background preloader

La nuit oubliée

La nuit oubliée

Charles de Gaulle - Paroles Publiques - Parcours Parcours thématique Serge Berstein Introduction Rappelé au pouvoir à la suite de l'émeute algéroise du 13 mai qui met la France au bord de la guerre civile et conduit à l'effondrement de la IVe République, le général de Gaulle doit impérativement résoudre de façon prioritaire la question de la guerre d'Algérie. La "solution la plus française" (1958-1959) Elle consiste pour le général de Gaulle, dans le cadre de la confiance dont il jouit en métropole et en Algérie et des manifestations de fraternisation entre Européens et musulmans, à proposer un ensemble de réformes permettant de maintenir l'Algérie dans le cadre français en mettant fin au conflit. Les réformes L'égalité et la fraternité entre Européens et musulmans au sein d'un collège électoral unique.La promotion économique, sociale, éducative, l'accession à la fonction publique de la population musulmane. Comment mettre fin au conflit ? Quel destin pour l'Algérie ? L'autodétermination (1959-1960) Le tournant du 16 septembre 1959

Le nom des stations de Métro prises au pied de la lettre Au milieu des années 90, le photographe Janol Apin a mis en scène les noms des stations du métro Parisien avec humour et imagination. De Monceau à Rue de la pompe en passant par Duroc et Dupleix, les stations parisiennes parlent le langage international du mime. Découvrez le web-documentaire sur les chiens de traineau « Voix de l'Ain Agathe, l'une des musheuses de l'Ain et l'un de ses chiens. Agathe, l'une des musheuses de l'Ain et l'un de ses chiens. Les chiens de traineaux vous emerveillent? Ce web-doc est pour vous. Voix de l'Ain sort un web-docu samedi 19 février prochain. Le plateau du Retord dans l’Ain. Une première! Plonger au coeur de cet environnement, prendre la foulée blanche de ces mushers, suivre la trace de ces chiens, voilà ce qui a poussé l’équipe de Voix de l’Ain à se lancer dans l’aventure d’un web-documentaire autour des mushers. Sans plus attendre, découvrez l’univers des mushers de l’Ain en cliquant ici Pour plus d’infos, devenez fan de ce web-doc sur la page facebook : mushers dans l’Ain : le web-doc : Dans les coulisses : Retrouvez les éléments de notre teasing. Nicolas Bernard évoque les aspects techniques de la réalisation du web-documentaire “Mushers : odyssée blanche dans l’Ain” (2e partie) : Concrètement, que trouverez-vous dans ce web-documentaire?

Fellag : « La colonisation est devenue un fonds de commerce » L’auteur, comédien et humoriste algérien, exilé en France depuis plus de vingt ans, revient sur la scène du théâtre du Rond-Point à Paris dans « Bled Runner ». Je ne serais pas arrivé là si… … Si je n’avais pas vu les films de Charlie Chaplin à l’âge de 10 ans dans un cinéma miraculeux construit en préfabriqué dans un coin de la cour de mon école primaire. On était en 1960, sous l’Algérie française. Tous les jeudis, pour 20 centimes, nous avions une séance avec toujours cinq, six, voire dix petits films de Chaplin suivis d’un long-métrage. Quel effet vous faisait Charlot ? Il a bouleversé ma vie. Je racontais aussi la séance à mes copains. Parliez-vous de ce souhait à vos parents ? Non, ils étaient très loin de cet univers et en plus c’était la guerre à ce moment-là. Parfois, il venait dans la nuit nous embrasser. En 1962, vous aviez 12 ans quand l’Algérie devient indépendante, quelle image vous revient ? C’était extraordinaire, un moment de réjouissance absolue. Que vous a-t-elle répondu ?

France 24 au bord de l’implosion. | Immédias « Ton attitude à mon égard, fermée, hostile, méprisante depuis le début des évènements qui ont émaillé la vie de la rédaction me navre et me blesse »: l’homme n’y va pas par quatre chemins et le désarroi est sincère. Après plusieurs mois de tension et d’hésitations, le dernier directeur de la rédaction en date de France 24, Jean Lesieur (photo), a fini par jeter l’éponge, plongeant l’entreprise dans une nouvelle crise et l’Elysée dans un abîme de perplexité. Car après la rocambolesque affaire Ockrent et les départs successifs d’un chapelet de journalistes de renom ou de responsables de rédaction – d’Ulysse Gosset à Vincent Giret – ce nouvel épisode ne peut que fragiliser l’actuel patron de l’Audiovisuel extérieur, Alain de Pouzilhac. Un immense gâchis.

Autour de Saint-Tite Médias & Publicité : Jean Lesieur démissionne de France 24 Jean Lesieur, nommé il y a un an, a donné sa démission de la direction de la rédaction de la chaîne d'information internationale en continu. Jean Lesieur, le patron de la rédaction de la chaîne d'information France 24, a adressé par mail sa démission à Alain de Pouzilhac, le PDG de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF). Pour s'expliquer, le dirigeant n'a pas hésité à mettre en copie toute la rédaction de la chaîne d'information en continu, témoignant de son refus de procéder à des arbitrages budgétaires exigés par la direction et qui pour lui ne seraient que «des manœuvres perverses qui m'empêcheraient de maintenir la cohésion de la rédaction et de récompenser comme ils le méritent tous ceux qui font de France 24 ce qu'elle est». Par la même occasion, il a rendu public le mail de son PDG à tous les collaborateurs de la chaîne. La crise sourdait entre le patron de la rédaction de France 24 et le PDG de l'AEF. Une assemblée générale de la rédaction ce jeudi matin

Le Webdocumentaire « Survivants des villes »: plongée dans les bidonvilles de la planète avec MSF et RFI - 10% de la population mondiale vit, ou plutôt survit, dans des bidonvilles. Le webdocumentaire Survivants des villes vous fait voyager dans cinq des vingt bidonvilles où Médecins sans frontières intervient - à Dacca (Bangladesh), Karachi (Pakistan), Johannesburg (Afrique du Sud), Port-au-Prince (Haïti) et Nairobi (Kenya) - et vous aide à mieux comprendre la vie quotidienne de leurs habitants et les enjeux humanitaires auxquels ils font face. 10% de la population mondiale vit, ou plutôt survit, dans des bidonvilles. Le webdocumentaire Survivants des villes vous fait voyager dans cinq des vingt bidonvilles où Médecins sans frontières intervient - à Dacca, Karachi, Johannesburg, Port-au-Prince et Nairobi - et vous aide à mieux comprendre la vie quotidienne de leurs habitants et les enjeux humanitaires auxquels ils font face. Webdocumentaire réalisé par l’agence photos NOOR et Les Productions Darjeeling pour MSF.

Greplin : pour indexer votre vie numérique Greplin Demo from greplin on Vimeo. Vous aussi êtes ultra connectés et passez votre temps à échanger des documents sur Dropbox ou Google Docs, à publier sur Twitter ou discuter sur Facebook mais quand il s’agit de retrouver une info ou un document au milieu des dizaines de services que vous utilisez, ça commence à devenir compliqué ? Greplin tente de répondre à ce problème en indexant tous les contenus liés à vos comptes sur la toile. Qu’il s’agisse d’évènements, de messages, de fichiers, de contacts ou encore de tâches à effectuer, Greplin vous offre un point d’accès unique à toute votre information personnelle. Disposant de nombreux connecteurs allant de Tumblr à Facebook en passant par Delicious, le moteur d’indexation semble par ailleurs être assez puissant et rapide. La version plugin est particulièrement pratique et permet d’effectuer des recherches en deux clics ou via un raccourci clavier. Applications moteur de recherche de données personnelles Les plus Les moins

MANILA MONEYLA, au coeur du mal logement philippin – Webdocumentaires – Enfants du Mékong Manila-Moneyla est un voyage à travers la Manille des mal-logés. La capitale des Philippines compte près de 20 millions d’habitants et attire quotidiennement des centaines de milliers de pauvres venus de toutes les provinces de l’archipel. Ils viennent s’installer à Manille pour fuir des conditions de travail moyenâgeuse, des conditions climatiques meurtrières, et parce qu’ils s’imaginent que leur vie y sera meilleure – un leurre, dans la plupart des cas. Au fil de ce voyage, vous êtes invité à vous interroger sur les conditions de vie des habitants des bidonvilles de Manille – des bidonvilles qui peuvent prendre des formes bizarres, comme le cimetière-bidonville de Navotas, à l’ouest de la ville, ou qui sont tout simplement menacés de destruction par les autorités, avec à la clé des solutions de relogements inadaptées. Thèmes du webdocumentaire La situation dans les bidonvilles de Manille » Le cimetière bidonville de Navotas Paco, un quartier en sursis Site de relogement de Calauan Laguna

Bruxelles débloque 9,2 milliards d’euros pour les réseaux numériques La Commission européenne a annoncé hier soir qu’elle allouerait plus de 9 milliards d’euros aux infrastructures numériques paneuropéennes, dont « au moins 7 milliards » affectés aux réseaux haut débit. Dans les détails, cette enveloppe vise à attirer davantage de fonds privés et publics pour financer ces réseaux. Par ce biais, Bruxelles espère lever 50 milliards à 100 milliards d’euros. Parallèlement, la Commission a également validé une aide à l’Etat français d’un montant de 750 millions d’euros, destinée au déploiement du très haut débit dans les collectivités territoriales. L’occasion pour Eric Besson, ministre de l’Economie numérique de se féliciter de cette « complémentarité entre investissements publics et privés pour couvrir l’ensemble du territoire ». L’aide publique devrait donc intervenir, là où il existe des carences en matière d’investissements privés, pour le déploiement de la fibre optique.

L’AtlanTech, de la diplomatie aux nouvelles technologies Le 6 octobre dernier se tenait la 1ère édition des dîners de l’Atlantique dédiée aux nouvelles technologies: l’AtlanTech. Organisé par le blogueur Felix Marquardt, ce rendez-vous a rassemblé près de 140 décideurs internationaux des sphères économique, politique, médiatique et culturelle, ainsi que de jeunes acteurs de la révolution technologique, qu’ils soient blogueurs, entrepreneurs ou experts pour débattre du rôle croissant des nouvelles technologies en général, et des réseaux sociaux en particulier, dans la diplomatie. L’occasion donc de réfléchir sur la façon dont les nouvelles technologies façonnent de nouveaux types de communication utilisés par les États, les particuliers, les ONG et les entreprises. Parmi les principaux invités, l’AtlanTech comptait: Alec Ross, conseiller spécial pour l’innovation d’Hillary Clinton.Mais aussi, Bassem Bouguerra, bloggeur et activiste tunisien, qui a abordé l’impact considérable des réseaux sociaux et des bloggeurs pendant les révolutions arabes.

MEDIAS • L’information “made in Tunis” Sur la Toile, une équipe de jeunes traduit l’actualité tunisienne pour la diffuser en langue anglaise. Une première dans ce pays arabe traditionnellement francophone. Il est 9 heures. Tunisia Live, le projet de Zied Mhirsi - un médecin de 33 ans reconverti dans les médias - et de ses collègues est le seul organisme d'information à offrir une couverture de l'actualité locale en anglais à une audience internationale. Zied, qui parle couramment l'anglais et a passé quatre ans à étudier et à enseigner à l'université de Washington à Seattle, a été happé dans le tourbillon de médias étrangers qui s'est abattu sur la Tunisie après le départ de Zine El-Abidine Ben Ali, le 14 janvier. Sadok Ayari, 26 ans, fait partie des premières recrues. Selon Zied, c'est surtout l'expérience pratique qui manque aux jeunes rédacteurs de Tunisia Live. Asma est assise à une table avec Sadok et leur collègue Malak Somai, 26 ans.

Related: