background preloader

Apprentissage collaboratif appuyé sur le web2.0 : exemple et bonne ...

Apprentissage collaboratif appuyé sur le web2.0 : exemple et bonne ...

https://fr.slideshare.net/lepagegilles/apprentissage-collaboratif-web20

Related:  Pédagogie formationWeb 2.0Master

la cooperation comme moyen d’enseigner · Réflexions pédagogiques par Audrey Estermann Voici une réflexion que j’ai menée dans le cadre de mon Master sur un sujet que je trouve essentiel : la coopération, l’apprentissage entre pairs, le rôle d’accompagnateur du professeur qui guide les élèves vers un savoir protéiforme. Les élèves sont pour la plupart démotivés, peu mobilisés au collège, consommateurs de savoirs. C’est frappant dans un établissement privilégié comme le mien. Quand j’étais en ZEP, je luttais pour me faire entendre, pour montrer qu’il y avait un autre modèle que la violence des cités. J’avais pendant dix ans une dynamique, une utilité, c’est souvent une des raisons pour laquelle, si on les interroge, certains professeurs restent dans les zones difficiles. 7 problèmes fréquemment rencontrés sur Facebook (et nos solutions) Comment envoyer des messages privés à mes fans ?Comment changer le nom de ma page Facebook ?Peut-on modifier l’adresse URL de sa page Facebook ?

Pratiques collaboratives Paris Innovation Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires. Or il y a d’autres formes d’intelligence, comme la résolution de nouveaux problèmes. Par exemple, dans les start-up, les hackerspace ou encore les communautés d’informaticiens, les participants sont jugés sur leur capacité à faire quelque chose que les autres n’avaient pas fait jusque-là, ce qui est très différent de faire la même chose que d’autres ont déjà fait mais plus vite. La troisième forme d’intelligence, encore supérieure aux deux autres, est la capacité à définir soi-même un problème.

QuizzYourSelf. Donnez la parole à votre public QuizzYourSelf est un formidable outil qui permet de créer questionnaires, sondages, votes, évaluations en quelques secondes et de recueillir les retours en direct et en temps réel. Créée par la coopérative Initiances, QuizzYourSelf est sans doute un des meilleurs outils en ligne pour animer une réunion, une conférence, un exposé ou un brainstorming en y associant les participants. Dans ce marché très encombré des sondages en ligne, QuizzYourSelf pourrait bien tirer son épingle du jeu grâce à deux atouts majeurs. Le premier c’est la simplicité d’utilisation. Le service est simple à mettre en œuvre pour celui ou celle qui crée le sondage, il est simple à utiliser pour les participants. Le second atout c’est une ergonomie et un graphisme particulièrement réussis qui facilitent et mettent en valeur l’engagement des participants.

Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ?

cartes mentales Conjugaison Le problème d’ « espace et de temps » est encore présent, on espère que dans un futur proche , il sera passé ! Les cartes réalisées évoluent au rythme des apprentissages faits en classe. On les complète, on les modifie , on voit comment Léo se les approprie …, on les plastifie et on les réutilisera sûrement l’an prochain ! Les cartes de conjugaison faites cette année sont toutes du même genre …. 1- Le futur : carte faite à la main à partir d’idées trouvées sur le net. Qu’est-ce que la gestion éducative de la classe ? Le samedi 10 avril 2004. La forme scolaire d’apprentissage s’organise autour de la contrainte et contient l’idée d’une violence symbolique légitime. Il s’ensuit notamment que l’enseignant a un pouvoir légitime d’évaluation des élèves. Ceux-ci sont supposés par ailleurs coopérer spontanément, faute de quoi ils risquent d’être soumis à une contrainte qui là encore est donnée comme légitime. Lise Demailly remarque ainsi que "La gestion de la classe est tissée de toute une série de marchandages, plus ou moins habiles, plus ou moins efficaces, pour assurer l’ordre consenti". [1] De son côté W.

Se construire un Espace Personnel d’Apprentissage Il est à la mode de proposer à ses étudiants/stagiaires de se constituer un Espace Personnel d’Apprentissage. Si l’intention est louable, je me demande comment peut se débrouiller une personnes plus ou moins isolée pour s’approprier ce concept, en définir les contours et préciser ce qu’il y a dedans ! C’est pour toutes ces personnes que je propose une trame pour préciser son EPA en m’appuyant sur la méthode QQOQCP … Article publié sur le site : Jacques Dubois 1 – un EPA, pour Quoi ? La première question à se poser est à mon avis : si un EPA est fait pour apprendre, qu’est-ce que je veux apprendre ?

Didactique professionnelle : vademecum pour débutants La didactique professionnelle a pour but d’analyser le travail en vue de la formation des compétences professionnelles. Elle est née en France dans les années 1990, au confluent d’un champ de pratiques, la formation des adultes, et de trois courants théoriques : la psychologie du développement, l’ergonomie et la didactique. S’intéressant d’abord au travail en milieu industriel, elle s’étend aujourd’hui aux activités de service et d’enseignement.Trois piliers fondateursPour la didactique, c’est Bachelard, Brousseau ou Chevallard qui forment le cadre initial. Les disciplines sont mises à contribution, avec le concept de « situation didactique », c’est à dire les conditions à remplir pour confronter celui qui apprend avec ce qu’il y a à apprendre.

Related: