background preloader

Ces collèges qui ont supprimé les notes...

Ces collèges qui ont supprimé les notes...
Par François Jarraud Critiquées de toutes parts, les notes n'ont plus la cote. Mais ce n'est pas pour autant que l'approche par compétences séduise les enseignants. D'autant que le premier contact, qui rompt avec une tradition d' évaluation plus que centenaire, prend la forme du livret personnel de compétences (LPC), un fastidieux pensum bureaucratique, un vrai antidote au plaisir d'enseigner. "C'est une enseignante de passage dans l'établissement qui a lancé l'idée", explique Jean-Claude Rogeon, principal du collège Guiton à La Rochelle. Pourquoi avoir fait ce choix ? Pourtant ces équipes se sont heurtées à des résistances. Dans la réussite de ces projets, le rôle de l'encadrement semble essentiel. Reste le bilan. François Jarraud Liens : Le dossier de Surgères Un dossier du Café Sur le LPC Related:  Evaluation par compétence

Fiche de suivi Suivant les établissements, l'utilisation d'une fiche de suivi d'un élève qui posent des soucis par son comportement, son travail ou son investissement est clairement institutionnalisée et gérée en équipe avec la vie scolaire et la direction ; elle est parfois absente, parfois aussi elle devient la solution à tous les maux et ce sont plusieurs dizaines de fiches qu'il faut remplir et éplucher chaque semaine. Une fois vu avec l'équipe de l'établissement les solutions qui sont proposées à l'interne, il peut être intérressant pour le professeur principal, d'utiliser sa propre fiche de suivi, avant un éventuel accompagnement administratif plus poussé (vous savez la fameuse gradation des sanctions). La fiche de suivi du contrat personnel me semble être un outil intérressant surtout pour l'élève en grande difficulté. L'objectif principal ici est d'accompagner cet élève dans un parcours de « devenir ou redevenir élève » (refaire confiance à l'adulte, à l'enseignant, au système scolaire) Le suivi

www.cafepedagogique.net/Documents/103ElemRey.htm Vous êtes un des meilleurs connaisseurs des "compétences". Le mot est désormais partout, mais le sens en est souvent polymorphe... Quelle est votre approche ? Parler des compétences, c’est à la fois à la mode et assez ancien. Peut-on mettre de l'ordre dans ce qu'on appelle les compétences ? Je propose d’établir un certain nombre de distinctions. L’idée de « compétence générale » repose sur plusieurs idées à discuter : - la structure commune d’un « problème » ou d’une « hypothèse »- la capacité des individus à repérer ce qui serait commnu dans des structures diverses- que la même opération mentale soit à l’œuvre pour traiter ces situations diverses.Les résultats de la recherche en psychologie cognitive vont dans le sens d’un refus de ces trois suppositions. Les compétences spécifiques sont beaucoup plus dans la tradition scolaire, dans chaque discipline. Que peut-on faire ?

Les pré-requis à la suppression des notes Les expériences de suppression des notes dans des classes de collège ont tendance à se multiplier ces dernières années. Il me semble qu'au delà d'un travail militant, effectué sur le terrain par des personnels de direction et des enseignants conscients des enjeux de la question, cette tendance ait été renforcée par la mise en place en 2005 d'un droit à l'expérimentation dans le cadre de l'article 34 de la loi d'orientation. Sur la question de la suppression des notes, l'innovation "institutionnelle" et l'innovation "de terrain" peuvent donc se rencontrer, et cette double paternité est souvent un gage de réussite. Mais la volonté ne suffit pas toujours. J'ai moi même accompagné, à la direction d'un collège d'Indre-et-Loire, une expérimentation de suppression de notes dans un cours de mathématiques de 4e. - Un chef d'établissement qui impulse, ou qui aide à la mise en oeuvre si l'impulsion vient d'un enseignant ou d'une équipe. - Une progressivité dans la mise en oeuvre.

Chapitre I - Le scandale Délégués par les Etats grecs pour administrer le sanctuaire et organiser les Jeux Pythiques, les douze amphictyons forment un demi-cercle devant lequel vous vous trouvez. Ils ont la mine défaite. L'inquiétude est visible sur leur visage. Le plus âgé, Démocrite, s'adresse à vous : - Timoléon, nous t'avons fait appeler pour tes talents de détective. Un scandale menace le sanctuaire et la réputation des Jeux Pythiques. Polyzalos, le tyran de Géla et vainqueur de la course de char, cette année, s'est fait dérober la couronne de laurier emblème de sa victoire et de la faveur du dieu Apollon.

Pourquoi et comment évaluer par compétences L’évaluation par compétences est à la mode dans les salons du ministère de l’Éducation Nationale depuis plusieurs années. Différentes annonces récentes, sur la mise en place d’une Conférence nationale sur l’évaluation des élèves, ou sur l’instauration d’un nouveau socle commun de connaissances au collège, confirment cette tendance.] Dans la pratique pourtant, les choses changent peu. Si en Primaire, les enseignants évaluent souvent par compétences, particulièrement dans leurs bilans trimestriels, ce système est souvent jugé puéril et inadapté au secondaire, où le mode d’évaluation quasi exclusif reste la traditionnelle note sur 20. Le socle commun de connaissances en place au collège, le B2I, imposent dans les textes une validation de compétences, mais dans la pratique, cela s’opère souvent sans véritable concertation, en cochant des croix en fin d’année, pour remplir des tableaux. J’avais déjà rédigé un article, il y a 3 ans, qui relatait ma première expérience.

Notes et compétences, quelle équation ? C'est une question qui agite la salle des profs, à l'heure de la mise en oeuvre du socle commun. J'émets l'hypothèse de l'incompatibilité. La note sur 20 permet, à travers l'exemple de la dictée, de sanctionner les fautes. On peut rétorquer que dans les multiples évaluations notées, les points sont comptés en positif : on pointe les réussites des élèves par un point, qu'on pourra d'ailleurs décliner jusqu'au quart de point selon le degré d'approximation de la formulation de l'élève. Retirer un demi ou un quart de point sur une question permet de signifier à l'élève que sa réponse n'est pas parfaite, mais qu'elle comprend tout de même un élément de réponse positif. Mais au final il restera encore une soustraction, celle qui sépare le 12 du 20, ces 8 points non acquis. Si l'on se penche sur les moyennes (obtenues par de savants calculs coefficientés), ce "réel" est biaisé. La moyenne d'un élève n'a de valeur que mise en rapport aux autres élèves de la classe.

Où faire ses courses ? - Les Césars Envie de cuisiner vous-même un des nombreux plats dont raffolent les Romains tel que les tétines de truie, ou de rapporter une amphore de garum de la meilleure qualité à votre famille ? Vous pourrez trouver tous ces produits dans un des nombreux marchés (macellum) de Rome. Ces marchés contiennent tout ce dont a besoin un Romain, qu’il soit riche ou pauvre. Les marchés regorgent de viandes séchées ou crues (traditionnellement réservées aux fêtes), de porc, d’agneau, de canard, de sanglier et de biche ainsi que de poissons, de céréales, de olives, de fruits frais et secs etde tous les aliments produits dans les provinces conquises. Vous pourrez aussi cuisiner, si l’envie vous en prend, la bouillie (pulmentum), plat quotidien des gens modestes conçu avec de l’orge, du blé et du froment. Pour les amateurs de bons vins, vous pourrez évidemment vous procurer des amphores de vin en provenance de la Gaule pour des prix peu élevés. A ne pas manquer : Bon séjour dans l’Urbs.

L'évaluation pour apprendre, apprendre à évaluer - Les classes sans note Une tendance qui s'affirme La tendance des "classes sans note" apparaît de manière explicite dans la base nationale d'Expérithèque (actions déclarées et suivies par les CARDIE en académie) : les actions ou dispositifs centrés sur les modes d'évaluation des élèves (approche compétences ou encore "classes sans notes") se répartissent également entre innovation et article 34. L'inscription administrative n'est donc pas signifiante en elle-même ; elle est facteur souvent du contexte local et de l'autorisation que les acteurs se donnent à changer des routines que formellement rien n'impose, si ce n'est la conformité à des évaluations de sortie de cycle (ex. DNB ou Bac). La plupart s'inscrit dans le collège, en concernant une classe d'âge d'élèves finalement élevés à l'ère du Socle commun entré en vigueur dans le premier degré depuis plus de cinq ans. Une pratique collective et plus réflexive de l'évaluation Quelques exemples

L'évaluation des apprentissages dans une approche par compétences - Gérard Scallon Can teachers ever have a work-life balance? | Teacher Network | Guardian Professional Teachers are, at times, a much-maligned and misunderstood community. Your friends will rib you about knocking off at 3 o'clock. "Oh, and you get all those holidays don't you?" they will quip. "How hard can it really be?" To cut to the chase, teaching is a stressful profession. I will only pick upon one of the litany of examples that no doubt are popping into your minds to exemplify the point. So I start this blog in defence of teachers, and particularly new or young teachers. While some might argue that it is worth staying up all night preparing lessons, I would argue against this. There has been fascinating research produced lately showing that the most important thing that produces effective therapy in a counsellor-patient relationship is not actually what the counsellor does, but rather the strength of the relationship between the two individuals in helping the patient deal with their problems. Teaching is therefore not the profession for a perfectionist.

Plus de notes : l’affaire de tous Quelles qu’en soient les justifications pédagogiques, la suppression des notes n’a guère de sens si ce n’est que le choix d’un enseignant. Ce collège en a fait une affaire collective, et cet article écrit à plusieurs voix en témoigne. En deux années scolaires, notre collège a connu une profonde métamorphose, du point de vue de la relation entre professeurs et élèves comme du point de vue des pratiques pédagogiques. En 2010, dans le cadre de la construction de notre projet d’établissement, nous faisions un double constat : nos élèves de 6e décrochaient très vite et un tiers des élèves du collège parvenu au lycée général redoublaient leur classe de 2de. Comment faire acquérir à tous le minimum nécessaire tout en développant l’excellence ? C’est grâce à de nombreuses concertations et de la formation que nous avons vu nos pratiques changer. Tout cela n’est pas allé sans débat entre nous. Ce projet ne pouvait pas se réaliser sans les parents. « On se sent plus rassuré. Un professeur d’EPS :

Informations : Points de Repère Lycée Développer et évaluer les compétences en langues Nouveau Décembre 2013 Ce "Points de Repère" a été conçu spécialement pour les professeurs de langues, discipline marquée par des évolutions importantes depuis la mise en place du CECRL, il y a dix ans et de plusieurs points de vue. Du point de vue des enjeux que cet enseignement soulève pour la compréhension du monde, enjeux explicité dans la circulaire de rentrée 2012 et de nouveau rappelé dans celle de 2013. Du point de vue de l'évaluation des modalités d'évaluation et d'organisation de l'enseignement des langues au Lycée qui amène les enseignants à repenser leurs pratiques en intégrant la démarche de compétence et de différenciation des parcours de l'élève. Ce numéro a été rédigé par René Prospert, Marie-Laure Ville, Caroline Ricard, Valérie Soubre et Ulrike Jacqueroud avec la collaboration des enseignants-formateurs du groupe Interlangues du Cepec. Extraits choisis : A venir. Bon de commande en ligne. Les groupes de compétences en langues

Classes sans notes : une expérience concluante La Classe sans notes. Une expérience au Collège d’Uzès Paul ROBERT L’idée de classes sans notes a germé au Collège Lou Redounet en 2009-2010, dans le cadre des discussions autour de la mise en place du Socle Commun, en Conseil Pédagogique et à la suite d’une conférence donnée au collège par M. Jean-Michel Zakhartchouk, enseignant et co-rédacteur des "Cahiers Pédagogiques". Après consultation de l’ensemble des professeurs, il s’est avéré qu’il n’était pas réaliste de lancer l’expérience sur tout un niveau 6ème comme cela avait été initialement envisagé. L’outil choisi pour l’évaluation des compétences a été le logiciel « SACocs » qui permet aux professeurs de constituer très souplement leur référentiel en se basant sur le "Socle commun de Connaissances et Compétences" (S3C) mais aussi sur les programmes du niveau. Les principaux points qui ressortent des différents bilans − L’Impact sur les élèves : − Du côté des parents : − Du côté des professeurs : − Du point de vue de l’établissement : .

e-Classe Accueil > e-Classe Vous trouverez dans cette rubrique des pratiques professionnelles pour les premier et second degrés qui utilisent les ressources numériques en classe. Usages, échanges de pratiques, séquences pédagogiques et parcours professionnels y sont développés. Internet et utopie Des élèves de seconde travaillent sur la notion d’utopie, à travers une analyse critique croisée de résultats de recherche sur Internet.

Related: