background preloader

100 sites de consommation collaborative

100 sites de consommation collaborative
Related:  trocOn arrête tout et on réfléchitPlateFORmes de MUTualisations

10 sites collaboratifs pour vous mettre à l'économie de partage et sortir du système Bonjour, j'ai trouvé un article qui vous présente 10 réseaux sociaux pour vous permettre de consommer différemment. Des sites alternatifs pour vous mettre enfin à la sharing economy : l'économie de partage ! N'oubliez pas de visiter tout ces sites, parfois internationaux, parfois européens, parfois français, et même locaux ! Ils ont 3 ans, 1 an, ou parfois seulement quelques mois, mais cartonnent déjà ! Plus de raison de ne pas vous y mettre dès maintenant : (auto-partage) (partage de machine à laver) (troquer les produits qui poussent dans votre jardin) (dîner chez l'habitant, de gratuit à 200 euros) (louer votre garage en tant qu'espace de stockage) (dormir chez l'habitant) (changer de logement !) Alors n'hésitez plus, foncez, collaborez, partagez ! Merci à tous !

MA CHAUDIERE ET LA B D Quand il a été question d’installer le chauffage central à la maison, nous avons choisi, pour des raisons idéologiques de choisir une chaudière à granulés de bois dont nous sommes par ailleurs très satisfaits Tous les ans, à la demande de notre plombier, nous acceptons de recevoir des personnes intéressées par le système pour leur montrer notre installation et leur faire part de notre expérience. En remerciement de notre participation à cette opération le vendeur de chaudière nous fait parvenir un cadeau. Cette année nous avons donc reçu un paquet contenant une bouteille de VOUVRAY sec ( raisin cultivés en biodynamie ) et une bande dessinée d’Étienne DAVODEAU ( FUTUROPOLIS ) qui raconte son échange d’expérience avec Richard LEROY, viticulteur en biodynamie dans l’ANJOU. Une petite douceur pleine de vie, d’optimisme, et de bon sens . A LIRE ABSOLUMENT surtout si l’on s’intéresse un peu à ce que l’on met dans notre verre, notre gosier et celui de nos copains. Les commentaires sont fermes.

Partage, P2P… bienvenue dans l’économie collaborative! Boostés par les outils web et la crise, la consommation collaborative émerge comme une véritable alternative à une société propriétaire. De la voiture partagée au booksurfing, Antonin Léonard dissèque les nouvelles tendances. Un jour, nous regarderons le XXe siècle et nous nous demanderons pourquoi nous possédions autant de choses affirmait récemment Bryan Walsh dans TIME Magazine qui consacrait la Consommation Collaborative comme l’une des dix idées amenées à changer le monde. L’économie du partage se propage : du transport aux voyages en passant par l’alimentation, le financement de projets et la distribution, tous les secteurs ou presque voient cette nouvelle économie émerger. Pourquoi acheter et posséder alors que l’on peut partager semblent dire des millions d’individus. Tandis qu’Airbnb annonçait il y a quelques mois avoir dépassé le million de nuits réservées sur son site, en France, c’est covoiturage.fr qui a récemment franchi la barre du million de membres inscrits. Sterneck ;

La consommation collaborative Parmi les nouvelles tendances de consommation qui se sont développées ces dernières années et qui sont favorisées par la crise économique actuelle, la consommation collaborative est certainement l’une des plus intéressantes. Elle a même été citée par le très sérieux Time Magazine comme l’une des dix idées qui vont changer le monde ! Cette forme de consommation peut se manifester de nombreuses manières, puisqu’il peut s’agir de louer, prêter, partager ou encore échanger des biens ou des services, tout en créant de nouvelles formes de lien social. Facilitée par le développement des réseaux sociaux et plus généralement des communautés sur internet, la consommation collaborative est actuellement en plein boom, et touche de nombreux secteurs d’activité. Voici les 3 grands types de consommations collaboratives, ainsi que quelques exemples de sites internet correspondants : Pour en savoir plus :

ideolog.fr Qui sommes nous ? Qui sommes nous ? Ideolog, qu’est-ce que c’est ? La façon la plus amusante de faire son "lobbying quotidien", depuis son ordinateur, sa tablette* ou son smartphone*… Ideolog est un nouveau site d’actualités, qui s’intéresse aux idées « disruptives », aux innovations, à tout ce qui est à l’état de projet et qui pourrait améliorer notre vie… Le champ est large. La rédaction décrypte ces idées et les soumet au vote des internautes, qui jugent de leur utilité, de leur faisabilité et de leur potentiel. Un système de contribution original leur permet d’enrichir les idées ou de les challenger. Le but est d’établir, en temps réel, la « cote des idées neuves ». Pourquoi ce nom étrange ? Pour conjurer le sort... Ce site est dédié aux « idéologues bienveillants » : ceux qui ont l’esprit libre et ouvert, qui aiment les idées lorsqu’elles sont originales, simples, et qu’on peut les partager avec d’autres, très vite, pour faire boule de neige. Bruno Gosset Directeur de la publication (*) En préparation

Supermarché collaboratif de la Louve Présentation détaillée du projet Nous n’étions pas très satisfaits de l’offre alimentaire qui nous était proposée. Alors nous nous sommes dit : Nous allons créer notre propre supermarché tous seuls. Qui sommes « nous » ? 1) D’humbles résidents de la région parisienne qui croient qu’ils peuvent faire mieux quand il s’agit d'inventer un lieu qui reflète leurs idéaux en matière d’alimentation, d’agriculture et de commerce. 2) Vous, on espère. Petit Historique : 2010 : deux américains à Paris, Tom Boothe et Brian Horihan, gastronomes et attentifs à la qualité et au prix de ce qu’ils mangent, se lancent dans le projet un peu fou de la Louve : une coopérative alimentaire d’un genre nouveau en France soutenue et inspirée par la Park Slope Food Coop à Brooklyn (qui a déjà 16 000 adhérents). Voici un petit film qui la présente : Printemps 2011 : Parlant à droite à gauche de leur projet, ils sont rejoints les deux années suivantes par de nombreuses personnes qui ont les mêmes préoccupations. Eh oui !

CHANGER On pourra récolter indéfiniment les fruits de la terre si on décide, pour une fois, de faire montre d’intelligence et de respect, non plus de mépris et d’arrivisme. Pour les agro-industriels la terre n’est qu’un support, un substrat de culture malheureusement encore indispensable provisoirement pour faire tenir debout des céréales artificiellement perfusées, génétiquement modifiées pour la production exclusive de dollars spéculatifs. Changer, ce n’est pas revenir en arrière; changer c’est étudier et comprendre les mécanismes et les interactions qui ont fait la forêt Amazonienne sans intervention humaine. (A mon humble avis ce n’est pas non plus une quelconque intervention divine, non non je vous assure ) Changer, c’est progresser dans la connaissance, mais aussi purifier, cicatriser, reconstruire ces écosystèmes massacrés de puis un siècle par une machine infernale qui continue de s’emballer avec l’accaparement des terres du tiers monde. Les commentaires sont fermes.

Comment Rifkin est trop fan de l’économie collaborative | Le dernier ouvrage du célèbre économiste m’a rendue fort enthousiaste ! Parmi les raisons de cet enthousiasme : la façon dont il prend en compte l’économie collaborative. Explications. Je ne vais pas ici vous résumer La Troisième Révolution Industrielle, dernier opus de Jeremy Rifkin. Repenser la propriété Rifkin anticipe depuis longtemps le passage d’une économie de la propriété à un âge de l’accès. Le mécanisme de marché est devenu « la main invisible » qui régule l’offre et la demande de propriété privées, et la recherche de l’intérêt personnel garantit une amélioration régulière du bien-être général et fait avancer l’humanité sur la route vers un progrès illimité… Mais le paradigme est sur le point de changer, affirme Rifkin : « L’émergence de la Troisième Révolution Industrielle introduit une conception très différente des pulsions de l’espèce humaine et des postulats qui régissent son activité économique. Comment expliquer cette évolution ? Merci Wikipedia et Facebook Conséquence ?

Related:  ESSsites collaboratifslivopsanté/environnement/énergies/alternativesTroc et DonsCollaboratifMédias conso responsable et collaborativene pas perdrecollaborative consumptionEconomie Sociale et Collaborativenon trié et autresCulture / ESS, Collaboration et NumériqueALTER ECO-logie/-nomieUtopiaConseils à la consommationsites utilesMa récoltestart up mondejohannegodinressources collaborativeEntreprenariatCommunautés virtuellesmyjim