background preloader

Calendrier MAYA

UN PEU D'HISTOIRE : Ce qu'on appelle quelquefois -à tort- l'empire Maya appartient à cette "Amérique moyenne" nommée Mésoamérique (ou Méso-Amérique) par l'ethno-historien Paul Kirchhoff.La Méso-Amérique se caractérise par les similitudes d'un ensemble de traits culturels, répartis sur un vaste territoire. Ce territoire correspond, en gros, au centre et au sud du Mexique et à une grande partie de l'Amérique centrale, jusqu'au sud du Costa Rica. Une acception reconsidérée y a intégré, depuis, le Panama, une frange septentrionale (jusqu'à la frontière des États-Unis), et divers éléments caraïbes de la " Méditerranée américaine ", îles et littoral de la Floride aux Guyanes. (Source Encyclopædia Universalis ). Les différentes civilisations qui occupèrent cette partie du monde furent les suivantes : - Olmèques (-1200 à -400) : Civilisation mère qui occupa les bords du Golfe du Campeche Les Toltèques, venus du Nord, s'installèrent au nord de la ville actuelle de Mexico. 2) Le Calendrier Haab : Related:  Calendriers

Les secrets de la civilisation MAYA Imaginez l’impression que pouvait susciter l’arrivée dans une cité maya de la période classique (250 à 900 de notre ère)… Pour nous, ces villes pourraient semblées petites, mais pour les visiteurs qui émergeaient de la jungle, elles offraient une vue saisissante d’agglomérations urbaines dotées d’imposants temples et palais. En règle générale, on retrouvait dans les cités mayas des édifices dédiés à la loi sacrée, tels des temples et des palais. L’exposition vous invite à explorer ces monuments, dont l’accès était autrefois interdit aux citoyens ordinaires. Les pyramides à degrés représentent l’une des icônes importantes de l’ancienne civilisation maya. Certaines abritaient des temples dédiés à diverses divinités du panthéon maya; d’autres de grands tombeaux accueillant les dépouilles des souverains. Niché au cœur des pyramides-temples, le palais constituait à la fois la demeure du souverain et le centre administratif de la cité.

Souvenirs atlantes : Les cartes de Piri Reis En 1520, Muhiddin Piri Reis, dit amiral Piri Reis (1470-1554), publiait en Turquie l'atlas Bahriyye destiné aux navigateurs. Ces cartes munies de notes marginales sur peaux de chevreuil furent découvertes par Halil Edhem, directeur des musées nationaux, le 9 novembre 1929 au palais de Topkapi à Istanbul. Dans ses notes, l'amiral Piri révèle l'origine de ces cartes. Au cours d'une bataille navale livrée en 1501 contre les Espagnols, un officier turc du nom de Kemal fit un prisonnier qui avait participé aux trois voyages historiques de Christophe Colomb. Ce prisonnier espagnol possédait tout un lot de cartes fort curieuses. Grâce à ces cartes, Christophe Colomb a pu définir le but final de son voyage. Parmi les documents confisqués par les Turcs à l'Espagnol, il y avait des cartes dessinées par Colomb en 1498, soit six ans après la découverte des Antilles. Le Dr Afetinan, professeur turc, écrit dans son livre : La plus vieille carte de l'Amérique Arlington H.

Planète X : des données officielles surprenantes *Voici quelques textes que j'ai traduits ou composés dans le passé qui rapportent l'existence de la "Planète X", nommée par la NASA "Nemesis" et ensuite "Tyché". Cet objet a bel et bien été observé et il pourrait réellement être un "Extinction Level Event" (ELE)... Daily Mail 14 février 2011 Les scientifiques pensent avoir trouvé une nouvelle planète aux confins du système solaire, jusqu'à 4 fois la masse de Jupiter. Son orbite serait des milliers de fois plus loin du Soleil que celle de la Terre, ce qui pourrait expliquer pourquoi elle est restée inconnue jusqu'à présent. Ces données pourraient prouver l'existence de Tyché, une géante gazeuse dans le nuage externe d'Oort, lesquelles seront prêtes à être publiées plus tard cette année, malgré que certains pensent que la NASA l'a déjà observée avec son télescope Wise. Le professeur Daneil Whimire de l'Université de Louisianne à Lafayette croit que les données peuvent prouver l'existence de Tyché dans les deux prochaines années.

Cercle de Vie: Les Mayas confirment, il n’y aura pas d’apocalypse ! Les mayas ont prévu la fin du monde, vous vous souvenez ? Apocalypse, horreur, mort, dévastation … Du flan ! D’après la découverte récente de gravures Mayas dans la jungle, nous nous sommes complètement plantés. Détendez-vous, nous n’allons pas mourir en décembre 2012. Finalement les mayas confirment bien que décembre 2012 sera la fin de quelque chose … mais pas du monde. Donc, décembre 2012 est littéralement à l’opposé de l’apocalypse. ‘Le calendrier Maya va continuer et continuer durant des milliards, des trillions, octillions d’années dans le futur’ précise William Saturno de l’Université de Boston. Donc, notre sursis vient de passer de 6 mois à des ‘octillions’ d’années. Stèle C de Tres zapotes Le compte long est un système de datation antique caractéristique de la civilisation maya de l'Époque classique, et dont l'usage omniprésent la distingue de toutes les autres civilisations mésoaméricaines1. Glyphe en forme de coquille équivalent à zéro

La civilisation Maya ... Les chichimèques du Peuple indien d'Amérique centrale fondateur d'une brillante civilisation précolombienne qui s'étendit sur les territoires actuels des États mexicains des Chiapas et du Yucatán, et sur ceux du Belize, du Guatemala et du Honduras. Aujourd'hui, les Mayas sont quelque 2 millions qui appartiennent au groupe linguistique maya. Dans les forêts tropicales du Petén et sur les terres arides du Yucatán, les Mayas ont, durant plus de deux millénaires, développé une civilisation prestigieuse. Les origines Un peuple stable Venus d'Asie par le détroit de Béring, comme tous les peuples américains, les Mayas s'installèrent à une date qui reste encore inconnue sur le territoire actuellement occupé par leurs descendants. Une longue maturation Implantation Des traces d'occupation antérieures au IIe millénaire ont été identifiées dans les hautes terres (Los Tapiales), au Belize et au Yucatán (grottes de Loltún). L'écriture maya Les premières écritures L'économie du monde maya L'agriculture La cosmogonie maya

Que se passe t’-il la haut… ? Que se passe t’-il la haut… ? On assiste depuis quelques mois, à l’abandon total, et mondial, de la conquête de l’espace par l’homme, que se passe t-il la haut pour que l’on en soit arrivé la ? Petit retour en arrière… Première étape, abandon du programme constellation. Le programme Constellation était un programme d’exploration spatiale de la NASA dont le principal objectif était l’envoi d’astronautes sur la Lune vers 2020 pour des missions de longue durée. Le président Barack Obama annonce cet abandon le 11 octobre 2010, pour diverses raisons, qui ne convainquent personne… Plus d’infos sur le véhicule spatial Orion et le module lunaire Altair qui était prévu dans le programme Constellation ici : Puis en Juillet de cette année, c’est la fin des missions de la navette spatiale Atlantis. l'Agence spatiale russe, Roskosmos, a immédiatement enlevé de son site Internet toutes les informations concernant les futures missions vers l'ISS.

Fonctions tripartites indo-européennes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La tripartition, ou les fonctions tripartites indo-européennes, sont une forme d'organisation commune aux sociétés d'origines indo-européennes mise en évidence par Georges Dumézil à partir de la mythologie comparée. Ces sociétés distinguent l'activité en trois fonctions politiques, correspondant à peu près aux domaines religieux, guerrier et économique, qui sont exercées comme des pouvoirs séparés et hiérarchisés. Origine[modifier | modifier le code] Ses travaux montrent que les schémas mentaux de tous les peuples indo-européens, qu'ils soient Grecs, Arméniens, Celtes, Indo-iraniens, Baltes, Germains, Slaves ou Latins, présentent un trait commun: l'organisation de la société selon trois fonctions primordiales. Les trois fonctions[modifier | modifier le code] Enluminure médiévale, British Library : le clerc, le chevalier et le travailleur La première fonction, dite fonction sacerdotale, est liée au sacré. Dans la mythologie nordique : Odin et Týr

Mayas – Révélation d’un temps sans fin Exposition « Mayas – Révélation d’un temps sans fin, Paris, Musée du quai Branly, du 7 octobre 2014 au 8 février 2015. Après le Mexique et le Brésil c’est au tour de la France d’accueillir une extraordinaire exposition sur les Mayas, fascinante civilisation précolombienne qui a livré de nouveaux secrets depuis une dizaine d’années grâce à des découvertes majeures comme celle de la cité de Chactun (Etat de Campeche, Mexique). Le musée du quai Branly présente pendant quatre mois près de 400 objets provenant des collections de plus de 40 musées et grands sites mayas du Mexique. A travers un parcours thématique, l’exposition propose un panorama général d’une civilisation qui s’est développée durant trois millénaires dans un territoire bien plus diversifié qu’on ne le dit généralement. Affiche de l’exposition du quai Branly Un peu d’histoire et de géographie L’aire d’expansion des Mayas Chronologie sommaire des principales civilisations précolombiennes de la Mésoamérique L’homme et la nature

Popol Vuh Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Première page de la plus vieille version écrite du Popol Vuh (manuscrit entre 1701 et 1703 par Francisco Ximénez). Le Popol-Vuh (également retranscrit Pop Wuh ou Popol Wu'uj à partir de l'expression quiché signifiant littéralement « livre de la natte »[1], généralement traduit par « Livre du Conseil » ou « Livre de la Communauté »[2]) est un texte mythologique maya rédigé en quiché à l'époque coloniale. C'est le document le plus important dont nous disposons sur les mythes de la civilisation maya. Il s'agit d'une sorte de « Bible » maya dont le contenu, remontant à la période précolombienne, relate l'origine du monde et plus particulièrement du peuple quiché, l'une des nombreuses ethnies mayas, dont le centre de rayonnement se situait dans la partie occidentale du Guatemala actuel. Le seul manuscrit existant, transcrit entre 1701 et 1703 par Francisco Ximénez, est conservé à la Newberry Library de Chicago (Ayer 1515 ms)[4].

Portail:Altermondialisme Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Politique > Mouvements politiques > Altermondialisme Portail de l’altermondialisme Maintenance : Derniers changements des pages liées au portail - Derniers changements des articles sur l'altermondialisme Rafraîchir la page

Related: