background preloader

Millesimo : logiciel de chronologie médiévale, version II, par Denis Muzerelle (IRHT)

Millesimo : logiciel de chronologie médiévale, version II, par Denis Muzerelle (IRHT)

http://millesimo.irht.cnrs.fr/

Related:  SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES historiquesPaléographie

Revue des études historiques / publiée par la Société des études historiques Titre : Revue des études historiques / publiée par la Société des études historiques Auteur : Société des études historiques (France) Éditeur : A. Fontemoing (Paris) Éditeur : A. Millesimo présentation C onception & réalisation Denis MUZERELLE, IRHT (CNRS) - Paris. Disponible en ligne sur le site de l’Institut de recherche et d’histoire des textes : Millesimo est un logiciel de chronologie destiné à aider les spécialistes des époques patristique et médiévale dans la datation des textes et des documents. Il couvre simultanément : la chronologie technique : recherche, contrôle et conversion de dates dans différents systèmes ; la chronologie historique : personnages et événements correspondant à une date donnée ; la chronologie liturgique : sanctoral et temporal d’une église particulière.

De l’annotation aux marginalia Une des marques les plus visibles de la lecture est l'annotation. La « fabrique de la lisibilité » comprend ainsi des gestes de lecteurs, désireux d'aménager le champ de leurs lectures, pour leur usage personnel ou pour celui d'autrui : il s'agit de gestes qui vont de l'annotation individuelle aux pratiques normatives de l'enseignement ou de l'édition savante, en passant par des formes d'écriture multiples qui, sur des plans différents, viennent encadrer un texte, l'expliciter, le mettre en perspective et ouvrir les voies de sa réception pour des lecteurs supposés dociles. Dans les manuscrits du Moyen Âge, il n'est pas rare de rencontrer, dans les marges, des indications relatives à l'établissement du texte - notes de l'auteur destinées au scribe, notes d'un copiste à un autre copiste -, mais aussi des témoignages de lecture du texte sous forme de notes manuscrites, de dessins ou de signes à l'encre.

Journal de l'Institut historique Titre : Journal de l'Institut historique Auteur : Société des études historiques (France) Éditeur : Institut historique (Paris) Date d'édition : 1834-1840 Type : texte,publication en série imprimée Langue : Français Biblionum Introduction Le Net recèle de nombreuses ressources, parmi ces dernières, des sites privilégiés où il est possible de dénicher des trésors. Biblionum vous propose d’accéder à certains ouvrages consultables et téléchargeables principalement sur le site de la Bibliothèque Nationale de France L'Investigateur (Paris. 1841) Titre : L'Investigateur (Paris. 1841) Titre : L'Investigateur : journal de l'Institut historique Auteur : Société des études historiques (France) Éditeur : Institut historique (Paris) Éditeur : Institut historique de France (Paris) Éditeur : E.

Manuscrits Durant la Révolution française, les saisies et confiscations font entrer à la Bibliothèque nationale les collections de la Sainte-Chapelle, de Saint-Germain-des-Prés, Saint-Victor, Notre-Dame de Paris, etc., où avaient été réunis quelques-uns des chefs-d'oeuvre de l'enluminure médiévale, tandis que les grandes bibliothèques municipales du pays recueillent parallèlement de très nombreuses collections d'abbayes, d'institutions religieuses et de nobles émigrés. Aux XIXe et XXe siècles, les collections s'ouvrent aux manuscrits littéraires, notamment après l'entrée des manuscrits et dessins de Victor Hugo, ainsi qu'aux grandes missions scientifiques en Orient, comme celle de Paul Pelliot en Asie centrale et en Chine. Les manuscrits numérisés dans Gallica représentent toute la richesse des collections de la BnF.

Revue des questions historiques / Marquis de Beaucourt Titre : Revue des questions historiques / Marquis de Beaucourt Éditeur : V. Palmé (Paris) Éditeur : Plon (Paris) Date d'édition : 1866-1939 Contributeur : Beaucourt, Gaston Du Fresne de (1833-1902). Exercices de paléographie par O. Halbert exercices de paléographie par O.Halbert Vous n'avez pas la possibilité d'assister à des cours de paléographie, ces exercices vous permettront de progresser. Faîtes l'effort d'apprendre plusieurs années, c'est indispensable pour faire des recherches, les voici du plus facile au plus difficile : copies à but éducacif et non lucratif d'actes des Archives Départementales de Loire-Atlantique, du Maine et Loire, de l'Orne, de la Sarthe mai 2002 La famille COHON est heureuse de vous présenter le grand-père Denis Cohon, de Chatelais, en affaires à Angers en 1574 les

CESCM : Corpus des inscriptions de la France médiévale - Université de Poitiers L’équipe d’épigraphie médiévale du CESCM publie depuis 1974 une collection intitulée Corpus des inscriptions de la France médiévale. 24 volumes ont été publiés à ce jour. Ils sont la partie saillante de la recherche menée au sein du programme "Culture écrite, culture visuelle" du CESCM. La collection est organisée géographiquement, chaque fascicule contenant les notices consacrées aux inscriptions d’un ou deux départements actuels. Si le recensement et l’étude des inscriptions se font à Poitiers pour l’ensemble du Moyen Âge, seules les inscriptions datées entre 750 et 1300 sont éditées dans le cadre des volumes du Corpus des inscriptions de la France médiévale. Aujourd’hui environ 75 % du territoire français actuel est couvert par la publication, et les éditeurs estiment que 10 volumes supplémentaires sont nécessaires pour la couverture globale jusqu’à la fin du XIIIe siècle. Chaque volume comprend :

Cours de paléographie - Paleography course - Archive du cours d'Arisitum Cours de paléographie - Archive du cours d'ArisitumBonjour, la navigation sur l'ensemble de ce site se fait par le menu latéral de gauche. Ce cours en ligne a été réalisé du 1er novembre 1996 au 28 juin 1997 sur le site Arisitum par : Jean-Claude TOUREILLE, en 1997, Président de L'A.D.I.H.A.F et webmaster du serveur ARISITUM. Paternalisme et territoires politiques dans la France de la seconde révolution industrielle : Un regard rétrospectif sur les liens entre firmes et territoires communaux 1Lors du décès d’Yves Rocher, fondateur de l’entreprise de produits de beauté du même nom, en décembre 2009, l’hebdomadaire Le Point titrait à propos de la ville d’implantation de l’entreprise : « Mort d'Yves Rocher : La Gacilly, fief breton du géant de la beauté » (www.lepoint.fr, 2009). 2En utilisant dans son titre le mot « fief » pour caractériser la commune de La Gacilly (Bretagne), le journaliste rend compte d’un lien extrêmement fort entre une firme et sa commune d’attache, territoire politique de la grande échelle. Si ces liens existent encore aujourd’hui, comme en témoigne cet exemple breton, ils étaient encore beaucoup plus forts au temps du paternalisme des XIXème et XXème siècles et c’est l’objet de ce travail. 4Ces liens entre territoire politique de la grande échelle et entreprise sont, historiquement, un des éléments du paternalisme qui s’est largement développé dans la France des XIXème et XXème siècle. A – Pourquoi un tel investissement ? A – La création de villes-usines

Paléographie Bien des ressources intéressant la paléographie apparaissent dans d’autres rubriques de Ménestrel, notamment Enluminures, Diplomatique et Épigraphie. On aura toujours intérêt à consulter ensemble toutes ces pages. Depuis 2009, ont été extraites de la présente rubrique les pages dont l’intérêt dépasse la seule paléographie, consacrées aux éditions électroniques incluant des fac-similés, aux numérisations d’archives et de bibliothèques, et aux polices typographiques utiles aux médiévistes. On les trouvera maintenant respectivement sous Livres, manuscrits et archives, Archives numérisées, Manuscrits numérisés et Typographie pour médiévistes. Les simples répertoires d’archives et catalogues de bibliothèques (non illustrés), très nombreux, restent à recenser. On pourra en retrouver beaucoup en passant par les ressources d’orientation générale : sites d’institutions et listes de liens.

SITE : Le manuscrit médiéval ~ The Medieval Manuscript La découverte d’un exceptionnel manuscrit à l’évêché d’Autun permet d’évoquer la production artistique de Bologne dans le courant du premier Trecento (1330-1340). Des personnalités fortes telles Vitale da Bologna, le Pseudo Jacopino, Giovanni da Balduccio sont évoquées aux côtés des grands maîtres de l’enluminure. Le manuscrit d’Autun est un pontifical romain où sont rassemblées les formules et les cérémonies des fonctions réservées à l’évêque : les rituels liturgiques et les bénédictions solennelles de la vie ecclésiale y sont illustrés d’une manière éclatante.

Related: