background preloader

Destruction massive - Jean Ziegler

Destruction massive - Jean Ziegler
Toutes les cinq secondes un enfant de moins de dix ans meurt de faim, tandis que des dizaines de millions d’autres, et leurs parents avec eux, souffrent de la sous-alimentation et de ses terribles séquelles physiques et psychologiques. Et pourtant, les experts le savent bien, l’agriculture mondiale d’aujourd’hui serait en mesure de nourrir 12 milliards d’êtres humains, soit près du double de la population mondiale. Nulle fatalité, donc, à cette destruction massive. Comment y mettre fin ? En prenant d’abord conscience des dimensions exactes du désastre : un état des lieux documenté, mais vibrant de la connaissance acquise sur le terrain par celui qui fut si longtemps en charge du dossier à l’ONU, ouvre le livre. Il s’agit tout aussitôt de comprendre les raisons de l’échec des formidables moyens mis en œuvre depuis la Deuxième Guerre mondiale pour éradiquer la faim. Au nom de la justice et de la dignité de l’Homme.

http://www.seuil.com/livre-9782021060560.htm

Related:  Fiches de lectureSystème agroalimentaireSystème agroalimentaire & Innovation

Les mensonges de l’économie, J.K. Galbraith « Ecopolitique Première Partie : Résumé Publié en 2004 aux États-Unis, cet essai de J.K Galbraith s’attache à dénoncer les mensonges et l’hypocrisie de l’orthodoxie qui domine la vie économique aujourd’hui. On retrouve dans cet essai les deux piliers de la théorie économique conceptualisée par Galbraith, à savoir le concept de technostructure, bureaucratie dominante et imposant ces propres lois par la mise en place de ce qu’il nomme la filière inversée. Galbraith attaque les faux semblants, les paradoxes et autres non-dits qui semblent cacher la réalité et ternir l’image de l’économie. En premier lieux, il s’attaque au changement lexical, qui n’est selon lui pas exempt d’une idéologie : « capitalisme » et « économie de marché », « management » et « bureaucratie d’entreprise » etc.

Les multinationales dans le système alimentaire Le modèle Mait peut se caractériser par son intensification, sa spécialisation, sa globalisation et sa financiarisation. Il résulte d’un double mouvement, en apparence paradoxal : une concentration au stade de la production et de la vente, un individualisme dans le domaine de la consommation. Il relève du capitalisme contemporain en tant que forme générale d’organisation de la société. Panorama IAA Édition 2012 du panorama des industries agroalimentaires en France - Edité tous les deux ans à l’occasion du Salon international de l’alimentation, il a été préparé par la direction générale des politiques agricole, agroalimentaire et des territoires du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, en collaboration avec le service de la statistique et de la prospective, la direction générale de l’enseignement et de la recherche, la direction générale de l’alimentation, la direction des pêches maritimes et de l’aquaculture et les directions régionales de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt. Le Panorama des industries agroalimentaires comprend trois parties : L’ensemble du panorama est disponible sur internet. La partie relative aux « enjeux de l’agroalimentaire » est également disponible en version papier sur simple demande. Contact :

Éric Laurent Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Éric Laurent Éric Laurent (né en 1947) est un journaliste français, spécialiste de politique internationale sur France Culture. Il est spécialiste des questions touchant la finance et la géopolitique du pétrole. Biographie[modifier | modifier le code] Ha-Joon Chang. Deux ou trois choses que l'on ne vous dit jamais sur le capitalisme Samedi 24 novembre 2012 6 24 /11 /Nov /2012 22:25 Un bon livre d'un économiste spécialiste du développement. Il reprend point par point nombre de fausses évidences lues aujourd'hui à peu près partout. Si ce n'était que cela, ça pourrait être banal (les économistes dénonçant l'économie dominante, ça court les pages).

La spéculation alimentaire, nouveau risque de réputation pour les banques - Débats - investissement socialement responsable Le titre du rapport publié par l'ONG Oxfam France résume son propos : « Réforme bancaire : ces banques françaises qui spéculent sur la faim ». Il établit un classement des différentes banques françaises qui spéculent le plus à partir du volume des produits financiers proposés à leurs clients investissant sur les marchés des matières premières. Ce classement place BNP Paribas en tête, devant Natixis (groupe BPCE), la Société Générale, et le Crédit Agricole, mais aussi le groupe d'assurances AXA. Indignez-vous ! – indigène éditions Pour Stéphane Hessel, le « motif de base de la Résistance, c’était l’indignation. » Certes, les raisons de s’indigner dans le monde complexe d’aujourd’hui peuvent paraître moins nettes qu’au temps du nazisme. Mais « cherchez et vous trouverez » : l’écart grandissant entre les très riches et les très pauvres, l’état de la planète, le traitement fait aux sans-papiers, aux immigrés, aux Roms, la course au « toujours plus », à la compétition, la dictature des marchés financiers, jusqu’aux acquis bradés de la Résistance – retraites, Sécurité sociale… Pour être efficace, il faut, comme hier, agir en réseau : Attac, Amnesty, la Fédération internationale des Droits de l’homme… en sont la démonstration. Alors, on peut croire Stéphane Hessel, et lui emboîter le pas, lorsqu’il appelle à une « insurrection pacifique ». Extrait : « Je crois effectivement que la non violence détient l’avenir.

Fin de monde ou sortie de crise ? L’ouvrage L’hypothèse d’une crise structurelle profonde et durable n’est pas à exclure, tant les équilibres précédant la crise semblent désormais fragilisés, à l’instar de l’endettement cumulatif qui a longtemps soutenu la croissance aux Etats-Unis et incité au développement de produits financiers de plus en plus complexes et porteurs de risques systémiques. Toutefois, la possibilité d’une crise violente mais passagère, comme phase d’ajustement normal d’un cycle économique classique, pourrait maintenir globalement inchangées les données fondamentales (rôle central de la finance dans la croissance par endettement, stabilité des flux d’épargne mondiaux avec les réserves de liquidités abondantes des pays émergents qui finance les déficits américains…).

Related: