background preloader

Les effets dévastateurs du marketing genré dans l’agroalimentaire

Les effets dévastateurs du marketing genré dans l’agroalimentaire
Aux femmes les désordres alimentaires, aux hommes les artères bouchées… C’est ainsi qu’on pourrait schématiser l’influence du marketing genré sur nos habitudes alimentaires. Heureusement, c’est en train de changer. En février 2018, la marque de chips Doritos a annoncé travailler sur des chips “lady-friendly”, adaptées aux femmes (apparemment, les femmes veulent des chips petites, qui ne font pas de bruit quand on les croque et dont le paquet a été conçu pour entrer dans un sac à main). Un exemple de plus des efforts des marketeurs pour vendre aux femmes des produits traditionnellement perçus comme “masculins” (les chips), ou l’inverse, comme ces yaourts vendus dans un paquet noir orné d’un taureau, pour rassurer les hommes sur leur virilité même quand ils mangent un produit “de femme”. Car oui, le marketing dans l’industrie agroalimentaire a progressivement instillé dans nos cerveaux l’idée qu’il y a des aliments masculins et féminins. Aliments genrés ©nutritionnisteurbain.ca ©SpiceBox

http://mccain.begooddogood.fr/les-effets-devastateurs-du-marketing-genre-dans-lagroalimentaire/

Related:  CHAP 4 : Les interactions individu / organisationStéréotypes, publicité, sexisme ordinaire, témoignagesInteraction individu - groupe

La dernière pub Japonaise d'Apple : malsaine mais tristement « normale » À première vue, cette publicité ne pose aucun problème. Une jeune fille chante à cœur ouvert dans son smartphone qui transforme sa prestation en émoji mignon. Et pourtant, à la toute fin, ce message d’amour, c’est un riche salaryman d’une cinquantaine d’années qui le reçoit… Un choix marketing très peu probable dans tout autre pays. Mais au Japon, ça passe sans faire de vague.

Il détourne les publicités sexistes des années 50 en inversant les rôles Originaire du Liban, Eli Rezkallah est un artiste qui s’amuse à détourner les publicités sexistes et vintages des années 1950. Malgré les stéréotypes et les inégalités qui subsistent encore, l’image de la femme a bien évolué au fil des années. En 1950, il n’était pas choquant de voir la femme représentée, dans des publicités et autres, par une mère de famille affairée à s’occuper de la maison toute la journée, de son homme, de ses enfants et de sa petite cuisine… avec un beau sourire en prime.

Profil de poste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le profil de poste est le portrait idéal du candidat postulant à un emploi ou une fonction. Il résulte de l'analyse par le service des ressources humaines des compétences à considérer comme prioritaires, une même personne ne pouvant toutes les cumuler. [CP] Sexisme dans les publicités, la barbe Début juillet, à Aix-en-Provence, nous recevions des messages privés, provenant de passantes sur le cours Saint-Louis. Elles exprimaient leur colère face à une affiche d’un sexisme assumé, exposée dans l’espace public. Le responsable de cet affichage – OBarbier – indique que “c’est l’histoire d’une petite plaisanterie”. Une image qu’il “jugeait amusante”, et il maintient qu’il “n’est pas sûr d’avoir totalement compris” où était le problème. Voyons de plus près ce qui est considéré comme amusant par ce barbier.

Les stéréotypes Le stéréotype est un ensemble de croyances partagées à propos d’un groupe social. Qui dit stéréotype, dit catégorisation sociale. Exemple bien connu : la blonde. Darty PlayStation 2 MultiMania Fiche de poste: ce qu'il faut savoir Qu'est-ce qu'une fiche de poste ? La fiche de poste sert d'abord à déterminer les rôles et les responsabilités de chacun dans l'entreprise. Elle aide le manager et les RH à suivre les évolutions du poste et sert de base pour l'entretien annuel d'évaluation. Dans le cadre d'un processus de recrutement, elle contribue à mettre en lumière les objectifs souhaités et les caractéristiques d'un poste et les compétences indispensables. Elle permet au collaborateur de connaître son rôle et ses missions prioritaires, son positionnement dans l'équipe et dans l'organigramme. Il ne faut pas confondre fiche de poste et profil de poste, sorte de portrait idéal du candidat recherché.

« Taxe rose » : les femmes paient-elles le prix d'être des femmes? Un texte d'Olivier Bachand Pourquoi une femme paie-t-elle plus cher qu'un homme pour s'acheter des jeans, des lames de rasoir ou du shampooing? La Ville de New York s'est posé la question et a trouvé une réponse : les femmes font les frais d'une « taxe rose » imposée par les détaillants et l'industrie, qui n'ont pas de scrupules à leur vendre des produits plus cher qu'aux hommes. Pour recruter la génération Z, les entreprises devront changer d'outils Ultra connectés et en attente de relations plus humaines, la nouvelle génération pousse les ressources humaines à se réinventer. Les jeunes nés à partir des années 90 commencent à entrer en force sur le marché du travail. Pour trouver un emploi, ils n'ont nullement l'intention de se limiter à l'envoi massif de CV et de lettres de motivation sur des sites Internet sans âme.

Les 7 pires stéréotypes auxquels les femmes doivent faire face en entreprise Si vous pensez qu'au 21e siècle les femmes sont enfin les égales aux hommes au travail, détrompez-vous. Voici quelques clichés qui ont encore la vie dure. Le livre de Sheryl Sandberg "Lean In" s'est vendu à plus de 1,5 million d'exemplaires dans le monde et son organisation, qui porte le même nom, suscite une grande controverse au sujet des stéréotypes négatifs auxquels les femmes continuent à faire face. La campagne "Interdisez l'autoritarisme" (Ban Bossy) prétend que les femmes peuvent être jugées "autoritaires" en adoptant les mêmes comportements que les hommes, chez qui ils représentent des qualités de leadership.

Top 10 des pires pubs sexistes de 2017, ça pique les yeux Youpi, le classement de Pouletrotique vient de tomber ! On l’attendait avec impatience et on se réjouit abondamment de cette mirifique sélection des meilleures publicités sexistes parues sur nos murs et dans nos journaux, l’air de rien, tranquillou. Du bonheur à l’état pur. 1. La meilleure des meilleures Entreprises, n’attendez pas des jeunes qu’ils s’adaptent : adaptez-vous à eux ! - Courrier cadres Management Tribune – On entend depuis quelques années un discours critique des entreprises sur les jeunes. Il se dit d’eux, dans les médias, dans les bureaux de quelques dirigeants et RH, dans les conversations de leurs parents, qu’elle est “peu vaillante” cette génération Y. Par Adrien Ledoux, CEO et co-fondateur de JobTeaser.com. Les étudiants et jeunes diplômés sont soupçonnés d’être paresseux, accusés d’être peu respectueux de la hiérarchie et infidèles aux entreprises. La réalité est ailleurs.

Vidéo - La culture d'entreprise La culture d’entreprise est une composante importante du marketing RH, mais reste finalement assez récente en France puisque ce n’est réellement que depuis les années 80 qu’elle y a pris son essor. Malgré de nombreux travaux comme ceux de Elliott Jaques, Edgar Schein ou Louart & Sire, il n’existe pas de formulation définitive de la culture d’entreprise. Nous nous baserons sur celle de Maurice Thévenet qui la résume comme “Un ensemble de références partagées dans l’entreprise, consciemment ou pas, qui se sont développées tout au long de son histoire”

Related: