background preloader

Histoire des arts - Éduscol

Histoire des arts - Éduscol
Related:  Histoire de l'artART II

Dictionnaire des Arts Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Le dictionnaire multimédia permettra d’aborder les grandes notions de l’histoire de l’art, les techniques, les artistes, les personnages qui sont à l’origine du musée : donateurs, conservateurs, chercheurs. L’internaute pourra accéder au contenu : - soit par ordre alphabétique - soit par thèmes (courant de l’histoire de l’art, périodes archéologiques, artistes, techniques, donateurs, historiens, archéologues, personnages historiques) Chaque contenu se présentera sous la forme d’une fiche comprenant : - une image phare - un commentaire de 1000 à 1500 signes - des ressources « en savoir plus » [format pdf] - des liens vers les pages du site - une bibliographie A très bientôt...

De Goya à Yue Minjun, deux siècles d’art contre l’exécution Execution, Yue Minjun Voici le tableau le plus cher de la peinture chinoise contemporaine. Mais c’est surtout une toîle qui a une histoire. « Execution », de Yue Minjun, est directement inspiré par la répression du mouvement démocratique de la place Tiananmen en 1989, mais plonge aussi dans l’histoire de l’art : Manet et Goya. Ironiquement, l’artiste, devenu une des stars de l’art contemporain chinois, est quelque peu embarrassé aujourd’hui par la référence à Tiananmen. Lorsque le tableau a été vendu à un collectionneur jusqu’ici anonyme (voir son interview sur CNN) par une galerie de Hongkong en 1995, une des conditions de la vente était qu’il ne devait pas être montré en public, sous peine de mettre en danger l’artiste. Vendredi, la toîle a été mise en vente chez Sotheby’s, à Londres, atteignant le prix record, pour une peinture chinoise contemporaine, de 4,1 millions d’euros. « Cette peinture exprime mes sentiments, ce n’est pas une critique ». Tres de Mayo, Francisco Goya

Minimalisme et art minimal Œuvres à la loupe Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Arts & éducation>Oeuvres à la loupe Œuvres à la loupe Les Œuvres à la loupe sont conçues dans l'esprit de deux collections : Palettes, bien connue du grand public et l'Œuvre en scène, présentée à l'Auditorium du musée. Cette rubrique bénéficie du mécénat de l’entreprise eni. Oeuvres à la loupe Nb par page :5 -10 -15 Tri : Date - Titre Portrait de la marquise de Pompadour Nouveau ! Le dernier numéro de la série Focus est consacré au Portrait de la marquise de Pompadour par Maurice-Quentin de La Tour. Consultez le focus La Victoire de Samothrace Redécouvrez un chef-d’œuvre de l’époque hellénistique en compagnie de Marianne Hamiaux, ingénieur d'études, et Ludovic Laugier, conservateur du patrimoine au département des Antiquités grecques, étrusques et romaines. La Joconde Les Œuvres à la loupe font peau neuve. Le Code de Hammurabi Consultez l’œuvre à la loupe Le Scribe accroupi Newsletter

Site pédagogique_histoire_des_arts_Académie de Paris - Accueil eNq9V11T2zAQfOdXePxuO6GZQDtOmDaFNjMwTYFM+8Yo9jlRKiRzkvPRX1/ZMRAzdkoUxKMtzd5pdbe3Cs9W98xZAEoqeM9t+y3XAR6JmPJpzx3fXnin7ln/KJyTBdneduK37k4+uk7EiJQ9N1/2J0C49H9fXX4FDQDo9o+cUEzmEKnKvkxR5n8ncnZF0nyPEy4EjZ17UDMR99w0U8VfJ5QKdRr9VKAibEAUTAWuw6D8XdnSvut0W+0Pp9urYZDjviIAlb8E/pEpiWCEYkFjiGujJIRJMIqQLOMRUbMhT0QtclAe4GM7iKmMaMooB+nNqFSCInix/iCopFdwQZlREsvHQ+6ksGtI4VgCXhI+tcfgQHAFK5UT2UDiAeRQOSrKzFL6Wc6OiAirJz/Bu/GNETDCww3ggsEOXnRJpYys/blMTWP8zADXN8VnbQwa955K2CjGhEgYI6sFnymVyk9BsFwufRJ5KUEq/QQf7zswPZTVgkKQIkOtKE3o8+hevkvfa3mjPBZL+cY1rVuGINHLgFrJLTVOlCECV1bVf1QZMJYOQuWQX6CuuB9JQhs0WGFmBp5uXUQV+TXztxF+u78rsHqBIJJ1BZdp9fc3GuE6DPhUzbRVeEQqY+hKhFXPbT39fnmLVf0oNjyxUHwUgcu0n1fCYHPSfacW2lT8gci4aihaQ72ncqBWZalSkJaSJ3OyuoaHYT3uZ72qs1Bey2t3up3ucbtz2uoctw5xDsVstNZ611tibC3Il80Is+kgSMP4TdBMNgrh26WphtM82q7RWnzTmZ3f4C3qhwbT+C845hljwX4EZJNDITJD0/Ju41+Tpls5A6nG18OdPudgo6hNeqNR3J9ZjfbaxN+TzPqH3P7H074jmzAaEaXf1Lbck02Hu1moxf12fms63Z4ztibUg6qntBSnbKbydfa2fk+3xn9ffXlPHDCRS+9iiZy/gtdb4E1PmDrs8z3TfHaNYZB72P7RP8hsPag=

Analyse d'oeuvre : Guernica de Pablo Picasso Présentation de l’œuvre Titre de l’œuvre : « Guernica » Genre de L’œuvre : Peinture historique et engagée Artiste : Pablo Picasso 1881 – 1973 Date de création : 1937 Catégorie (domaine / thématiques possibles) : Arts du visuel Arts, Etats et pouvoirArts, techniques, expressionsArts, ruptures, continuités 0ù trouver l’œuvre : Guernica a été exposée pour la 1ère fois dans le pavillon espagnol de l’Exposition Universelle de Paris en juillet 1937. Repérage chronologique : Repérer l’œuvre et indiquer des événements historiques proches susceptibles d’alimenter des liens, des correspondances entre les œuvres. 1814 : Francisco de Goya, El très de mayo 1830 : Eugène Delacroix, La liberté guidant le peuple 1907 : Pablo Picasso, Les demoiselles d’Avignon Cette toile n’est pas comme les autres exemples donnés engagée, mais elle est un jalon marquant dans l’ensemble de l’œuvre de Picasso. 1937 : Pablo Picasso, Guernica1987 : Barbara Kruger, I shop therefore I am 1990 : Christian Boltanski, Réserve Le cubisme

Transversales - Le musée imaginaire - Les oeuvres Anonyme- Italie Combat de cavalerie, XVIIIeme siècle Huile sur toile Hauteur ; 77 cm Largeur ; 92.1 cm Collection, Rey Etienne, 1832 Ancienne attribution : Courtois Jacques dit le Bourguignon Restauration et dévernissage en 1961 Mouvement : Le baroque naît à Rome vers 1630 et se développe à travers l’Europe dans les pays catholiques jusqu’en 1710-1720 à la faveur d’un contexte religieux mouvementé. Le concile de Trente 1545-1563, ayant réagi contre les attaques de la Réforme protestante qui menace l’Eglise catholique. Sujet : La peinture de bataille est un genre pictural dont le sujet consiste à choisir de représenter des scènes, souvent historiques, de batailles, des épisodes particulièrement significatifs, en propos rapproché isolant peu de belligérants détaillés sur un espace réduit (peinture de genre), ou en donnant une vue complète du champ de l'affrontement sans permettre de distinguer les combattants en dehors des mouvements des corps d'armée (peinture d'histoire). Description :

Cahier numérique en Histoire des Arts Histoire de l'art - Analyse et description de tableaux Dossiers & analyses d’œuvres Analyse de l'image Exemple de méthode pour analyser un tableau ou une image en utilisant la sémiologie, la connotation et la rhétorique. Rhétorique de l'image Comme à l'oral, le langage image utilise les figures de style pour véhiculer les messages contenus dans le tableau... Guernica La peinture comme une arme pour raconter l'horrible tragédie du 26 avril 1937... Le triomphe de Galatée Quand la composition et la couleur participent à la narration de la scène mythologique. Un nouveau langage L'image de la renaissance invente un langage nouveau et abandonne les codes de lecture du visuel médiéval… Deux regards sur le portrait Le thème du portrait est extrêmement large par la complexité du genre et de son étendue dans l'histoire de l'art…

HDA BO n°32 du 28 août 2008 : Organisation de l’enseignement de l’histoire des arts Circulaire du 3-11-2011 : Évaluation de l’histoire des arts au Brevet Synthèse des textes officiels pour l’oral d’histoire des arts LIVRE 2 : DES TEMPS MODERNES AU XIXème siècle LIVRE 3 : DU XIXème AU XXème siècle LIVRE 4 : DE 1954 AU DEBUT DU XXIème siècle Retrouvez ces livrets en téléchargement sur le site de la DDS de l’éducation nationale de l’Essonne (Académie de Versailles) > Arts du visuel : Vidéos sur Canal éducatif > Autres liens, voir ci contre dans l’onglet « Liens Histoire Des Arts. » Le Groupe français Hold your Horse nous propose de découvrir en musique des célèbres tableaux de façon très originale… Reconnais-tu les 25 œuvres présentes dans le clip « 70 million « ? > Les réponses du clip / David Freymond explique son clip Une autre curiosité : Les tableaux s’animent dans « Beauty » Une prouesse technique réalisée par le vidéaste italien Rino Stefano Tagliafierro

Le fauvisme et ses influences sur l’art moderne André Derain, Les deux péniches, 1906 « L’orgie des tons purs » La « cage aux fauves » du Salon d’Automne, 1905 « Le fauvisme est venu du fait que nous nous placions tout à fait loin des couleurs d’imitation et qu’avec des couleurs pures nous obtenions des réactions plus fortes. » « La couleur surtout et peut être plus encore que le dessin est une libération. » Henri Matisse, Écrits et propos sur l’Art Régulièrement accrochés dans les premières salles du Musée national, les artistes fauves annoncent par la couleur la modernité et les bouleversements artistiques du début du XXe siècle. C’est en 1905 que nait le mouvement dont Henri Matisse est le précurseur et le plus important représentant. Les sources du fauvisme Paul Gauguin, Femmes de Tahiti, 1891 Huile sur toile, 69 x 91,5 cm Les Nabis, réunis autour de Paul Sérusier, ont semblé dans un premier temps porter la couleur à son paroxysme − comme dans le Talisman, 1888 (27 x 21 cm, collection musée d’Orsay)1, toile qui amorce le mouvement.

Education Musicale dans l'Académie de Caen. 1-Introduction : l’entrée de la musique au cinéma Quelques constats : La musique est génératrice d’émotions de manière plus immédiate que l’image seule. La perception du son demande moins de disponibilité physique que l’image. Biologiquement, et de façon chronologique, l’être humain découvre d’abord le sonore, ensuite le visuel. La puissance émotionnelle de la musique est le résultat d’une longue histoire que l’on ne peut séparer de sa dimension incantatoire qu’elle revêt depuis ses origines (le corps, le mouvement, la voix) Lorsqu’elle est associée à l’image en mouvement, une alchimie complexe se créé : échappant à toute règle car sitôt établie, sitôt transgressée. Quelques fonctionnalités descriptives… …et les matériaux sonores associés Tout cela n’a bien entendu, rien d’exhaustif. Il est donc essentiel de rappeler qu’avant d’accompagner des images, la musique peut en générer de façon autonome Sa dimension descriptive est présente dans des pièces de genre ou poèmes symphoniques :

Le Néo-impressionnisme, de Seurat à Paul Klee Georges Seurat Port-en-Bessin, avant-port , marée haute© RMN-Grand Palais (Musée d'Orsay) / DR Si le néo-impressionnisme est devenu en quelques années un véritable mouvement artistique fédérant de nombreux artistes en France et en Europe, la paternité en revient à un seul homme : Georges Seurat.Né en 1859 à Paris, Seurat intègre l'Ecole des Beaux-Arts en 1878 mais la quitte dès l'année suivante car déjà il souhaite "…trouver du nouveau, une peinture mienne", comme il l'avoue en 1888 dans une lettre à Paul Signac. Toutefois Seurat ne rejette pas l'héritage de ceux qui l'ont précédé. Il est fasciné par l'usage que Delacroix fait de la couleur dans son oeuvre et y trouve un moyen de s'affranchir de la ligne, pilier de l'enseignement classique. Georges SeuratLa Seine à Courbevoie© photo DR Il en conçoit une technique caractérisée à partir de 1886 par l'application régulière et ordonnée de petites touches de peinture sur toute la surface de la toile. Paul SignacVoiles et pins© photo atelier 53

Premier tableau : Composition numéro VIII (1923)... • AUTOPSI-ART

Related: