background preloader

[CARTE] Les inégalités de revenus en Île-de-France

[CARTE] Les inégalités de revenus en Île-de-France
Lire l'article associé : "Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées" L'Île-de-France est la région où les inégalités de revenus sont les plus élevées. Trois indicateurs sur cette carte : le niveau des inégalités des revenus des ménages franciliens ; l'évolution de ces mêmes inégalités dans le temps ; à titre de comparaison, le revenu fiscal médian. Utilisez le zoom ou le menu à gauche pour naviguer dans la carte. Cliquez sur chaque commune pour avoir + d'info. Map Data Map data ©2014 Google RAPPORT INTERDÉCILE** Entre les revenus des 10 % les + riches et les 10 % les plus pauvres. ÉVOLUTION DES INÉGALITÉS** Rapport interdécile depuis 2001. REVENU FISCAL MÉDIAN** Médiane du montant que chaque ménage francilien a déclaré aux impôts. Related:  Statistiques pauvreté

Le travail sous tensions Le travail fait régulièrement la Une de l’actualité et retient dramatiquement l’attention lorsque – une fois encore, une fois de trop – une personne met volontairement fin à ses jours par excès de pressions professionnelles. Travailler serait donc dangereux. Voilà un constat pour le moins paradoxal car, si l’on en croit les enquêtes sociologiques menées à grande échelle, la plupart des Français associent le travail à leur bonheur de vivre… Pour comprendre et dépasser cette contradiction apparente, il convient d’étudier la manière dont le travail se transforme. Crise étant synonyme de décision, le moment est plus propice que jamais pour réinventer le travail et imaginer des futurs possibles. Véronique Bedin : Vous publiez un nouveau livre sur le travail. MIchel Lallement : La crise a d’abord été une crise financière qui s’est traduite ensuite en termes réels par la disparition d’un grand nombre d’emplois, dans les pays industrialisés et au-delà. Propos recueillis par Véronique Bedin —

La France est le pays européen qui compte le plus de millionaires La France compte plus de millionnaires que n'importe quel pays européen, selon l'étude annuelle de la banque helvétique Credit Suisse sur l'état de la richesse dans le monde, publiée mercredi. La France compte 2,6 millions de millionnaires en dollars, contre 1,6 million de millionnaires au Royaume-Uni ou seulement 622.000 en Suisse. Le rapport note cependant que l'Allemagne et le Royaume-Uni comptent plus de millionnaires ayant des avoirs supérieur à 100 millions de dollars (72,3 millions d'euros). L'étude ne publie cependant que les chiffres absolus et ne précise pas le nombre de millionnaires pondéré aux nombre d'habitants. Les Etats-Unis restent le pays le plus riche du monde Par rapport à l'année dernière, date de la publication du premier rapport annuel du Credit Suisse sur ce sujet, la richesse mondiale a augmenté de 18,4%, grâce à la fortune grandissante en Afrique du Sud, en Inde, en Australie, au Chili et à Singapour.

Le mal-être au travail n’est pas seulement subjectif - Actualité RH Article publié le 17/10/2011 L’étude statistique Vs le baromètre psychologique Depuis quelques années, le sujet du bien-être/mal-être au travail est au cœur du débat RH et on assiste à un florilège d’enquêtes sur le sujet. « Tandis que les sondages et baromètres basés sur des questionnaires subjectifs interrogent sur des intentions, des perceptions, l’IBET est une méta-mesure socio-économique de ce qui se passe dans l’entreprise. « Pour autant, je ne dis pas que les questionnaires subjectifs sont inintéressants. « L’IBET et les TMETS sont calculés à partir des statistiques annuelles que les entreprises sont tenues de communiquer à la DARES et la CNAMTS. L’industrie, moins en proie au mal-être que le tertiaire L’étude de Mozart consulting classe les entreprises sur une échelle à 7 niveaux, qualifiant leur climat socio-organisationnel : Adhésion (A), Bonne pratique (B), Contenu (C), Contraint (C’), Dégradé (D), Désengagement (D’) et Epuisement (E). Typhanie Bouju

Etes-vous riche ou pauvre ? En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des mesures d’audience.ContinuerDésactiver les cookies Qui sommes-nous ? | Nos partenaires | Nos publications | Nos formations | Nous soutenir | Contacts | Newsletter Focus Sans vous, l’Observatoire des inégalités n’existe pas. Outil Salaire Notre méthode : voir Où vous situez-vous sur l'échelle des salaires ? © Observatoire des inégalités | Source Insee | Infographie 1delebil.com | Développement Moduloo.net Rechercher sur le site Présentation Thémes Comprendre Nos sites Internet Que vaut le classement des entreprises où il fait bon travailler? Pour la première fois, le 27 octobre 2011, le titre mondial de l'entreprise où il fait bon travailler vient d'être descerné. Le trio de tête : Microsoft, SAS et NetApp. Sont-elles pour autant les meilleures sociétés en matière de politique RH, de climat social et de conditions de travail ? Retour sur ces classements RH en quatre questions clefs. 1. Deux instituts, qui ne sont ni des institutions officielles, ni des organismes de certification, mais deux sociétés de conseil privées.Top Employeur est délivré par le CRF Institute (Corporate Research Foundation Institute), fondé en 1991 aux Pays-Bas et dorénavant implanté dans 12 pays sur 4 continents. 2. Pour espérer apparaître dans la liste des lauréats, chaque employeur doit d'abord faire acte de candidature. La société de conseil SAS France, Top Employeur 2011, assure que le montant déboursé pour sa participation est légèrement inférieur à 10 000 euros. 3. 4. Certains points de ces palmarès peuvent poser question.

La lutte des classes serait mathématiquement prouvée – alors que l’INSEE s’appliquerait à l’effacer. Préliminaires avec des fourmis En 1946, un certain Weber publie un article [1] sur le « dimorphisme chez l’ouvrière africaine Oecophylla ». Très simplement, cet entomologiste mesure 300 fourmis et les répartit selon leur taille. Il obtient le graphique suivant : Fig. 1. La première barre indique que Weber a trouvé huit fourmis de 40 mm, la seconde qu’il a trouvé 41 fourmis de 45 mm, la troisième 52 fourmis de 50 mm, etc. Cette distribution est dite bimodale, ce qui signifie que deux cloches sont discernables dans l’histogramme. De cette bimodalité Weber conclut qu’il existe chez sa fourmi deux populations distinctes d’ouvrières, les unes mesurant autour de 50 mm, les autres autour de 80 mm. Un standard La démarche de Weber est standard. Mais curieusement, s’agissant de la distribution des richesses chez l’humain, c’est rarement cette méthode toute simple que l’on choisit. Une seule classe, suggère l’Insee Eh bien, l’Insee donne raison aux modernes. Représentons-les graphiquement : Dessin de Zag

La valorisation du capital humain vue par les agences de notation « extrafinancière » La valorisation du capital humain est un enjeu de performance de long terme pour les entreprises. Le développement de la notation « extrafinancière » en fait également un enjeu pour leur image et pour leur financement. Cette reconnaissance peut également avoir des conséquences en matière de cotation sur certains marchés. Différents cabinets ou agences mènent des investigations et interrogent les entreprises sur la base de questionnaires. Les agences de notation extrafinancière mettent en place des grilles d’analyse globales censées juger de la contribution de l’entreprise au développement du capital humain, comme s’il existait une culture unique mondialisée. Malgré cela, les grands groupes français doivent « jouer le jeu » et s’adapter au cadre qui leur est imposé sans pour autant renoncer à leur culture et à leurs valeurs, même si, au moins en partie, elles ne correspondent pas aux critères des évaluateurs.

Les statistiques sur la pauvreté : un sujet de controverse - Mots-clefs : Pauvreté, statistiques La pauvreté a-t-elle baissé ou augmenté ces dernières années ? Selon un rapport du ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, rendu publique le 19 octobre, le taux de pauvreté est passé de 13,1 % en 2006 à 11,8 % en 2009. Ce qui peut paraître surprenant dans un contexte de crise et d'explosion du chômage. Cette baisse est d’autant plus déroutante qu'en août dernier, l'Insee a fait le constat inverse : selon l'Institut, la pauvreté a augmenté de 13,1 % à 13,5 % de la population entre 2006 et 2009. Qui croire ? Voir le rapport de l’Institut pour le développement de l’information économique et sociale Lien web : www.idies.org/public/Publications/idies_note18_BAT.pdf

Valeur Ajoutée Sociale d’une entreprise - PIANA HR Printer-friendly version Send to friend Pour un investisseur, le taux de retour sur investissement (TRI) attendu se mesure essentiellement à travers l’analyse des bilans financiers d’une entreprise. Or la crise l’a bien démontré : l’approche financière n’est plus un indicateur suffisant dès lors que l’on souhaite évaluer l’avenir d’une entreprise. Quel est donc aujourd’hui l’indicateur différenciant qui permet à des financiers qui ne connaissent pas une entreprise de l’intérieur, de décider ou non d’y investir ? Tous les grands comptes ont dans leur bilan annuel un volet « social » qui regroupe les informations sur la qualité de vie dans l’entreprise et tout ce qui touche aux Ressources Humaines. Aujourd’hui, PIANA HR Group présente une solution pour établir un réel indicateur de la Valeur Ajoutée Sociale d’une entreprise, qui soit un véritable outil d’aide à la prise de décision pour les investisseurs. {*style:<b>Pourquoi lancer un indicateur de Valeur Ajoutée Sociale ? </b>*}

Related: