background preloader

Invasion de la France, mai juin 1940.

Invasion de la France, mai juin 1940.

http://www.youtube.com/watch?v=gb8nNNwXW6g

Related:  Ch 3 - La Deuxième Guerre mondiale12_39-45Vidéo troisième

De Gaulle, l'appel du 18 juin grâce à Churchill Que faire pour sauver la France face à l'avancée des troupes allemandes ? Quelle solution reste-t-il au général De Gaulle, lui qui n'est plus écouté par les politiciens de son propre pays ? C'est à Londres le 18 juin 1940, et grâce au soutien de Churchill, que de Gaulle va se faire entendre de tous les Français et changer le cours de l'histoire. Quand un discours en appelle un autre Le 16 juin 1940, le maréchal Pétain est nommé président du Conseil. La deuxième guerre mondiale en Première - La déportation et le système concentrationnaire nazi par Jean-Pierre Husson Même si la mortalité dans les camps de concentration de l'Allemagne nazie a été élevée, il convient d'emblée de bien distinguer les termes de camps de concentration et de camps d'extermination. Le terme de camp de concentration n'a pas été inventé par les nazis. Il a été utilisé dès le début du XXème siècle par les Britanniques, lors de la guerre des Boers qui les a opposés en Afrique du Sud aux descendants des colons néerlandais.

Le 22 juin 1941 : l'Allemagne attaque l'Union soviétique Malgré le pacte de non-agression germano-soviétique, signé le 23 août 1939 entre les deux pays, l'Allemagne attaque l'Union soviétique le 22 juin 1941, (opération Barbarossa). La proclamation d'Adof Hitler est dictée le 21 juin et lue à la radio le lendemain matin à 5 h 30 par Joseph Goebbels, deux heures après que les canons allemands ont ouvert le feu. Le reportage montre d'abord les scènes de la déclaration officielle de guerre retransmises par la radio (vues des antennes-relais) et dans la presse écrite. La suite de ce long reportage commence par une carte de localisation qui situe l'immense frontière soviétique. Les images suivantes montrent symboliquement le passage de la frontière.

Défaite de 1940 : l’armée française mal préparée, "une légende construite par Vichy" Le 10 mai 1940, l'armée allemande lance son offensive à l'Ouest. En quelques semaines, les soldats français sont balayés et le pays se résout à signer l'armistice. Comment l'une des meilleures armées au monde en est-elle arrivée là ? Après plusieurs mois de "drôle de guerre", l'armée allemande attaque finalement les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg puis la France, à partir du 10 mai 1940. En moins de quinze jours, le pays est envahi par le Nord. L'armée française, pourtant à l’époque l'une des plus puissantes au monde, ne peut tenir. Procès de Nuremberg : accusés, chefs d'accusation, condamnations Après la guerre, les populations européennes qui avaient subies la barbarie nazie demandèrent justice. C’est dans cette optique que fut mis en branle le procès de Nuremberg où furent jugés les principaux chefs nazis. Ils étaient accusés d’un crime nouveau, celui contre l’Humanité, concept alors inédit. Le procès

L'offensive allemande de mai 1940 : la débâcle de l'armée française et l'exode L'attaque de la Pologne par l'Allemagne le 1er septembre 1939 plonge toute l'Europe dans la guerre. Dès le 2 septembre, la France et la Grande-Bretagne, fidèles à leur alliance avec la Pologne, déclarent la guerre à l'Allemagne. Après que la "guerre éclair" (Blitzkrieg) ait mis la Pologne hors de combats en trois semaines, Français et Allemands allaient s'enfoncer dans une "drôle de guerre" pendant plusieurs mois, aucun des deux pays ne prenant le risque d'une action offensive sur le front de l'Ouest.

Opération « Dragoon », l'autre débarquement (en Provence) 15 août 1944, une première vague de 50 000 soldats alliés débarque dans le sud de la France. Objectif de l’opération Dragoon lancée par les Américains : reprendre les ports de Toulon et Marseille avant de rejoindre les troupes alliées débarquées en Normandie. Le débarquement a lieu sur environ 100 km de côtes. Privilégiée pour ses ports en eau profonde et son relief accidenté, la Provence n’a pas été choisie par hasard. Au soir du 15 août, près de 100 000 hommes ont débarqué et établi de solides têtes de pont. 500 soldats alliés sont tombés au combat, beaucoup moins que les 10 000 pertes comptabilisées le 6 juin en Normandie.

Le Procès de Nuremberg: Juger pour l'histoire ? Le 20 novembre 1945 s’ouvre le procès de Nuremberg. Cette ville, autrefois scène des grandes messes national-socialiste, va abriter durant 10 mois une des plus importantes procédures juridiques du XXe siècle. 24 hauts responsables du Troisième Reich, vont devoir y répondre de chefs d’accusation d’une exceptionnelle gravité, et les condamnations qui s’en suivront feront jurisprudence, posant les bases d’un nouveau volet du droit international. Pourtant, on ne peut nier la dimension hautement politique de ces procès, dont les enjeux concernent à la fois l’avenir de l’Allemagne et le rapport de force est-ouest.

La Révolution Nationale ou le redressement de la « maison France » Vidéo La Révolution nationale du régime de Vichy Contexte historique Promouvoir la Révolution nationale L'exode de 1940 Le 10 mai 1940, les Allemands lancent leur offensive. En Belgique et dans le nord de la France, c'est la panique. La population garde le souvenir des exactions d'août 1914. Massacre, viols, occupation brutale, elle ne veut pas revivre ce cauchemar. Près de deux millions de Belges convergent en quelques jours vers la frontière, mais également des Néerlandais et des Luxembourgeois.

Nuremberg : le premier procès filmé Le 20 novembre 1945, le procès intenté aux principaux criminels de guerre nazis s'ouvrait devant le Tribunal militaire international TMI siégeant à Nuremberg, l'ancienne capitale des congrès du parti nazi. A peine six mois après la capitulation du Reich, 22 de ses dignitaires étaient jugés. Assis côte à côte sur des bancs situés en face des juges, la mine plus ou moins défaite, ils répondront tous négativement à la question de leur culpabilité éventuelle. A l'issue des débats, le 1er octobre 1946, seuls Hjalmar Schacht, Franz von Papen et Hans Fritzsche furent déclarés non coupables.

Related: