidies thanks to periodic fees and other material contributions from its members. We launched this project a little over a year ago and during this time many people have shown interest in learning more about these technologies and ways of working. Since Spanish literature about the maker topic is rather scarce, we decided to capture our learnings and procedures in a book. Main features The Maker Survival Guide will be composed of multiple practical notes that will help introduce the reader to the maker world using open technologies. * Vinyl cutting. ** Introduction to vinyl cutting. ** Workflow. Why this is important

fablab.fr : Projets WorkshopDocumentation Cette page est la trace d'une semaine travail sur le sujet de la documentation dans les fablabs. Qui eu lieu en septembre 2014 à PlateformeC Participants Thiery Mbaye, de Meuhlab (Lille) + Brunet, de Labomedia (Orléans) Forgeron du Carrefour numérique de Cité des sciences (Paris) Christon de la bibliothèque de la Cité de Sciences Fenshu & Jerome Abel - reso-nance numérique (Marseille) - - Dodji Honou, de Woelab (Lomé – Togo) Ngom, de Ker Thiossane (Dakar – Sénégal) Financement/Budget/Besoins Dans le cadre de Nantes Digital Week, Nantes Metropole, Organisation Internationnal de la Francophonie budget globale, défraiement, hébergement : 12700€ Constat Intention Contexte

¿Fabricación Digital? - » Fabricacion Digital En 1952 MIT creó la primera fresadora controlada por computadora, basado en un trabajo previo sobre computación en tiempo real. Desde entonces, una variedad de herramientas de corte han sido montadas en plataformas controladas por computadoras, incluyendo lasers, chorros de agua y alambres. Más recientemente, la manufactura aditiva ha sido ampliamente cubierta, con herramientas que pueden extruir filamentos o sinterizar polvos de materiales o curar resinas. Sin embargo, a pesar de que estos procesos usan diseños digitales todos son físicamente analogicos, continuamente depositando o removiendo material. En 1948 Claude Shannon creó una teoría matemática de la comunicación, mostrando que dividiendo un mensaje continuo en símbolos discretos puede ser enviado confiablemente a través de comunicaciones no confiables. Fabricacion Social Fab Lab, la revolución de la fabricación personal Fab Academy La revolucion digital en la fabricacion Como hacer casi cualquier cosa Casa Solar

Historique « Fab Labs au Québec Après la ferveur de la numérisation, le passage de l’objet physique à sa représentation numérique, des années 80-90 qui tentait de tout numériser (objets, son, voix, textes, réalités …etc) une inversion de la tendance a vu le jour : le passage du numérique vers le monde réel!! Le concept du Fab Lab a été développé dans cette perspective. Il découle du célèbre cours du MIT: « How to Make (Almost) Anything ». Le Fab Lab visait à explorer deux points : Le premier est d’ordre technique. Rapidement, des résultat positifs se font sentir ce qui a suscité une grande mobilisation autour du projet. Pr.

Related: