background preloader

Travailler en classe avec des cartes mentales

Travailler en classe avec des cartes mentales
Voici une bonne nouvelle pour ceux qui cherchent à mettre en pratique la carte heuristique dans leur classe au secondaire ou avec leurs enfants. L'association Projetice vient de publier chez Delagrave, sous la conduite de Philip Benz "Travailler en classe avec des cartes mentales".Philip Benz est professeur d'anglais au Lycée Pierre et Marie Curie de Châteauroux et vice-président de l'association Projet Tice.La structureCe livre est composé de 23 fiches réparties en 5 chapitres :La logique de l'arborescenceL'arborescence pour comprendreL'arborescence pour créer du sensDévelopper l'argumentation avec l'arborescenceDévelopper la pédagogie de projetQuelques points-clés Tout d'abord, c'est le côté pratique qui est privilégié dans ces fiches, chaque exemple est le fruit de l'expérience sur le terrain de professeurs. De nombreuses pistes sont partagées pour intégrer la carte heuristique dans les pratiques pédagogiques. Related:  ENT ENVIRONNEMENT NUMERIQUE DE TRAVAIL

L'Agence nationale des Usages des TICE - L’ENT au lycée, un espace d’échanges et de partage Jean-Baptiste Fortin, professeur de philosophie au lycée Martin-Luther-King de Bussy-Saint-Georges (77), expose comment il exploite les fonctionnalités communicationnelles de l’ENT des lycées franciliens avec ses élèves de classe terminale. Contexte Notre lycée dispose d’un ENT (espace numérique de travail) depuis 2007. Outre les usages institutionnels (cahiers de texte, notes et absences), les ENT offrent souvent d’autres services qui permettent des échanges de toutes sortes entre les différents acteurs de la communauté scolaire. Exemples d’utilisation L’ENT du lycée propose un service de forums de discussion. La plus-value de l’utilisation d’un ENT Accessible depuis n’importe quel ordinateur relié à Internet, l’ENT permet de continuer à travailler avec les élèves en dehors du temps de cours. Jean-Baptiste Fortin

Carte heuristique Un article de Wiki Paris Descartes. Des clés pour comprendre l'Université numérique Carte heuristique ( Carte mentale ou Carte des idées ou Carte des connaissances ou Carte conceptuelle - En anglais : Mind map ) Heuristique vient du grec heuriskêin, « trouver », et signifie l'art d'inventer, de faire des découvertes (Littré). La carte heuristique est une technique de représentation graphique permettant l'organisation et la représentation de connaissances. Elle donne une représentation visuelle et synthétique des concepts (ou idées) sous forme arborescente (arbre ou graphe). Le Mind Mapping une technique de créativité développée durant les années 1970 par Tony Buzan. La carte mentale permet de représenter la connexion buissonnante des idées et des concepts . Ces avantages font de la carte mentale un outil puissant pour : analyser clarifier comprendre synthétiser étudier / construire ensemble (confronter des points de vue, coopérer) organiser exposer (communiquer / diffuser) Exposer. Manuelle

Le Mind Mapping ou la Prise de Notes dynamique Le Mind Mapping, ou carte heuristique en français, est une technique de prise de notes originale qui vise à organiser les informations autour d’une idée centrale. Cette technique peut être qualifiée de « dynamique » dans la mesure où elle pousse l’utilisateur à reformuler les idées afin d’en extraire les éléments clés avant de les noter. Cette méthode de prise de note, déjà largement utilisée dans les écoles finlandaises par exemple, offre de nombreuses possibilités pour les étudiants tant en termes d’usages que d’efficacité. Introduction au Mind Mapping Le Mind Mapping est née de quelques constats simples. La vue est notre « sens » le plus développé. En effet, comme le montre le graphique ci-dessous, lors d’un entretien nous retenons principalement les gestes, le regard, et l’attitude de notre interlocuteur. La "règle" du 7%-38%-55% ou « règle des 3V » (verbale, vocale, visuel), résultat de l’étude sur la communication menée par Albert Mehrabian en 1967. Un enfant apprend en s’amusant.

Cartographie de l’information : gadget ou outil d’entreprise ? » Les points de même couleur et proches représentent des individus ayant des similarités (lieu de travail, entreprise par exemple) et / ou partageant un ensemble contacts en commun. Alors que l’on parle souvent de surabondance de l’information et que l’on cherche des remèdes pour diminuer ou minimiser ce flux d’information, la cartographie peut être un premier élément de réponse. Sans résoudre le fond du problème – s’il en est vraiment un – la cartographie de l’information dispose de plusieurs atouts face à des stocks et des flux d’information qui sont de plus en plus importants. Tout d’abord, la cartographie de l’information structure l’information. Mais l’on pourrait dire que sur le fond, ces atouts sont plus liés à du calcul statistique (un des exemples est le text mining pour identifier les thèmes et termes saillants permettant de construire des cluster) ou à l’exploitation des méta données des objets observés, plus qu’à la cartographie elle-même.

La réussite d’un projet ENT se mesure à l’essor des usages Alors que les collectivités ont multiplié ces dernières années le recours aux technologies de l’information et de la communication dans l’éducation, la priorité aujourd’hui est bien d’en maximiser les usages. Avec un objectif : fournir à chaque élève un apprentissage plus adapté à sa situation, pour améliorer à terme son évolution et son intégration professionnelle. Après une première période d’investissement dans l’équipement et le déploiement de solutions dans les établissements, le développement du numérique dans l’éducation passe désormais par le développement des usages pédagogiques. La réussite d’un projet d’Environnement Numérique de Travail (ENT) se mesure à l’essor de ces usages. Cette tendance replace l’enseignant et ses élèves au cœur du dispositif pédagogique. La Caisse des Dépôts partage depuis 2006 des exemples d’usages via les ENT autour de la collaboration, la coproduction, la mise à disposition de ressources, l’animation et l’information :

La carte heuristique, outil pédagogique Michèle Archambault, professeur documentaliste, met à disposition gracieusement la présentation : la carte heuristique, outil pédagogique (28 pages) proposée en décembre 2011 pour le collège de Soultz-sous-Forêts (67) dans le cadre d’une journée de formation. Au programme de cette présentation : la définition du mindmapping, ses apports possibles dans le cadre d’un apprentissage, les modes d’usage (questions et réponses), approche méthodologique de l’utilisation de la carte heuristique, les séquences pédagogiques, exemples d’exercices, panorama d’outils de mindmapping (Mindomon Bubbl.us, Spicynodes, Prezi, Mind42). Dans un second temps, Michèle Archambault délivre une méthode de création pas à pas de carte heuristique en 4 étapes (document de 3 pages) : gérer les idées, organiser et structurer les idées, conseils techniques. Les étapes de la réalisation comprennent les 5 points suivants : Creative Commons by-nc-saGéographie : Alsace

WHAT THE F***K IS “MIND MAPPING” ? « 4EYES4INNOVATION ! Le Mind Mapping, qui consiste en la création de "Mind Maps" ou encore de "cartes heuristiques", tout le monde en a entendu parler, sait plus ou moins ce que sait (en effet, le principe n’est pas difficile à imaginer), mais qu’en pensez-vous réellement ? Avez-vous testé cette technique ? Qu’est-ce que cela vous a apporté ? Ou alors pourquoi ne l’avez-vous pas fait ? Manque de temps ? Il serait vraiment intéressant de connaître l’usage d’une telle méthode au sein des entreprises. Alors avant de vous laisser consulter les slideshares qui aident à mieux comprendre cette technique, son potentiel et ses bénéfices, il nous faut faire la différence entre concept maps et mind maps. Les concepts maps sont des représentations de champ du savoir, où la personne va tenter de faire des liens entre les différents concepts de son graphique. Vous trouverez alors ici plus d’informations et de liens sur les concept maps. Le prochain Slideshare esplique en détail comment convertir un texte en Mind Map.

L'ÉCOLE DE DEMAIN | Le blog Education du SE-Unsa Les cartes heuristiques pour apprendre : présentation En décembre 2011, NetPublic.fr a fait l’écho de la présentation didactique de Anne-Cécile Grolleau Créer un diaporama pédagogique : bonnes pratiques. Cette conseillère en pédagogie TICE publie aujourd’hui une présentation dans le cadre de la série « des outils pour enseigner autrement » : Les cartes heuristiques pour enseigner et apprendre. Ce diaporama proposé dans le cadre d’une formation dresse un panorama de l’utilisation du mindmapping dans un cadre pédagogique. La présentation Les cartes heuristiques pour enseigner et apprendre indique le champ des possibles avec cet type de représentation graphique : échanger des infos avec aisance, questionner efficacement un problème, mieux connaître ce qu’est une idée… avec des analogies dans la vie quotidienne. Les cartes heuristiques permettent d’apprendre, penser, se concentrer, mémoriser, organiser, survoler, présenter, communiquer, planifier, mener une réunion, se préparer, négocier, faire des remue-méninges de groupe. Licence :

Une carte mentale des utilisations des… cartes mentales ! Publié par PedagoGeeks le 21 novembre 2011 | Dans les catégories suivantes Accompagnement pédagogique, Créativité Les cartes mentales, qu’on appelle également cartes heuristiques ou Mindmap, constituent un véritable outil pédagogique au sens propre du terme. Ludiques et visuelles, elles soutiennent la créativité et clarifient la pensée. En effet, les modes de création et d’exploration ne sont pas linéaires et correspondent à la manière de fonctionner du cerveau. Merci à l’auteur de la carte de se manifester par l’intermédiaire des commentaires pour que nous puissions le citer pour ce travail. Cette ressource est sous licence Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported

Il faut passer de l’ENT à l’ENT-E Les environnements numériques de travail qui se déploient progressivement dans l’éducation semblent imposer un modèle unique d’établissement. A l’instar de la tradition éducative qui prône l’égalitarisme, les ENT sont égalitaires, en ce sens qu’ils fournissent à tous les établissements le même environnement. On le sait depuis plusieurs années le passage d’une approche égalitaire à une approche équitable supposerait que l’on s’adapte davantage à chaque établissement, à chaque population afin de permettre à chacun de progresser au mieux. Deux évènements récents viennent questionner d’une certaine manière ces visions : la commande par la présidence de la république d’un nouveau rapport sur le numérique au près d’un conseil exclusivement composés de professionnels entrepreneurs du secteur et la réunion de ministère de l’éducation au Qatar pour prôner la personnalisation de l’éducation (cf. l’expresso du café de ce 2 novembre 2011). A suivre et à débattre

Comment utiliser les cartes mentales en classe? Une après midi de formation aux cartes heuristiques. Merci à l'administration et aux collègues du collège du Lazaro à Marcq en Baroeul pour leur accueil, leur intérêt et pour ce moment de réflexion enrichissant. La réalisation d'une première carte mentale est toujours un moment particulier. Il nous faut laisser de côté notre façon habituelle de faire et de penser pour entrer dans un nouveau langage, celui de la pensée irradiante, de l'organisation en arborescence.Au départ, cette démarche peut parfois être déroutante, mais rapidement la créativité, guidée par les quelques principes du mind mapping, permet de développer et organiser sa pensée d'une façon originale et innovante. Voici quelques exemples de cartes mentales présentant comment utiliser cet outil en classe: Deux propositions d'activités, ici les cartes peuvent servir de canevas, de support, de guide, à proposer aux élèves. Lucas Gruez, avril 2012

Tony Buzan, pape du MindMapping, créé une version gratuite de son logiciel Publié par PedagoGeeks le 9 novembre 2011 | Dans les catégories suivantes Accompagnement pédagogique, Créativité, Créativité - Mindmapping, Méthodologie Nul n’est besoin de présenter Tony Buzan, l’inventeur du Mindmapping ! Pour ceux qui ne connaissent pas cet outil formidable, la mise à disposition d’une version gratuite de son logiciel est une occasion unique de l’adopter. En effet, cette démarche permet d’organiser simplement et intuitivement ses idées en respectant la logique cognitive du cerveau qui n’est pas linéaire. Ainsi, le mindmapping, ou carte mentale ou carte heuristique, fait appel aux deux hémisphères gauche et droit du cerveau et facilite la hiérarchisation de sa pensée. L’intérêt de cette version de Tony Buzan par rapport à celles de ses concurrents (freemind, XMind, MindManager ou OpenMind…) est qu’elle est très proche de ce qu’on peut obtenir par le papier. A découvrir et télécharger sur le site de l’auteur :

Usages pédagogiques de l'ENT et apprentissages du Socle : quelles pratiques professionnelles ? — Site de l'Institut Français de l'Education Dans le cadre du dispositif MOSCo, une enquête a été adressée aux enseignants de deux collèges afin de connaître leurs pratiques et/ou leurs opinions sur des usages pédagogiques de l’environnement numérique de travail (ENT) de leur académie. Les enseignants sont interrogés sur des usages de l’ENT favorables à un travail collectif et à la mise en place d’une pédagogie différenciée. Cette étude vise à identifier des conditions pour qu’un ENT puisse accompagner des transformations des pratiques enseignantes favorables aux apprentissages du Socle. Les résultats de cette enquête conduisent à un certain nombre de constats. Une forte majorité des enseignants, possède peu d’usages pédagogiques de l’ENT mais ne rejette pas pour autant ces usages.Certains enseignants reconnaissent une utilité à des usages pédagogique de l’ENT, mais ne sont pas prêts pour autant à les utiliser. Michèle Prieur

Related: