background preloader

Le charbon, à lui seul, tue l’Accord de Paris

Le charbon, à lui seul, tue l’Accord de Paris
Même pas besoin du pétrole et du gaz, le charbon suffit à tuer l’Accord de Paris. C’est ce que deux articles récemment publiés dans des revues scientifiques affirment. Signé lors de la COP-21, à Paris en 2015, cet Accord fixe l’objectif climatique des gouvernements. Il reprend celui de ne pas dépasser 2°C de plus que la moyenne planétaire pré-industrielle déjà acté à Copenhague en 2009 (COP 15). Et vise celui de se rapprocher de 1,5°C, sous la pression des pays les plus vulnérables au changement climatique. Peu après cette COP-21 nombre de messages optimistes ont été émis. Des messages imprudents. La douche froide de 2017 L’accroissement très rapide des investissements dans le solaire ou l’éolien, comme la conjoncture charbonnière de 2016 ont pu faire croire à la réalisation de cet espoir. Or, deux études récentes montrent que les seules centrales à charbon déjà dans les cartons pourraient pulvériser ces objectifs climatiques. 150 milliards de tonnes de CO2 en plus Le résultat ?

http://huet.blog.lemonde.fr/2018/03/14/climat-le-seul-charbon-tue-laccord-de-paris/

Related:  Les changements climatiquesEnergie et ressourcesEcologie

Jeu de sensibilisation à la lutte contre les dérèglements climatiques Climat Jeunes, destiné à des élèves du premier degré et du collège, propose en version bilingue des jeux de compréhension de la question climatique, des éléments d'information sous la forme de questions-réponses ainsi que des pistes d'action (gestes citoyens) et de sensibilisation au quotidien pour le joueur et son entourage. La section proprement ludique du jeu se divise en 3 parties : Remue-méninges science climat (série de 12 questions), Mes actions climat (quiz d'autoévaluation des gestes écologiques réalisés au jour le jour), Mon superhéros Énergie (création d'un superhéros au superpouvoir d’énergie renouvelable). Comme le suggère Colette Angers (Carrefour éducation) il est envisageable de bonifier Mon superhéros Énergie en invitant les élèves à faire une présentation devant la classe, orale ou numérique, sur la source d'énergie renouvelable illustrée par le personnage. Sources Réseaux et médias sociaux Veille Éducation Numérique - Publication du Centre de documentation de la DGESCO

Jour du dépassement : en sept mois, nous avons consommé toutes les ressources que la planète peut produire en un an Nous ne sommes que le 29 juillet et déjà, nous avons utilisé toutes les ressources que la Terre est capable de produire en un an. À l’échelle de la planète, nous avons pêché plus de poissons, abattu plus d’arbres et cultivé plus de terres que ce que la nature peut nous offrir au cours d'une année. Quant à nos émissions de gaz à effet de serre, elles ont été plus importantes que ce que nos océans, nos sols et nos forêts peuvent absorber. Une date qui tombe de plus en plus tôt

Le scénario qui effraie les climatologues Le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec) est réuni cette semaine en Corée. Son but ? Adopter un rapport sur les effets qu’aurait un réchauffement atmosphérique moyen de 1,5 °C par rapport à la période de climat stable qui a précédé, pendant des milliers d’années, la révolution industrielle. La montée des océans s’accélère ONU Changements climatiques Infos, 13 fév. 2018 - La montée des océans s'accélère en raison de la fonte des glaciers et le rythme de la hausse pourrait plus que tripler chaque année d'ici à 2100, selon des données publiées lundi dans les comptes rendus de l'Académie américaine des sciences (PNAS). L'équipe de chercheurs menée par l’auteur principal de l'étude, Steve Nerem, professeur d'ingénierie aéronautique à l'université du Colorado, s’est basée sur des informations collectées par des satellites durant vingt-cinq ans. Les résultats de ces travaux montrent que la fonte des calottes glaciaires et des glaciers est déjà responsable de la moitié des 7 cm de hausse constatés depuis 1993.

Un Danois prépare la batterie solaire qui se recharge en 1 minute Sa batterie de voiture électrique serait infiniment plus performante que celles de la concurrence : 800 km d’autonomie chargée en 60 secondes. L’avenir de la voiture électrique, c’est la batterie solaire. Conscients que l’infériorité des batteries électriques en matière d’autonomie est ce qui retient encore les consommateurs, les constructeurs automobiles travaillent à améliorer le rendement des batteries lithium-ion. Mais peut-être vaut-il mieux repartir de zéro, comme le pense Henrik Fisker, ex-designer automobile chez Aston Martin ? Sa startup, Fisker Automotive travaille ainsi à des batteries solides alimentées à l’énergie solaire.

Ce gourou indien est parvenu à assainir les cours d'eau les plus pollués du monde Il y a six mois, un homme s'est lancé dans un périple de plus de 9 000 km. Son objectif : sensibiliser le grand public à la situation des cours d'eau en Inde, bien mal en point. Les médias s'intéressent à ce sujet depuis quelques temps maintenant. Le Gange, l'un des fleuves les plus sacrés au monde, est aussi connu pour être le plus sale. Climat : comment expliquer une aussi criminelle apathie face au drame annoncé ? L’empreinte colossale des activités humaines a précipité la terre dans une nouvelle ère géologique, où tous les ­écosystèmes sont affectés : le « capitalocène », explique Frédéric Joignot dans sa chronique. LE MONDE | 06.10.2018 à 13h00 • Mis à jour le 09.10.2018 à 11h01 | Par Frédéric Joignot Chronique. Nous avons « parfois l’impression d’observer une tragédie grecque », dans le sens où « vous savez ce qu’il va se produire, et vous voyez les choses se produire !

Dialogue Talaona: les présidences des COP23 et COP24 décrivent les contours du processus ONU Changements climatiques Infos, 12 fév. 2018 - Dans un message publié le 8 février 2018, les présidences actuelle et future de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP23 et COP24) ont présenté un processus unique pour préparer le monde à la prochaine étape: prendre davantage d’initiatives en faveur du climat. Appelé le Dialogue Talanoa, il s'agira d'un cadre de discussion international hors des négociations classiques, et au cours duquel les pays et les autres acteurs clés suivront les progrès accomplis tout en cherchant à accroître l'ambition mondiale afin d'atteindre les objectifs de l'Accord de Paris sur le changement climatique. L'objectif central de l'Accord de Paris est de maintenir l'élévation de la température moyenne mondiale bien au-dessous de 2°C, et aussi près que possible de 1,5°C. Les plans d'action nationaux pour le climat actuels, connus sous le nom de contributions déterminées au niveau national (NDC), n'atteignent pas cet objectif.

Le prix Nobel de chimie récompense trois chercheurs pour leurs travaux sur les batteries au lithium L’académie suédoise s’est amusée d’avoir battu un record, en attribuant mercredi 9 octobre son prix Nobel de chimie à l’Américain John Goodenough, né en Allemagne en 1922 : il devient son plus vieux lauréat. Mais le plus important est la nature de la contribution récompensée, la batterie lithium-ion, qui est désormais partout puisqu’elle alimente les téléphones et ordinateurs portables, les appareils photos, les baladeurs ou même les véhicules électriques… « C’est l’une des grandes avancées du siècle dernier avec le transistor ou la fibre optique », salue Jean-Marie Tarascon, professeur au Collège de France, pionnier de ce type de batteries. Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le lithium : du calme à la tempête L’invention, pour la première fois commercialisée par Sony en 1991, a été longue à mettre au point. Et le jury a récompensé trois acteurs-clés de ce développement. Potentiel multiplié par trois

Related: