background preloader

GeneaNet

GeneaNet
Audacieuse démonstration, devant une foule nombreuse à l’occasion des fêtes de la Saint Louis en 1908. « L’écrasée » est en tenue légère, aguichante, ce qui fait partie du spectacle : collants blancs, jarretières, chemise décolletée. Auparavant, elle a fait son tour de piste dans la voiture pour que le public s’assure bien qu’il n’y avait pas de trucage, qu’elle n’avait pas de corset de fer par exemple. Mais, corset ou non, il s’agit de viser juste.

http://blog.geneanet.org/

Annuaire de blogs généalogiques La RFG en parle juin2013 " Annuaire des blogs généalogiques. " "Jean Louis Garret avait déjà innové en 2005 en créant son annuaire des sites gratuits proposant des relevés généalogiques. FranceGenWeblog Billet d'humeur donc Après une discussion sur ce sujet sur twitter, entre autre avec non pas --Alix-- mais Adrienne, je découvre lors d'un apéro impromptu, que ma mère s'est vu refiler une nouvelle carte par sa banque, sans information particulière et préalable, elle hérite donc de celle avec le nouveau logo qui va mal, la carte dont je ne veux pas, celle qui émet sans discontinuer et en clair toutes sortes d'infos. Que faire et quel rapport avec la généalogie ? En généalogie on est habitué à certaines précautions, prévues par la loi, la Cnil, etc, même si parfois c'est un peu cacophonique, voir cette excellent billet sur le site de la Fédération Française de Généalogie sur ce sujet, il me semble difficile de comprendre qu'en matière de carte de crédit on laisse faire tout et n'importe quoi et qu'on protège mieux l'acte de mariage de mon arrière grand-père que l'identité et le compte en banque d'une personne vivante, simple point de vue ? À lire sur le sujet

FranceGenWeb Billet d'humeur donc Après une discussion sur ce sujet sur twitter, entre autre avec non pas --Alix-- mais Adrienne, je découvre lors d'un apéro impromptu, que ma mère s'est vu refiler une nouvelle carte par sa banque, sans information particulière et préalable, elle hérite donc de celle avec le nouveau logo qui va mal, la carte dont je ne veux pas, celle qui émet sans discontinuer et en clair toutes sortes d'infos. Que faire et quel rapport avec la généalogie ? En généalogie on est habitué à certaines précautions, prévues par la loi, la Cnil, etc, même si parfois c'est un peu cacophonique, voir cette excellent billet sur le site de la Fédération Française de Généalogie sur ce sujet, il me semble difficile de comprendre qu'en matière de carte de crédit on laisse faire tout et n'importe quoi et qu'on protège mieux l'acte de mariage de mon arrière grand-père que l'identité et le compte en banque d'une personne vivante, simple point de vue ? À lire sur le sujet

Le meilleur site pour réaliser sa généalogie Etape incontournable pour vos recherches : il va falloir frapper aux portes des mairies pour obtenir certaines pièces administratives telles que les actes de naissances, mariages et décès. Ces actes vont vous permettre de remonter d’une génération pour connaître les parents de la personne a chercher. Ainsi vous saurez la date et le lieu de naissance de l’intéressé(e) et par ricochet vous « remonterez » de générations en générations. Copie intégrale ou un extrait d’etat-civil quelle est la différence ?

Bloguez votre généalogie de A à Z Mes amis généra-blogueurs le savent bien, tenir un blog est un challenge. Quelle est la bonne fréquence de publication, la longueur des articles, les thèmes ? Autant de questions qui taraudent celui qui voudrait se lancer mais n'ose pas. Geneablog Le 23 mars à l’aube de ce dimanche de printemps, mon ami Serge nous a brutalement quittés. C’est avec un profond chagrin que j’en fais part à ceux qui dans le petit monde de la généalogie l’ont connu. Depuis une douzaine d’années nous nous étions liés d’amitié et avions réalisé ensemble plusieurs sites dédiés à la généalogie et à divers thèmes s’y rattachant (arts et métiers anciens, guide et annuaires de sites…) ancestroweb

Chasseurs de fortunes orphelines LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Agathe Duparc, Genève, correspondance Dans le jargon des banquiers, on les appelle les "avoirs sans nouvelles". Il s'agit de comptes dormants dont les propriétaires, étrangers pour la plupart, ont disparu, sans laisser derrière eux ni adresse ni testament, qu'ils soient morts ou aient perdu la mémoire. Généalogie blog (Stéphane COSSON) « Quand le français arrivait dans nos campagnes | Accueil | Généalogistes professionnels et licence de réutilisation » Pourquoi je n'appartiens plus à un syndicat professionnel Par Stéphane Cosson le 21 février 2011 | (7) Commentaires | Permalink Je rebondis sur la note de Guillaume de Morant à propos des généalogistes professionnels associés aux réflexions sur les professions libérales ( Dans cette note, il précise qu'il n'existe aucune obligation d'adhérer à un syndicat professionnel.

Dictionnaire Ancien Français Français En Ligne, Glosbe Bienvenue dans le Dictionnaire ancien français-français. Veuillez écrire le mot ou l’expression que vous cherchez dans la zone de texte située à gauche. ajouter une traduction Glosbe accueil des milliers de dictionnaires. Nous fournissons non seulement une sorte de dictionnaire ancien français - français, mais tous les dictionnaires pour les paires de langues existantes sont aussi disponibles en ligne et gratuitement. Pour consulter ceux-ci : allez sur notre page daccueil pour choisir parmi les langues disponibles.

Généaligne! (David) Registre des décès de Pouxeux / © AD 88 Dieu preserve les siecles avenir d'années semblables à celles de 1769 et 1770 en la première nous avons étés grelés de façon a ne pas faire recolte d'un grain de seigle et la seconde Dieu ouvrit les cieux et en deux heures toute la Généalogie Trop d'ancêtres ? Dans un billet précédent (clic), j'ai expliqué que, sans l'implexe, le nombre de mes ancêtres aux alentours du 12ème siècle devrait être plus grand que la population totale de la planète. Cela supposait évidemment que j'avais une idée du nombre d'habitants sur la Terre à cette époque. En cherchant des estimations fiables sur l'évolution de la population globale de la Terre au cours des âges, j'ai trouvé sur le Net une affirmation étonnante : le nombre des personnes vivantes serait aujourd'hui plus grand que le nombre total des humains ayant vécu dans le passé. En d'autres termes les vivants seraient plus nombreux que les morts. Le Net étant ce qu'il est, j'y ai trouvé aussi, bien sûr, la réfutation de cette affirmation.

Votre Généalogiste et Votre Historien : Jérôme Blanc mercredi 26 février 2014 Ne votez pas pour Hervé Chevreau aux prochaines Municipales ! Par Jérôme Blanc, mercredi 26 février 2014 à 19:18 :: Articles Citoyen d'Epinay depuis 2001 et un contribuable payant des impôts fonciers et locaux , j'ai créé l'Association des riverains Jean-Jaurès et pendant 10 ans été en contact avec Hervé Chevreau, comme secrétaire général de l'Association des riverains Jean-Jaurès ! Le système Henry Le Systeme Henry a été créé par Reginald Buchanan Henry dans les années 30. Il permet d’attribuer un n° de référence à chaque descendant d’un ancêtre commun. Dans ce système, l’ancêtre de référence porte le n°1. Son premier enfant : le n°11 – son 2e enfant : le n° 12, etc… Le n°121 est attribué à l’aîné du deuxième enfant de l’ancêtre de référence tandis que le 132 désigne le 2e enfant du 3e enfant de cet ancêtre de référence.

Bruno Callens Recherches Généalogiques Depuis quelques temps, je constate avec beaucoup d'amertume l'absence d'évolution majeure des logiciels de généalogie libres ou non, payants ou non. Tous sont fondés sur une conception obsolète de la généalogie (sauf Gramps peut-être) dans la mesure où leur objet est surtout de gérer des collections d'individus avec un nombre restreint d'informations les concernant. Or, les logiciels devraient être conçus avant tout pour gérer les évènements qu'ont pu vivre nos ancêtres, les évènements qui les concernent directement bien évidemment mais également les évènements historiques dont ils ont pu être témoins ou qu'ils ont pu vivre personnellement. Les seuls évènements relativement bien pris en compte aujourd'hui sont très réduits en nombre : ce sont les évènements "de base" : naissance, baptême, mariage, décès... Le reste est pratiquement ignoré...Comment gérer dans le détail , si ce n'est que via des notes, des évènements tels que des campagnes militaires, des condamnations pénales...?

Related:  GénéralesBlogs et forums traitant de la généalogieGénéalogieBlogsgénéalogie