background preloader

CULTURE SUR BUTTE : orientation

CULTURE SUR BUTTE : orientation
Related:  potager

raised garden beds: hugelkultur instead of irrigation raised garden bed hugelkultur after one month raised garden bed hugelkultur after one year raised garden bed hugelkultur after two years raised garden bed hugelkultur after twenty years It's a german word and some people can say it all german-ish. I'm an american doofus, so I say "hoogle culture". I learned this high-falootin word at my permaculture training. Hugelkultur is nothing more than making raised garden beds filled with rotten wood. I do think there are some considerations to keep in mind. Another thing to keep in mind is that wood is high in carbon and will consume nitrogen to do the compost thing. Pine and fir will have some levels of tanins in them, but I'm guessing that most of that will be gone when the wood has been dead for a few years. In the drawings at right, the artist is trying to show that while the wood decomposes and shrinks, the leaves, duff and accumulating organic matter from above will take it's place.

Philip Forrer page wiki Personnages Clefs pour l'Histoire de la PermaCulture (plus d'info) Voilà une porte d'entrée pour la recherche ou la mise en valeur documentaire sur le web ! Un répertoire des personnalités qui, en francophonie et dans le monde, ont participé à la création ou l’essor de la permaculture et de ses thématiques. Le but de ces pages affiliées à ce projet est plutôt de référencer des trouvailles documentaires par personnages mais elle peuvent accueillir infos biographiques et avis perso. (Contrairement à wikipédia le caractère encyclopédique n'est pas exigé, la subjectivité est encouragée si elle reste respectueuse et non diffamante.) Vous pouvez proposer un personnage en créant une page PrenomsNoms dans l'index ou améliorer le contenu sur l'un d'entre eux. Philip Forrer présente : Le jardin du Graal vidéo publiée sur youtube le 24 mai 2013 "Ce film a été conçu par Philip avec l'aide son ami Chris Lunch. Deux Vidéos de Franck Nathié: La vidéo complète (58mn) étant en vente sur ce site.

Quelques structures pour tomates non taillées. Cette année, je généralise mes essais de tomates non taillées. A moins de les laisser ramper, ça oblige à adopter un support un peu plus évolué qu'un simple pieux. Je voulais quelque chose de pas trop laid, de réutilisable et facilement démontable pour être stocké sans problème l'hiver... Ca donne ça: celle-ci a été photographiée fin avril chez quelqu'un ou j'en ai monté deux (seulement deux, pour ne pas trop brusquer les habitudes d'un vieux jardinier qui n'avait jamais vu un truc pareil! )Ca fait un peu plus de 2 m de haut... la colonne vertébrale: c'est à dire un pieux huilé avec deux batons d'osier fichés en haut en croix, et 4 petits anneaux en fer vissés en bas, un peu au dessus de la ligne de flottaison, si je puis dire... C'est dans ces 4 trucs que viennent se caler les 4 grandes tiges d'osiers verticales préalablement taillée en pointe. en voici d'autres ailleurs, photographiées lors des saints de glaces... les mêmes aujourd'hui.

Avec le "Monsanto Act", les OGM se retrouvent au-dessus de la loi Le "Plant Protection Act" a été voté la semaine passée à Washington. Mais cette loi temporaire (elle aura cours jusqu'en septembre) réglementant l'agriculture éveille les passions : elle est accusée de faire le jeu des OGM et de leurs producteurs. Les détracteurs reprochent un amendement discrètement glissé, dans une loi qui en compte presque 2000, qui précise que "sur simple demande d'un cultivateur, exploitant ou producteur, le ministère de l'agriculture doit accorder une autorisation, ou une dérogation, même si l'autorisation a été précédemment annulée ou invalidée". En d'autres termes, d'après Greenpeace Canada, "la signature de cette loi ne permettra plus aux tribunaux américains à s'opposer à la vente ou la plantation de plantes OGM même si elles n'ont pas été approuvées par le processus officiels". Les démocrates comme le Tea Party inquiets

La butte « Sepp Holzer », « Hugelkultur »! La butte »Sepp Holzer » est une très ancienne technique utilisée depuis des siècles en Europe de l’Est, appelée aussi là-bas « Hugelkultur« …et elle apporte de nombreux avantages…dans tous types de terrains… As-tu vu les vidéos de Sepp Holzer, le paysage de son exploitation?…c’est rempli de buttes, ce qui ajoute d’ailleurs un magnifique relief à son terrain…mais pas que ça… Il explique très bien tout cela dans son livre « La permaculture de Sepp Holzer« , mais je vais te dévoiler ici en quelques mots sa méthode…que tout le monde peut reproduire chez soi… As-tu déjà observé comment se portait la végétation sur des anciens tas de branches et de troncs décomposés, ou sur de vieux talus? Sepp utilise ce qu’il a sur place comme matériaux. En re-créant le cycle naturel de la forêt, où les végétaux (arbres, branches, feuilles,…) tombent sur le sol, se décomposent…et nourrissent leurs successeurs, grâce à la vie du sol. Quels sont les avantages à construire une ou des buttes « Hugelkultur« ?

Cultiver ses légumes sans avoir à se baisser, c’est possible ! Faire un potager ou cultiver quelques légumes c’est bien, mais c’est vite très fatigant. Combien de jardiniers et de jardinières se sont un jour plaints d’avoir mal au dos après une séance un peu trop intensive de jardinage ? Beaucoup, pour ne pas dire tous ! Voici quelques solutions pour jardiner moins péniblement. L’idée, c’est de faire venir la terre à soi, plutôt que de se baisser pour la travailler. Potager en carré surélevé, jardin partagé Le poireau agile, Jardin Villemin, Paris 10e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie Première solution, qui demande simplement un peu de récupération et quelques talents de bricoleur : un carré de potager surélevé au-dessus de palettes en bois recyclées. Le carré potager en bois est tapissé avec un film en plastique pour éviter les écoulements d’eau et de terre. Table potagère, Chelsea Flower Show 2010, photo Alain Delavie Colonne potagère, Chelsea Flower Show 2010, photo Alain Delavie Table potagère en bois, www.oogarden.com

Comment les géants de l'agrochimie contrôlent les agriculteurs américains Mercredi 10 avril 2013 3 10 /04 /Avr /2013 12:38 Comment les géants de l'agrochimie contrôlent les agriculteurs américains Une étude publiée en février par l'ONG américaine Center For Food Safety détaille les pratiques agressives des compagnies semencières pour imposer leurs règles. Les juges de la Cour suprême américaine ont balayé la plaidoirie de l'avocat d'un agriculteur de l'Indiana, venu défendre son droit à replanter des graines. L'accusé avait pourtant acheté légalement un mélange de graines à un revendeur. Dupont a engagé une centaine « d'enquêteurs agricoles » pour contrôler les cultures Pour les organisations paysannes et écologistes opposées aux OGM, ce jugement est emblématique de la mainmise des géants de l'industrie semencière sur l'agriculture. D'autres firmes suivent le même chemin. Des États légifèrent pour protéger les agriculteurs contre les industriels Pour les firmes, l'enjeu est d'obliger les agriculteurs à acheter de nouvelles semences chaque année. Souce

Droit aux buttes Jardins en buttes à l'écocentre du périgord On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture (avec la poule), elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. C’est Emilia Hazelipp qui semble avoir importé la culture sur butte en France. Mais quels sont les avantages de cette culture étrange qui demande pourtant un gros travail de mise en place? tout d’abord, elle évite de se baisser. - limiter l’enherbement, - limiter l’évaporation de l’eau et donc de presque supprimer l’arrosage (hors plantation bien sûr), Le non travail du sol. crédits Robert Morez, cliquez sur l’image pour l’agrandir Creuser une tranchée à 35 cm. J'aime :

Bouturage des cactus Plantes vertes | 22/12/2011 De nombreuses cactées sont formées de rameaux ou de tiges composés de plusieurs fragments qui peuvent être bouturés. Cette méthode, assez facile pour multiplier ces plantes en grand nombre, se pratique en mars-avril. Bouturer le cactus-raquette - F. Matériel : pince à cactées ou papier journal couteau ou cutter terreau de feuilles ou tourbe sable pot arrosoir miniserre Conseil : Pour prélever vos boutures, choisir des tiges assez tendres, ni trop âgées, ni trop jeunes, sans trace de maladie. Bon à savoir : L’enracinement des boutures intervient entre moins d’un mois et presque un an selon les espèces. Sélectionner une tige saine et robuste Prélever, selon les espèces, tout ou partie de la tige. Prélever l’extrémité d’une tige Avec un couteau très bien aiguisé, sélectionner un morceau de tige ou de feuille, au niveau d’une articulation. Laisser la coupe sècher et préparer les pots Après repiquage, placer en mini-serre

Related: