background preloader

City de Londres, la finance en eaux troubles - Documentaire

City de Londres, la finance en eaux troubles - Documentaire
Related:  La City de Londresgroupes d'influence : Où ?

Cité de Londres Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Cité de Londres (« City of London » appelé plus communément « la City ») est le cœur historique de la ville de Londres, englobant largement en son sein le périmètre du mur de Londres, ancienne enceinte ceinturant l'antique cité romaine de Londinium. C'est aussi la plus petite des circonscriptions administratives du Grand Londres, qui la distingue cependant des 32 autres districts londoniens, de par un statut sui generis lui conférant à la fois le titre de « cité » et de comté cérémonial, dont le mode d'administration est unique en Angleterre. Vue aérienne de la Cité Au début du XXIe siècle, c'est un grand quartier d'affaires européen. Il concentre les sièges sociaux de nombreuses banques, compagnies d'assurance et grandes entreprises multinationales. Institutions[modifier | modifier le code] Investi de sa charge, le Lord-Maire préside le « bureau de la Cité » composé de deux shérifs, d'un chambellan et de divers échevins.

Russie–Royaume-Uni : mini crise et maxi intérêts Les prévisions des tabloïdes britanniques, aux dires desquels Moscou, dans sa grande fureur, devait expulser 80 diplomates anglais, « faire payer » le monde britannique des affaires et se livrer à un feu d’artifice d’opérations punitives en retour, ne se sont pas réalisées. La réaction russe à la récente démarche inamicale de Londres a tout à fait répondu au principe « œil pour œil, dent pour dent ». Comme l’a déclaré le 19 juillet le ministère russe des Affaires étrangères, cette réaction se résume à trois points. Premièrement, 4 diplomates britanniques sont déclarés personna non grata et ont dix jours pour quitter le territoire russe. Deuxièmement, les officiels russes ne se rendront pas en Grande-Bretagne et Moscou n’examinera pas les demandes de visa déposées par les fonctionnaires du gouvernement britannique. Il est évident, d’une manière générale, que Moscou n’a pas opté pour une vengeance terrible, hors de proportion, lui préférant une réponse mesurée et asymétrique.

(Vidéo) Max Keiser : « Londres est l’épicentre du réseau terroriste financier mondial » Londres serait le cœur (et l’initiateur) du problème de la dette internationale : ce qui explique aisément pourquoi Cameron a refusé de signer le traité européen de stabilité. Max Keiser dispose de nombreuses sources au sein des plus grandes institutions financières mondiales et vous pourrez faire le rapprochement entre l’affaire Madoff et le « » de son fils… Ne cherchez plus les criminels du côté de l’Oncle Sam, mais du côté de l’Empire Britannique et son armée de colons… banquiers… En complément à cette vidéo, observez le ratio dette totale/PIB du Royaume-Uni : dettes non-financières, financières, gouvernementales et dettes des ménages… J’ai comme l’impression que le sommet de la pyramide de Ponzi ne se trouve pas aux États-Unis (laboratoire économique géant) mais du côté d’une île où les indigènes argentés adorent le thé, les bonnes manières et les Aston Martin…

Le Kosovo et la géopolitique des Balkans L’indépendance du Kosovo, le 17 février 2008, marque un tournant dans les Balkans. Une forêt de drapeaux albanais, états-uniens et anglais claquait dans les rues de la nouvelle capitale, Pristina. Ça et là, un « Danke Deutschland » (« merci l’Allemagne ») décorait les frontons de plusieurs bâtiments rappelant le rôle incontournable de Berlin dans la naissance du nouvel État. La reconnaissance de la dernière province de la fédération yougoslave semble clore le démantèlement de ce pays commencé au début de la décennie 1990. La Yougoslavie doit être détruite La destruction de ce pays est due à l’Allemagne. Le prélude à la sécession de la Slovénie et de la Croatie commença en 1987 quand l’État yougoslave se trouva au bord de la faillite dans l’incapacité d’honorer ses dettes. L’éclatement de la Fédération yougoslave aboutit à l’émergence de multiples unités indépendantes. Les Balkans, zone de transit [2] Ibid., p. 235. [3] Ibid [4] Ibid., pp. 184, 336 et 373. [5] Ibid., p. 152. [9] Ibid., p. 65.

La City maître du monde City - Cité - Politique. Ces trois mots n’en forme qu’un seul : LE CITOYEN teintant le monde de sa démocratie mercantile et franc-maçonnique. Donc le mot Citoyen largue totalement le PAGAN, l’habitant des campagnes ! La baguette magique en forme de « suffrage universel », accessoire démocratique pour créer un consensus prétendument démocratique est un conte de fée, un Père Noël pour « adultes ». Organisation = Industrie (quantité), soit le contraire de l’artisan, le Pagan (qualité). La démocratie est fondé sur une escroquerie totale, comme dit dans un précédent article sur la naissance du totalitarisme dans la démocratie. Un enfant de 7 ans comprendrait que nous vivons depuis plus de 4800 ans sur une escroquerie suite à l’invention d’une monnaie d’échange, jugé plus pratique (le confort), que de « payer » une cabane avec un mouton (troc). Comme le dit un internautes, c’est l’économie entière anglo-saxonne, donc la City, qu’il faut boycotter. Reportage en inverse de celui sur la City !

Des ONG en Allemagne Novethic - La lettre de l'économie responsable N°74 Février 2009 L'activisme des militants des ONG allemandes n'a pas à pâlir devant celui de ses homologues français. Pourtant le spectaculaire reste moins prisé que le travail de terrain, le lobbying et les luttes d'influence. Le nombre d'adhérents dans les organisations environnementales montre combien l'environnement occupe une place de choix dans les préoccupations des Allemands. Si Nabu affiche fièrement plus de cent ans d'existence, les trois ONG internationales sont actives en Allemagne depuis 1963 pour le WWF, rejoint en 1975 par BUND et en 1980 par Greenpeace. Contrairement à Greenpeace et BUND qui excluent toute forme de coopération avec l'industrie, Nabu et le WWF l'ont intégré dans leurs stratégies. Pression politique Les ONG les plus importantes du pays tirent parti du nombre élevé de leurs adhérents et donateurs pour déployer une intense activité de lobbying à Berlin.

Paradis fiscaux & Vatican Continuez à dormir et à croire que vous serez sauvés par le Vatican et ses représentants ! Terrorisme d’origine gouvernementale : un aveu étonnant à la Chambre des Lords britannique S’il subsistait un quelconque doute sur le fait que les gouvernements financent la terreur et montent de toute pièce de fausses attaques contre eux-mêmes, ce dernier doit disparaître à l’écoute d’un récent échange (voir vidéo plus bas) au sein de la Chambre des Lords britannique. En s’adressant à ses pairs à la Chambre, Lord James of Blackheath a révélé qu’il avait été impliqué dans le blanchiment de milliards de livres d’argent du terrorisme, en particulier celui de l’IRA et de divers terroristes d’Afrique du Nord, à la demande de la Banque d’Angleterre. Lord James of Blackheath speaks of Foundation La question de la dette a été en fait ce qui a provoqué un aveu de culpabilité aussi incroyable de la part de Lord James au départ. « Pas dans ma poche. Références:

Vatican Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. État de la Cité du Vatican Stato della Città del Vaticano (it) Status Civitatis Vaticanæ (la) Le Vatican, officiellement l'État de la Cité du Vatican, (en italien : Stato della Città del Vaticano) est un pays d'Europe. Étymologie[modifier | modifier le code] Selon les étymologistes anciens comme Festus Grammaticus (cité par Paul Diacre), ce nom de Vaticanus tirerait son origine du mot Vaticinium, ou plus exactement Vātēs ou Vātis signifiant « devin » ou « voyant », parce que beaucoup de devins auraient résidé de ce côté du Tibre, car on sait notamment que sous Tibère, l’art de la divination était interdit à Rome même (c’était un délit passible de la confiscation des biens et de la relégation)[5]. Histoire[modifier | modifier le code] Politique[modifier | modifier le code] Le pape dispose du pouvoir absolu (exécutif, législatif et judiciaire). La citoyenneté vaticane n'est pas l'expression d'une appartenance nationale. Sceau de l'aumônier du pape

Royaume-Uni : les banquiers coupables de délits doivent en répondre devant la justice Les banquiers qui ont commis des délits financiers doivent en répondre devant des tribunaux, a estimé samedi le ministre britannique de la Justice Ken Clarke, alors qu’une nouvelle série de scandales secouent la City. « Des investigations doivent bien sûr encore être menées, mais une fois que ces enquêtes seront terminées, si des délits ont été commis, leurs auteurs devront être traduits en justice », a-t-il expliqué sur la BBC, jugeant « choquants » les comportements révélés par ces affaires. « Nous ne traitons pas comme il le convient les délits financiers au plan judiciaire dans ce pays », a-t-il ajouté. « Je pense qu’il est plus facile de s’en tirer quand on commet un délit financier que pratiquement n’importe quel autre délit ». M. Clarke a aussi prôné un meilleur encadrement du secteur financier, soulignant que le gouvernement devrait résister aux pressions de la City.

L’opium, la CIA et l’administration Karzai | Infosdujour's Blog Afghanistan-USA L’opium, la CIA et l’administration Karzai par Peter Dale Scott Pour Peter Dale Scott, il ne sert à rien de se lamenter sur le développement de la culture des drogues en Afghanistan et sur l’épidémie d’héroïne en mondiale. Il faut tirer des conclusions des faits établis : les Talibans avaient éradiqué le pavot, l’OTAN en a favorisé la culture ; l’argent des drogues a corrompu le gouvernement Karzai, mais il est surtout aux Etats-Unis où il a corrompu les institutions. La solution n’est donc pas à Kaboul, mais à Washington, "La City" à Londres, Monaco, Liechtenstein, Andorre et Le Vatican En Afghanistan, l’OTAN lutte contre les champs de pavot cultivés par les insurgés et protège ceux de ses alliés L’important article d’Alfred McCoy paru sur TomDispatch, le 30 mars 2010 [1], aurait dû inciter le Congrès à se mobiliser pour procéder à une véritable réévaluation de l’aventure militaire étasunienne totalement inconsidérée en Afghanistan. Partager cet article svp Like this:

L'Empire britannique - Une leçon en terrorisme d'État Traduction : SOTTPour la plupart des gens dans les pays occidentaux d'aujourd'hui, le terrorisme est devenu synonyme d'actes de violence spectaculaires à grande échelle par de petits groupes contre une population civile et, notamment au cours des 15 dernières années, principalement au nom d'une religion en particulier - l'islam. Historiquement parlant (et je veux dire jusqu'au jour présent) il n'y a pas de justification à cette perception et elle ne peut venir que d'une offensive de propagande publique prolongée de la part de ceux qui ont intérêt à la créer et à la perpétuer. Les archives historiques montrent très clairement que les États, ou ceux qui agissent au nom de l'État, sont responsables de la grande majorité des actes terroristes à grande échelle contre les civils. Si nous faisons une pause pour y réfléchir un moment, cela semble naturel. Aventures impériales britanniques La situation est légèrement différente dans le cas de la fondation d'un empire. « ....

Les milliards du Vatican intéressent l'Italie ruinée Le Vatican, qui ne paye aucun impôt, se dit prêt à apporter son obole à l'Etat italien pour rembourser sa dette. Mais combien? Des milliards ou des millions? Seule certitude, le Saint Siège a les moyens. Etat des lieux de son impressionnant patrimoine. (...). Mais à combien s’élève le patrimoine du Vatican ? Les estimations non officielles font un état d'un trésor impressionnant: 115.000 immeubles, 9 000 écoles et plus de 4 000 hôpitaux et centres sanitaires. A titre d’exemple, le patrimoine de Propaganda Fide, la congrégation pour l’évangélisation des peuples, pèse quelques 9 milliards d’euros. Laissez venir à moi les petits sous. Un peu de générosité envers l'Etat italien lourdement endetté, ne serait-ce que quelques malheureux milliards, seraient la preuve que l'Eglise sait, quand il le faut, se détacher des contingences bassement matérielles. Source

Related: