background preloader

La couleur des larmes

La couleur des larmes
De la Guerre 14-18 à la commémoration du 80e anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918. Une exposition de 110 peintures rassemblées par les plus grands musées d'histoire européens. Le regard de 54 artistes peintres de camps adverses sur la Première Guerre mondiale. Une présentation détaillée des oeuvres par Philippe Dagen, historien de l'art, Commissaire de l'exposition, replace l'artiste et son oeuvre dans leur contexte. Surgissent alors les plus vives et surprenantes émotions et réactions artistiques face aux sentiments patriotiques, face à l'émergence des nouvelles technologies, et surtout face à l'horreur de la première guerre moderne...

http://www.memorial-caen.fr/10EVENT/EXPO1418/fr/index2.html

Related:  ressourcePremière guerre mondiale

pédagogie numérique avec /pour les enseignants Le développement du numérique dans le champ de l'enseignement, impulsé par le Ministère de l'Éducation en 2012, a permis l'émergence de projets innovants au titre des investissements "Avenir projets E-Éducation".Parmi ceux-ci, le projet "Seatcher", qui s'attache à développer un ensemble de solutions novatrices pour faciliter l'apprentissage des sciences expérimentales et des technologies. Porté par l'Académie de Nice, l'Ifremer et la société Prolexia, ce projet a commencé à se concrétiser, dès la rentrée scolaire de septembre 2014. Quelques 5000 élèves, issus des collèges et lycées du Var, vont expérimenter dès 2014, les scénarios pédagogiques conçus par une vingtaine d'enseignants de l'Académie de Nice, dans le cadre du projet "Seatcher".

Présentation du dossier « L'armistice du 11 novembre 1918 » - Pour mémoire - CNDP L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*). La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République. © H. Plateforme 14/18, une famille dans la Grande Guerre Qu'est-ce que Plateforme 14/18 ? « Plateforme 14/18, une famille dans la Grande Guerre » est une application en ligne réalisée avec le soutien du Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le Ministère de la Défense. Elle présente la correspondance et les photographies échangées quotidiennement par les membres d'une famille, leur parenté et leurs amis, pendant toute la durée de la guerre. Des archives photo et vidéo ainsi que des textes scientifiques mettent en perspective les liens entre l'histoire d'une famille et l'histoire de la Grande Guerre. Pour qui ? Plateforme 14/18 s'adresse notamment aux enseignants d'histoire-géographie, du secondaire, mais également aux élèves et aux étudiants.

Actualisation Continue des Connaissances des Enseignants en Sciences Document Actions ACCES (Actualisation Continue des Connaissances des Enseignants en Sciences) est une équipe en ingénierie pédagogique de l'Institut français de l'Éducation (IFÉ) dont les productions de ressources sont tournées vers l'enseignement scientifique du secondaire et destinées aux professionnels de l'éducation et de la formation. L'équipe est constituée de chercheurs, d'ingénieurs et d'enseignants. Elle est à la tête d'un réseau de collaborateurs de terrain qui interagissent avec le site de l'IFÉ à Lyon et leurs collègues dans les académies.

Diaporama de la 1re guerre mondiale - Francetv Éducation Autochromes Jules Gervais-Courtellemont Ce diaporama est composé de 19 vues, réalisées pour la plupart entre 1914 et 1917 lors de la 1ère guerre mondiale, présentant des autochromes de Jules Gervais-Courtellemont. La première partie du diaporama reproduit des autochromes originaux, la seconde, des reproductions d'autochromes issues des Champs de Bataille de la Marne (1915), Editions Francaise Illustrée. Tirailleurs marocains Collection Jules Gervais-Courtellemont - Cinémathèque Robert-Lynen

Les mémoires de la Grande Guerre (CANOPE) Introduction Verdun. Un nom qui résonne encore 100 ans plus tard dans l’Histoire de France comme un affrontement dont l’acharnement résume, abusivement, la totalité de la Première Guerre mondiale. La mémoire de la bataille demeure cependant une réalité à géométrie variable : événement bien connu en France, il l’est nettement moins en Allemagne.

les jalons INA Sur son site Jalons, l’Institut national de l’audiovisuel propose de nombreuses vidéos contextualisées qui peuvent être utilisées en classe et permettre une mise en perspective des événements survenus depuis le mercredi 7 janvier 2015. De courte durée, ces dernières comportent une notice documentaire, un contexte historique, une note d’éclairage médiatique, une transcription intégrale synchronisée de la bande son et des plans images. Elles sont accessibles et téléchargeables gratuitement par les enseignants via le portail Éduthèque. Rendre compte d'attentats au Proche-Orient et en France, à partir de la presse TV De nombreuses vidéos de l’Ina permettent d’évoquer le contexte géopolitique du Moyen-Orient, mais aussi ses répercussions en France.

Verdun, il y a cent ans : « C’était une boucherie inouïe » C’est un petit paquet de feuilles jaunies par le temps, qui sommeille aujourd’hui dans le tiroir d’une vieille commode. Une vingtaine de pages noircies d’une écriture fine, qui racontent l’une des semaines les plus sanglantes de l’histoire de France. Un récit clinique, celui des tout premiers jours de la bataille de Verdun, tels que les a vécu un jeune homme de 23 ans que rien ne prédestinait à ce rôle de chroniqueur. Il s’appelait René Prieur. Né le 10 août 1891, ce fils d’un professeur d’histoire enseignant au lycée Charlemagne, à Paris, fait partie des quelque trois millions et demi de jeunes Français qui ont répondu à l’ordre de mobilisation générale en août 1914. Etudiant en médecine au moment de la déclaration de guerre, cela fait maintenant huit mois qu’il se trouve dans le secteur de Verdun quand, à l’aube du lundi 21 février 1916, les Allemands déclenchent l’opération Gericht, début de ce qu’on appellera plus tard la bataille de Verdun.

« Les fusillés de la Grande Guerre » CANOPE Nous proposons dans ce dossier de revenir sur un phénomène tragique qui a traversé la Grande Guerre de part en part, touché tous les États belligérants, tous les fronts, dès les premiers jours de la guerre et posé aux autorités tant militaires que politiques des questions portant sur leur fonctionnement, leur finalité, leur existence même, puisqu’il s’agit de réfléchir sur la question de l’exécution de soldats au sein de leur propre armée. Nous centrons le propos sur le cas français, non qu’il soit plus important que les autres, mais parce que les sources et l’historiographie dont nous disposons permettent de construire un discours véritablement problématisé et de livrer des conclusions tangibles. D’autre part, la figure du fusillé a opéré un retour en force dans l’actualité, dans les champs mémoriels, dans les débats politiques au point de prendre une place peut-être démesurée face au nombre réel de cas. Le plan du dossier articule six aspects principaux de la question.

A chaque danse ses histoires - [Éducation à la culture chorégraphique] « A chaque danse ses histoires » Le spectacle chorégraphique entre narration et abstraction Coproduction Centre national de la danse et Fédération Arts Vivants et Départements. Le Centre national de la danse et la Fédération Arts Vivants et Départements se sont associés pour la conception et la production d’un outil pédagogique au service des porteurs de projets en Education artistique et culturelle.

VESTIGES 1914 1918 Le 298ème R.I. est formé de deux bataillons du 98ème R.I., stationnés à Roanne. Il fait partie de la 63ème division de réserve. Le 11 août 1914, il quitte Roanne pour le front d’Alsace. Il franchit le 14 août la frontière dans la région de Thann et Cernay. Le régiment participe à la victoire de la Marne du 6 au 10 septembre 1914. portail Chansons-education. Le vendredi 14 novembre à l’amphithéâtre de la Cité de la Musique (à la Villette, Porte de Pantin, à Paris 19ème) à 20h. Le dimanche 23 novembre au Hall de la chanson – centre national du patrimoine de la chanson (à la Villette, derrière la Grande Halle, Porte de Pantin, Paris 19ème) à 16h30. N’oubliez pas d’amener vos élèves (8€/élève, accompagnateurs invités gratuitement à raison d’un pour 10 élèves) à la représentation exceptionnelle de Parade Fauve – chansons de la Grande Guerre le jeudi 20 novembre à 14h30 au Hall de la chanson. (Notez aussi la représentation de Parade Fauve du vendredi 21 nov à 20h avec tarif préférentiel pour les enseignants (15€ au lieu de 22€). CONCERT POILU (sur instruments d’infortune) Spectacle de Serge Hureau et Olivier Hussenet (pour Le Hall de la chanson) arrangeant et mettant en scène 28 chansons, certaines connues d’autres très rares, arrangées par Cyrille Lehn, François Marillier, Lionel Privat et Fabien Touchard.

Related: