background preloader

200.456 insultes par jour ou 24 heures de haine sur Internet

200.456 insultes par jour ou 24 heures de haine sur Internet
200.456 insultes sexistes, racistes ou antisémites... tous les jours. La haine des uns et des autres se déverse perpétuellement que ce soit sur des sites, blogs, forums ou réseaux sociaux. Cette tendance est-elle un reflet de notre société ? Comment lutter contre la haine sur internet ? 200.456 insultes en un jour, soit plus de deux mots d'oiseaux par seconde. Une conférence enregistrée en juillet 2017. Olivier Ertzscheid, chercheur en sciences de l'information et de la communication. Related:  kathlyne1809

Les enfants pris en boucle dans l’algorithme de YouTube Étant petit, tout le monde avait un film ou un dessin-animé favori qu’il regardait en boucle, jusqu’à le connaître par cœur. Aujourd'hui, les enfants ont YouTube Kids, et c'est encore pire, note The Atlantic. Depuis février 2015 aux États-Unis et novembre 2016 en France, YouTube Kids propose une version parallèle de la célèbre plateforme, disponible aussi sur smartphones et tablettes, et qui ne diffuse que des vidéos destinées aux enfants. Comble de joie pour les bambins, ce sont eux qui peuvent choisir ce qu'il vont visionner: un pouvoir très apprécié quand on porte des couches-culottes. Mais qui reste relativement illusoire, car l’algorithme de la plateforme est le décideur premier de ce qui arrive sur leurs écrans. En se basant sur l'historique de nos recherches, de visionnage et le temps passé sur chaque vidéo, YouTube nous conseille des contenus adaptés et ressemblants à ce que l’on aime déjà, sans chercher particulièrement à nous faire découvrir de nouvelles choses.

Vaincre le cyberharcèlement en cinq étapes À l’heure où plusieurs rédactions sont en ébullition suite aux révélations sur les agissements de la « Ligue du LOL », nous republions l’analyse de Nadia Naffi, qui offre des solutions pour combattre le cyberharcèlement. Jamais le cyberharcèlement n’a été si inventif et donc destructeur. Les cyberharceleurs utilisent le Web sciemment et à répétition pour terroriser ou causer du tort à autrui. Pris d’un sentiment d’impuissance et d’isolement face à de cruels cyberharceleurs, Megan Meier, Amanda Todd, Todd Loik et de nombreux autres jeunes se sont donné la mort pour fuir la douleur émotionnelle inhumaine qu’ils éprouvaient. Ils ne sont pas les seuls. La majorité des actes d’intimidation – 85 % – se déroulent sous les yeux d’autres personnes. Ce chiffre est alarmant. Les peuples autochtones, les groupes LGBTQ+, les Noirs, les adolescentes et les réfugiés comptent parmi les groupes les plus à risque de faire l’objet de cyberharcèlement. Tentatives pour arrêter le cyberharcèlement

Manivelle à l’UBO A l’occasion de la 4ème édition de la Biennale du numérique qui s’est tenue à l’Enssib les 13 et 14 novembre 2017, le jury a remis le Prix de l’innovation numérique en bibliothèque au projet Manivelle porté par les bibliothèques de l’université de Bretagne Occidentale.Ce projet inspiré d’une initiative québécoise vise à donner de la visibilité aux collections de ebooks en bibliothèque universitaire. À l’origine du projet : des ebooks trop discrets La génération qui arrive aujourd’hui à l’université a grandi avec internet et le numérique. Pourtant, l’attrait pour les ouvrages papier semble perdurer, en particulier chez les étudiants en Lettres et Sciences humaines. Cette tendance se retrouve à l’UBO. Malgré un budget multiplié par trois en cinq ans (72 000 euros en 2017), l’usage des ebooks peine à décoller pour certains bouquets, alors même qu’ils disposent de toutes les fonctionnalités propres au numérique : accès illimité et à distance, recherche plein texte, navigation hypertexte...

L'invention du livre de poche, entre démocratisation de la lecture et réactions épidermiques Si le format du livre de poche est aujourd'hui l'un des plus vendus qu'il soit, son arrivée dans le paysage de l'édition en 1953 n'a pourtant pas été un long fleuve tranquille, suscitant un débat extrêmement vif sur la démocratisation culturelle et l'accès au livre. A l'occasion de l'ouverture du Salon Livre Paris, exploration en archives de cette histoire d'un objet aujourd'hui bien familier du paysage culturel français. "On ne peut pas vivre sans un livre dans sa poche" En 1998, pour l'émission Lieux de mémoire, Jean-Marc Turine et Guy Peramaure consacraient un documentaire à la naissance de cette collection : Écouter Le Livre de Poche (Lieux de mémoire, 23.07.1998) Durée : 57'33 • Archive INA - Radio France Lorsqu'il lance la collection du Livre de Poche en 1953, Henri Filipacchi saisit une idée dans l'air du temps et qui a déjà fait son chemin à l'étranger, en Angleterre (avec la collection Penguin Books depuis 1935) et aux Etats-Unis notamment. "Un livre avec lequel on vit" (Yves Simon)

Parler du harcèlement à votre enfant Qu’est-ce que le harcèlement ? Le harcèlement se caractérise généralement par les trois critères suivants : volonté, répétition et pouvoir. Le harceleur blesse volontairement, soit physiquement soit par des mots ou des comportements humiliants, et ce, de manière répétée. Le harcèlement est un ensemble de comportements plutôt qu’un incident isolé. Les enfants les plus vulnérables ont plus de risques de subir un harcèlement. Le harcèlement peut avoir lieu en personne ou en ligne. Pourquoi dois-je intervenir si mon enfant est victime de harcèlement ? Le harcèlement peut entraîner des conséquences néfastes et durables sur les enfants. Votre enfant a le droit de bénéficier d’un milieu scolaire sûr et protecteur qui respecte sa dignité. Qu’est-ce que le harcèlement ? Le harcèlement se caractérise généralement par les trois critères suivants : volonté, répétition et pouvoir. Le harcèlement est un ensemble de comportements plutôt qu’un incident isolé.

Légaliser le prêt d'ebooks, sauver des auteurs ActuaLitté, CC BY SA 2.0 C’était à Francfort, salon du livre où la France était l’invitée d’honneur : considérant que l’arrêt de la CJUE introduirait une exception au droit d’auteur, Françoise Nyssen rejetait l’idée d’un prêt numérique de livres qui soit calqué sur celui des ouvrages papier. « Il ne faut pas systématiquement demander des exceptions, qui contiennent derrière l'idée d'affaiblir le droit d'auteur. Cela, il n'en est pas question », assurait la ministre. Obtenir un catalogue plus complet d'ebooks à prêter Le président de l’Association des Bibliothécaires de France, Xavier Galaup, s'étonne d'une telle prise position par la ministre. « Nous, bibliothécaires, souhaitons évidemment multiplier les modalités d’accès aux livres numériques. Dans le modèle PNB, les éditeurs vendent des licences d’accès aux bibliothèques, par l’intermédiaire des libraires, avec, certes, un accès qui peut être simultané – pas pour tous les éditeurs, Hachette et Albin Michel n’y sont pas encore.

Temps de cerveau (vraiment) disponible | Meta-media | La révolution de l'information Par Lorraine Poupon, France Télévisions, Direction de la Prospective On nous aurait donc menti. Vos amis surdiplômés ne liraient pas dans leur intégralité tous les articles qu’ils partagent sur Facebook. Malgré ce qu’ils veulent laisser croire, les internautes préféreraient le format dépêche AFP ou breaking news de BFM TV à un reportage fouillé du Monde Diplomatique. C’est une nouvelle difficulté qui s’ajoute au secteur déjà sinistré des médias. One-size-fits-all Jusqu’ici, le calcul des revenus publicitaires était essentiellement basé sur les volumes de clics (cost per click), de vues (cost per view) ou de visite unique sur une page (cost per mille). Rares sont les lecteurs qui lisent effectivement un article de bout en bout. Ce modèle est néanmoins fragile. Et pourtant, cette méthode est appliquée de manière indifférenciée aussi bien aux sites de e-commerce qu’aux versions web de journaux, comme s’ils offraient le même type de contenu ou ciblaient le même profil d’internaute.

Communiqué de presse: L'UIT publie les chiffres des TIC pour 2016 ... Les nouvelles données publiées aujourd'hui par l'UIT, l'institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l'information et de la communication (TIC), montrent que 3,9 milliards d'habitants de la planète n'ont toujours pas accès aux ressources colossales qu'offre l'Internet, malgré la baisse des prix des services TIC. Il ressort de la publication de l'UIT "Faits et chiffres sur les TIC pour 2016" que les pays en développement représentent aujourd'hui la grande majorité des internautes, puisqu'on compte 2,5 milliards d'utilisateurs dans ces pays, contre 1 milliard dans les pays développés. Toutefois, les taux de pénétration de l'Internet tiennent un tout autre discours: alors que le taux de pénétration s'établit à 81% dans les pays développés, ce taux atteint 40% dans les pays en développement et 15% dans les pays les moins avancés. Ralentissement de la croissance du large bande mobile Le large bande fixe affiche la croissance la plus forte dans les pays développés

L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert mérite mieux qu’un Copyfraud La presse a signalé la semaine dernière la mise en ligne sur le site de l’Académie des sciences d’une édition numérique de la célèbre Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, dans le cadre du projet Enccre (Edition Numérique Collaborative et CRitique de l’Encyclopédie). Issue d’un travail de recherche ayant duré plus de 6 années, cette réalisation offre à la fois un accès aux reproductions numériques brutes, des outils de recherche et de nombreux enrichissements éditoriaux susceptibles d’intéresser aussi bien les chercheurs que le grand public. Le collectif SavoirsCom1 regrette cependant que ce document emblématique de la philosophie des Lumières fasse l’objet d’un copyfraud (une revendication abusive de droits d’auteur) neutralisant les libertés de réutilisation offertes par le domaine public. – La transcription des textes de l’Encyclopédie a été récupérée sur Wikisource et a fait l’objet d’un encodage en XML-TEI, qui a été remis à disposition selon les termes de la licence CC-BY-SA.

En pleine nuit, un collégien prend possession du compte Twitter du ministère de la Culture Il y a des réveils plus difficiles que d'autres. Celui de ce mardi 18 juillet sera forcément dans la première catégorie pour l'équipe réseaux sociaux du ministère de la Culture et de la... communication. Un peu après 1 heure du matin, le compte Twitter du ministère a en effet commencé à s'animer de façon très inhabituelle. Et l'auteur des messages a rapidement répondu aux interrogations des twittos insomniaques, en affirmant avoir 13 ans et être... le fils de la community manager du ministère. Il a également révélé son compte personnel sur Twitter : @ViViTiX était suivi par plus de 7.000 personnes avant que son compte soit supprimé au petit matin. Merci, votre inscription a bien été prise en compte. Le jeune homme a échangé des dizaines de messages avec des internautes, pendant plusieurs heures, dans un style fleuri. "Toutes nos excuses" Contacté par "l'Obs" peu avant la désactivation de son compte, le jeune homme a refusé de s'étendre sur les circonstances de son acte.

Related: